Le foie gras est hors la loi en Californie !



foie gras.jpgLe foie gras est hors la loi en Californie !

 

Les amateurs se sont gavés de ce mets ce week-end dans des restaurants avant l’entrée en vigueur d’une loi en interdisant la vente dans l’un des États de l’Ouest.

 

L’interdiction de vendre et produire du foie gras – une spécialité française à base de foie de canard ou d’oie – en Californie est entrée en vigueur dimanche. Elle avait été votée en 2004 à l’initiative d’associations et d’hommes politiques comparant le gavage, utilisé pour engraisser les animaux, à de la torture. Mais les adeptes du foie gras ne veulent pas se résigner à l’interdiction. «Je pense que beaucoup sont optimistes» et pensent que l’interdiction va être levée, a déclaré une porte-parole du restaurant étoilé Melisse, à Santa Monica, qui proposait depuis janvier un menu tout foie gras. «Le menu a été en rupture de stock toute la semaine», a ajouté la porte-parole qui a toutefois assuré que le restaurant allait respecter la nouvelle législation.

À partir de dimanche, tous ceux qui seront surpris en train de vendre ou de produire du foie gras s’exposent à une amende de 1 000 dollars (790 euros). Avant l’entrée en vigueur, quelques-uns des chefs les plus réputés de l’État, y compris Thomas Keller, le seul chef américain à avoir deux restaurants trois étoiles au guide Michelin, ont redoublé d’efforts pour convaincre les législateurs de faire marche arrière. Mais l’ancien parlementaire à l’origine de la loi, John Burton, a rejeté leurs demandes, en faisant un parallèle entre la tradition du foie gras et la torture par simulation de noyade et les mutilations génitales des femmes. «J’aimerais les voir tous assis pendant qu’on leur fourre dans la gorge de la graisse de canard et d’oie – ou mieux de la bouillie d’avoine sèche – encore et encore et encore», avait-il affirmé auSan Francisco Chronicle en avril.

Il fallait passer commande avant le 28 juin

Le vice-président de l’association américaine de protection des animaux, chargé des animaux d’élevage, Paul Shapiro, a déclaré que la loi aurait dû entrer en vigueur depuis longtemps : «Sept ans et demi (depuis le vote en 2004), c’est long pour permettre de trouver une alternative au gavage. Il est temps que cette loi fondamentale contre la cruauté prenne effet». Alors que les restaurateurs ont massivement affirmé qu’ils se conformeraient à la loi, les passionnés de foie gras vont sans doute tenter de contourner la prohibition dans les prochaines semaines, jouant sur le fait que la loi condamne la vente et la production du mets, non sa consommation. La radio NPR a relevé que les clients pourraient apporter eux-mêmes le foie gras au restaurant et payer un supplément, équivalent au droit de bouchon payé par ceux qui viennent avec leur propre bouteille de vin.

Mirepoix USA, qui vend en ligne du foie gras et d’autres produits français haut de gamme, a conseillé à ses clients de passer commande avant le 28 juin, en rappelant que le produit pouvait être congelé et conservé jusqu’à deux ans. Les clients peuvent sinon aller récupérer leurs commandes dans l’État voisin du Nevada, à Reno ou Las Vegas. 


Les professionnels français du foie gras ont affirmé la semaine dernière que la législation californienne était contraire aux règles de l’Organisation mondiale du commerce. «Même si l’incidence économique est infime, la décision de la Californie cause vraiment un préjudice d’image», a souligné Marie-Pierre Pé, déléguée générale de l’organisation des professionnels (Cifog). «On ne peut pas laisser dire et faire sans se révolter car nous respectons la physiologie de l’animal», a-t-elle ajouté, en soulignant que l’œsophage des oies et canards est élastique à la différence de celui des humains.

lessentiel

A propos samichaiban

Licencié ès lettres modernes de « l’Ecole Supérieure des Lettres de Beyrouth » , faculté française dont les diplômes sont dispensés par l’Université Lyon III, je donne des leçons particulières en langue et littérature françaises, je prépare au Bac français et je compose des notes de recherches ou des memoires pour les étudiants des Universités francophones. Contactez-moi au 9613150447 ou au 9614923322 Né le 26 octobre 1947 , à Beyrouth ( Liban ) , j’ai passé ma jeunesse au Sénégal où j’ai vécu de 1951 à 1962.J’y ai fait mes études primaires et complémentaires chez les Pères Maristes à Hann ( Dakar ).Doté de mon BEPC en 1962, je suis retourné au Liban avec mes parents.J’ai fait mes études secondaires chez les Frères Maristes à Jounieh puis à Champville et ma Terminale A au Lycée Franco-Libanais à Beyrouth.J’ai eu ma « Licence ès lettres modernes » de « l’Ecole Supérieure des Lettres de Beyrouth » , faculté française dont les diplômes sont dispensés par l’Université Lyon III.J’ai enseigné la langue et la littérature françaises de 1962 à 2006,dans différents établissements scolaires tout en ayant comme point d’attache « Saint Joseph School »,Cornet Chahwan. J’ai pris ma retraite en 2006 pour des raisons personnelles. Je suis marié et père de famille.Je suis poète à mes moments perdus,romantique et fidèle à mes amitiés.Je suis AMOUREUX FOU DU LIBAN .
Cet article a été publié dans Santé et bien-être. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s