Pensée du mardi 27 mars 2012.


« Le jour où nous parviendrons à rejoindre notre Âme supérieure, il se produira le même phénomène que ce que l’on appelle en amour le coup de foudre : cet instant où deux êtres se rencontrent et où, dans une sorte d’éclair, leurs âmes se soudent. Mais il ne suffit pas de vouloir rejoindre son Âme supérieure, il faut aussi y préparer son corps physique, et c’est tout un travail qu’il y a à faire sur soi-même, pendant des années, pour être capable de recevoir les vibrations du monde divin sans être terrassé. Car il y a des moments où on ne peut pas résister à tant de beauté, à tant de lumière, à tant d’amour. Il peut se produire des accidents comme cela arrive à ceux qui touchent involontairement un câble de haute tension : ils sont électrocutés, le cœur s’arrête. On ne sait pas ce que c’est que d’entrer soudain en contact avec la puissance de l’amour divin. Bien qu’il existe quelque part en l’homme quelque chose comme un transformateur électrique qui peut diminuer la tension, si on ne prend pas de précautions, on peut être foudroyé. Oui, il faut avoir des notions justes sur la nature des expériences spirituelles. »

Omraam Mikhaël Aïvanhov

27 mars : Journée Mondiale du thêatre


 

27 mars : Journée Mondiale du thêatre

27 mars : Journée Mondiale du thêatreC’est à Vienne en 1961 au cours du 9ème Congrès mondial de l’Institut International du Théâtre que sur la proposition de Arvi Kivimaa faite au nom du Centre finlandais a été créée une Journée Mondiale du Théâtre. Depuis 1962, chaque année, le 27 mars (date de l’ouverture de la saison 1962 du Théâtre des Nations à Paris) la Journée Mondiale du Théâtre est célébrée par les Centres Nationaux de l’IIT qui existent actuellement dans une centaine de pays du monde ainsi que par d’autres membres de la communauté théâtrale internationale.

Créé en 1948, à l’initiative de l’UNESCO et de personnalités renommées dans le domaine du théâtre, l’Institut International du Théâtre est la plus importante organisation internationale non gouvernementale dans le domaine des arts de la scène ayant des relations formelles (relations de consultation et d’association) auprès de l’UNESCO. L’IIT cherche « à encourager les échanges internationaux dans le domaine de la connaissance et de la pratique des Arts de la Scène, stimuler la création et élargir la coopération entre les gens de théâtre, sensibiliser l’opinion publique à la prise en considération de la création artistique dans le domaine du Développement, approfondir la compréhension mutuelle afin de participer au renforcement de la Paix et de l’Amitié entre les peuples, s’associer à la défense des idéaux et des buts définis par l’UNESCO. »

Les manifestations qui marquent la Journée Mondiale du Théâtre permettent de concrétiser ces objectifs. Chaque année, une personnalité du monde du théâtre ou une autre figure connue pour ses qualités de coeur et d’esprit est invité à partager ses réflexions sur le thème du Théâtre et de la Paix entre les peuples. Ce Message que nous appelons le Message International, est traduit en une vingtaine de langues. Il sera lu devant des dizaines de milliers de spectateurs avant la représentation du soir dans des théâtres de par le monde entier, imprimé dans des centaines de quotidiens et diffusé par radio et télévision sur les 5 continents. Jean Cocteau était l’auteur du premier Message International en 1962.

Le théâtre rassemble et la Journée Mondiale du Théâtre est la célébration de cette volonté. C’est une occasion pour les artistes de la scène de partager avec leur public une certaine vision de leur art et la façon dont cet art peut contribuer à la compréhension et à la paix entre les peuples.

A la diffusion mondiale du Message International viennent s’ajouter de nombreux événements depuis la manifestation presque intime jusqu’à la grande célébration populaire.

Voici quelques exemples :

Lecture du Message dans les théâtres le 27 mars,

Festivals de théâtre internationaux et nationaux le jour même ou autour du 27 mars

Représentations exceptionnelles, Symposiums, Colloques et Tables rondes sur le théâtre.

Remise des Prix pour l’excellence en Théâtre et en Danse souvent décernés en fonction du rayonnement international des activités des lauréats

Journée “ Portes ouvertes ” et Inauguration de nouveaux théâtres

Rédaction de Messages nationaux

Articles dans la presse sur le théâtre et des commentaires sur le Message International.

Emissions de Radio et de Télévision sur le théâtre,

Programmation exceptionnelle d’oeuvres dramatiques à la radio et à la télévision

Journée d’entré libre ou distribution de billets de théâtre gratuits

Allocutions par d’éminentes personnalités nationales

Bals populaires, kermesses, fêtes, défilés, Théâtres pavoisés

Affiches spéciales, Edition d’un timbre-poste spécial

Représentations et collectes au profit des organismes caritatifs dans le domaine du théâtre.

Ouganda: des jeunes filles envoyées par centaines se prostituer au Moyen-Orient et en Extrême-Orient | À La Une | L’Orient-Le Jour


À La Une

Controverse

Ouganda: des jeunes filles envoyées par centaines se prostituer au Moyen-Orient et en Extrême-Orient

OLJ/Agences | dimanche, mars 25, 2012

Il est impossible de dire combien d'Ougandaises ont été victimes de ce trafic, mais les responsables estiment que 600 d'entre elles sont contraintes à se prostituer rien qu'en Malaisie.

Il est impossible de dire combien d’Ougandaises ont été victimes de ce trafic, mais les responsables estiment que 600 d’entre elles sont contraintes à se prostituer rien qu’en Malaisie.

Les autorités de Kampala font face à des réseaux de trafiquants très bien organisés.

Assise à une table, dans un bar décrépit des faubourgs de Kampala, Stella Kobusingye (un pseudonyme, à sa demande), a les yeux vides quand elle raconte le cauchemar qu’elle a vécu en Asie.

S’occupant difficilement d’un jeune fils et d’une mère malade avec les maigres revenus de son petit magasin, Stella entend un jour parler par un ami d’un emploi dans une boutique tenue par un Ougandais en Malaisie, payé 800 dollars par mois.

Après avoir vérifié que l’emploi existe bien, elle vend son magasin, se fait établir un passeport et achète un visa pour la Chine, par laquelle des intermédiaires, qui lui remettent un billet d’avion, lui affirment qu’elle doit transiter.

A son arrivée en Chine, elle est accueillie par une Ougandaise, emmenée dans un hôtel où elle découvre des dizaines d’autres jeunes compatriotes. On lui annonce qu’elle doit rembourser 7.000 dollars, prix de son voyage.

« Il n’y avait pas de travail là-bas, ils m’avaient menti. La seule raison pour laquelle ils m’avaient emmenée là-bas, c’est pour la prostitution », explique-t-elle.

Cette nuit-là, un Nigérian frappe à sa porte et lui dit qu’il a payé pour avoir un rapport sexuel avec elle. Gardée prisonnière dans sa chambre d’hôtel, privée de passeport, Stella est contrainte, parfois brutalement, de coucher avec jusqu’à cinq Nigérians chaque nuit.

Ses geôliers l’emmènent chez un sorcier ougandais, qui lui coupe des ongles et des poils pubiens et s’en sert pour des rituels censés lui valoir le mauvais sort si elle rompt le silence.

Le parcours de Stella est emblématique de celui d’un nombre croissant de jeunes Ougandaises contraintes de se prostituer après avoir été frauduleusement attirées à l’étranger, principalement au Moyen-Orient et en Extrême-Orient.

Alors que le pays connaît un chômage massif et que les emplois sont rares, des affichettes dans les centres commerciaux autour de Kampala proposent des emplois bien payés ou des études à l’étranger.

Il est impossible de dire combien d’Ougandaises ont été victimes de ce trafic, mais les responsables estiment que 600 d’entre elles sont contraintes à se prostituer rien qu’en Malaisie, un pays où elles peuvent entrer sans visa.

Au cours d’un récent séjour à Kampala, Hajah Noraihan, consule honoraire d’Ouganda en Malaisie, a montré une série de photos terrifiantes quant au sort des filles qui refusent la prostitution: celle du visage d’une jeune fille jetée du troisième étage, celle du corps d’une autre, assassinée, gisant sur le sol d’une chambre.

Ces deux dernières années, au moins trois jeunes Ougandaises ont été tuées en Malaisie, selon elle. Depuis fin 2011, la police malaisienne a commencé à sévir, et au cours d’une descente en octobre, 21 jeunes Ougandaises ont été découvertes au même endroit.

Une soixantaine sont actuellement sous la protection des autorités malaisiennes, et quatorze ont été rapatriées vers l’Ouganda au cours des quatre derniers mois, selon Mme Noraihan.

Cette dernière, originaire de Kuala Lumpur, presse les autorités ougandaises d’agir à la source du problème. « Nous devons voir des actes, pas simplement des paroles, pas simplement des rapports », insiste-t-elle.

Une pression qui semble porter ses fruits. Jusqu’ici, en dépit de quelques arrestations de suspects, les autorités ougandaises ne s’étaient pas réellement attaqué aux réseaux.

Depuis peu, des responsables de l’immigration, de la police ou de la présidence se rencontrent à ce sujet et un groupe de députés demande à aller enquêter en Malaisie.

Mais ils font face à des réseaux de trafiquants très bien organisés, estime Asan Kasingye, directeur du bureau d’Interpol à Kampala.

« Au lieu de prendre dix filles, ils vont en prendre une par semaine, et si à l’aéroport l’une d’elle va en Malaisie, elle aura des documents disant qu’elle part pour des études », explique M. Kasingye.

L’Ouganda n’est qu’un pays parmi d’autres en Afrique sub-saharienne touchés par ce trafic d’êtres humains.

Stella, elle, a finalement pu rentrer chez elle, mais elle restera marquée à vie. Après avoir tenté de trouver un moyen de fuir la Chine, ses ravisseurs l’ont mise dans un avion pour la Malaisie, où elle devait être récupérée. Mais à l’aéroport de Kuala Lumpur, elle a été arrêtée par les responsables de l’immigration. Durant ses plusieurs mois de détention, elle a fait une fausse couche. Et a appris qu’elle était séropositive.

« Je veux retrouver ces gens et les faire mettre en prison pour le reste de leur vie, parce qu’à cause d’eux, je suis malade. Mais je dois aussi prendre soin de mon fils et de ma mère », dit-elle.

Le capitalisme d’Etat chinois a créé une classe de super riches | Slate


 

Quand les privilèges obtenues de l’Etat et non le marché permettent d’amasser des fortunes.

Dans une usine de fabrication de drapeaux, derniers préparatifs avant les cérémonies marquant le 90e anniversaire du PCC, le 1er juillet 2011. REUTERS/David Gray

– Dans une usine de fabrication de drapeaux, derniers préparatifs avant les cérémonies marquant le 90e anniversaire du PCC, le 1er juillet 2011. REUTERS/David Gray –

Comme chaque année, le magazine Forbes a publié son classement des personnes les plus riches du monde . Le hasard fait que, au même moment, bien loin des bureaux newyorkais de ce prestigieux magazine économique, se déroulait un autre événement annuel: la réunion de l’Assemblée nationale populaire (ANP) de Chine. Il s’agit officiellement de l’organe suprême de l’Etat chinois, qui représente le pouvoir législatif du pays. Curieusement, ces deux faits sont liés. La liste des délégués de l’ANP comprend presque toutes les plus grosses fortunes de Chine. D’ailleurs certaines d’entre elles figurent aussi au classement annuel de Forbes.

Un immense parlement

Composé de 2.987 députés, l’ANP est le plus gros parlement du monde. Ses réunions dans le Grand Palais du peuple, situé sur la légendaire Place Tiananmen de Pékin, font couler beaucoup d’encre. Non pas pour les décisions qui y sont prises, car cet organisme est plus symbolique qu’autre chose et n’a guère de pouvoir dans la pratique. Il se trouve que sa séance plénière annuelle coïncide avec la réunion d’une autre institution dont le nom est très prestigieux, mais le pouvoir très restreint: la Conférence consultative politique du peuple chinois.

<img src= »http://ww400.smartadserver.com/call/pubi/33259/230914/14321/S/[timestamp]/? » border= »0″ alt= » » />

publicité

Si ces rencontres annuelles sont importantes, c’est parce que les véritables dirigeants du pays y prononcent des discours pour partager leurs priorités et leurs inquiétudes avec les Chinois et le monde entier. Ainsi, le Premier ministre chinois, Wen Jiabao, a fait savoir lors de cette réunion que la Chine devait mener d’urgence des réformes. Il a reconnu que les inégalités et la corruption étaient des problèmes majeurs en Chine et que son pays allait maintenant entrer dans une phase de croissance plus lente.

La «semaine de la mode pékinoise»

La réunion de l’ANP a également fait parler d’elle en raison de l’élégance de ses représentants. La journaliste Louisa Lim a attiré notre attention sur le magnifique ensemble de la déléguée Li Xiaolin (un Emilio Pucci d’une valeur de 2.000 dollars) ou encore le sac Alma, un modèle de la maison Louis Vuitton (2.500 dollars), de la députée Cheng Ming Ming. Il me semble pertinent de préciser que madame Li est la fille de l’ancien Premier ministre Li Peng et que madame Cheng, qui avait assorti à son sac Vuitton un ostentatoire manteau de fourrure, est la patronne d’une des plus grandes entreprises chinoises de cosmétiques.

Des députés de certaines minorités ont même combiné une tenue traditionnelle à de petits sacs Burberry à 800 dollars. La blogosphère chinoise, en pleine effervescence et de plus en plus audacieuse, n’a pas manqué de qualifier l’événement de «semaine de la mode pékinoise».

La probabilité que ces sacs, tailleurs ou ceintures soient des contrefaçons est plutôt faible: les députés de l’Assemblée nationale populaire de Chine peuvent s’offrir le luxe des originaux. Leur opulente élégance reflète leur immense fortune. Selon l’agence Bloomberg , en 2011, le patrimoine personnel des 70 délégués les plus riches a atteint les 90 milliards de dollars – soit 11,5 milliards de dollars de plus qu’en 2010.

L’Etat permet d’amasser des fortunes

Les délégués à la Conférence consultative politique du peuple chinois sont encore plus riches: le patrimoine personnel de chacun d’entre eux dépasse le milliard et demi de dollars (une hausse de 14% en comparaison de l’année dernière). Pour remettre ce chiffre en contexte, il suffit de savoir que le revenu moyen par habitant en Chine est de seulement 4.200 dollars par an. Bien que le revenu par habitant en Chine ait doublé par rapport à l’an 2000, il reste inférieur à celui de pays pauvres comme l’Afrique du Sud ou le Pérou.

La présence des Chinois super-riches dans ces organes de l’Etat date d’une décision délicieusement ironique: il y a dix ans, le secrétaire du Parti communiste, Jiang Zemin, a décidé de permettre aux «capitalistes» de devenir membres du parti. Si de nombreux riches y ont adhéré, il est également vrai que beaucoup de membres du parti se sont enrichis.

«C’est l’histoire de l’œuf et la poule: sont-ils puissants politiquement parce qu’ils sont riches, ou sont-ils riches parce qu’ils ont une forte influence politique?»

C’est la réflexion que se fait Rupert Hoogewerf, l’éditeur du magazine Hurun Report qui publie une liste annuelle des 1.000 Chinois les plus fortunés. Le magazine Forbes et sa liste des personnes les plus riches peut aider monsieur Hoogewerf à répondre à la question qu’il se pose. En étudiant comment les personnes les plus riches ont amassé leur fortune, il apparaît clairement qu’elles l’ont fait sous l’égide (pour dire le moins) des gouvernements. Dans beaucoup de pays, l’Etat, et non le marché, demeure la voie d’accès des richesses colossales. A cet égard, la Chine ne fait pas figure d’exception.

Moisés Naím

Traduit par Micha Cziffra

Insolite : un cirque suisse met ses éléphants au régime !


elephant-cirque.jpgUn cirque suisse met ses éléphants au régime !

Le cirque suisse Knie a décidé de mettre trois de ses éléphants au régime pour cause d’obésité. Au programme : de nombreuses activités physiques…

Le cirque suisse Knie compte en tout huit éléphants originaires d’Asie. Seul hic : trois d’entre eux sont en surpoids. Après être montés sur une balance spéciale, Sabu, Siri et Rani auraient été diagnostiqués obèses. Une question se pose… Comment détecte-t-on des kilos en trop chez un pachyderme ? D’après le Dr Hanspeter Steinmetz, le vétérinaire du cirque, il suffit de chercher à déceler les os des hanches. Si ces derniers sont invisibles ou presque, alors l’éléphant est trop gros. A l’inverse, si l’on voit très bien ses os et ses vertèbres, alors il est trop maigre.

Le médecin aurait alors décidé de soumettre ces éléphants à une diète drastique. L’objectif est de leur faire perdre entre 50 et 300 kilos chacun. Cela risque de ne pas être une mince affaire…

Comment imposer un régime à un éléphant ?

Pour aider ses pachydermes à perdre du poids, le vétérinaire a trouvé une ruse : mettre en place un système les obligeant à faire de l’exercice pour obtenir leur nourriture. La paille et le foin, qui constituent la base de leur alimentation, sont placés dans un tonneau percé suspendu au-dessus de leur tête, ce qui les oblige à se bouger ! Aussi, toutes les friandises, comme les pastilles vitaminées, sont proscrites.

Le cirque aurait également pour projet de créer de nouvelles installations pour inciter ses éléphants à pratiquer une activité physique, notamment de grands bassins, très profonds, qui les inciteraient à « nager ». Ils pourront ainsi se muscler et éviter l’arthrose, maladie allant souvent de paire avec le surpoids… même chez les pachydermes !

Par Laura Gerhard

reponseatout.com

Record : 41 pompes sur 1 doigt !


41 pompes-sur-un-doigt.jpgRecord : 41 pompes sur 1 doigt !

Faire 40 pompes sur les deux mains, faut déjà avoir un peu l’habitude…

Faire une pompe sur un doigt, faut déjà avoir le doigt solide !

Mais Xie Guizhong vient de faire bien plus compliqué ! Ce jeune chinois est capable de réaliser 41 pompes sur 1 doigt en seulement 30 secondes !

Une belle performance qui lui vaut le record du monde dans le Guinness World Records !

Chapeau l’artiste !

par kriss

miwim.fr

« Cat Café » : ces étranges cafés à chats très populaires au Japon


cat-cafe-japon-tokyo.jpg« Cat Café » : ces étranges cafés à chats très populaires au Japon

Très en vogue dans l’archipel nippon, lescafés à chatssont aujourd’hui un véritable phénomène pour les japonais, qui sont de plus en plus nombreux à se rendre dans cescafésd’un nouveau genre. Bien que le premierCat Caféait vu le jour à Taïwan en 1998, c’est auJaponque leur popularité a explosée ces dernières années.


L’idée de ce cafés à chats n’est pas bien compliquée, il s’agit tout d’abord d’un café classique, dans lequel il est possible de commander des boissons ou d’emprunter un livre, histoire de se détendre un peu tout en étant… entouré d’une multitude dechats! Le concept a en effet de quoi surprendre mais sa popularité n’est plus à démontrer, alors qu’on ne compte pas moins de 40CatCaférien qu’àTokyo(pour plus d’une centaines dans tout l’archipel).


Certains de ces cafés comptent ainsi plus de 30chats, qui alimentent les discussions des japonais qui s’y rendent. Tous ceux qui fréquentent cesCat Cafésaffirment y aller car l’endroit serait bien plus paisible que tout autre. Contrairement à ce qu’on pourrait penser, la clientèle est globalement assez jeune et il n’est pas rare de voir débarquer des troupes d’adolescentes japonaises venues pour une séance photos en compagnie de leurschatspréférés.


Certains sont si passionnés par lesCat Cafésqu’il mettent en ligne les photos qu’il y ont prises, comme surce blogpar exemple. Le phénomène pourrait-il débarquer en France ? Peu probable, mais il pourrait être intéressant d’ouvrir un premierCat Caféà Paris, afin d’observer les réactions !

parYopadato

miwim.fr

Un chat survit à une chute de 19 étages !


chat.jpgUn chat survit à une chute de 19 étages !

Un vétérinaire estime qu’un chat a évité de graves blessures en imitant un écureuil volant pendant sa chute du 19e étage d’un immeuble de Boston.

Sugar le chat n’a souffert d’aucune fracture ni coupure, seules quelques ecchymoses ayant été observées sur ses poumons après sa chute. L’animal est tombé d’une fenêtre laissée ouverte par sa propriétaire, Brittany Kirk.

L’Animal Rescue League estime que Sugar a fait une chute de 150 à 200 pieds (45 à 60 mètres). Sa propriétaire a raconté à la radio qu’elle croyait bien que Sugar avait utilisé «une ou deux ou peut-être même huit» de ses neuf vies.

Le vétérinaire Hugh Davis a expliqué que lorsqu’ils tombent de haut, les chats écartent les jambes «en position écureuil volant», ce qui ralentit leur descente.

Brittany Kirk croit pour sa part que son animal a bénéficié d’un «miracle» et ajoute que le propriétaire de son immeuble a depuis installé un moustiquaire dans sa fenêtre.

Associated Press
Boston

cyberpresse.ca

Les Français victimes de dépassements d’honoraires à l’hôpital public – News Santé – Doctissimo


 

Les Français victimes de dépassements d’honoraires à l’hôpital public

jeudi 01 mars 2012


Les dépassements d’honoraires pour des actes chirurgicaux dans les hôpitaux publics seraient fréquents, d’après une étude publiée dans le magazine 60 millions de consommateurs. « Autorisés à pratiquer une activité libérale au sein même d’un hôpital public, certains chirurgiens en profitent pour pratiquer des tarifs indécents« , affirme le mensuel. Une pratique qui ne concerne cependant pas la majorité des praticiens hospitaliers.

 

 

dépassements d'honoraire à l'hôpital

Le magazine « 60 millions de consommateurs » dénonce des dépassements d’honoraires « indécents » à l’hôpital.

Des dépassements jusqu’à dix fois le tarif de la Sécu

60 millions de consommateurs fournit de nombreux exemples de dépassements d’honoraires. A Paris, la pose d’une prothèse de hanche peut atteindre jusqu’à 5 000 €, alors que la sécurité sociale ne prend en charge que 459,80 €. Pas moins de 40 % de ces interventions pratiquées dans le cadre d’une activité libérale en 2010, ont donné lieu à des dépassements d’honoraires.

Une intervention pour une hernie discale à Lille peut être facturée jusqu’à 1 400 €. La sécu ne rembourse, elle, que 285,10 €. Même problème pour une opération de la cataracte. Le coût peut s’élever jusqu’à 1 200 €, par exemple à Lyon. Pour un tel acte, le patient ne se verra rembourser que 271,70 € par l’assurance maladie.

Sur les quarante actes chirurgicaux passés au crible par le magazine, « le taux de dépassement moyen oscille entre 68 % et 408 % du tarif sécu correspondant« .

Ne pas jeter le discrédit sur tous les praticiens hospitaliers

En 2010, sur les 4 524 praticiens autorisés à pratiquer une activité privée au sein de l’hôpital public, 1 864 étaient inscrits en secteur 2, donc avec possibilité de dépassements d’honoraires. Une faible proportion si on la compare aux 45 000 praticiens hospitaliers.

Une minorité qui ne doit pas jeter le discrédit sur l’hôpital public, dont la plupart des praticiens hospitaliers recrutés après 10 à 12 années d’études et dont la rémunération est déterminée par une grille fixée par arrêté, souvent bien inférieure à celles de leurs homologues du privé. C’est dans le but d’attirer les médecins que l’ordonnance de 1958 avait permis l’exercice libéral au sein de l’hôpital. Une pratique normalement encadrée par le code de la santé publique, les Agences régionales de Santé et l’établissement lui-même. Mais dont les abus sont rarement sanctionnés…

60 millions de consommateurs rappelle aux Français que depuis juillet dernier, ils peuvent se renseigner en ligne, sur le site de la Sécurité sociale, Ameli.fr, sur les tarifs pratiqués par les médecins libéraux dans les hôpitaux publics. Toutefois, la liste n’est pas encore complète, ni forcément mise à jour. Rien ne vaut alors de s’informer directement auprès de l’établissement public lors de la prise de rendez-vous.

David Bême

Sources :

60 millions de consommateurs – mars 2012

UN BLANC PARMI LES AUTOCHTONES…


images drôles 69

 

Cela se passe dans une mission en Afrique.

Dans ce village, peuplé uniquement de noirs, se trouve un et un seul blanc : le père Joseph.

Un jour un des autochtones aborde le père Joseph pour une plainte.

– Ecoute mon pe’e, j’ai un petit p’obleme. Ma femme vient d’avoi’ un fils, et il est blanc. Comme tu es le seul blanc dans la ‘egion, je viens te voi’ pa’ceque je ne suis pas content.

– Ah mon fils, les voies du seigneur sont impénétrables. Ce sont des choses qui arrivent. Vois-tu, la génétique nous indique que…

– A »ette mon pe’e. Je ne comp’end ‘ien. Les genes tics, je ne sais pas ce que c’est. Moi, tout ce que je sais c’est que mon fils est blanc comme toi.

– Attends. Je vais t’expliquer autrement. Regarde le troupeau de mouton la bas. Ils sont tous blancs n’est-ce pas ? Pourtant dans le groupe il y en a un noir.

– Ah mon pe’re. Je te p’opose un ma’che. Je dis ‘ien pour mon fils. Et toi tu dis ‘ien pou’ le mouton

(merci à FRANK pour cette blague)