Pensée du vendredi 23 mars 2012.


« La musique n’est pas seulement une succession de sonorités agréables ; la musique, c’est des forces, des vibrations. Avec elle, on pénètre, en quelque sorte, dans le monde de la magie : on peut utiliser la puissance de ces vibrations sonores non seulement pour se projeter dans l’espace, mais aussi pour créer. La musique facilite le travail mental : au lieu de laisser la pensée partir à la dérive, il faut, au contraire, être conscient et la mobiliser afin de réaliser quelque chose de beau et de grand en soi-même et dans le monde. Vous dites que vous éprouvez des difficultés pour méditer… Voici une méthode : concentrez-vous sur une image lumineuse, exaltante, et la musique vous entraînera très haut, vers un monde de lumière et de beauté. Vous la sentirez comme une force qui vous emporte. Apprenez à utiliser le pouvoir des sons. »

Omraam Mikhaël Aïvanhov

23 mars : Journée Mondiale de la Météorologie


 

23 mars : Journée Mondiale de la Météorologie

23 mars : Journée Mondiale de la MétéorologieLe temps, le climat, l’eau et le développement durable…

La journée internationale de la météorologie commémore l’entrée en vigueur, le 23 mars 1950, de la Convention qui a institué l’Organisation Météorologique Mondiale (OMM), sous le thème « Le temps, le climat, l’eau et le développement durable ».

La création de l’OMM a contribué au progrès rapide des sciences météo-climatiques, des technologies connexes et de la coopération internationale. Cette évolution, s’est vite traduite par la mise en place de systèmes opérationnels d’envergure mondiale pour la protection des personnes et des biens et l’atténuation des effets des catastrophes naturelles, ainsi que par la mise en uvre de toute une série d’activités socio-économiques menées au profit d’un développement durable défini comme le développement qui satisfait les besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures de satisfaire les leurs.

Aujourd’hui, plus que jamais, on s’aperçoit que l’économie mondiale est de plus en plus sensible au temps et au climat. Pratiquement toutes les activités humaines sont soumises à l’influence du temps, du climat et de l’eau, et un nombre croissant de ces activités disposent d’une marge de man uvre de plus en plus réduite pour faire face aux risques.

En 2000, l’Organisation des Nations Unies a affiné et recentré sa stratégie en faveur d’un développement social et économique respectueux de l’environnement en incitant ses membres à atteindre les objectifs de développement pour le Millénaire, à savoir la réduction de moitié du pourcentage de la population qui n’a pas accès de façon durable à un approvisionnement en eau potable, la résolution des problèmes de vulnérabilité, d’évaluation des risques et de lutte contre les catastrophes, y compris la prévention, l’atténuation des effets, l’organisation préalable, les interventions en cas de catastrophes et les opérations de relèvement après les catastrophes, le traitement des questions relatives aux changements climatiques, y compris la surveillance, la projection et la mise en uvre de stratégies pertinentes aux niveaux national, régional et international et la mise en place d’un partenariat mondial pour le développement.

Ces objectifs ont été développés dans le Plan de mise en uvre du Sommet mondial pour le développement durable (Johannesburg 2002).

Les progrès accomplis en ce qui concerne l’observation à distance à l’aide de Radars, de satellites et autres moyens de surveillance, le traitement des données et les communications ont permis de renforcer considérablement la compréhension scientifique des processus dynamiques et physiques qui se produisent dans l’atmosphère et les océans et de leurs interactions avec les autres composantes du système terrestre.

Ces progrès ont débouché sur une amélioration sans précédent de la qualité et de l’exactitude des prévisions et des alertes météorologiques. Il est désormais possible d’établir des prévisions météorologiques déterministes sept à dix jours à l’avance dans les régions extra tropicales et trois à quatre jours à l’avance dans les régions tropicales.

Si cette évolution a grandement contribué au bien-être de l’humanité, il a cependant fallu faire face à de nouveaux problèmes, tels que la concentration accrue de gaz à effet de serre dans l’atmosphère, le changement climatique, l’appauvrissement de la couche d’ozone stratosphérique, la raréfaction des ressources en eau douce et la pollution croissante de l’atmosphère et des eaux.

Parallèlement, l’aggravation des conséquences des phénomènes météorologiques et climatiques extrêmes – notamment des cyclones tropicaux, des inondations, des sécheresses et des vagues de froid ou de chaleur – dans plusieurs parties du monde fait peser une menace considérable sur le développement durable.

Les observations météorologiques peuvent aussi être l’occasion de dresser un tableau façon livre des records…

  • La moyenne annuelle des précipitations la plus faible du monde a été enregistrée à Arica (Chili). Au cours des 59 dernières années, la moyenne annuelle n’a atteint que 0,8 mm.

  • La moyenne annuelle des précipitations la plus élevée du monde a été enregistrée à Lloro (Colombie). Au cours des 29 dernières années, la moyenne annuelle a atteint 13 230 mm.

  • La température la plus élevée du monde (58 °C) a été enregistrée à El Azizia (Libye), le 13 septembre 1922.

  • La température la plus basse du monde (-89.4°C) a été enregistrée à Vostok (Antarctique), le 21 juillet 1983.

  • Le grêlon le plus gros (environ 45 cm de circonférence, plus de 14 cm de diamètre) a été ramassé et mesuré à Coffeyville, dans le Kansas, aux États-Unis, le 3 septembre 1970. Il pesait 755 grammes. Le plus souvent, le diamètre des grêlons est inférieur à 5 cm.

  • La chute de neige la plus importante du monde a eu lieu à Silver Lake, dans le Colorado, aux États-Unis, le 15 avril 1921. Un manteau de 190 cm d’épaisseur s’est formé en moins de 24 heures.

  • Le flocon de neige le plus gros (il mesurait 20,3 cm sur 30,4 cm) du monde est tombé à Bratsk, en Sibérie, en 1971.

    Entre 1992 et 2001, les catastrophes naturelles liées au temps et au climat ont tué environ 622 000 personnes, affecté la vie de plus de deux milliards d’individus, laissé derrière elles des millions de personnes sans-abri, dévasté des terres arables et contribué à la propagation des maladies.

Certaines études ont démontré que le nombre des catastrophes naturelles liées au climat a été multiplié par trois au cours de ces trente dernières années.

C’EST QUOI AIMER ? ? » Ma Planète


 

Ajouté le 02/18/2012 10:33:00 par NOEMIE

C’est quoi aimer ? Psychologie de la relation amoureuse

Comprendre pour aimer véritablement

Les mots aimer et amour qu’ils soient écrits ou qu’ils soient prononcés dans une phrase sont très utilisés, ils sont par conséquent très largement galvaudés. La valeur de l’amour  est plus que jamais ignorée ou bien, pire, utilisée pour séduire sans en éprouver la profondeur et en assumer les conséquences.

Vous a t-on déjà dis “je t’aime » avec sincérité, avec une telle profondeur que les lèvres de celui qui le murmure viennent à trembler ? Avez-vous pris la peine de considérer l’amour de l’autre à travers une confrontation qui derrière son apparente négativité est en fait constructive ?  Peut-on considérer que l’amour est plus complexe et plus subtil que ce qui est conformément admis ?

L’amour est une thérapie car lorsque vous aimez sincèrement une autre personne, vous participez à sa guérison, à son évolution.

 

Malheureusement, le mot amour est aujourd’hui servi à toutes les sauces pourtant, c’est aussi aujourd’hui que l’on déplore le manque d’amour dont souffrent les gens dans les cabinets de thérapeute. L’amour peut nous guérir et guérir les autres, pourtant certaines personnes sont avares, ils ne le distribuent pas, par contre ils savent le prendre pour s’en nourrir, ils savent créer des blessures et savent aussi les ignorer.  On ne peut pas reprocher aux autres de ne pas nous témoigner d’amour par contre, lorsqu’ils mentent et qu’ils utilisent l’amour des autres, ils sont condamnables. Certaines personnes incapables d’aimer parce qu’ils ne s’aiment pas eux-mêmes sont capables de regarder une personne dans les yeux et de lui dire « je ne t’aime pas » avec une froideur à vous mettre en terre. L’amour peut donc être destructeur donc, il faut apprendre à se protéger de ses effets qui, ajoutés à notre propre vécu, peuvent provoquer des drames inutiles.

Quand on mesure les effets négatifs de certains comportements à l’égard des autres, on se doute, à l’inverse, des bienfaits qu’apportent les gestes d’amour envers soi et les autres.

Beaucoup de gens ont des difficultés à s’accepter et à se donner de l’amour sans, pour autant, devenir trop narcissique. Cette attitude crée en eux de la souffrance et ouvre la porte à la dépression. Lorsque ces personnes sont en plus hypersensibles au monde qui les entoure et qu’elles rencontrent des personnes négatives, alors il y a une véritable difficulté à vivre convenablement. Un cercle vicieux se met en route en provoquant sa propre autoalimentation négative. Apprendre à s’aimer n’est pas simple, ça l’est encore moins quand il s’agit d’aimer les autres, dans les deux cas cela demande de la discipline et des changements dans le rapport entre le conscient et l’inconscient. Il faudra donc  arrêter les émotions négativeset reprogrammer le mental (avec de l’autohypnose par exemple) afin de sortir de ce type de schéma.

Beaucoup de confusions existent. L’amour ne désigne pas seulement le rapport entre 2 personnes qui partagent des relations intimes, il désigne l’amour pour nos enfants, l’amour de la vie (même dans les moments de souffrance), l’amour pour des amis… L’amour est toujours le même il n’y a que le sujet qui change.

Dans tous les cas Aimer comporte aussi des risques  celui d’être rejeté, celui d’être dans des moments de confrontations (par exemple avec nos enfants), celui de se dépasser pour aider l’autre, celui de se défaire du  conformisme et celui d’être incompris. Les extraits de texte qui suivent n’ont pas la prétention de définir dans sa totalité le champ de l’amour, mais de nous faire prendre conscience de certaines  de ses caractéristiques. Ce travail permet d’apporter du discernement et de la réflexion sur un terme, et son sens, qui s’est malheureusement bien appauvri. Ces extraits permettent de porter un autre regard sur ce que l’on croit simple et de prendre un nouveau départ  dans notre rapport avec les autres. Celui qui nous aime comme ceci nous offre le plus grand  cadeau alors ne le brisons pas.

.

—————-

Avec l’aimable autorisation de

Christelle Giacomoni

Mots-clés: NOEMIE

Iran – États-Unis : Bienvenue à TéhérAngeles ! – Le Point


La nouvelle télé-réalité « Shahs of Sunset » lève le voile sur le quotidien de la plus importante communauté iranienne à l’étranger.

Iran - États-Unis : Bienvenue à TéhérAngeles !©bravotv.com

Connaissez-vous TéhérAngeles ? Après avoir filmé la sulfureuse famille Kardashian (d’origine arménienne, NDLR), la télé-réalité américaine a jeté son dévolu sur la communauté iranienne de Los Angeles, qui, avec 800 000 membres, est la plus importante hors d’Iran. Dans Shahs of Sunset (les rois de Sunset Boulevard), la chaîne américaine Bravo suit le quotidien d’un groupe de six trentenaires iraniens délurés. Nés peu après la chute du shah d’Iran en 1979, ils ont rapidement fui la révolution islamique pour émigrer au coeur de la Californie, à Beverly Hills, où ils ont fait fortune.

Présentée comme la nouvelle Kim Kardashian, Golnesa Gharachedaghi, alias GG, passe son temps à s’acheter les derniers modèles des créateurs de mode, à participer à des soirées au bord de piscines et à critiquer ses amies qui portent des vêtements H&M. Sa phrase fétiche, « mettez tout sur le compte de papa », un riche promoteur immobilier. Vous l’aurez compris, à la différence du puissant film iranien La séparation, oscarisé cette année, qui offre une plongée intime dans la complexe mais riche société iranienne, la nouvelle série enchaîne les stéréotypes sur une jeunesse à des lustres des préoccupations de ses compatriotes.

Ire de la diaspora

Très vite, l’émission a provoqué l’ire de la diaspora iranienne à travers le monde. Plusieurs pages Facebook ont été créées pour appeler à cesser sur-le-champ la diffusion du « navet ». « Cette émission ne représente en rien la réalité des Iraniens », s’insurge, sur le réseau social, Azita Sayan-Morgan, Iranienne vivant aux États-Unis depuis 35 ans. « Nous sommes les enfants de Cyrus le Grand, les héritiers du grand poète sufi Rumi, et les filles de Mitra… la plus ancienne religion au monde. » En effet, du fondateur de e-Bay au directeur de YouTube, de l’inventeur du gaz laser à la direction de CNN, en passant par la Nasa, nombreux sont les Americano-Iraniens à réussir une brillante carrière aux États-Unis.

Il est vrai qu’ils ont été élevés, en Iran ou ailleurs, au doux son du « MIA » (médecin, ingénieur ou avocat), obligation de réussir que leur susurraient dès le berceau leurs parents. Si leur réussite individuelle fait rarement débat, on leur reproche souvent leur superficialité dès lors qu’ils sont en communauté. « Cette émission ne fait qu’aggraver un problème que l’on a déjà : les Iraniens n’ont pas une très bonne image en Amérique« , affirme à l’AFP Jimmy Delshad, maire de Beverly Hills, lui-même d’origine iranienne.

« Je n’aime pas les fourmis et les gens moches »

Le premier épisode de Shahs of Sunset contient déjà quelques perles : « Il y a deux choses que je n’aime pas : les fourmis et les gens moches », se laisse aller GG. « Je vais dépenser plus d’argent pour mon sac à main que pour mon loyer, car plus de gens vont voir mon sac que ma chambre », ajoute, de son côté, Mercedes Javid, agent immobilière, alias MJ. Composée majoritairement d’Iraniens de l’époque du shah, ayant fui la révolution islamique, la communauté de TéhérAngeles semble en avoir conservé les (mauvaises) habitudes. : m’as-tu-vu, commérages, jalousie et manque de solidarité y font règle.

« Je ne traite pas avec les Iraniens, car on ne peut leur faire confiance », confie Maziar*, promoteur immobilier de LA. « Au contraire des Juifs, c’est sans foi ni loi entre eux », regrette-t-il. De son côté, Mahtab*, jeune Américano-Iranienne, avoue avoir toutes les peines du monde à se libérer du joug parental. « Ma famille est bien plus présente à mes côtés que la plupart des parents américains, indique-t-elle. Mais ce trop-plein d’amour leur fait empiéter sur ma vie privée. »

De terroristes à enfants gâtés

À 32 ans, Mahtab, qui est une brillante dentiste, est toujours vierge, et n’imagine pas un seul instant ne pas épouser un Iranien. Difficile, cette fois-ci, de pointer du doigt les ayatollahs… « En 30 ans, tout ce que nous avons réussi à faire est de garer de nouvelles BMW et Mercedes devant nos maisons à Berverly Hills », écrit le producteur américano-iranien Siamak Ghahremani, qui vit à Los Angeles depuis l’âge de 12 ans. « Si certains nous surpassent, nous fabriquons des histoires sur eux en soulignant leurs lacunes devant tout le monde, afin de pouvoir nous sentir mieux dans notre peau. »

Interrogé par le site people TMZ, un responsable du Conseil national américano-iranien (NIAC) admet que Shahs of Sunset ne montre que des stéréotypes négatifs au sujet de la communauté. Il trouve néanmoins à l’émission un atout certain : « Nous sommes passés, aux yeux des Américains, de terroristes à enfants gâtés de Beverly Hills, dit le responsable du NIAC. Si la représentation n’est pas particulièrement flatteuse ou exacte, elle a le mérite de faire parler les gens. » Finalement, la philosophie de Shahs of Sunset est peut-être le mieux résumée par l’un de ses acteurs, Reza Farahan, sosie de Borat, rappelant ainsi qu’il ne s’agit que d’un divertissement : « Pourquoi n’ont-ils pas rassemblé un groupe de chercheurs, de dentistes ou de médecins ? Mais parce que ce serait ennuyeux ! »

REGARDEZ. Le trailer de la série-réalité Shahs of Sunset qui a provoqué la colère des Iraniens :


Sainte Solange » Ma Planète


 

Ajouté le 03/18/2012 16:30:25 par marcheuse

Sainte Solange

Dans un petit village, sur les bords de l’Ouatier, à Val-Villemont, près Bourges, vivait, il y a plus de mille ans, une famille de braves vignerons.

Ils eurent une fille, jolie comme le jour, qu’ils nommèrent Solange.

Le soir, à la veillée, le père lisait à haute voix La Vie des Saints dans un vieux livre tout jauni par le temps et l’usage.

Solange écoutait cette lecture avec ravissement.

Sainte Agnès surtout la mettait en extase : « Je ferai comme toi, mon agnelette ! » disait-elle, joignant les mains.

Et, tout en gardant ses brebis, il lui semblait parfois la voir debout devant elle, enveloppée d’un grand manteau. Quand elle eut pris un peu d’âge, elle édifia les gens du bourg par ses vertus. Charitable, elle s’en allait quêter pour les pauvres à travers les moisssons : «Un brin d’épis, champ du Seigneur, demandait-elle.

Jésus vous en baillera de plus riches. » Et les tiges aussitôt s’abaissaient pour s’égrener au creux de ses mains, tandis que de plus beaux épis renaissaient derrière ses aps.

Un jour, lavant du linge dans l’Ouatier, elle vit se refléter sur l’eau le plus charmant visage que l’on puisse voir. Elle l’admirait sans se douter que ce fut elle : « Oh ! la gente fille au teint frais ! Jésus ! C’est une rose ! » s’exclama-t-elle naïvement.

Mais Agnès est là pour la mettre en garde contre le péché d’orgueil. Solange alors, toute confuse, brouille l’eau jusqu’au fond pour ne plus voir son image.

Avec les années, elle gagne en perfection, fait des miracles, écarte les orages, guérit les infirmes, chasse le démon de ceux qui en sont possédés. Sa renommée s’étend au loin.

Le prince du pays, Bernard, comte de Poitiers et de Bourges, veut connaître cette bergère que l’on dit si vertueuse et si belle.

Un jour, il l’aperçoit priant devant un petit oratoire qu’elle a construit elle-même au milieu des champs et le voilà pris d’amour pour cette jeune fille aux grands yeux.

Il jure qu’il la fera sienne. L’avril revenu, il rôde autour de la prairie où elle mène paître ses agneaux.

Elle chante en tournant son fuseau.

Il l’aborde et lui offre son coeur, ses domaines, Bourges la grand’ville.

Mais Solange refuse tous ces biens et lui apprend que son coeur est à Jésus « comme la feuille est à la branche ».

Le prince veut la saisir, mais elle s’enfuit. Il la poursuit et, l’ayant rejointe, il la dépose sur son cheval et l’emporte vers son château, lorsqu’elle lui échappe une seconde fois.

Alors, l’amour faisant place à la fureur, d’un seul coup de sa dague le prince lui trancha la tête.

De cette jolie tête blonde aux grands yeux clairs, croulée sur l’herbe sanglante, sortirent des parfums comme du vase brisé de sainte Madeleine, et par trois fois le nom de « Jésus » s’échappa de ses lèvres mortes.

Epouvanté de son crime, le prince disparut dans une course folle, regardant luire devant lui une étoile d’or -l’étoile qui brillait au front de Solange- et qui le conduisit dans le jardin des Anges, où règne le Pardon.

H. LAPAIRE.

 

Mots-clés: Marcheuse Légendes

A CHAQUE JOUR SUFFIT SA HAINE (Chanson live acoustique par Francois Ville)


Objet : A CHAQUE JOUR SUFFIT SA HAINE (Chanson live acoustique par Francois Ville)

   A chaque jour suffit sa haine

A chaque jour suffit sa haine

Entre les peuples faut que ça saigne

A chaque jour suffit sa haine

Et tous ensemble contre le shitstème

Le racisme une solution facile

Une solution d’imbécile

Je te hais je te déteste

A cause de ta couleur

Et je m’en fous du reste

Même si t’es le meilleur

C’est donc comme ça que tu penses

Que tu protèges la France

C’est donc comme ça que tu penses

Ca n’a aucun sens

Certains se disent non racistes

En rajoutant un mais derrière

Ceux là sont des extrémistes

Des collabos en temps de guerre

Ils jugent tes origines

Ta longueur de cheveux

Ils te jugent ils t’assassinent

Si t’es pas comme eux

A chaque jour suffit sa haine

De la douleur beaucoup de peine

A chaque jour suffit sa haine

Et pour ces délateurs tout baigne.—-****////….

Lien vers l’oeuvre :

https://www.facebook.com/photo.php?v=10150607221558021

Pour recevoir cette oeuvre en HD + divers goodies + une chanson live (via webcam), rien de plus simple faites un don du montant que vous voulez (avec Paypal) en cliquant ici : https://www.paypal.com/cgi-bin/webscr?cmd=_s-xclick&hosted_button_id=GCAPHBHSXWLWJ

A bientôt,

Amicalement,

François Ville

P.S. Concerts : j’adore jouer (déjà plus de 121 représentations) mais je n’ai pas le temps de démarcher… Je propose donc la moitié de mon cachet à qui me trouve une date.

Pour mieux me connaître :

Facebook : http://www.facebook.com/pages/Francois-Ville/108928702406

Myspace : http://www.myspace.com/francoisville

Radios : plus de 100 dans le monde (USA, Australie, Canada, Grèce, Pologne, Japon,…) ont déjà diffusé mes chansons.

Merchandising : http://319823.spreadshirt.fr/

Téléchargement : 90 titres au prix d’un album sur vos plateformes préférées : http://francoisville.zimbalam.com/   

Francois Ville

TOOTI Family : La tablette senior qui connecte les générations !


tootyfamilytabletPC1a.jpgTOOTI Family : La tablette senior qui connecte les générations !

Aujourd’hui, les seniors sont plus en plus actifs, ils voyagent, pratiquent des activités sportives… Et les nouvelles technologies ? Comment font ceux qui n’ont jamais franchi le pas de l’informatique ?

Pour répondre à cette problématique, tikeasy société innovante spécialisée dans les solutions communicantes pour les seniors et leur entourage, propose tootifamily., une tablette insolite spécialement conçue pour les seniors les moins technophiles.

Des seniors qui croquent la vie

Les Français de 50 ans et plus représentent aujourd’hui plus d’un tiers de la population selon l’INSEE et leur effectif ne va cesser de croître. Ils seront 25 millions en 2020, soit 40 % de la population française. De plus, l’espérance de vie ne cesse de s’allonger pour atteindre 77,8 ans pour les hommes et 84,5 ans pour les femmes : à l’heure de la retraite ces nouveaux seniors sont loin de se croiser les bras.

Malgré le développement des nouvelles technologies, les seniors non technophiles sont encore nombreux comme le souligne le livre blanc « seniors et tablettes interactives» suite à l’enquête pilotée par la Délégation aux usages de l’Internet. Pour changer cela, les nouveaux outils se doivent d’être moins complexes que les PC ou les « Smartphones » et de proposer des applications adaptées dans un environnement sécurisé.

Les tablettes numériques adaptées s’avèrent être la solution. Elles permettent une intégration sans précédent des personnes qui n’ont pas fait le pas de l’informatique en proposant l’accès à des services à la fois utiles et ludiques.

Soyez senior, Soyez branché !

L’ère numérique n’est pas réservée aux jeunes générations ! C’est pourquoi la tablette TOOTI Family propose le meilleur des nouvelles technologies pour que les seniors retrouvent une seconde jeunesse et restent « branchés » !

Pas besoin d’installation ni de branchements compliqués, la tablette TOOTI Family est ergonomique, intuitive et parfaitement adaptée à l’usage des seniors. Cette solution « tout en un » (tablette + applications + Internet) est simplissime, il suffit d’appuyer sur le bouton de mise en marche pour accéder, au quotidien, à tous les services dont on peut avoir besoin.

Recevoir directement les photos du dernier-né prise sur l’IPhone du papa, consulter le programme télé, envoyer des mails à ses amis,… Les services offerts sont centrés autour des besoins des seniors et de leur entourage. Le menu, très lisible propose aussi une fonction agenda permettant de se faire rappeler les rendez-vous. Un ensemble de fonctions (messagerie, jeux, internet, …) se combine à une offre de services (assistance téléphonique, paramétrage à distance de la tablette, sauvegarde automatique, …) pour garantir un maximum de simplicité, de sécurité et de sérénité pour toute la famille.

tootyfamilytabletPC1.jpg


Grâce à TOOTI Family les données échangées(messages, photos…) sont sécurisées et automatiquement sauvegardées.

TOOTI Family permet de réaliser les tâches utiles et ludiques proposées par un ordinateur – sans la complexité !

TOOTI Family : renforcer le lien intergénérationnel !

Grâce à TOOTI Family, le développement des nouvelles technologies resserre les liens familiaux en créant de nouvelles formes de connexions !

Les activités professionnelles alliées à la distance rendent souvent le maintien du lien familial difficile. TOOTI Family efface cette distance : une simple tablette, et enfants, parents et grands-parents restent en contact !

La famille et les proches continuent eux à utiliser leurs outils usuels tels les PC ou les terminaux mobiles pour envoyer des e-mails, des SMS, des photos. Ils peuvent aussi accéder à la plateforme de services pour des actions plus complexes comme envoyer un album photos ou gérer sa fiche contact à distance. Pour cela un portail famille (my.tootifamily.com) et des applications sur terminaux mobiles sont mis à disposition. Les seniors peuvent aussi déléguer la gestion à distance de la tablette (contacts, préférences, …) et permettre ainsi à un tiers de confiance de la famille de réaliser les tâches qui seraient encore complexes.

Avec TOOTI Family, partager en famille n’aura jamais été aussi agréable et « high-tech » !

info-utiles.fr

Un vélo d’appartement qui produit de l’électricité !


Un vélo d'appartement qui produit de l'électricité 3 pt.jpgUn vélo d’appartement qui produit de l’électricité !

Pour ceux qui n’ont pas assez de temps pour faire du jogging, voici une alternative qui pourrait faire l’affaire : la Power Box. Moins encombrant qu’un vélo elliptique et surtout portable, ce dispositif lancé récemment pourrait bien connaître le succès.

Power Box est en quelque sorte une version simplifiée des vélos d’appartements. Il ne possède pas de cadre ni de guidon mais de simples pédales. Power Box n’est pas uniquement un dispositif d’exercices physiques, il s’agit également d’un générateur d’électricité écologique. En effet, la Power Box exploite l’énergie mécanique issue du mouvement des pédales pour générer de l’énergie électrique. Elle est capable de charger des appareils de puissance inférieure ou égale à 20 Watt.

Un vélo d'appartement qui produit de l'électricité 1.jpg

Un vélo d'appartement qui produit de l'électricité 2.jpg

Power Box a été conçu par la société K-TOR. Le dispositif est actuellement disponible au prix de 150 dollars.

http://www.k-tor.com/

tomsguide

Le Père Fouras vient de divorcer !


pere-fouras-2.jpgLe Père Fouras vient de divorcer !

Ambiance morose dans les couloirs de Fort Boyard : le Père Fouras a divorcé.

Tous les samedis de l’été, les candidats de Fort Boyard s’amusent à grimper deux par deux les marches de la tour du Père Fouras. Là, le très vieux monsieur leur délivre une énigme incompréhensible à moins d’habiter dans sa barbe. Immanquablement, le candidat ne trouve pas la réponse et le Père Fouras jette la clé tant convoitée dans l’Atlantique.

Mais cette fois-ci, c’est son mariage qui a pris l’eau. Une femme s’était laissé charmer par l’homme derrière le personnage barbu et bourru. En l’occurrence, il s’agit de Yann Le Gac, qui revêt, pour les besoins de l’émission, la barbe et la toge, symboles d’une sagesse millénaire. Mais leur histoire appartient désormais au passé : selon nos informations, le couple vient de divorcer. Le Breton, producteur et créateur de jeux chez Adventure Line Productions (il est notamment à l’origine de Koh-Lanta sur TF1), se cache sous le masque du sage Père Fouras depuis 1991.

Tout là-haut, dans sa vigie, il pourra oublier son chagrin en coiffant sa barbe et en confiant son chagrin à Passe Partout.

voici.fr

Cholestase – Selles décolorées du nouveau-né – Doctissimo


 

Selles décolorées chez le nouveau-né, attention !

Il n’est pas normal qu’un nouveau-né ait des selles très pâles. La décoloration des selles est le signe d’une cholestase. Le Pr Emmanuel Jacquemin, hépatologue pédiatre (service d’hépatologie pédiatrique au CHU Bicêtre, Assistance Publique-Hôpitaux de Paris), nous explique ce qu’est la cholestase du nouveau-né et pourquoi il faut la dépister le plus tôt possible.

La cholestase néonatale reflète le plus souvent une maladie grave du foie, à l’origine de la plus grande partie des indications de transplantation du foie chez l’enfant. L’examen systématique des selles chez le nouveau-né permet de la dépister à temps.

Cholestase néonatale : souvent signe d’une maladie grave du foie

Cholestase selles décoloréesAu regard des caractéristiques d’une maladie rare, la cholestase néonatale peut être considérée comme relativement fréquente : son incidence est estimée à 1/2 500 naissances. Elle représente 80 % des indications de transplantation du foie chez l’enfant. « La cholestase est due à un problème de formation ou d’élimination de la bile (liquide jaune produit par le foie) », explique le Pr Emanuel Jacquemin. La cause la plus fréquente de cholestase néonatale est l’atrésie des voies biliaires (l’occlusion des canaux permettant son élimination). « En France, l’atrésie des voies biliaires représente environ 50 nouveaux cas par an », indique le Pr Jacquemin. Chez les personnes touchées, les voies biliaires – qui conduisent la bile dans l’intestin – sont obstruées, la bile ne peut pas sortir du foie et arriver dans l’intestin grêle pour être éliminée dans les selles.

« Le foie s’abime très vite si la bile reste à l’intérieur de celui-ci », explique l’hépatologue. Non traitée, l’atrésie des voies biliaires conduit à la cirrhose. « Celle-ci constitue une indication de transplantation du foie, le plus souvent dans les 2 à 3 ans qui suivent », précise le Pr Jacquemin. L’atrésie des voies biliaires représente ainsi à elle seule 50 % des indications de transplantation du foie chez l’enfant.

Cholestase néonatale : les signes d’alerte

Une jaunisse (ictère) du nouveau-né, qui plus est persistante, est un signe qui doit alerter sur la possibilité d’une cholestase néonatale. « La grande majorité des jaunisses sont bénignes mais dans moins de 10 % des cas, la jaunisse est le symptôme d’une maladie du foie réelle et non pas d’une immaturité transitoire du foie », explique le Pr Jacquemin. Et d’ajouter : « L’ictère physiologique du nouveau-né s’accompagne de selles normalement colorées (couleur jaune d’or, verte, ou bronze) et guérit en deux semaines ». Passé ce délai, une jaunisse doit alerter et une cholestase être systématiquement recherchée. Si votre nouveau-né a une peau de couleur jaune ou le blanc des yeux jaunes, il faut avoir le réflexe de regarder la couleur de ses selles et cela dès les premiers jours de vie et tant que la jaunisse persiste. En effet, si votre enfant souffre de cholestase, la jaunisse s’accompagne dans ce cas d’une décoloration des selles. « Des selles blanc-gris mastic, beige très clair ou jaune très pâle sont le signe que la bile n’arrive pas dans l’intestin », indique l’hépatologue. « Il faut voir un médecin tout de suite dans ce cas », ajoute-t-il.

En cas de doute, n’hésitez pas à emmener les couches de votre bébé au pédiatre. Autre signe qui doit vous alerter : des urines anormalement foncées, de la couleur de la bière. Cependant, « les couches d’aujourd’hui absorbent beaucoup d’urines et on ne se rend plus bien compte de leur couleur », souligne le Pr Jacquemin. « Un autre piège est d’attribuer systématiquement la jaunisse du nouveau-né à l’allaitement maternel », avertit le spécialiste. « L’allaitement maternel peut s’accompagner d’une jaunisse, mais celle-ci est bénigne, et comme dans l’ictère physiologique du nouveau-né, les selles sont normalement colorées (le lait de couleur blanche ne décolore pas les selles) », précise l’hépatologue.

Cholestase néonatale : le traitement

« Une fois que le diagnostic est posé, le premier geste à faire par un médecin est une injection de vitamine K », informe le Pr Jacquemin. « En cas de cholestase, il peut y avoir une carence en vitamine K, car la bile est indispensable pour l’absorption de la vitamine K dans l’intestin. Cette carence expose à un risque d’hémorragie », explique-t-il. Il faut ensuite adresser l’enfant à un centre médico-chirurgical expérimenté. Et après ? « Si la cholestase est détectée à temps, quand elle est liée à une atrésie des voies biliaires, on réalise une intervention chirurgicale correctrice qui permet dans certains cas à la bile de sortir du foie », indique l’hépatologue.

Cette intervention doit avoir lieu avant les 30 jours de vie du nouveau-né pour tenter d’éviter une transplantation du foie ultérieure. Les études ont en effet montré que 80 % des bébés opérés avant 30-40 jours ont pu conserver leur foie natif à l’âge de 3 ans tandis que les enfants opérés après l’âge de 4 mois ont dû subir une transplantation hépatique*. Or, aujourd’hui, la moyenne d’âge des bébés au moment de cette intervention est de 60 jours. D’où l’intérêt de dépister à temps la cholestase. Regardez les couches de vos bébés !

Anne-Sophie Glover-Bondeau, février 2012

Sources :

– Interview du Pr Emmanuel Jacquemin, 3 février 2012

– Communiqué de presse, AMFE, 8 décembre 2011

* Dr Emmanuel Jacquemin, Dépistage de l’atrésie des voies biliaires et couleurs des selles : méthode de l’échelle colorimétrique, La Presse Médicale, Vol 36, N° 6-C2 – juin 2007, pp. 945-948

LE PERROQUET BILINGUE…


images drôles Pas bo les grimaces

C’est une blonde qui rentre dans un magasin d’animaux.

Le vendeur lui demande si elle a besoin d’aide et il lui propose une belle affaire: un perroquet.

Il lui explique :

– Si vous tirez sur la patte droite, il parle anglais et si vous tirez sur la patte gauche, il parle français.

Et la blonde dit:

Et si je tire sur les deux pattes ?

Le perroquet répond:

– Bah, je tombe connasse !!!

(merci à RIGOLUS MAN pour cette blague)