Pensée du lundi 7 mai 2012.


« Les cellules de notre corps sont de petites âmes intelligentes. C’est tout un peuple que nous avons là, en nous, un peuple avec lequel nous pouvons entrer en relation et que nous avons la tâche d’éduquer. Est-ce que vous en êtes conscients ? Non, ou très rarement. C’est pourquoi vos cellules ne vous obéissent pas. Vous souhaiteriez améliorer l’état de votre foie, de votre estomac, de votre cœur, de votre cerveau, etc., mais vous ne pouvez pas : les cellules de tous ces organes ne vous obéissent pas, vous n’arrivez pas à vous imposer à elles, elles fonctionnent d’après leur volonté propre. La Science initiatique, qui a étudié l’anatomie psychique de l’être humain et les règles qui président à son fonctionnement, nous enseigne que nous pouvons commander aux cellules de nos organes. Mais pour cela il faut d’abord accepter l’idée que ce sont des entités intelligentes, conscientes, et apprendre à entrer en communication avec elles. »

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Douze trucs à savoir sur la jeunesse de François Hollande | Rue89 Présidentielle


François Hollande lors des élections législatives de 1997 (Charles Platiau/Reuters)

Le journaliste du Nouvel Observateur Serge Raffy dresse un portrait riche du candidat à l’Elysée dans « François Hollande : itinéraire secret » (Fayard, septembre 2011).

Il l’attaque par son versant humain plus que par son versant politique. Et raconte notamment ses débuts, qui éclairent en partie sa course politique.

Voici douze épisodes peu connus sur les origines et la jeunesse du candidat.

1

Sa famille vient de Hollande

D’où vient le nom de François Hollande ? Il descend de rebelles calvinistes hollandais, réprimés par Madrid au XVIe siècle et qui se sont installés à Plouvain, dans le Pas-de-Calais. Les généalogistes locaux ont retrouvé un « Hollande » dès 1569 : il était valet de meunier.

2

Il a été élevé chez les frères

De 4 à 11 ans, Hollande est élève chez les Frères des écoles chrétiennes Saint Jean-Baptiste de La Salle à Rouen.

3

Son père était d’extrême droite

George, qui dirige une clinique ORL, a été candidat malheureux en 1959 et en 1965 aux élections municipales de Rouen, sur une liste d’extrême droite. Il soutient l’avocat Jean-Louis Tixier-Vignancour, ancien camelot du roi, croix-de-feu.

Il a affiché des sympathie pro-OAS et déteste le général de Gaulle. « Georges, en 1944, a été mobilisé quelques mois et garde de cette période une certaine fidélité au maréchal Pétain », écrit Raffy.

La mère de François Hollande se sent, elle, proche de la gauche.

4

Ses copains de lycée : Christian Clavier, Thierry Lhermitte…

A 14 ans, il déménage de Rouen vers Neuilly-sur-Seine. Au lycée Pasteur, il compte parmi ses bons copains de classe Christian Clavier et Thierry Lhermitte. En première, Gérard Jugnot et Michel Blanc rejoindront la classe. Quand ils montent une troupe lycéenne, Hollande ne les suit pas. Il est trop sérieux pour cela. La troupe deviendra « Le Splendid ». Hollande, avec un autre choix, aurait peut-être terminé dans « Les Bronzés »…

5

L’étudiant Hollande a flirté avec les communistes

A Sciences-Po, François devient militant à l’Unef-Renouveau, proche du PC, et se présente comme sympathisant de l’Union des étudiants communistes. Il est le parfait « compagnon de route » du PC. Mais son grand homme est François Mitterrand, qui prépare le programme commun.

6

Il a approché le PS via l’oncle de sa petite amie

Sa fiancée à Sciences-Po s’appelle Dominique Robert. C’est la nièce du député du Calvados Louis Mexandeau, un proche de François Mitterrand. Il se rapproche de lui ; il a 19 ans.

7

Il refuse d’être exempté de service militaire

Lors de ses « trois jours “ au Fort de Vincennes, en 1976, il est exempté de service militaire à cause de sa myopie. Mais il refuse cet état de fait, qui pourrait bloquer sa carrière politique. Il fait des pieds et des mains pour que cette décision soit annulée, allant jusqu’à saisir le ministère de la Défense. Il a finalement gain de cause.

8

Sa chambrée à Coëtquidan était pleine de futures célébrités

En janvier 1977, il doit faire ses classes (deux mois) à l’école des officiers de Coëtquidan, dans le Morbihan. Sa chambrée de dix lits comptait, entre autres :

  • Jean-Pierre Jouyet, futur secrétaire d’Etat chargé des Affaires européennes des gouvernements François Fillon, aujourd’hui directeur de l’Autorité des marchés financiers ;

  • Michel Sapin, futur ministre des Finances, aujourd’hui conseiller économique de Hollande ;

  • Henri de Castries, aujourd’hui président de l’assureur AXA, proche de Nicolas Sarkozy ;

  • Jean-Michel Lambert, qui sera le juge d’instruction controversé de l’affaire Grégory, actuellement vice-président du tribunal d’instance du Mans.

9

A l’ENA, il surnomme Ségolène Royal ‘Miss Glaçon’

Hollande et Royal se rencontrent à l’ENA. Elle refuse de participer à une caisse de péréquation au profit des étudiants les plus désavantagés. Il la prend alors pour une ‘nantie’, ce qu’elle n’est pas, loin de là. Avec ses copains, ils la surnomment ‘Miss Glaçon’. Ce n’est qu’au cours d’un stage réalisé avec elle dans une cité HLM de banlieue, ‘La Noé’, à Chanteloup-les-Vignes, qu’ils vont devenir amis.

10

Il entre à l’Elysée comme conseiller fantôme de Jacques Attali

En mai 1981, Jacques Attali, sherpa de Mitterrand pour les sommets internationaux, a droit à deux conseillers officiels, des quadras rémunérés sur le budget de l’Elysée, Jean-Louis Bianco et Pierre Morel ; et à deux conseillers officieux : de jeunes hauts fonctionnaires rémunérés par leurs corps d’origine, tribunal administratif et Cour des comptes : Ségolène Royal et François Hollande.

11

Chirac l’a comparé au labrador de Mitterrand

En juin 1981, il est envoyé comme candidat contre Jacques Chirac aux élections législatives en Corrèze. Autant dire au casse-pipe. Il a 26 ans. Chirac déclare alors que son adversaire est encore moins connu que ‘le labrador de Mitterrand’. Hollande est éliminé au premier tour, mais, à la surprise générale, d’assez peu.
12

Il se fait passer pour Caton, auteur d’un pamphlet téléguidé

En 1983, Hollande a 29 ans, il est directeur de cabinet de Max Gallo, porte-parole du gouvernement de Pierre Mauroy. Mitterrand a une idée machiavélique : faire écrire un pamphlet par un prétendu leader de droite, mais qui se cacherait derrière un pseudonyme, Caton, et qui en réalité discréditerait la droite.

Le journaliste André Bercoff accepte de tenir la plume ; le livre s’appelle ‘De la reconquête’. Pour ne pas qu’on reconnaisse Bercoff, Hollande accepte de prêter sa voix pour une interview de ‘Caton’ à France Inter. Il déclare :

‘La vérité, c’est tout simplement que le pouvoir socialiste ne tombera pas comme un fruit mûr. Et ceux qui laissent entendre que nous pouvons, c’est-à-dire nous la droite, revenir au pouvoir dans les mois qui viennent, ou même dans les deux années qui viennent se trompent, et trompent les Français.’

Un extrait sonore déterré par ‘Le Grand Journal’ de Canal+ en 2008.

http://www.dailymotion.com/swf/x78aqx_caton-de-la-reconquete-histoire-d-u_news

Hollande se faisant passer pour Caton

MERCI RIVERAINS !clarapeix

Il invente un dispositif pour communiquer avec sa fille décédée !


1 dispositif-pour-communiquer.jpgIl invente un dispositif pour communiquer avec sa fille décédée !

Un père de famille américain dit avoir mis au point un dispositif lui permettant de communiquer avec sa fille décédée il y a huit ans de cela.

Melissa Galka est décédée en 2004 alors qu’elle n’avait que 17 ans, à la suite d’un accident de voiture. Quelques jours après sa mort, son père, Gary, a commencé à sentir d’étranges sensations. Selon lui, sa fille tentait de communiquer avec lui.

« Elle s’est mise à sonner à la porte, à changer les chaînes de la télévision, à éteindre la lumière », confie Garu Galka dans un reportage diffusé sur la chaîne Travel Channel. « Un jour elle est venue dans ma chambre et j’ai senti qu’elle s’était assise sur le bord du lit ».

C’est à cette époque que cet ingénieur en électricité a décidé de mettre au point une machine qui lui permettrait de communiquer avec sa défunte fille. Selon lui, son appareil détecte les vibrations inhabituelles, les variations de température et distingue les ombres dans l’obscurité. Mais Gary Galka a également inventé ce qu’il appelle « la boîte à esprits », un boîtier qui enregistre, les réponses des présences surnaturelles que l’on a détectées dans la pièce.

Pour la famille Galka, ces appareils fonctionnent et Melissa leur aurait déjà envoyé des messages comme celui entendu lors de l’enregistrement de l’émission, le jour de l’anniversaire de Melissa, où on entend « papa, salut, je t’aime ». « Ma plus jeune fille a vu Melissa à trois reprises », indique Gary.

Désormais Gary Galka a décidé de commercialiser son dispositif de communication paranormale. « J’espère que l’expérience de notre famille aidera les gens qui ne croient pas en l’au-delà à changer leur vision des choses ». dit-il. « Je me sens obligé d’aider d’autres parents endeuillés, de leur montrer qu’ils peuvent vivre au-delà de la douleur ».

7sur7

Un vaporisateur pour obtenir une «sensation d’ivresse»


 

1 vaporisateur pour obtenir.jpg

Un vaporisateur pour obtenir une «sensation d’ivresse»

 

«Qu’importe le flacon, pourvu qu’on ait l’ivresse», écrivait Alfred de Musset. Philippe Starck et David Edwards, respectivement designer et scientifique, l’ont pris au mot: ils ont mis au point un petit aérosol qui permet de ressentir, en un coup de vaporisateur, «une sensation d’ivresse» sans les effets néfastes de l’alcool, à l’occasion lors d’une exposition à Paris.

 

Baptisé Wahh Quantum Sensations, ce petit aérosol commercialisé à 20 euros (26 dollars canadiens) «ressemble à un bâtonnet de rouge à lèvres». Une pulvérisation suffit à ressentir «une ivresse de quelques secondes», selon ses concepteurs, le français Philippe Starck et le franco-américain David Edwards.

 

Une pulvérisation libère 0,075 ml d’alcool, quantité minimum pour que les microparticules stimulent le cerveau et offrent de vraies sensations au palais, soit «un quantum d’alcool», sans risque d’alcoolémie. Un verre d’alcool contient de 40 à 60 ml d’alcool. Il faudrait presque 1000 pulvérisations pour obtenir les effets d’un verre d’alcool, selon les scientifiques qui ont conçu l’aérosol.

 

«La question est comment se faire du bien sans se faire du mal. Wahh est une alternative qui propose l’idée d’ivresse sans ses effets néfastes», commente Philippe Starck.

 

Le Wahh est né de la rencontre entre les deux hommes. David Edwards a créé en 2007 le «Laboratoire» à Paris, lieu d’art et de design aux frontières de la science, espace d’exposition et de «dégustation», où sera présenté le Wahh mercredi soir et où une exposition lui est consacrée de jeudi au 22 juillet.

 

Avant le Wahh, M. Edwards a mis au point le «Whif», en 2008, autre petit aérosol de la taille d’un cigare vendu (entre 1,80 euro et 3,99 euros, soit entre 2,30 et 5,20 dollars canadiens) à 400 000 exemplaires dans le monde, qui permet de ressentir les «saveurs» du chocolat, du café et du thé, selon une porte-parole du «Laboratoire», qui comprend également une boutique et un bar de dégustation.

 

A suivi, en 2009 et 2010, le «Whaf», «un générateur de nuages de saveur» provenant de mélanges liquides confectionnés par l’utilisateur (du martini à la tarte au citron…) et généré grâce à un système à ultrasons intégré dans une carafe, développée avec le designer culinaire Marc Bretillot. Le nuage se déguste à l’aide d’un verre et d’une paille spécifiques. L’ensemble est vendu 129 euros, soit 167 dollars canadiens environ.

 

lapresse.ca

7 mai : Journée Mondiale des orphelins du SIDA


 

7 mai : Journée Mondiale des orphelins du SIDA

7 mai : Journée Mondiale des orphelins du SIDAToutes les 15 secondes, le SIDA tue un papa ou une maman. Le 7 mai, c’est la Journée Mondiale des Orphelins du Sida… En 2005, ils sont déjà plus de 15 millions.

Suite à la mort de leur fils au cours d’une mission héliportée au Mali Albina du Boisrouvray et Bruno Bagnoud fondent, en 1989, l’Association François-Xavier Bagnoud (AFXB) pour perpétuer l’idéal de compassion et de générosité qui guidait sa vie et poursuivre, dans des activités de développement, les missions de sauvetage qu’il pratiquait de son vivant.

La mission de l’AFXB est de lutter contre la pauvreté et le SIDA et de soutenir les orphelins et les enfants vulnérables que la pandémie laisse dans son sillage en militant pour leurs droits fondamentaux et en offrant un appui global aux familles et communautés qui les prennent en charge.

L’AFXB retisse les liens qui se sont brisés autour d’eux pour leur assurer un futur décent. En mettant en place des programmes de développement communautaire durable, elle renforce les capacités des familles et des collectivités dévastées par la pauvreté et le SIDA afin qu’elles soient en mesure d’élever leurs orphelins et enfants vulnérables.

L’AFXB milite pour que les responsables politiques considèrent ces enfants largués comme une priorité et que des mesures urgentes soient prises pour les intégrer dans notre société globale.

Leur prise en charge constitue un défi humanitaire, économique, sécuritaire et social majeur. L’objectif est de réinsérer dans leur société ces enfants vulnérables qui, privés de tout repère et d’amour, sont des proies faciles pour la délinquance, la prostitution, les conflits armés, le terrorisme ou la drogue.

Depuis sa création, l’AFXB est intervenue auprès de plus de 1 million 500 mille personnes dans 17 pays à travers le monde.

« Les orphelins du SIDA, ainsi que tous les enfants affectés et/ou infectés par le virus, sont parmi les enfants les plus vulnérables de la planète. Ils sont le reflet des millions d’orphelins d’autres causes et des millions d’enfants des rues, à la dérive de la civilisation. »


Albina du Boisrouvray

Contes Courts…Pangu crée le monde


 

Pangu crée le monde

( » Contes de Chine  » Guillaume Olive – Ed : SYROS)

Au commencement, dans les temps très anciens où n’existaient ni le ciel, ni la terre, ni les montagnes, ni les oiseaux, ni les fleurs ; dans ces temps qui ont précédé les légendes, tout n’était qu’un immense chaos. Il n’y avait alors qu’un abîme béant, aucune forme ne pouvait être distinguée, dans ces ténèbres profondes et cette désolation infinie. En ces temps-là, l’univers était un œuf !

Le premier être du monde demeurait dans cet œuf, il s’appelait Pangu.

Depuis dix-huit mille ans, il y dormait, y grandissait lentement, et maintenant, il est sur le point de s’éveiller.

Il écarte d’abord ses bras gigantesques, puis, il détend ses jambes énormes, et, tout doucement, il ouvre les premiers yeux du monde !

Mais Pangu ne se sent pas à son aise : il est plongé dans l’obscurité la plus noire et n’a pas beaucoup de place pour bouger. Il est bien à l’étroit à l’intérieur de la coquille de l’œuf. Il a envie de s’étirer ! Alors, il déploie d’un coup son corps colossal, resté immobile depuis si longtemps, et sous le formidable effet de ce mouvement, l’œuf éclate dans un bruit de tonnerre. A cet instant, tous les éléments de l’univers, restés soudés depuis la nuit des temps, se disloquent !

A présent, Pangu se tient debout, et il sépare les éléments de l’univers : il met en bas les plus grands et les plus lourds, piétine les parties visqueuses et molles, et forme la terre. Puis il place en haut les particules transparentes pures et légères, pour constituer le ciel.

Mais la distance entre le ciel et la terre n’est pas suffisante ; les éléments du haut se mélange sans cesse aux éléments du bas et le ciel reste relié à la terre en différents endroits. Pangu veut les séparer à jamais et il utilise sa tête pour soutenir le ciel de toutes ses forces, tandis que ses pieds sont fermement posés sur la terre. Dès lors, Pangu grandit chaque jour de trois mètre et trente-trois centimètres. Le ciel s’élève donc chaque jour de trois mètres et trente-trois centimètres, et la distance qui le sépare de la terre augmente quotidiennement d’autant. Pangu tient un burin dans la main gauche et une hache dans la main droite. Partout où les éléments du haut se mêlent encore aux éléments du bas, partout où le ciel est encore relié à la terre, Pangu creuse, fend et coupe.

Ainsi, Pangu grandit, et Pangu œuvre pendant dix-huit mille ans, sans jamais dormir, sans jamais se reposer. Quand ce temps est écoulé, le ciel atteint une hauteur vertigineuse et Pangu une taille colossale. Il mesure toute la distance qui sépare le ciel de la terre, soit quarante-cinq mille kilomètres et plus. Grâce à lui, le ciel et le terre ne peuvent plus se mélanger !

Pendant dix-huit mille ans, Pangu a œuvré solitaire, à la genèse du monde. Il a déployé toutes ses forces et consacré toute son énergie à sa création, et il s’effondre sur la terre qu’il a lui-même façonnée. Pangu meurt !

Mais son corps se métamorphose : sa chair constitue le sol, son sang se répand en océans et en rivières, son œil gauche devint le soleil et son œil droit devient la lune, son souffle se fait vent et nuées, sa voix se fait tonnerre !

Ses quatre membres et son corps forment les points cardinaux et les cinq montagnes sacrées qui s’élèvent jusqu’aux cieux, celles que l ‘on rencontre en prenant les différentes directions du monde : le centre, l’est, le sud, l’ouest, et le nord de la terre.

Puis ses larmes vont irriguer le fleuve Bleu et le fleuve Jaune, ses muscles se changent en champs, ses nerfs pénètrent la terre, et ses cheveux se transforment en étoiles et en Astres. Les dents de Pangu et ses os deviennent les métaux et les pierres, sa sueur devient la rosée et la pluie. Les poils de sa peau donnent les forêts, sa moelle se cristallise en perles et en Jade.

Pangu a tissé la trame du ciel et tracé les contours de la terre. Il est resté solitaire pendant trente-six mille années, et a sacrifié sa vie pour édifier le monde.

Les anciens disent qu’en réalité Pangu n’est pas vraiment mort : Lorsqu’il est joyeux, le temps est clair, et lorsqu’il est en colère, les nuages couvrent le ciel !

Deuxième version : A l’origine, il y eut un œuf au sein duquel dormait le géant Pangu. Un jour il se réveilla et entreprit de séparer le blanc, qui deviendra le ciel, du jaune qui sera la terre de Chine : dix-huit mille ans d’un interminable labeur. Trop long sans doute car le géant, au terme de cette épreuve se laisse choir sur la terre. Le choc fut d’une telle violence que les yeux de Pangu furent projetés dans le ciel et devinrent le soleil et la lune. Ses os brisés en mille morceaux formèrent les reliefs du paysage chinois, son souffle devint le vent, sa voix le tonnerre ; ses cheveux et ses poils furent les arbres et la végétation.

Quant au peuple Chinois…ce furent les poux qui couraient par millions sur son corps de géant !

Une batterie « aérée » pour une autonomie de 800km !


 

Battery-500 1.jpg

Une batterie « aérée » pour une autonomie de 800km !

 

L’autonomie des voitures électriques dépend de la capacité de leurs batteries mais en moyenne, elles peuvent parcourir jusqu’à 150 km sur une charge unique. Trois firmes viennent d’unir leurs forces dans le but d’améliorer l’autonomie de ces véhicules représentant l’avenir de l’automobile.

 

En effet, IBM se penche actuellement sur une batterie nouvelle génération qui devrait rallonger l’autonomie des voitures électriques. Pour arriver à ses fins, la firme s’est alliée avec Asahi Kasei et Central Glass. Selon le groupe, les véhicules pourront parcourir plus de 800 km avec cette nouvelle génération de batteries. L’accessoire est baptisée Battery 500. Elle est à base de lithium et exploite également l’air, plus précisément l’oxygène qu’il contient. Les molécules d’oxygène passant à travers le système réagissent avec une couche de carbone contenant du lithuim pour générer de l’énergie électrique. Une prise de courant libère l’oxygène et recharge la batterie lorsqu’elle tombe à plat.

 

Battery-500.jpg

Cette batterie semble prometteuse, hélas, elle ne débarquera pas sur le marché avant 2030. Pour l’anecdote, 800 km équivalent à 500 miles, d’où cette le nom Battery 500.

 

tomsguide.fr/

Pour sauver la planète… devenez insectivores !


insectes.jpgPour sauver la planète… devenez insectivores !

 

Il existe un moyen simple pour sauver les forêts tropicales, améliorer votre alimentation et votre santé, tout en réduisant vos émissions de gaz à effet de serre et en rognant sur votre budget alimentaire: manger des insectes.

 

C’est du moins la thèse que défend le chercheur néerlandais Arnold van Huis. Selon lui, à quantité égale, les insectes contiennent davantage de protéines que le bétail. Par ailleurs, leur « élevage » est moins coûteux, moins gourmand en eau et leur bilan carbone est faible.

 

« Les enfants n’ont aucun problème à manger des insectes mais les adultes ayant acquis des habitudes alimentaires en ont et seul le fait de goûter et d’essayer peut les faire changer d’avis », a-t-il expliqué en ajoutant que « le problème est psychologique. »

 

 

Pour vaincre les réticences, il a donc organisé des conférences, des séances de dégustation et des ateliers de cuisine animés par un chef et projette désormais de sortir un livre de recettes.

 

« Ce sont des aliments sains, dont la valeur nutritionnelle est élevée et qui sont très bénéfiques pour les personnes âgées », a indiqué Margot Callis, dont la famille gère un élevage d’insectes destinés jusqu’ici à nourrir des oiseaux, des lézards ou des singes, près de l’université.

 

La productrice ne peut cependant pas consommer les petites bêtes qu’elle élève, en raison d’une allergie.

 

Duyugu Tatar, une consultante en technologies de l’information qui a récemment participé à des ateliers organisés par l’université, s’est montré moins enthousiaste après la dégustation.

 

« Le goût n’était pas si horrible (…). C’était croquant. Le goût ne ressemblait pas à des aliments habituels. Ni la viande, ni les légumes, ni les fruits. Peut-être un peu comme des cornflakes », a-t-elle témoigné.

 

Myriam Rivet pour le service français

reuters

Nasa: un trou noir avale une étoile, vidéo !


étoile trou noir nasa.jpgNasa: un trou noir avale une étoile

Un trou noir qui avale une étoile, la théorie existe déjà depuis longtemps ! Mais avoir une image en direct de l’évènement, c’est une première …

Et c’est ce que nous propose la NASA et l’article publié dans la revue Nature (en anglais). Un trou noir supermassif situé au centre d’une galaxie avale toute la matière qui passe à proximité dont les étoiles, bien sûr …

Située à 2.7 milliards d’années lumières, la galaxie qui abrite ce trou noir a été observée au télescope d’Hawaii. Surpris par Ryan Chornock et Suvi Gezari, de l’université américaine Johns Hopkins, en pleine action !

Phénomène assez rare et difficile à observer …

par Syberco

miwim.fr

Un chat évite l’euthanasie et emménage en prison


 

497348-princess-natalie.jpg

Un chat évite l’euthanasie et emménage en prison

 

Lorsque Princess Natalie n’était qu’un chaton, elle a été abandonnée dans une cage avec un autre chat pendant des mois. On les nourrissait, mais pas davantage. Elle a donc commencé à avoir peur des humains et des autres chats.

 

Au moment de son adoption, elle crachait en direction de ses maîtres et mettait la maison sens dessus dessous. Elle a finalement été remise à un refuge. Elle devait être euthanasiée, mais une prison de sécurité minimum de l’État de Washington a présenté une autre option: la remettre à un couple de détenus.

 

Pour Joey Contreras, 28 ans, l’arrivée de Natalie, en mars, lui a permis de passer d’un dortoir de 40 à une cellule pour deux, avec une porte. Avec son compagnon de cellule, et après une procédure de sélection, ils font partie des quatre détenus retenus pour le programme «Cuddly Cats» à la prison de Yacolt.

 

«Personne ne voulait l’adopter», explique Joey Contreras. «Nous l’avons accueillie et c’est génial».

 

Au départ, ce n’était toutefois pas gagné. La chatte aux poils longs et noirs, âgée de six ans, était, comme annoncé, lunatique et sujette aux violences. Mais elle s’est littéralement épanouie. Elle accepte d’être caressée, brossée et même tenue dans les bras pendant quelques minutes. Elle grogne toujours, mais crache rarement. Joey Contreras et son co-détenu s’en occupent à tour de rôle.

 

L’autre chat du programme, Clementine, a été confié à Richard Amaro, qui confie que l’expérience ne lui a pas seulement permis d’échapper à la vie en dortoir. «On se rapproche vraiment d’eux».

 

La prison espère adopter quatre nouveaux chats. Les détenus acceptés dans le programme doivent avoir un comportement exemplaire, sous peine de retourner dans le dortoir.

 

Monique Camacho, conseillère pénitentiaire, explique que cette expérience permet de renforcer le concept de collaboration pour des détenus habituellement solitaires. «En prison, ils ont tendance à penser à eux», souligne-t-elle. «Maintenant, ils doivent être attentifs, et s’occuper de quelque chose d’autre».

 

AFP/lapresse.ca

Hygiène intime : une femme sur trois se lave avant un rapport sexuel – News Sexualité – Doctissimo


 

jeudi 22 mars 2012


Selon l’étude « Regards croisés sur l’hygiène intime féminine » menée par Relais Conseil pour Saforelle, 29 % des Françaises se lavent avant chaque rapport, contre 24% des hommes. Et après les câlins, 40% des femmes et 30% des hommes passent sous la douche. Cette étude souligne quelques divergences de vue entre les deux sexes à propos de l’hygiène intime.

 

 

hygiène intime

L’hygiène intime reste un sujet rarement abordé par les amants.

L’hygiène intime pour les femmes est avant tout une question d’odeurs. 47 % des femmes interrogées se lavent pour éviter ce désagrément. Pourtant, seuls 11 % des hommes se disent touchés par le problème de leur conjointe. La majorité des hommes « sous-estiment en effet la gêne que ces émanations corporelles peuvent engendrer chez leurs conjointes« , précise l’étude.

Tabou par excellence, c’est un sujet que 31 % des femmes et 38 % des hommes aimeraient aborder, sans oser en parler. 20 % des hommes n’évoquent pas ce thème avec leur compagne parce qu’ils sont gênés, notamment.

Cette étude a été menée en juin 2011 auprès de 250 hommes et 250 femmes, âgés de 18 à 65 ans, et vivant pour la plupart en couple.

Source : Relaxnews

LA BOUTEILLE DE GIN…


images drôles clavier
C’est une religieuse qui entre dans un magasin SAQ .
Elle achète une bouteille de gin dans un des rayons,
 puis passe à la caisse. La caissière la voyant avec sa bouteille de gin,
la regarde d’une drôle de manière.
Se sentant dévisagée, la religieuse tente de se justifier:
– »C’est pour soigner la constipation de la Mère supérieure ».
La caissière hausse les épaules, et oublie vite cette
excentrique religieuse. Une heure plus tard, alors que le magasin vient de
fermer, la caissière croise la religieuse dans la rue, assise sur un banc, avec
la bouteille vide à côté d’elle. Elle est complètement ivre
La caissière en la voyant dans cet état est outrée et lui dit:
– « Mais enfin, ma Soeur, vous m’aviez dit que cette bouteille était
 pour soigner la constipation de la mère supérieure! »
-« Mais, c’est la vérité ! » répond la soeur en ricanant:
« Ça va vraiment la faire chier lorsqu’elle me verra dans cet état! »
(merci à TANTINETTE pour cette farce)