Pensée du lundi 26 mars 2012.


« Les pensées et les sentiments sont des courants de forces. C’est pourquoi vous devez toujours veiller à la qualité de ce que vous acceptez dans votre tête et dans votre cœur ; cela doit être même une de vos préoccupations essentielles. Chaque jour tâchez de consacrer au moins quelques minutes à une activité qui vous lie aux régions de la lumière. Choisissez une occupation qui vous oblige à attirer et à garder les images les plus belles, les états de conscience les plus élevés, considérez-la comme le moment le plus important de votre journée, pensez que de ce moment dépendent votre avenir, votre salut. Au début, peut-être, vous ne verrez pas les conséquences bénéfiques de ces activités. Mais continuez, elles vous apparaîtront un jour : peu à peu, vous vous sentirez habité par quelque chose de très grand, de très pur et, quoi qu’il vous arrive, cette présence en vous vous donnera la force, la paix et la joie. »

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Sénégal: Macky Sall vainqueur, Wade reconnaît sa défaite – L’EXPRESS


Par LEXPRESS.fr, publié le 26/03/2012 à 07:25, mis à jour à 08:39

Sénégal: Macky Sall vainqueur, Wade reconnaît sa défaite

Les partisans de Macky Sall célèbrent sa victoire le 25 mars 2012 à Dakar.

afp.com/Issouf Sanogo

Macky Sall a obtenu le ralliement des douze candidats battus du premier tour qui voulaient barrer la route au président sortant Abdoulaye Wade dont ils jugeaient la candidature « anticonstitutionnelle » après deux mandats à la tête du Sénégal.

C’est fini pour Wade. L’ex-Premier ministre Macky Sall est devenu dimanche le nouveau chef de l’Etat sénégalais en battant au second tour de la présidentielle son rival Abdoulaye Wade qui a reconnu sa défaite avant même les résultats officiels du scrutin. En dépit des craintes suscitées par la nouvelle candidature du président Wade, 85 ans, élu en 2000 et réélu en 2007, la victoire acceptée de son ancien ministre et Premier ministre qu’il appelait son « apprenti », est le signe de la vitalité démocratique du Sénégal.

« Mes chers compatriotes, à l’issue du second tour de scrutin » de dimanche, les résultats en cours indiquent que M. Macky Sall a remporté la victoire », a déclaré le président Wade, selon un communiqué diffusé dans la soirée par la présidence. « Comme je l’avais toujours promis, je l’ai donc appelé dès la soirée du 25 mars au téléphone pour le féliciter », a expliqué le chef de l’Etat sortant. « Vous avez été nombreux (…) à vous rendre aux urnes et à voter librement, dans le calme et la sérénité », et « je vous félicite tous et toutes pour la part déterminante que chacun de vous a jouée dans ce processus », a-t-il ajouté.

« Ce soir, un résultat est sorti des urnes, le grand vainqueur reste le peuple sénégalais », a déclaré de son côté Macky Sall lors d’une conférence de presse dans la nuit dans un grand hôtel de la capitale. « Je serai le président de tous les Sénégalais », a-t-il promis, remerciant notamment le président Wade pour son appel téléphonique. « Ce soir une ère nouvelle commence pour le Sénégal », s’est félicité le vainqueur du scrutin, qui lui aussi a salué la maturité des électeurs et de la démocratie sénégalaise. « L’ampleur de cette victoire aux allures de plébiscite exprime l’immensité des attentes de la population, j’en prends toute la mesure. Ensemble, nous allons nous atteler au travail », a-t-il conclu.

Les premiers résultats officiels attendus mardi ou mercredi

Les premiers résultats officiels n’étaient pas attendus avant mardi ou mercredi, mais les chiffres bureau par bureau égrenés depuis la fermeture des bureaux de vote à 18H00 par les médias sénégalais donnaient Macky Sall, 50 ans, en tête dans la plupart d’entre eux.

Avant même l’annonce de sa victoire, des milliers de personnes se sont rassemblées devant le siège de campagne à Dakar de Macky Sall, aux cris de « Macky président », « Cette fois ça y est! » ou « On a gagné » et en dansant au son d’une musique rythmée poussée à fond par une puissante sonorisation. Des scènes de liesse similaires ont eu lieu toute la soirée dans plusieurs quartiers de Dakar, y compris au coeur de la ville, Place de l’Indépendance, proche du palais présidentiel.

Hormis l’action d’hommes armés qui ont perturbé le vote dans quelques bureaux en Casamance, région en proie à une rébellion indépendantiste depuis trente ans, aucun incident grave n’a été signalé lors du scrutin dans le reste du pays.

La campagne a donné lieu à quelques incidents entre partisans des deux candidats, sans commune mesure toutefois avec les manifestations et les violences avant le premier tour du 26 février et qui avaient fait entre 6 et 15 morts selon les sources, et au moins 150 blessés.

Files d’attente

Dès l’ouverture des bureaux, des files d’attente se sont formées, comme au premier tour, où la participation avait tout juste dépassé les 51%. Candidat à sa propre succession, Abdoulaye Wade était arrivé en tête du premier tour avec 34,81% des voix, suivi de Macky Sall (26,58%).

Mais ce dernier, âgé de 50 ans, a obtenu le ralliement des douze candidats battus du premier tour, qui voulaient barrer la route au président sortant dont ils jugeaient la candidature « anticonstitutionnelle » après deux mandats. Macky Sall disposait également du soutien de mouvements de jeunes comme « Y’en a marre » et de celui du célèbre chanteur Youssou Ndour.

Le Sénégal est souvent cité comme l’un des rares exemples de démocratie en Afrique, en particulier en Afrique de l’Ouest régulièrement secouée par des violences politico-militaires, comme en témoigne le coup d’Etat qui a renversé jeudi au Mali voisin le président Amadou Toumani Touré.

Avec

En Afrique, la francophonie perd son latin | Slate Afrique


La langue française se décline à toutes les sauces. Du style ampoulé aux parlers tropicalisés en passant par le langage SMS. Trilogue de sourds et dessin inédits de Damien Glez.

© Damien Glez, tous droits réservés.

La France envoie toujours en Afrique ce dont elle ne se sert plus: les véhicules déglingués, les bibles désuètes ou les sexagénaires qui veulent flatter leur libido une dernière fois. Le continent africain deviendrait-il aussi le réceptacle d’une langue française malmenée, dans l’Hexagone, par la communication high tech (oups! anglicisme…). La question s’est encore posée, ce 20 mars, à l’occasion de la Journée internationale de la Francophonie. Cette communauté unit, autour du français, 220 millions de locuteurs et rassemble 870 millions de personnes dans les 75 Etats et gouvernements de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF).

Les spécialistes de l’enseignement se lamentent régulièrement sur les résultats alarmants de l’école française. Dans des études portant sur une période de vingt ans, il apparaît qu’en matière de compréhension de la langue française, le niveau de l’élite baisse, le niveau moyen baisse davantage et le niveau des élèves les plus faibles baisse encore davantage. La langue dite «de Molière» aurait-elle perdu son dynamisme? Pas sûr; mais il ne faudrait plus guère compter sur les Gaulois. La vitalité se trouverait du côté des parlers tropicalisés, voire du côté des créoles, ces langues issues de transformations subies par un système linguistique utilisé de façon aussi imparfaite que succulente.

C’est notamment dans les zones francophones d’Afrique que la langue française évolue; ou peut-être faudrait-il dire “les” langues françaises. Certains Africains restent fidèles à la syntaxe la plus ampoulée et au vocabulaire le plus désuet. D’autres malaxent les idiomes jusqu’à les acclimater en un argot changeant, comme le nouchi de Côte d’Ivoire. D’autres encore cèdent à la tentation des abréviations nées des langages des textos. Résultat: il faut parfois des diplômes de linguistique appliquée pour comprendre les uns et les autres…

Dialogue de sourds

Imaginons un trilogue entre un Jean-Amédée, septuagénaire, pur produit d’une école coloniale qui fit de lui un francophone plus puriste que les puristes, un Kodjo, la trentaine, bana-bana (vendeur ambulant) bavard et débrouillard de la commune d’Abobo, en Côte d’Ivoire, et Léo-Bryan, pré-ado «trois-repas-par-jour», scolarisé dans une école «européenne» de sa capitale africaine. Qu’entendrait-on? Une douce fusion verbale ou un mix cacophonique de chant grégorien, zouglou et hip hop?

Imaginons…

(lecture déconseillée aux personnes sujettes aux céphalées)

Jean-Amédée (hautain): Modestes bambins, daignez condescendre à prêter attention au porteur de l’affriolant oracle francophone que je m’enorgueillis d’être. J’eusse cédé à mon quant-à-moi, si le piètre rhéteur qui vous narre ne se morfondait de démériter de la gracieuse offrande de la quintessence de la prodigieuse sève linguistique à nous offerte en ce vingtième jour du mois de mars de l’an de grâce 2012.

Kodjo: Wallaye ! Faut pas tu vas nous bêbinhan avec gros-gros français, hein! T’es un albêr qu’à fait Bengé jusqu’ààààà, mais t’es blaki comme nous

Jean-Amédée (étonné): Fichtre! Quel baragouin! Je n’y saisis diable rien. Veuillez m’excuser de vous demander pardon…

Kodjo: Laisse ça, papa. T’es baïloké: j’ai pas le temps de tchatcher et de faire ton atalakou. J’ai un pétit apapra dans un glôglô. Faut je badou

Jean-Amédée (choqué): Quelle outrecuidance! Ayez plus d’égards pour les mirifiques idiomes hérités de Villon et de Balzac!

Amusé par la situation, Léo-Bryan approche.

Léo-Bryan: lol ! 🙂 keske C?

Kodjo (agacé, à Léo-Bryan): Djô, C’est pas parce que ton padré a un bôrô de pierres qu’il faut acheter gnaga du môgô aujourd’hui-là!

Léo-Bryan (interloqué): HT kel koi?!

Kodjo (désigne Jean-Amédée): Y a vié père-là qui fait le blôdjaïh. Il chôkô on dirait il chie pas.

Langage SMS et smileys

Jean-Amédée: J’admets qu’il m’arrive, avec parcimonie, de déposer mon séant sur le trône des commodités, comme le commun des mortels, mais ce n’est guère un motif pour brutaliser la langue de Racine tel un vulg…

Kodjo (interrompt Jean-Amédée): Faut pas me traiter “gban-mougou” ici hein!

Jean-Amédée: Que nenni! Mon humble dessein n’est autre que de sensibiliser, aux vertus de la Francophonie, vos organes à papilles gustatives dévoyées.

Léo-Bryan (étonné, à Jean-Amédée): twa t 1treC par francophonie?

Jean-Amédée: «1treC»? Quesako?

Léo-Bryan (à Jean-Amédée): T kom mon prof 2 francé: T va mNRV grav! l’S tomB, ya oK1 subjonctif ds SMS!! Tu Dfen 1 lang 2 ouf!

Jean-Amédée (perdu): «2 ouf!»? Abdou Diouf ?

Kodjo: Le gaou se lôgô dêh! (à Léo-Bryan) Fô damer sur lui ! Pisse moi lé blé, on va s’enjayer.

Léo-Bryan (à Kodjo): j’tapLDkej’pe.

Kodjo (bouche bée): …?

Léo-Bryan (à Kodjo): tu vi1 2m1 ?

Kodjo (ne comprend rien):  «2m1» ? Deux minutes ?

Léo-Bryan a déjà son casque d’iPod sur les oreilles. Il n’entend plus et s’éloigne. Avec effarement, Jean-Amédée et Kodjo le regardent partir.

Jean-Amédée (à Kodjo): Moi, je n’aurais guère d’objection majeure à un bock de houblon fermenté dans quelque débit de breuvage de ces bas-fonds adjacents.

Kodjo (interloqué): Tu tchapan quoi, mon gars!?

Jean-Amédée (à Kodjo): On s’en gaba de Léo-Bryan! Allons déchirer tchogo-tchogo dans un maquis!

Kodjo (souriant): Ça c’est toasté ! Tu es dévant!

Jean-Amédée (souriant): Une condition: on trinque à la santé de la Francophonie!

Kodjo (souriant): Ya pa dra! Francophonie, c’est nous on moyen ça!

Jean-Amédée sourit à Kodjo. Bras dessus, bras dessous, ils se dirigent vers la terrasse d’un bistrot…

Trilogue difficilement transcrit par Damien Glez

Du cannabis dans un distributeur automatique en Nouvelle-Zélande | Slate


Plantation de marijuana au Swaziland, en 2005. REUTERS/Mike Hutchings

Des activistes souhaitant faire réformer la législation néo-zélandaise sur la drogue ont acheté un distributeur automatique de nourriture pour l’installer dans leur lieu de rassemblement, un club d’Auckland connu comme le «club du cannabis». Mais, exit canettes et paquet de bonbons: ils ont mis à la place des petits sachets de cannabis. La pause détente près du distributeur prend une autre dimension.

Mais cela n’a pas été tout à fait du goût de la police –qui l’a fait saisir. Lors d’une perquisition effectuée le 22 mars tard dans al soirée, la police a arrêté quatre personnes et saisi la machine, 27.000 dollars néo-zélandais en numéraire (16.575 euros environ), 700 grammes de cannabis et des pipes à fumer.

Les activistes en question appartiennent à la NORML (National Organisation for Reform of Marijuana Laws), association à but non lucratif fondée aux Etats-Unis dont une branche a été créée en Nouvelle Zélande, qui vise à obtenir la légalisation du cannabis (et des drogues douces en général). L’usage du cannabis dans le pays est punissable d’amende voire d’emprisonnement, avec des peines plus sévères pour le trafic que pour la possession de cannabis.

Mais selon une étude publiée en janvier dernier dans The Lancet, revue scientifique britannique,  la Nouvelle-Zélande a l’un des taux de consommation de marijuana les plus élevés du monde. Selon les auteurs de l’étude, Louisa Degenhardt et Wayne Hall, 15% de la population néo-zélandaise de 15 ans à 64 ans avait pris du cannabis sous quelque forme que ce soit en 2009.

L’étude explique cela notamment par l’importance des zones rurales dans le pays, où il est facile de faire pousser des plants. Mais aussi par un facteur culturel: la consommation de marijuana est au centre de la vie sociale. «Regardez notre rapport à l’alcool, et son intégration à notre quotidien», suggère Wayne Hall.

«Je crois que beaucoup de jeunes gens [en Nouvelle-Zélande] voient le cannabis comme nous voyons l’alcool: comme quelque chose de pas grave, un moyen de prendre du bon temps.»

Aucune raison de ne pas installer des distributeurs de bon temps donc. Le distributeur avait eu un succès fou selon Julian Crawford, président de la NORML de Nouvelle Zélande. «C’est un exemple de la façon dont les choses pourraient se passer» si le cannabis était légal, a-t-il expliqué.

Photo: Plantation de marijuana au Swaziland, en 2005. REUTERS/Mike Hutchings

Pense-malin.com – Retrouvez les trucs et astuces


 

Trucs et astuces

Notre quotidien est souvent perturbé par de petits contretemps, des détails désagréables qui nous contrarient et pour lesquels nous n’avons pas de solution. Nous avons pensé à vous renseigner de façon hebdomadaire, sur diverses façons de vous faciliter la vie.

Faites découvrir vos trucs et astuces en nous écrivant à l’adresse suivante : trucsetastuces@pense-malin.com

LA DOUCHE, LE MIROIR ET LA BUÉE

Vous sortez de la douche et qu’apercevez-vous dans le miroir? De la buée, rien que de la buée! Essayez ce petit truc et vous verrez! Remplissez le lavabo d’eau froide avant d’entrer dans la douche et vous ne verrez plus que vous!

LA CONSERVATION DU PAIN

Insensible à tout changement de température, votre four à micro-ondes est l’endroit idéal pour y ranger votre pain. Tout bonnement génial!

LES TACHES D’URINE D’ANIMAUX DOMESTIQUES

Votre jeune animal domestique a uriné sur la moquette ou le tapis et vous ne savez pas quoi faire pour nettoyer le dégât? Facile! Rincez abondamment les taches à l’eau gazeuse et il ne restera plus aucune trace ni odeur. Vous pouvez également utiliser du vinaigre blanc dilué dans très peu d’eau.

UNE ODEUR POUR LES ODEURS!

On dit que les chats sont indépendants et n’en font qu’à leur tête. Si vous désirez l’attirer vers sa litière pour l’aider à devenir propre, versez-y quelques gouttes d’eau de Javel et il s’y dirigera avec bonheur. Les chats adorent cette odeur.

POUR CONSERVER VOS BANANES

Pour éviter que vos bananes ne mûrissent trop rapidement, emballez-les individuellement dans une feuille de papier journal et disposez-les dans la corbeille à fruits. Ne les rangez surtout pas au réfrigérateur!

DES GLAÇONS PLUS GLACÉS!

Pour empêcher vos glaçons de fondre trop rapidement dans le seau à glace, recouvrez-les d’eau gazeuse. Vos convives apprécieront sûrement cette initiative.

Google prépare des lunettes "Terminator" » Ma Planète


 

Ajouté le 02/23/2012 16:37:20 par lazar_adriana

http://www.metrofrance.com/high-tech/google-prepare-des-lunettes-terminator/mlbw!IhFzgsTK6Fvcs/

Mis à jour 23-02-2012 17:26

Le principe de la réalité augmentée sera appliquée aux lunettes de Google. Photo : Capture d’écran Google

Google prépare des lunettes « Terminator »

Selon des blogs spécialisés américains, Google compte mettre en vente des lunettes à réalité augmentée qui vous donneront des informations sur ce que vous voyez. Mais des problèmes de vie privée pourraient aussi apparaître.

Avec Google, l’homme va se rapprocher de Terminator. En effet, selon le blog Bits du New York Times, d’ici la fin de l’année, Google va mettre en vente des lunettes qui diffuseront des informations en réalité augmentée. Ce gadget, appelé « lunettes à affichage tête haute » permettra à son utilisateur de recevoir des informations sur son environnement, telles que la présence de commerces, ou d’amis alentours.

Un « verre » de ces lunettes un peu spéciales sera équipé d’un écran situé donc à quelques centimètres de l’oeil. Un GPS, une connexion internet 3 ou 4G et un capteur de mouvement seront également de la partie. Les lunettes seront donc contrôlables en inclinant la tête ou en la secouant(n.b.hi,hi ). Des caractéristiques qui les rapprocheront des smartphones. Aux Etats-Unis les lunettes pourraient couter entre 250 et 600 dollars soit la fourchette de prix pour les téléphones d’aujourd’hui ». Selon un autre blog 9to5 Google, ces lunettes pourraient ressembler au MP3 Thump de la marque Oakley.

Des problèmes de protection de la vie privée ?

Mais comme souvent avec les nouvelles technologies, des problématiques de vies privées pourraient apparaître. En effet, le modèle économique de Google repose sur la vie privée. Les lunettes « sauront » ce que vous voyez. Regardez un magasin de chaussure et les lunettes pourraient vous proposer des chaussures d’un concurrent situé deux rues plus loin. Mieux (ou pire, c’est selon), si vous regardez une publicité, les détecteurs de mouvements et d’inclinaisons situés sur les lunettes pourraient offrir de précieuses information sur la façon et la fréquence auxquelles vous regarder une affiche et donc sur l’efficacité de celle-ci.

Les gens qui parlent seuls ne sont plus considérés comme des fous depuis que les oreillettes sans fil sont entrées dans les moeurs. Ils pourront bientôt secouer la tête dans tous les sens sans inquiéter personne.

Pierre Bohm

pierre.bohm@publications-metro.frpierre[dot]bohm[at]publications-metro[dot]fr

Metrofrance.com

Mots-clés: ADRIANA Technologie

1969-2011 A vous de juger‏


peut-être, « qu’ est ce que c’ était que cette vie de m…. »

du lait, du beurre et des oeufs
> > > > >
1969 :
> > > > >
Tu vas chercher du lait chez le crémier, qui te dit bonjour, avec ton bidon en alu,
> > > > >
et tu prends du beurre, fait avec du lait de vache, coupé à la motte.
> > > > >
Puis tu demandes une douzaine oeufs qu’il sort d’un grand compotier en verre.
> > > > >
Tu paies avec le sourire de la crémière,
> > > > >
et tu sors sous un grand soleil.
> > > > >
Le tout a demandé 10 minutes.
> > > > >
2011 :
> > > > >
Tu prends le caddie de merde dont une roue est coincée
> > > > >
et qui le fait aller dans tous les sens sauf celui que tu veux,
> > > > >
tu passes par la porte qui devrait tourner mais qui est arrêtée
> > > > >
par ce qu’un benêt l’a poussée,
> > > > >
puis tu cherches le rayon crèmerie où tu te les gèles,
> > > > >
pour choisir parmi 12 marques le beurre
> > > > >
qui devrait être fait à base, de lait de la communauté.
> > > > >
Et tu cherches la date limite…
> > > > >
Pour le lait :
> > > > >
tu dois choisir avec des vitamines, bio, allégé, très allégé, nourrissons, enfants, malades, ou mieux en promo
> > > > >
avec la date dessus et la composition….
> > > > >
Pour les oeufs:
> > > > >
tu cherches la date de la ponte, le nom de la société
> > > > >
et surtout tu vérifies qu’aucun oeuf n’est fêlé ou cassé,
> > > > >
et paff !!! tu te mets plein de jaune sur le pantalon !!!
> > > > >
Tu fais la queue à la caisse, la grosse dame devant toi a pris un article en promo
> > > > >
qui n’a pas de code barre…
> > > > >
alors tu attends, et tu attends…,
> > > > >
puis toujours avec ce foutu caddie de merde,
> > > > >
tu sors pour chercher ton véhicule sous la pluie,
> > > > >
tu ne le retrouves pas car tu as oublié le N° de l’allée….
> > > > >
Enfin après avoir chargé la voiture, il faut reporter l’engin pourri
> > > > >
et là, tu vas t’apercevoir qu’il est impossible de récupérer ta pièce de 1 euro…,
> > > > >
tu reviens à ta voiture sous la pluie qui a redoublé…
> > > > >
Cela fait plus d’une heure que tu es parti.
> > > > >
:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
> > > > >
Faire un voyage en avion.
> > > > >
1969 :
> > > > >
Tu voyages dans un avion d’Air France,
> > > > >
on te donne à manger et t’invite à boire ce que tu veux,
> > > > >
le tout = servi par de belles hôtesses de l’air,
> > > > >
et ton siège est tellement large qu’on peut s’assoir à deux.
> > > > >
2011 :
> > > > >
Tu entres dans l’avion en continuant d’attacher ton ceinturon
> > > > >
qu’on t’a fait retirer à la douane, pour passer le contrôle.
> > > > >
Tu t’assois sur ton siège, et si tu éternues un peu trop fort,
> > > > >
tu mets un coup de coude à ton voisin,
> > > > >
si tu as soif = le steward t’apporte la carte et les prix sont ahurissants.
> > > > >
:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
> > > > >
Michel doit aller dans la forêt après la classe. Il montre son couteau à Jean avec lequel il pense se fabriquer un lance-pierre.
> > > > >
1969 :
> > > > >
Le directeur voit son couteau et lui demande où il l’a acheté pour aller s’en acheter un pareil.
> > > > >
2011 :
> > > > >
L’école ferme,
> > > > >
on appelle la gendarmerie,
> > > > >
on emmène Michel en préventive.
> > > > >
TF1 présente le cas aux informations en direct depuis la porte de l’école.
> > > > >
:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
> > > > >
Discipline scolaire.
> > > > >
1969 :
> > > > >
Tu fais une bêtise en classe= Le prof t’en colle deux.
> > > > >
En arrivant chez toi = ton père t’en recolle deux autres.
> > > > >
2011 :
> > > > >
Tu fais une bêtise= Le prof te demande pardon.
> > > > >
Ton père t’achète une console de jeux et va casser la gueule au prof.!!!
> > > > >
:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
> > > > >
Dominique et Marc se disputent. Ils se flanquent quelques coups de poing après la classe.
> > > > >
1969 :
> > > > >
Les autres les encouragent,
> > > > >
Marc gagne.
> > > > >
Ils se serrent la main
> > > > >
et ils sont copains pour toute la vie.
> > > > >
2011 :
> > > > >
L’école ferme.
> > > > >
FR3 proclame la violence scolaire, relayé par TF1 au journal de 20 heures
> > > > >
Le lendemain, Le Parisien et France Soir en font leur première page et écrivent 5 colonnes sur l’affaire.
> > > > >
:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
> > > > >
Eric casse le pare brise d’une voiture du quartier. Son père sort le ceinturon et lui fait comprendre la vie.
> > > > >
1969 :
> > > > >
Eric fera plus attention la prochaine fois,
> > > > >
grandit normalement,
> > > > >
fait des études,
> > > > >
va à la fac et devient un excellent homme d’affaires.
> > > > >
2011 :
> > > > >
La police arrête le père d’Eric pour maltraitance sur un mineur.
> > > > >
Eric rejoint une bande de délinquants.
> > > > >
Le psy arrive à convaincre sa s½ur que son père abusait d’elle
> > > > >
et le fait mettre en prison.
> > > > >
:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
> > > > >
Jean tombe pendant une course à pied Il se blesse au genou et pleure. Sa prof Jocelyne le rejoint, le prend dans ses bras pour le réconforter.
> > > > >
1969 :
> > > > >
En deux minutes Jean va beaucoup mieux
> > > > >
et continue la course.
> > > > >
2011 :
> > > > >
Jocelyne est accusée de perversion sur mineur
> > > > >
et se retrouve au chômage,
> > > > >
elle écopera de 3 ans de prison avec sursis.
> > > > >
Jean va de thérapie en thérapie pendant 5 ans.
> > > > >
Ses parents demandent des dommages et intérêts à l’école pour négligence
> > > > >
et à la prof pour traumatisme émotionnel.
> > > > >
Ils gagnent les deux procès.
> > > > >
La prof, au chômage est endettée, se suicide en se jetant d’en haut d’un immeuble.
> > > > >
Plus tard, Jean succombera à une overdose au fond d’un squat!!!
> > > > >
:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
> > > > >
Arrive le 25 octobre.
> > > > >
1969 :
> > > > >
Il ne se passe rien.
> > > > >
2011 :
> > > > >
C’est le jour du changement d’horaire : les gens souffrent d’insomnie et de dépression.
> > > > >
:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
> > > > >
La fin des vacances..
> > > > >
1969 :
> > > > >
Après avoir passé 15 jours de vacances en famille, en Bretagne,
> > > > >
dans la caravane tractée par une 403 Peugeot,
> > > > >
les vacances se terminent.
> > > > >
Le lendemain = tu repars au boulot, frais et dispos.
> > > > >
2011 :
> > > > >
Après 2 semaines aux Seychelles,
> > > > >
obtenues à peu de frais grâce aux « bons vacances » du Comité d’Entreprise,
> > > > >
tu rentres fatigué et excédé par 4 heures d’attente à l’aéroport,
> > > > >
suivies de 12 heures de vol.
> > > > >
Au boulot = il te faut 1 semaine pour te remettre du décalage horaire !
> > > > >
:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
> > > > >
Comme dit l’autre : On vit une époque vraiment formidable !
> > > > >
A diffuser à vos proches et amis, si vous pensez que cela est bien vrai. 🙂

Beam, la brosse à dent high-tech connectée au smartphone !


Beam 1.jpgBeam, la brosse à dent high-tech connectée au smartphone !

La brosse à dent a franchi un nouveau cap dans son palier dans son évolution. Après le prototype debrosse à dent solaireet l’intéressantconcept à caméra intégré, on découvre aujourd’hui une brosse à dent qui se connecte au smartphone.

Cette nouvelle brosse à dent high-tech a été baptiséeBeam. Equipée de capteurs, entre autres un accéléromètre, elle est capable de mesurer plusieurs paramètres lors du brossage. Ces informations sont ensuite envoyées vers le smartphone de l’utilisateur grâce à la connectivité Bluetooth de la brosse à dent. L’individu devra au préalable télécharger l’application Androiddédiée. La brosse possède également d’autres fonctionnalités intéressantes. L’utilisateur peut, par exemple, écouter sa chanson préférée sur son portable chaque fois qu’il brosse ses dents. Pour couronner le tout, l’accessoire prévient lorsqu’il est temps de remplacer la tête de la brosse.

beam 2.jpg


Beam n’est plus au stade conceptuel, il s’agit d’un produit lancé depuis peu. Elle fonctionne avec une pile AA. Cette brosse à dent intelligente se vend à 50 dollars soit 38 euros environ

http://beamtoothbrush.com/

tomsguide.fr

Il échappe à des crocodiles en grimpant sur la table de billard !


 

crocodile-marin.jpg

Il échappe à des crocodiles en grimpant sur la table de billard !

 

Un Australien a échappé à des crocodiles de quatre mètres, qui encerclaient sa cabine inondée, en grimpant sur une table de billard, où les secours sont venus le chercher au bout de trois jours.

Terry Donovan, 65 ans, effectuait l’entretien d’une cabine sur pilotis louée aux pêcheurs, dans le Queensland (nord), lorsque l’eau a commencé à monter, isolant la maisonnette, sans moyen pour lui de repartir, a-t-il raconté au Cairns Post.

 

« Le premier (crocodile) que j’ai vu était derrière la véranda, dans une trentaine de centimètres d’eau, peut-être un peu plus », a-t-il dit. « Je me suis dit +il faut que je fasse attention, il y a un crocodile. S’il y en a un, il y en a forcément deux ou trois autres, voire plus+ ».

 

L’homme a ensuite aperçu par la fenêtre un deuxième crocodile, qui est allé se placer sous la cabine sur pilotis. Il a alors emmené toutes ses provisions sur une table de billard, où il s’est installé, alors que l’eau continuait à monter. L’eau « ne cessait de monter et elle est arrivée au-dessus des filets où sont collectés les boules de billard sur les côtés de la table », a poursuivi Terry Donovan.

 

Il a finalement été secouru par un pêcheur parti à sa recherche, à la demande des autorités. Les crocodiles marins (appelés « salties ») sont fréquents dans les régions tropicales et sauvages du nord de l’Australie. Ils tuent en moyenne deux personnes par an.

 

http://www.avenir.net

Grossesse et hygiène intime – Hygiène intime – Doctissimo


 

Grossesse et hygiène intime

Troubles urinaires et problèmes génitaux peuvent parfois accompagner une grossesse. Ils doivent être rapidement signalés au médecin afin de prévenir toute infection qui pourrait nuire au bébé. Après l’accouchement, surtout s’il y a eu recours à l’épisiotomie, des soins particuliers s’imposent.

Pertes vaginales, infections du vagin, infections urinaires ou cicatrisation après épisiotomie. Certains petits désagréments peuvent perturber une grossesse. Il convient d’être médicalement suivie afin de limiter les risques pour le bébé et d’avoir une grossesse aussi confortable que possible.

Hygiène intime et grossesse

Grossesse et hygiène intimeComme toutes les femmes, la femme enceinte doit prendre soin de son intimité. Son attention doit être toute particulière afin d’éviter des infections qui pourraient nuire au bébé. La toilette doit être quotidienne, une à deux fois par jour. Comme pour toutes les femmes, les douches vaginales sont à proscrire. Il faut préférer le coton aux matières synthétiques qui favorisent l’apparition de germes et de mycoses. Le port de protèges-slips est également déconseillé pour les mêmes raisons.

Des pertes vaginales abondantes

La grossesse augmente les sécrétions vaginales. Celles-ci sont sans conséquences si elles sont blanchâtres et indolores. En revanche, si elles sont associées à des démangeaisons ou à des brûlures, il convient de consulter rapidement un médecin.

Il pourra alors diagnostiquer une éventuelle infection du col de l’utérus ou du vagin. Certaines attitudes permettent néanmoins de prévenir ces problèmes génitaux. Une bonne hygiène intime est donc obligatoire.

Infections urinaires : attention danger !

Plus le bébé grandit, plus il appuie sur la vessie. La femme enceinte éprouve donc un besoin fréquent d’aller aux toilettes. Une brûlure lors de la miction peut être un signe d’infection urinaire. De même pour des urines troubles, il faut impérativement consulter son médecin. Si une analyse dévoile la présence de bactéries pathogènes, un simple traitement antibiotique suffira à traiter l’infection. Pouvant être à l’origine d’une fausse couche ou bien encore d’une naissance prématurée, ces infections ne doivent pas être prises à la légère. Toute fièvre doit ainsi alerter la future maman.

Une seule infection urinaire au cours de la grossesse nécessite un suivi bactériologique jusqu’à l’accouchement, afin de prévenir toute récidive. La meilleure prévention reste l’hydratation. Il est donc conseiller de boire 1,5 L à 2 L d’eau par jour. Une bonne hygiène intime s’impose également.

Des soins particuliers après une épisiotomie

Lors de l’accouchement, le bébé peut parfois avoir des difficultés à franchir le périnée, dernier obstacle avant sa sortie. Une épisiotomie, petite incision permettant d’agrandir l’orifice de la vulve, est donc souvent nécessaire. En effet, 71 % des femmes qui accouchent pour la première fois subissent cette intervention. Pour que les suites soient les moins douloureuses possibles, il convient de suivre quelques précautions.

Afin que la cicatrisation soit rapide, une hygiène rigoureuse s’impose. Après chaque passage aux toilettes, il faut nettoyer et essuyer la cicatrice. Elle doit toujours rester propre et sèche. La plaie doit donc être séchée avec l’air froid d’un sèche-cheveux ou avec de l’éosine non alcoolisée. Si la cicatrice est douloureuse, une crème apaisante peut être prescrite par le médecin généraliste.

Sarah Laîné

Mis à jour le 17 février 2012

ENTREVUE DANS UNE GRANDE ENTREPRISE FRANCAISE POUR UN EMPLOI DE DIRECTEUR‏


images drôles vue

> 1º) Candidat formé à l’ENA

> Recruteur : – Quelle est la chose la plus rapide du monde ?

> > Candidat : – c’est la pensée.

> > Recruteur : – Pourquoi ?

> > Candidat : – Parce qu’une pensée arrive presque instantanément.

> > Recruteur : – Très bien, excellente réponse.

> >

> > 2º) Candidat formé à Polytechnique

> > Recruteur : – Quelle est la chose la plus rapide du monde ?

> > Candidat : – Un clin d’œil.

> > Recruteur : – Pourquoi ?

> > Candidat : – Parce que c’est si rapide que parfois on ne s’en aperçoit même pas.

> > Recruteur : – Parfait

> >

> > 3º) Candidat formé à SUP de CO (Sciences Eco)

> > Recruteur : – Quelle est la chose la plus rapide du monde ?

> > Candidat : – L’électricité.

> > Recruteur : – Et pourquoi ?

> > Candidat : – Voyons, quand on actionne un interrupteur, on allume une lampe à 5 km de distance instantanément.

> > Recruteur : – Excellent.

> >

> > 4º) Candidat qui s’est formé dans une petite fac de province

> > Recruteur – Quelle est la chose la plus rapide du monde ?

> > Candidat: – Une diarrhée.

> > Recruteur: – Comment ça ? Vous plaisantez ? Expliquez-vous…

> > Candidat: – Je confirme. Hier soir j’ai eu une diarrhée si forte

> > qu’avant d’avoir la moindre pensée, en un clin d’œil, et avant de réussir à allumer la lumière, j’avais fait dans mon pantalon…

> > Recruteur: – La place est à vous !

> Moralité : « Fondement technique et calculs ne sont pas tout ».

> >  » Savoir gérer et comprendre quand la merde arrive, c’est ce dont le entreprises ont besoin actuellement ! «