Pensée du lundi 21 mai 2012.


« Comme la plupart des gens, vous avez tendance à trouver que les
autres ne sont pas suffisamment attentifs envers vous. Mais
vous-même, n’êtes-vous pas négligent ? Est-ce que vous
donnez votre attention à chaque être, à chaque chose ? Même
une fleur, quand vous devez la planter ou l’arroser,
montrez-lui de l’attention. Vous direz que, pour elle, que vous
soyez attentif ou pas, cela ne change rien, car elle ne sent
rien. Eh bien, justement, vous vous trompez… Et puis, ce
n’est pas tellement pour elle que vous devez agir ainsi, mais
pour vous-même, car c’est vous qui gagnez une vertu, une
qualité. Vous faites un geste d’attention, de respect,
d’amour, et ce geste se reflète sur vous.
Appliquez-vous pendant des années à toutes ces petites choses,
un jour vous en sentirez les bénéfices. Ne cherchez pas
ailleurs et loin ce qui est là tout près. Jamais vous ne
trouverez la solution de vos problèmes en dehors des activités
de la vie quotidienne, et si vous les négligez, ce sont les
épreuves qui vous instruiront jusqu’à ce que vous compreniez
cette vérité. »

Omraam Mikhaël Aïvanhov
 

Elle court le marathon avec des "jambes bioniques" !


 

femme bionique 1.jpg 

Paralysée, elle court le marathon de Londres avec des « jambes bioniques » !

 

Une Britannique de 32 ans, paralysée, a réussi à boucler pour la première fois le marathon de Londres à l’aide de « jambes bioniques », un appareillage qui lui a permis de se tenir debout et de marcher plus de 40 kilomètres en dépit de son handicap.

Claire Lomas a franchi mardi en larmes, mais « aux anges », la ligne d’arrivée, appuyée sur ses béquilles, 16 jours après avoir entamé ce parcours de 42,2 kilomètres.

 

femme bionique.jpg

Des centaines de personnes s’étaient rassemblées pour saluer son exploit et des soldats de la cavalerie royale lui ont fait une garde d’honneur sur le Mall, la célèbre avenue qui conduit à Buckingham Palace, dans le centre de Londres.

 

« Quand je m’entraînais, il y avait des jours où je me demandais si j’y arriverais », a expliqué Claire Lomas, une ancienne chiropractrice paralysée des membres inférieurs à la suite d’un accident de cheval en 2007. « Mais quand j’ai commencé, j’ai juste pris chaque jour comme il venait, et chaque pas me rapprochait du but ».

 

La jeune femme, qui dessine aujourd’hui des bijoux, a marché trois kilomètres environ chaque jour, soutenue par son mari, sa fille de 13 mois et ses parents. Des personnalités ont aussi marché un moment à ses côtés pour l’encourager. L’appareil qui était fixé sur ses jambes a été mis au point par un chef d’entreprise israélien et coûte 43.000 livres (53.000 euros).

 

Avec l’aide de capteurs de mouvement relié à un ordinateur embarqué, il permet de mimer la façon dont les articulations devraient répondre normalement. Les personnes dont les membres inférieurs sont paralysés peuvent ainsi se mettre debout, marcher et monter les escaliers.

 

7sur7

Une retraite dorée pour Sarkozy à Marrakech? | Slate Afrique


 

L’ex-locataire de l’Elysée rejoint le club des VIP français qui se mettent au vert à Marrakech dans leurs demeures de rêve. Nicolas Sarkozy, accompagné de sa femme Carla et de leur petite Giulia, devrait y séjourner quelques mois dans une villa.

Nicolas Sarkozy à la table de Mohamed VI, dans le palais royal, le 23 octobre 2007.

Mise à jour du 17 mai: Nicolas Sarkozy accompagné de son épouse Carla Bruni est arrivé mercredi 16 mai au soir à Marrakech pour une visite privée. Il devrait y séjourner jusqu’au 31 mai. Dans un entretien jeudi à l’hebdomadaire Valeurs Actuelles l’ancien ministre du Travail Xavier Bertrand déclare que Nicolas Sarkozy a « besoin de se reposer et de profiter des siens » et « fera part de ses projets » professionnels « après la rentrée ».

La passation de pouvoir achevée entre Nicolas Sarkozy et François Hollande, les Sarkozy vont d’abord partir en famille se reposer. «Carla et son époux vont souffler un peu, réfléchir à leur avenir mais aussi redécouvrir un autre rythme, sur un autre mode», souligne une source proche de l’ex-première dame de France. Carla Bruni-Sarkozy devrait également profiter de ce repos pour finaliser son prochain album, dont la sortie est annoncée pour l’automne prochain.

«Je vais m’occuper de ma fille», aurait confié l’ex-président à ses intimes. Selon un ami, il va prendre «trois mois de vacances» et préparer sa nouvelle vie professionnelle. Aucun détail officiel n’a filtré quant à la destination – la maison familiale des Bruni au Cap Nègre sur la Côte d’Azur ou l’étranger? Mais déjà des rumeurs persistantes circulent: l’ex-couple présidentiel et leur petite Giulia devraient se mettre au vert dans leur villa de maître de Marrakech acquise fin 2011.

Un «cadeau» tenu secret

A l’époque, la presse marocaine avait fait état d’une information, sans en livrer la source, qui laissait entendre que Nicolas Sarkozy avait reçu cette maison en cadeau. «Un superbe palais faisant partie du projet immobilier de luxe Amelkis à Marrakech, aurait été offert à un célèbre chef d’Etat européen», rapportait l’hebdomadaire Al Ousboue cité par Biladi.

Le «cadeau», entouré du plus grand secret, avait ainsi été dévoilé par des anonymes, mettant dans l’embarras de généreux donateurs, affirmait l’hebdomadaire marocain. Al Ousboue indiquait que c’est un riche homme d’affaires des Emirats arabes Unis qui avait offert cette luxueuse demeure à un «chef d’Etat européen à l’occasion de la naissance récente de son bébé».

La villa de près de 700 m2, construite dans une enclave VIP et ouvrant de plein pied sur l’un des plus beaux golfs de la ville, serait similaire à celle que s’étaient fait construire en 2004, sur le même site, Jean-Louis Borloo, ex-ministre de Sarkozy et son épouse, la journaliste de télévision Béatrice Schonberg. Elle fait partie d’un projet du groupe émirati Emaar (un temps associé au roi du Maroc sur le projet) où les demeures de ce standing sont commercialisées à partir de 700.000 euros.

Carla Bruni-Sarkozy l’avait probablement visité en décembre dernier dans la plus grande discrétion lorsqu’elle avait séjourné à Marrakech pour les fêtes de fin d’année.

Bottin mondain

On le sait, depuis quelques années, Marrakech est devenue l’un des lieux de résidence préféré des célébrités françaises. En dresser la liste, c’est retrouver ceux qui font l’actualité politique, la Une des magazines people, trustent les émissions de télévision ou sont au cœur du capitalisme à la française. Certains n’y voyagent qu’en oiseaux migrateurs. Ils prennent à Marrakech leur quartier d’hiver mais n’y possèdent pas de nid. Nicolas Sarkozy fut d’abord l’un d’eux. Lui et ses proches y avaient leur rituel de vacances de la Saint-Sylvestre.

En 2007, pour son premier déplacement au Maroc en tant que président, il avait débarqué à Marrakech. Durant son quinquennat, le roi Mohammed VI mettait souvent à sa disposition le Jnan Kebir (le grand jardin), le dernier né des palais du monarque alaouite, mélange d’architecture mauresque et de décoration africaine. Le couple Sarko-Carla était aussi l’invité de Mohammed VI au Royal Mansour – qui a aussi vu défiler Cécilia et son compagnon Richard Attias ainsi que Jacques et Bernadette Chirac.

Classé en 2011 parmi les hôtels «les plus extraordinaires du monde» par le Conde Nast Traveler, la Bible des voyageurs fortunés, le palace est en passe de détrôner la célébrissime Mamounia. Que vient chercher la tribu gauloise qui hante ces palaces de rêve et achête des riads au cœur de la médina et des villas de maître nichées dans les palmeraies? Un concentré de Marrakech-sur-Seine, autrement dit un club ultra sélect où les élites parisiennes se retrouvent entre elles.

Palais des 1001 ennuis

La tribu a ses pionniers qui ouvrirent la voie il y a vingt ou trente ans. Le couple Yves Saint-Laurent – Pierre Bergé était de ceux-là. Après un premier voyage à Marrakech en 1966, ils firent en 1974 l’acquisition d’une première maison, Dar Essaâda (la maison du bonheur en arabe), réplique en miniature de la célèbre villa Taylor où Churchill et Roosevelt avaient scellé le sort de l’Afrique du Nord en pleine Seconde Guerre Mondiale. Ils aimaient passer de longues heures dans les Jardins Majorelle, du nom de ce peintre tombé amoureux des couleurs chatoyantes de la cité.

Et, lorsqu’au début des années 80 un promoteur immobilier avait menacé de les raser, ils décident de faire oeuvre de sauvegarde, achètent le terrain, l’atelier et la maison du peintre. Rebaptisée Villa Oasis, la propriété est devenue un lieu mythique. C’est dans ses jardins aujourd’hui ouverts au public que les cendres d’YSL ont été dispersées.

Alain Delon et Mireille Darc aussi font figure de précurseurs dans cette «colonisation touristique» qui n’ose pas dire son nom. Avec ses zelliges flamboyants, ses murs intérieurs peints au tadelakt, ses fenêtres voilées par des moucharabiehs, le riad qu’ils s’offrirent était à vrai dire un palais, le palais de la Zahia – la joie de vivre en arabe. Situé à deux pas de la Mamounia, c’est une immense bâtisse que des Occidentaux cousus d’or se repassent lorsque l’ennui menace.

Paul Getty Junior l’homme le plus riche des Etats-Unis, disait-on à la fin de seconde guerre mondiale, l’avait achetée en 1968 et en avait fait un bijou architectural en préservant son style d’origine grâce au concours de l’architecte Bill Willis, qui y ajouta une piscine dans une cour-jardin à l’abri d’un haut mur. Il l’avait ensuite cédé à une comtesse française au sang bleu, née La Rochefoucauld, avant que le couple d’acteurs ne le rachète à son tour.

Un vaudeville très Paris-Marrakech

Puis est arrivé Bernard-Henri Lévy, qui a fait de ce riad, tout proche d’un des palais du roi Mohammed VI, un salon de la vie politique franco-française où se croisent ténors de droite et grandes consciences de gauche.

Les alcôves de son salon marocain et de sa vaste salle à manger, qui forment des niches rectangulaires coiffées de plafonds en cèdre décorés, résonnent encore de l’intrigue amoureuse qui a passionné le Tout-Paris il y a quelques années: c’est là que Carla Bruni, venue en escapade avec l’éditeur Jean-Paul Enthoven, brisa le couple Raphaël Enthoven, le fils de Jean-Paul, et de Justine Lévy, la fille de BHL. Un vaudeville très Paris-Marrakech qui inspira deux romans, ceux de Justine et de Jean-Paul.

Jusqu’à sa chute, Dominique Strauss-Kahn faisait partie du cénacle. Et pour cause: plus personne en France ni dans la médina n’ignore que le désormais paria de la politique française dispose lui aussi d’un riad à quelques pas de babouches de celui de BHL. Dispose, car il n’est pas le propriétaire de la luxueuse demeure. Elle appartient pour l’essentiel à son épouse, la journaliste Anne Sinclair, qui l’aurait achetée à Laura Gomez, ex-femme de Kyle Eastwood, le fils de Clint – pour près de 500.000 euros.

Kech, hypnotique «base arrière»

Malgré la crise, l’investissement s’est révélé judicieux: la bâtisse, est aujourd’hui évaluée au bas mot à 3 millions d’euros par les professionnels.

DSK n’est pas le seul à avoir sa «base arrière» à Marrakech. Il a entre autres voisins un éphémère secrétaire d’Etat de l’ère François Mitterrand, Thierry de Beaucé, qui exploite depuis des années, avec son compagnon brésilien, le riad Madani, une ancienne demeure du grand vizir Glaoui, transformée en maison d’hôte de luxe avec jardin de rêve et piscine en terrasse sur plus de trois mille mètres carrés.

Les patrons du CAC 40 ne sont pas en reste. Sans parler des stars du Show-biz comme Jamel Debbouze, heureux propriétaire d’une villa dans le quartier huppé de Targa. Exemple parmi d’autres, Jean-René Fourtou, qui fut le tombeur du «maitre du monde», Jean-Marie Messier, avant de prendre sa place à la tête du groupe Vivendi – lequel contrôle le principal opérateur téléphonique du pays, Maroc Telecom -, a également ses habitudes à Marrakech. Des habitudes d’homme très riche. Il possède depuis plus de dix ans une propriété, Dar El Sadaka (La maison de l’amitié), installée dans une ancienne oliveraie de 13 hectares aux allures de musée fantasmagorique. Fourtou, comme Alain Carignon, l’ancien maire de Grenoble, qui réside également à Marrakech, sont des proches de Sarkozy. Ils avaient même été pressentis pour jouer les sous-marins pour la campagne de l’ex-président…

C’est un fait: Marrakech hypnotise. La ville attire comme la lumière un papillon. Presque tout le gotha français y possède son palais des mille et une nuits, surtout lorsque les bords de Seine ne sont plus cléments.

Ali Amar

21 mai : Journée Mondiale de la diversité culturelle pour le dialogue et le développement


 

21 mai : Journée Mondiale de la diversité culturelle pour le dialogue et le développement

21 mai : Journée Mondiale de la diversité culturelle pour le dialogue et le développementLe 2 novembre 2001, l’UNESCO a adopté la Déclaration universelle de l’UNESCO sur la diversité culturelle.

Cette déclaration reconnaît, pour la première fois, la diversité culturelle comme « héritage commun de l’humanité » et considérant sa sauvegarde comme étant un impératif concret et éthique inséparable du respect de la dignité humaine

Suite à cela, l’Assemblée générale des Nations Unies a proclamé le 21 mai, « Journée mondiale de la diversité culturelle pour le dialogue et le développement » afin d’approfondir nos réflexions sur les valeurs de la diversité culturelle pour apprendre à mieux « vivre ensemble ». C’est pourquoi l’UNESCO fait appel aux Etats membres et à la société civile pour célébrer cette Journée en y associant le plus grand nombre d’acteurs et de partenaires !

Objectifs :

Cette journée donne l’occasion de mieux connaître et apprécier ce que nous devons aux autres cultures, et, à prendre la mesure de la diversité de leurs apports, de leur unicité, de leur complémentarité et de leur solidarité. Car connaître et reconnaître nos différences, les respecter en ce qu’elles fondent notre propre identité, c’est donner la chance aux siècles qui s’annonce de s’épanouir enfin hors des conflits identitaires de tous ordres. La diversité culturelle est un droit humain fondamental lutter pour sa promotion c’est lutter contre les stéréotypes et le fondamentalisme culturels.

Les autorités publiques sont de plus en plus sensibles à la nécessité de développer le dialogue interculturel, en vue de renforcer la paix, la sécurité, et la stabilité au niveau mondial.

En instaurant le 21 mai la « Journée mondiale de la diversité culturelle pour le dialogue et le développement », l’ONU donne une orientation importante en plaçant le dialogue mutuel – au-delà du sexe, de l’âge, de la nationalité, de l’appartenance culturelle et de la religion – au centre de tous les efforts pour parvenir à un monde de paix, capable de faire face à l’avenir. „Seul le dialogue peut servir de base à une société pluraliste et culturelle“, déclare Elsbeth Müller, secrétaire générale d’UNICEF suisse et l’intégration, de même que la compréhension mutuelle entre les cultures, jouent là un rôle essentiel.“

Quand le lion épousa la brebis


 

Quand le lion épousa la brebis

Pays de collecte : Mali

Illustration : Yacouba Diarra

Le lion prit pour femme une brebis. Cela fit scandale dans la brousse. L’hyène alla dire au Lion qu’il risquait d’attraper la gale. Il réussit comme ça à le convaincre de tuer sa femme. Mais une vieille femme qui avait tout entendu, aida la brebis par sa ruse et son expérience…

Le lion, un jour, quitta la brousse et vint en ville où il se maria avec une brebis qu’il ramena avec lui dans la forêt. Tous les animaux fêtèrent l’événement à grands frais, et la nouvelle se répandit bien vite, comme un feu de brousse.

– Un lion, épouser une brebis ! Quel scandale et quelle honte ! répétaient les animaux.

À ces critiques faites à basse voix le lion répondait tout haut :

– Et pourtant, j’aime beaucoup ma femme brebis.

Cependant, seule l’hyène, profondément en choc, réfléchissait :

– Malgré tout ce qu’on pense de moi, je vais quand même montrer que les qualificatifs de lâche et de poltron qu’on m’attribue ne sont que purs mensonges et viles médisances.

Elle vint trouver le lion chez lui, à la tombée du jour :

– Majesté Lion, dit-elle, il est clair pour tout le monde que tu es le plus respectueux, le plus majestueux de tous les animaux de la terre, mais tu as pris comme épouse une sorte d’individu niais et bête qui ne lève jamais la tête même vers le ciel qui l’a accueilli.

– Vraiment, tu ne mérites pas pareille épouse, tu fais traîner ton nom dans la boue, dévorons-la donc et laisse-moi ensuite aller te chercher une femme digne de ta grandeur !

Je ne dévorerai pas ma femme car je l’aime, et j’ordonne que tes propos s’arrêtent là !

L’hyène s’en alla toute honteuse.

La nuit suivante, l’hyène revint cette fois en courant bien vite, à grandes enjambées.

– Ah ! Ah ! Majesté

– As-tu appris ce que j’ai appris ?

– Quoi donc ? dit le lion.

– Il paraît que lorsque l’eau de pluie touche à la peau des brebis, il y a une maladie qu’on appelle la gale qui leur enlève tous les poils jusqu’aux oreilles et aux pattes, elle leur tanne la peau jusqu’à la chair rouge, une sorte de le lèpre, quoi ! Cette lèpre s’attaque aussitôt à son conjoint et lui cause les mêmes maux. Tu te vois toi, sans crinière et sans cils, sans pelage et sans queue, la peau tannée jusqu’à la chair comme un poulet plumé, avec des mouches partout ?

– Ah bon, s’écrit le lion !

– Et bien Hyène, à y réfléchir je vois que celle-ci n’est véritablement pas ma femme. On devra donc, au plus tard, ce soir par tous les moyens et par toutes voies, la dévorer.

L’hyène toute contente s’en alla.

Et le soir, la brebis n’était au courant de rien. Quand elle est rentrée à la maison une vieille femme la vit :

– Brebis, prends garde, car l’hyène que tu vois chez toi et que tu honores et respectes veut, en réalité, ta peau. Aujourd’hui elle y a réussit. Ne va donc pas là-bas car ils t’attendent tous les deux pour t’écorcher et te croquer. Cependant viens que je te propose une ruse qui te permettra d’être sauvée. Car moi, je suis vieille et pleine d’expérience.

La vieille femme donna à la brebis une petite calebasse pleine de miel et lui confia un secret. La brebis poursuivit son chemin.

Elle entra, salua et sauta par dessus les jambes étalées de son mari.

– Sacrilège ! cria le lion. Quel irrespect ! Quel déshonneur ! Pourquoi donc as-tu fais cela ?

– Pardonne-moi cher mari, Dieu seul sait que je ne l’ai pas fait exprès !

– Ah non, s’écria l’hyène, le saut d’une femme par-dessus un homme porte toujours malheur ; car nous avons vu seulement avant-hier, un homme dont la femme lui était passée dessus, mourir aussitôt. Il ne s’est pas passé deux minutes qu’il trépassa le pauvre.

– Ah bon, s’écria le lion qui sauta d’un grand bon sur sa femme, mais avant que ses pattes ne touchent le sol la brebis eut le temps de jeter dans la gueule du lion la petite calebasse de miel que lui avait donné la vieille femme.

Le lion s’assit sur son derrière en soupirant de jouissance :

– Dis moi chère épouse, ou donc as-tu eu ce breuvage ?

– Il y a, dans la forêt d’à-côté, tes collègues lions comme toi, qui ont assemblé toutes les hyènes pour leur presser le ventre afin de le faire sortir par leur derrière ce liquide dont ils remplissent des outres entières. Sache que c’est du miel et que chaque hyène en a le ventre plein.

– Hyène tu me caches de si bonnes choses, je jure que tu n’emporteras pas l’outre de miel que tu couves.

Le lion rattrapa l’hyène, il la souleva bien haut, et la lança par terre en pressant bien fort sur son ventre. Il n’en sortit évidemment pas de miel, mais en sortit de petites crottes nauséabondes, des morceaux d’os et aussi des graines de goyaves et des noyaux de mangues. Le lion dévora l’hyène. Ainsi finissent tous les mouchards.

Malgré cela, il y avait de l’amour, même des amours impossibles comme celles du lion et de la brebis, que la guerre et la misère.

conte-moi.net

Un voleur avale un diamant, la police attend la sortie avec un seau !


 

diamant.jpg

Un voleur avale un diamant, la police attend la sortie avec un seau !

 

Un Canadien accusé d’avoir volé puis ingéré un diamant d’une valeur de 20 000 $ restera incarcéré jusqu’à ce que la police puisse récupérer la pierre, a-t-on appris jeudi auprès des autorités policières.

 

L’homme est détenu dans une cellule sans toilettes, a expliqué à l’AFP le sergent Brett Corey.

 

«On lui a donné un contenant (un seau) et nous surveillons ses défécations. Nos officiers de médecine légale passent au peigne fin chacune de ses selles» a détaillé M. Corey. «Mais jusque là nous n’avons rien trouvé».

 

L’homme de 52 ans a été filmé le 10 mai par des caméras de vidéosurveillance en train d’avaler le bijou de 1,7 carat dans une joaillerie de Windsor, en Ontario, après que l’un des employés de la boutique, l’accusant d’avoir remplacé le diamant par un faux dans la vitrine, a appelé la police.

 

Le sergent Corey affirme que l’homme coopère et qu’il a pris des laxatifs. Mais, jusque là, le joyau reste bloqué dans ses intestins.

 

Les diamants sont quasiment indécelables aux rayons X mais les deux cubes de zirconium qui formaient le bijou ont été clairement mis en évidence sur les deux clichés pris de ses intestins cette semaine.

 

«Nous avons pisté la descente des deux cubes de zirconium dans son côlon» a encore décrit le sergent Corey.

 

Quand le diamant aura été récupéré, l’accusé devra répondre de vol, selon le policier.

 

AFP/ lapresse.ca

14:46

Le tour du monde en bateau solaire…


 

1 planetsolar-.jpg

Le tour du monde en bateau solaire…

 

La voiture Solar Word GT n’est pas l’unique véhicule à avoir réalisé le tour du monde uniquement avec de l’énergie solaire. L’autre véhicule capable de cette prouesse est un bateau qui vient de jeter l’encre après avoir parcouru le monde.

Son nom complet est le MS Tûranor PlanetSolar. Il a été conçu par un Suisse nommé Raphaël Domjan qui a collaboré avec Immo Ströher, un homme d’affaires allemand. Il a fallu huit ans pour concevoir le bateau. PlanetSolar mesure 30 mètres de long et embarque 500 m2 de plaques solaires accusant une puissance de 93.5 kW. Cet appareil a levé l’encre le 27 Septembre 2010 et a bouclé le tour du globe sur le port de Monaco le 4 Mai 2012. L’équipage a parcouru 60.000 km en 584 jours et a été assisté par Météo-France pour optimiser le rendement des panneaux photovoltaïques.

Pendant son périple, MS PlanetSolar avait un message à transmettre : celui d’inciter les gens à utiliser de l’énergie renouvelable comme le soleil.

tomsguide

Des femmes enceintes qui ont le rythme dans le ventre ! (Vidéo)


 

femmes enceintes.jpgDes femmes enceintes qui ont le rythme dans le ventre ! (Vidéo)

 

Qui a dit qu’une femme enceinte ne pouvait pas se dandiner pour le fun ? À l’occasion d’un défi, des futures mamans se sont amusées à danser « ni vu ni connu ». Un jeu amusant qui a finalement fait le buzz, fous rires garantis !

 

Si Ellen Degeneres ne manque pas d’humour, l’animatrice américaine n’arrêtera jamais de nous étonner avec ses idées toujours plus saugrenues. Ce qu’elle préfère ? Les défis, les blagues, les pièges, bref, tout ce qui peut la faire rire et ce, sans dépasser les bornes. Le dernier défi d’Ellen est plutôt hilarant. Tout d’abord, connaissez-vous le Dance Dare ? Un sport plutôt fun selon lequel il faut danser derrière quelqu’un sans que ce dernier ne s’en aperçoive.

 

L’animatrice américaine a lancé ce challenge aux femmes enceintes. Jouer au Dance Dare et qu’importe si elles ont un gros bidon ! Cette idée a beaucoup plu chez nos amis d’outre-atlantique et nombreuses furent ravies de pouvoir participer à ce défi… toujours avec le sourire ! « Je me suis dit que ce serait encore plus rigolo de danser pour deux, et j’ai eu raison » a alors expliqué Ellen Degeneres.

 

Une idée amusante que l’on vous laisse découvrir en images !

aufeminin

Sea Lion, la supercar amphibie à moteur rotatif !


 

1-Sea-Lion-la-supercar-amphibie-a-moteur-rotatif-78503.jpgSea Lion, la supercar amphibie à moteur rotatif !

 

Le concept de lavoiture amphibieest un peu comme celui de la voiture volante, il passionne une frange restreinte de la population plutôt bricoleuse qui se plaît à relever le défi de la construction d’un engin spectaculaire. Après 6 ans de développement, le premier prototype Sea Lion qui veut battre le record de vitesse pour une voiture amphibie vient de se jeter à l’eau.

 

Avec son look de prototype du Mans et son moteur rotatif, elle sent le sport à plein nez mais la barquette Sea Lion ne se destine pas qu’aux pistes bitumées. Son truc en plus, c’est la mer dans laquelle elle est capable de se mouvoir aussi bien que sur terre. Sea Lion estune auto amphibiedont le développement a débuté en 2006 et qui vient tout juste de prendre la mer pour la première fois. Bonne nouvelle, le prototype n’a pas coulé et va devoir désormais être optimisé pour tenter d’aller battre le record de vitesse d’une voiture amphibie … sur la terre !

 

L’objectif n’est pas facile car il existe environ 25 projets dans le monde qui tentent de battre ce record qui n’a rien d’officiel et chaque année, un nouvel arrivant dit avoir été plus rapide que son prédécesseur. La liberté technique est donc totale pour participer à ce challenge où il suffit de poster une vidéo sur You Tube montrant un engin avec son relevé GPS de la vitesse en temps réel pour valider la performance.

 

Sea Lion est un véritable prototype sans aucune pièce en provenance de la grande série, il est évidemment réalisé en aluminium et en acier inoxydable (c’est préférable effectivement) et est animé par un moteur rotatif Mazda 13B de 1974. Le concepteur estime que son Sea Lion est configuré (aéro et transmission) pour pouvoir atteindre les 290 km/h avec un nouveau moteur qui pourrait être un Renesis deRX8.

caradisiac

Enceinte, comment choisir son maillot de bain ? – Doctissimo


 

Finie l’époque des femmes enceintes en robe longue sur la plage ! Aujourd’hui, les futures mamans osent se montrer en petite tenue et elles ont bien raison ! Tous nos conseils pour porter le maillot le ventre rond !

//

Une ou deux pièces ? Quelle taille prendre? Où trouver un modèle adapté ? Comment le porter pour être à l’aise sur la plage ? Les réponses à toutes les questions de futures mamans en vacances !

Maillot une ou deux-pièces pendant la grossesse ?

Le maillot une pièce galbe la silhouette et cache votre ventre des regards et des mains indiscrètes, il s’avère confortable pour nager et protège des coups de soleil. Il permet aussi de dissimuler ce petit duvet qui gagne parfois le ventre des femmes enceintes…. En revanche, il peut vous donner l’air d’avoir pris quelques kilos pendant les fêtes (surtout en début de grossesse) et vous prive des contacts directs bien agréables avec l’eau et les doux rayons de soleil. Le maillot deux pièces lui, met en avant votre silhouette ultra-féminine tout en vous permettant de profiter pleinement des joies du sable et de l’eau de mer. En revanche, vous devez vous tartiner de crème solaire (surtout sur la fameuse « ligne brune »), surveiller vos mouvements sous peine de vous dévoiler un peu trop…

La bonne coupe pour les ventres ronds

Pour le haut, pas de doute, il vous faut un bon maintien car votre poitrine risque de prendre de l’ampleur. Evitez donc les bretelles qui s’attachent avec des liens dans le cou et les coupes bustier. Celles qui souhaitent opter pour du topless doivent savoir que pendant la grossesse, la peau de cette zone est encore plus fragile et donc sujette aux coups de soleil.

Pour le bas, tout dépend de votre morphologie : fiez-vous à vos habitudes. La seule règle : ne prenez pas de coupe trop échancrée car cela « casserait votre silhouette ». Dans le cas d’un deux-pièces, optez pour une culotte basse qui passe « sous le ventre ». Si vous avez pris des rondeurs au niveau des fesses, le shorty peut vous convenir parfaitement.

Où trouver son maillot de femme enceinte ?

Deux options s’offrent à vous : soit vous investissez dans l’achat d’un maillot de bain spécial maternité dans une boutique spécialisée (Vertbaudet, Natalys, Mamanana) ou une grande marque proposant une ligne future maman comme Etam, Gap, Petit Bateau, H&M, Zara, Cyrillus, La Redoute… Dans ce cas, prenez votre taille habituelle puisque les marques pour femmes enceintes prennent en considération vos rondeurs.

Soit vous optez pour un maillot de bain ordinaire que vous choisissez une ou deux tailles au dessus de la votre (en fonction de l’avancée de votre terme). Cela peut être suffisant si vous n’utilisez votre maillot que 15 jours dans l’année… Dans tous les cas, si vous hésitez entre deux tailles, prenez la plus grande car vous ne risquez pas de mincir avec le temps et que vous devez privilégier le confort.

Etre à l’aise enceinte à la plage

Si vous n’êtes pas très à l’aise pour déambuler au bord de l’eau ou bavarder à la buvette de la plage en maillot de bain de grossesse, investissez dans un accessoire !

Certains modèles se vendent avec une petite jupe portefeuille assortie au maillot. Vous pouvez aussi nouer un paréo autour de vos hanches ou porter une blouse ou une chemise ample (ceinturée sous les hanches). Les plus timides peuvent investir dans une robe en coton claire à retirer seulement pour piquer une tête dans l’eau…

Le plus important pour être à l’aise et fière de votre corps : pensez à votre bébé !

Katrin Acou-Bouaziz, le 28 juin 2010

ARNAQUE EN AUSTRALIE…


images drôles Chattes noires

La justice Australienne n’a pas pu condamner une arnaque qui a fait la fortune des personnes qui en ont eu l’idée.

Une société avait publié des publicités dans plusieurs journaux Australien indiquant qu’elle était spécialisée dans l’importation de films pornos, et qu’elle garantissait de pouvoir fournir n’importe quelle cassette ou DVD X.

Les prix annoncés étaient très raisonnables et des milliers de clients ont passé commande sans oublier de joindre le chèque.

Plusieurs semaines après que leur chèque fut débité, les clients ont reçu une lettre de cette société leur expliquant que la loi Australienne ne permet pas l’importation de vidéo X et que la commande ne pourra pas être honorée.

La lettre était accompagnée d’un chèque de remboursement avec le montant exact de la somme qu’ils avaient payée.

Où est l’arnaque donc?

En fait moins de 10% des clients de cette société ont osé aller encaisser leur chèque car le nom de la société émettrice était :

–  » Sodomy, Fetishism & Perversion Corp. « 

Et voilà comment une bande de rigolos s’est retrouvée avec un compte en banque grassouillet sans que la justice ne puisse les condamner pour escroquerie ! «