Archives quotidiennes : 22 mai 2012

Pensée du mardi 22 mai 2012.


"Ce qui est fin, délicat, subtil, ne semble pas au premier abord
pouvoir résister aux agressions. Mais regardez ce qui se passe
dans les différents règnes de la nature. En apparence, les
pierres sont les plus résistantes ; mais en réalité, les
plantes savent mieux se défendre que les pierres, car elles sont
vivantes, et les animaux mieux que les plantes car ils se
déplacent. Quant aux humains, ils ont encore bien plus de moyens
d’échapper aux conditions difficiles, mais comme ils n’ont
pas appris à utiliser la pensée pour travailler sur leur propre
matière pour l’affiner, la purifier, ils sont toujours à la
merci des circonstances, ainsi que des forces et des entités du
monde invisible.
Si vous montez très haut dans l’échelle des êtres, vous
trouverez des créatures qui ont tellement purifié leur corps,
tellement intensifié leur vie, qu’elles sont devenues
insaisissables : on ne peut ni les capturer, ni les limiter. Et
au-dessus de toutes ces créatures, il y a le Seigneur qui est
absolument insaisissable, tellement insaisissable qu’on ne peut
même pas Le concevoir."

Omraam Mikhaël Aïvanhov
 

Catégories : CONSEIL | Un commentaire

L’ordinateur de demain pourrait bien lire dans nos pensées


 

computer-berkeley-university.jpg

L’ordinateur de demain pourrait bien lire dans nos pensées

 

Selon une récente étude scientifique, les ordinateurs de demain pourraient bien lire dans nos pensées. Cette fonctionnalité s’annonce un tant soit peu inquiétante, cependant, l’étude a surtout été menée pour une bonne cause.

Il est question d’aider les personnes se trouvant dans le coma ou dans un état végétatif à communiquer malgré leurs états. Le projet est baptisé «Reconstruction de la Parole à partir du Cortex Auditif Humain». Ces scientifiques de l’Université de Berkeley ont étudié la possibilité d’installer des capteurs à la surface du cerveau des patients. Les implants cérébraux sont connectés à distance à un ordinateur. À l’issue d’une expérience avec 15 sujets volontaires, le système a montré une intéressante capacité à décoder l’activité cérébrale pour la transformer en voix.

"Des personnes souffrant de troubles de la parole, qui ne peuvent pas parler mais peuvent imaginer ce qu’ils voudraient dire, pourraient par exemple être équipés d’appareils" dixit Robert Knight, un professeur de l’Université de Berkeley.

tomsguide

Catégories : INFORMATIQUE | Poster un commentaire

Globule et télescope » Nous rechargerons nos téléphones en marchant… grâce à des virus


Il y a eu les shadoks qui pompaient, pompaient… Demain, il y a aura peut-être les virus qui se tortillent, se tortillent et… rechargent nos téléphones, nos lecteurs MP3, nos ordinateurs portables ou nos caméras vidéo. Telle est la surprenante promesse de chercheurs du laboratoire national Lawrence Berkeley (Berkeley Lab). Ils sont en effet découvert que certains virus, inoffensifs pour l’homme, peuvent produire de l’électricité lorsqu’ils sont soumis à une pression mécanique. Ces virus sont tout simplement piézoélectriques. Cette propriété a été découverte en 1880 par Pierre et Jacques Curie, alors âgés de 21 et 25 ans. Elle existe dans certains cristaux, de quartz en particulier, qui produisent de l’électricité lorsqu’ils sont soumis à une légère pression. D’où les montres à quartz, mais également les briquets, les moteurs d’autofocus, les microphones de guitare, les télécommandes sans piles… De modestes applications en apparence mais qui ont tout de même généré, selon Wikipédia, un marché de près de 15 milliards de dollars en 2010.

Structure et dimensions (en nanomètres) du virus bactériophage M13

Mais revenons à nos virus. Seung-Wuk Lee, chercheur au Berkeley Lad et professeur associé de bio ingénierie à l’université de Berkeley, et ses collègues ont travaillé sur des virus baptisé M13 et qui ont la propriété de se nourrir exclusivement de bactéries. Par nature, il se réplique à des millions d’exemplaires en quelques heures ce qui peut être un avantage dès lors qu’il évite de le faire à l’intérieur du corps humain. Ce qui est le cas. Par ailleurs, le M13 peut être facilement génétiquement modifié. Sa structure en forme de bâtonnet favorise également son placement en rang bien ordonnés à l’intérieur d’un film, comme des crayons rangés dans une boite. Enfin lorsqu’on leur applique un champ électrique, les protéines hélicoïdales qui couvrent la surface du virus se mettent à se tordre et à se tortiller. Justement la réaction que les chercheurs attendaient car elle révèle la propriété piézoélectrique des virus M13. A l’inverse, soumis à une pression, les virus peuvent produire de l’électricité.

 

L’hélice des protéines

Afin d’améliorer l’efficacité de ce nouveau générateur, l’équipe de Seung-Wuk Lee a gonflé leur moteur: quatre résidus d’acide aminé (glutamate) chargés négativement fixés à l’extrémité de l’hélice des protéines de surface ont faire l’affaire. C’est toute la beauté, parfois inquiétante, de l’ingénierie génétique que de ressembler à de la mécanique automobile… pratiquée sur des organismes vivants. Ainsi, dopés, les M13 fournissent un voltage plus important. Mais, bon, il en faut un certain nombre pour que leur travail soit exploitable par… nous.

Assez d’électricité pour afficher le chiffre 1

Qu’à cela ne tienne. Les chercheurs ont réalisé des films constitués par une couche unique de virus. Et ils les ont empilées. D’après leurs essais, c’est une épaisseur de 20 couches qui donne les meilleurs résultats. Après ce travail de nano mécanique, il restait à tester cette nouvelle “pile à virus OGM”. Avec un peu d’entrainement, les virus ont appris à s’organiser spontanément à l’intérieur d’un film multicouches d’un centimètre carré de surface. Pris en sandwich entre deux électrodes plaquées or, le film a été connecté par des fils à un écran à cristaux liquides. Lorsqu’une pression est appliquée sur le sandwich, une tension de 400 millivolts et un courant de 6 nanoampères sont délivrés par le dispositif… Soit le quart de la tension fournie par une pile AAA. Suffisant pour afficher le chiffre 1 sur l’écran.

Pas de quoi fermer une centrale nucléaire mais il ne s’agit là que d’une démonstration de principe qui fait l’objet d’une publication dans la revue Nature Nanotechnology du 13 mai 2012. Le nouvel objectif de Seung-Wuk Lee est d’améliorer les performances du dispositif. Mais il se déclare confiant pour l’avenir: “Les outils des biotechnologies permettent de produire à grande échelle des virus génétiquement modifiés, les matériaux piézoélectriques basés sur les virus peuvent ouvrir de nouvelles voies à la microélectronique dans le futur”, déclare-t-il.

Pile à virus OGM

Outre l’originalité de l’utilisation d’organismes vivants pour produire de l’électricité exploitable par l’homme, les promesses de la pile à virus OGM de Berkeley s’inscrivent dans les multiples tentatives récentes visant tirer profit de sources d’énergie aussi gratuites et inépuisables que le soleil et le vent. Avec une différence notable: c’est l’énergie mécanique produite par l’homme lui-même qu’il s’agit de récolter. Imaginez que l’on puisse capter une partie de l’énergie produite par le passage du public dans un hall de gare ou dans les couloirs du métro. Chaque pas, chaque mouvement du corps humain pourrait devenir une source d’électricité grâce… à la piézoélectricité. D’où les projets de tapis récoltant le courant produit par la pression des chaussures (vidéo ci-dessous). Cette récolte d’énergie mécanique représenterait déjà un marché de 605 millions de dollars en 2010 et pourrait atteindre 4,4 milliards de dollars d’ici 2020, selon un article publié en mars dans le journal Applied Physics Letters.

Et pourquoi ne pas incorporer ces dispositifs dans les chaussures elles-mêmes ? Le générateur de Seung-Wuk Lee pourrait s’y loger facilement. Ou s’intégrer dans le tissu d’une veste, ou d’un pantalon. Et nous rechargerions nos téléphones en marchant, en bougeant ! Et en espérant échapper aux nanoturbines dans les narines…

Michel Alberganti

Catégories : ACTUALITES | Poster un commentaire

22 mai : Journée Mondiale de la biodiversité


 

22 mai : Journée Mondiale de la biodiversité

22 mai : Journée Mondiale de la biodiversitéLa Journée Internationale de la diversité Biologique, organisée chaque année par la Vague Verte, est l’occasion de sensibiliser le grand public et d’apporter des réponses à ses questions sur la biodiversité. En 2009, l’accent est mis sur les espèces exotiques envahissantes, dites EEE, qui constituent une des plus grandes menaces à la biodiversité et à l’écologie.

Pour faire simple, une EEE est un organisme vivant, animal ou végétal, qui s’installe dans un milieu naturel qui n’est pas le sien, le colonise, déréglant ainsi l’équilibre naturel du milieu concerné. L’exemple de l’algue Caulerpa taxifolia est célèbre: implantée accidentellement aux abords du musée océanographique de Monaco, elle envahit les fonds marins, détruisant toutes les autres espèces sur son passage.

"La méthode de contrôle la plus efficace et réalisable est la prévention. Pour réussir, cette stratégie exige une collaboration entre les gouvernements (…), et les organisations internationales."

Le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-Moon

Les touristes ramenant des animaux exotiques sur leur lieu de vie sont l’une des principales causes d’invasion de ces espèces envahissantes. Pour contrer cette invasion, Ban Ki-Moon annonce une règle simple: "laissez les organismes vivants dans leur habitat naturel et ramenez à la maison seulement des souvenirs."

Toute l’année 2010 sera consacrée à la biodiversité, ce qui augure bien d’une journée mondiale exceptionnelle. Le thème de cette prochaine journée sera la diversité biologique pour le développement et la réduction de la pauvreté.

Biodiversité : combien d’espèces connaît-on aujourd’hui dans le Monde ?

La biodiversité englobe l’ensemble des espèces animales et végétales vivantes sur terre (et dans les mers). La biosphère abriterait entre 5 et 30 millions d’espèces (estimation).

Environ 1,7 million d’espèces animales sont répertoriées, et chaque année de nouvelles espèces sont répertoriées. Malheureusement, de nombreuses espèces disparaissent également, souvent à cause des actions irresponsables de la société humaine.

De nombreux sites internet sont consacrés à ce sujet et on pourra utilement visiter le site des Nations Unies sur la Convention sur la diversité biologique.

Il sera peut-être plus facile de vous documenter en visitant le site proposé par le ministère (français) de l’écologie, de l’énergie, du développement durable et de l’aménagement du territoire.

Catégories : ACTUALITES | Poster un commentaire

Le chat et le petit lézard


Pays de collecte : Mauritanie

Illustration : Yacouba Diarra

Un chat très affamé rencontre sur un rocher un lézard. Il saute sur lui pour le manger. Mais le lézard lui conseille d’aller prendre un gros poisson. Le chat se rend à l’endroit indiqué, y trouve le gros poisson qui finit par l’entraîner au fond de l’eau.

Il était une fois un chat qui avait faim. Il avait vraiment, vraiment, très très faim. Un jour qu’il sortait pour avoir de quoi se mettre sous la dent, il découvre somnolant sur un rocher un petit lézard couleur de sable. Sans réfléchir, il saute sur lui. Le petit lézard lui dit :

- Chat, toi tu es sot. Tu veux manger un lézard sans chair ni os, alors que si tu m’écoutes, je te dirai comment tu peux faire pour avoir un gros poisson.

- Je n’ai pas le temps d’attendre, répond le chat et j’ai trop faim. Je vais te manger.

- Attends, insiste le petit lézard, attends et écoute-moi.

Alors le chat finit par l’écouter. Le petit lézard lui dit :

- Vois l’arbre qui est sur la rivière là devant. Mets-toi sur l’une de ses branches et attends. Une mouche volera à côté de toi, tombera dans l’eau et aussitôt une grenouille sortira de l’eau pour la manger.

- Mais tu te fous de moi ou quoi, tu m’avais parlé d’un gros poisson et maintenant…

- Attends, coupe le petit lézard, ton gros poisson arrive. Après la grenouille un petit poisson sortira à son tour pour dévorer cette grenouille et c’est à ce moment précis que ton gros poisson sortira pour manger le petit poisson. Comme tu es juste au-dessus sur la branche de l’arbre tu n’auras qu’à tremper les pattes pour l’attraper !

Alors là le chat accepte la proposition du petit lézard mais avant de partir il prend soin de boucher tous les trous qui étaient à côté du lézard, puis se tournant vers lui il lui dit : « Je vais faire ce que tu as dit, mais si tu mens c’est toi que je dévorerai ». Puis il grimpe sur la branche de l’arbre.

Aussitôt les choses se déroulent comme l’avait prévu le petit lézard. Lorsqu’arrive le tour du gros poisson, le chat trempe ses pattes pour l’attraper mais le poisson est beaucoup plus fort que lui et l’entraîne dans l’eau !!! Tout le monde sait que le chat aime le poisson mais déteste la nage. Il se met à crier au secours en se noyant.

Le petit lézard était là observant toute la scène. Au moment où le chat se noie, il lui lance : « Ô chat, toi aussi, tu finiras dans le ventre du gros poisson ».

Mon conte est fini celui qui respire le premier ira au Paradis.

conte.net

Catégories : CONTE | Poster un commentaire

Pense-malin.com – Retrouvez les trucs et astuces


 

Trucs et astuces

Notre quotidien est souvent perturbé par de petits contretemps, des détails désagréables qui nous contrarient et pour lesquels nous n’avons pas de solution. Nous avons pensé à vous renseigner de façon hebdomadaire, sur diverses façons de vous faciliter la vie.

Faites découvrir vos trucs et astuces en nous écrivant à l’adresse suivante : trucsetastuces@pense-malin.com

Éloigner les chats et chiens

Vous désirez éloigner les chats et les chiens de vos plates-bandes? Saupoudrez-les généreusement de poivre et le tour est joué. Les animaux n’aiment pas l’odeur du poivre, d’autant plus que celui-ci les fait éternuer.

Nettoyer votre tapis

Un de vos tapis a besoin de nettoyage? Balayez-le avant de recourir à l’aspirateur! Les poils se redresseront et les saletés incrustées se détacheront sous l’action. Passez ensuite l’aspirateur. Qui sait, le nettoyage à sec pourra peut-être attendre!

Des tee-shirts en coton intacts

Si vos tee-shirts en coton ont tendance à rétrécir au lavage, faites-les tremper dans l’eau froide durant toute une journée avant de les laver, et ils conserveront leur taille originale.

Fini le hoquet

Vous cherchez un truc infaillible pour faire cesser le hoquet? Ne cherchez plus, le voici. Faites tremper un morceau de sucre dans du vinaigre de vin ou du jus de citron, et croquez-le lentement. C’est légèrement acidulé au goût, mais ça marche!

Faire luire du métal

Pour faire luire du métal à moindre coût, appliquez une fine couche de farine sur un chiffon et frottez lentement. Pour une meilleure adhésion de la farine, ajoutez quelques gouttes de glycérine.

Ça ne sent pas bon… chat

Les mauvaises odeurs émanant de la litière de votre chat vous dérangent? Essayez ce petit truc, simple et efficace. Étalez quelques pages de vieux journaux au fond de celle-ci et les mauvaises odeurs seront ainsi absorbées.

Catégories : HOBBIES | Poster un commentaire

« Insolite ! Noisy Jelly, la gelée musicale ! »


 

noisy-jelly.jpg« Insolite ! Noisy Jelly, la gelée musicale ! »

 

Noisy Jelly c’est l’œuvre décalée et gourmande de 2 étudiants français de L’Ensci-Les Ateliers, de l’Institut de design de Paris, passionnés de nourriture, d’électronique innovant et de design.

 

Alors le Noisy Jelly Kit de Raphaël Pluvinage et Marianne Cauvard, quésako ?

 

Prenez un peu d’eau et d’agar-agar (ag…quoi ? Non, ça n’est pas le nom d’un nouveau venu dans la famille Adams ou du dernier né des Pokémons, mais bien une poudre d’algues au pouvoir gélifiant, très utilisée en cuisine), ajoutez de la couleur et versez dans des moules…

 

10 mn plus tard, vous voilà avec un décor tout en gelée et en couleur, qu’il ne vous reste plus qu’à démouler sur le plateau à capteurs du Noisy Jelly Kit. Ben oui, parce que vous pouvez toujours essayer de jouer de la batterie avec vos petites gelées ou de les tailler pour en faire des flûtes à la manière des célèbres carottes, tous ce que vous obtiendrez c’est un gloubi-boulga version Flamby qui a mal tourné :-s…

 

Je disais donc, vous démoulez vos gelées sur le tableau prévu à cet effet, et là, vous pouvez tout à loisir commencer à vous amuser à être le DJ de demain !

Caressez, tapotez, effleurez, glissez vos doigts sur les différentes formes et vous obtiendrez des sons d’un autre monde, dignes de R2D2 ! Et attention ! Aucun effet spécial derrière cette prouesse technique, mais tout simplement une bonne dose d’inventivité, de technique et, il faut bien le dire, de folie ! Parce que pour créer de la gelée qui fait de la musique, faut quand même être un peu décalé vous ne trouvez pas ?

 

En tout cas nous on applaudit (attention, pas sur la gelée…) et on adore ce Noisy Jelly Kit de Raphaël Pluvinage et Marianne Cauvard, parce que c’est marrant, c’est innovant, c’est une belle prouesse, et qui sait, peut-être qu’un jour on retrouvera chez les chefs adeptes de la cuisine moléculaire des œufs en gelée aux sonorités Mozartiennes ou des aspics de betteraves jouant le dernier tube à la mode !

 

Le Noisy Jelly Kit est à ce jour un prototype mais un projet de commercialisation est en cours…à suivre pour Noël prochain !!!

diaposon.unblog.fr

Catégories : INSOLITE | Poster un commentaire

Un porc candidat à la succession de Paul le poulpe !


 

cochon.jpg

Un porc ukrainien candidat à la succession de Paul le poulpe !

 

Un cochon doué de dons parapsychiques assurera la relève de Paul le poulpe pour l’Euro 2012, qui se déroulera du 10 juin au 1er juillet en Ukraine et en Pologne.

 

"Un cochon devin unique en son genre, véritable porc ukrainien et médium authentique au fait des mystères du football" prédira le résultat des rencontres chaque jour à 16h00, annonce la mairie de Kiev.

 

Paul le poulpe s’est offert une gloire planétaire en annonçant sans la moindre défaillance le résultat des sept rencontres de l’Allemagne à la Coupe du monde 2010, du fond de son aquarium d’Oberhausen. Décédé depuis, il a laissé dans son sillage tout un bestiaire divinatoire.

 

Magdalena la tortue a ainsi entamé sa carrière lors des championnats du monde de hockey sur glace en Slovaquie. Heidi, l’oppossum allemand à la double vue malgré son strabisme, devait prédire le palmarès des Oscars, mais il a été rappelé dans l’au-delà en septembre.

 

Le cochon de Kiev aura sans doute à coeur de satisfaire les attentes de ses propriétaires ukrainiens… grands amateurs de charcuterie.

 

Olzhas Auyezov, Jean-Philippe Lefief pour le service français

reuters

Catégories : INSOLITE | Poster un commentaire

Des foetus saisis dans les bagages d’un Britannique !


 

des foetus.jpg

Des foetus saisis dans les bagages d’un Britannique !

 

Six foetus grillés et recouverts de feuilles d’or, destinés à des rituels de magie noire, ont été saisis dans les bagages d’un Britannique d’origine taïwanaise à Bangkok, a indiqué la police thaïlandaise vendredi.

 

Chow Hok Kuen, 28 ans, arrêté dans le quartier de Chinatown de la capitale jeudi, a expliqué les avoir achetés il y a plusieurs jours en Thaïlande auprès d’un Taïwanais pour 200.000 bahts (5.000 euros) et prévoyait de les revendre à Taïwan pour jusqu’à six fois cette somme, a précisé la police.

 

"Il a dit qu’il prévoyait de vendre les foetus à des clients qui croient qu’ils les rendront chanceux et riches", a indiqué le colonel Wiwat Kamchamnan, de la police de Bangkok.

 

L’homme risque un an de prison et 2.000 bahts d’amendes pour possession de cadavres.

 

Dans les rituels de magie noire thaïlandais, qui peuvent aussi avoir lieu dans certaines communautés chinoises, les foetus sont supposés porter chance au propriétaire et souvent conservés dans des sanctuaires, à l’intérieur de maisons ou de commerces.

lavenir

Catégories : INSOLITE | Poster un commentaire

Pour rester en bonne santé, mangez des fraises ! – Les news Nutrition de Doctissimo


D’après un célèbre proverbe anglais, une pomme par jour permettrait d’éloigner le Docteur ("an apple a day keeps the doctor away"). Mais selon une récente étude américaine, les fraises seraient elles aussi d’incroyables alliées santé ! Une forte consommation de ces délicieux fruits rouges pourrait prévenir et améliorer l’évolution de certaines maladies comme le diabète, certains cancers (de la prostate notamment) mais également la maladie d’Alzheimer.

La fisetine, un flavonoïde miracle ?
A l’origine de ces effets, on retrouve la fisetine, un flavonoïde (antioxydant) très concentré dans les fraises mais également présent dans d’autres fruits et légumes. L’équipe de scientifiques du Salk Institute’s Cellular Neurobiology Laboratory avaient déjà travaillé sur la fisetine (montrant notamment des effets neuroprotecteurs). Dans le cadre de l’étude publiée dans la revue PloS ONE, ils se sont attachés à démontrer ses effets face au diabète. Pour ce faire, ils ont nourri des souris de type Akita (bon modèle pour étudier les diabètes de type 1 et 2) avec un régime enrichi en fisetine.

Au final, ils ont constaté une nette amélioration des symptômes liés au diabète chez ces souris : le processus d’hypertrophie des reins, caractéristique du diabète, avait été inversé et le niveau de protéines dans les urines (bon indicateur de diabète également) a littéralement chuté ! Par ailleurs, le comportement anxieux des souris diabétiques a lui aussi été amélioré.
Les chercheurs pensent même avoir mis en évidence les mécanismes moléculaires sous-tendant ces effets : la fisotine activerait une enzyme, la glyoxalase-1, responsable de la suppression de précurseurs toxiques de la glycation (processus grâce auquel les sucres du sang et du cerveau se fixent aux protéines).
Cette enzyme pourrait également agir sur des processus similaires (activité inflammatoire) ayant lieu dans le cadre de certains cancers.

37 fraises par jour… Un régime difficile à tenir
Ainsi, la fisetine suscite ainsi de nombreux espoirs ! Petit bémol néanmoins : pour pouvoir reproduire l’expérience chez l’homme, il faudrait se nourrir de 37 fraises par jour… en partant du principe que la fisetine serait métabolisée de la même manière chez les souris que chez l’homme.
Mais d’après Pamela Maher, étant donné qu’un tel régime alimentaire serait difficile à tenir, des suppléments à base de fisetine ou mimant son effet, seraient plus appropriés. "Il y a de plus en plus de preuves qui démontrent l’intérêt que tous les polyphénols comme la fisetine sur de nombreuses maladies. Espérons qu’une combinaison de ces composés puisse un jour être à l’essai dans une étude clinique".

Emeline Dufour

Sources :

- Flavonoids Flavonoids could represent 2-fisted assault on diabetes and nervous system disorders , Communiqué de Salk Institute, 27 juin 2011

- Maher P, Dargusch R, Ehren JL, Okada S, Sharma K, et al. (2011) Fisetin Lowers Methylglyoxal Dependent Protein Glycation and Limits the Complications of Diabetes. PLoS ONE 6(6): e21226. doi:10.1371/journal.pone.0021226 (étude accessible en ligne)

Catégories : Santé et bien-être | Poster un commentaire

La grosse "mite"


 

images drôles faites-du-sport

 

Un homme marche dans la rue et croise l’un de ses amis, très chargé.

- Tiens salut!… Mais qu’est ce que tu transportes dans ces deux grosses valises ?

L’ami, fatigué, répond :

- Ouvre, tu verras.

L’homme ouvre une des deux valises, et il y trouve une espèce de gros insecte gluant : une mite géante.

- Beurk ! Qu’est-ce que c’est que cette bestiole !!!

- Bah ! Tu vois bien, c’est une grosse mite.

- Ouais…! Et qu’est-ce que tu as dans l’autre valise ?

- Ouvre, tu verras bien.

L’homme ouvre la deuxième valise et là, un gros nuage de fumée puis un génie en sortent. Le génie lui dit :

- Fais un vœux et je l’exaucerai.

- Je voudrais un milliard!

L’homme lève alors la tête et il voit une fissure s’ouvrir dans le ciel. Un gros objet tombe sur le sol : une grande table de billard !

- Hé! Il est sourd ou quoi ton génie ! J’avais demandé un milliard, pas un billard !

- Ah, parce que tu crois que moi, j’avais demandé une grosse mite !!!!

Catégories : HUMOUR | Poster un commentaire

Propulsé par WordPress.com. Thème Adventure Journal.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 197 followers

%d bloggers like this: