Pensée du vendredi 9 mars 2012.


« Faire le vide est une technique que certains enseignements
spiritualistes conseillent à leurs adeptes. Ils prétendent
qu’en libérant un espace en eux-mêmes, ils attireront une
lumière, une présence qui viendra les combler. Non, c’est là
une méthode dangereuse que nous ne préconisons pas. Faire le
vide suppose qu’on soit passif, et dans cet état de passivité
il n’est pas du tout sûr que ce soit la Divinité que l’on
attire, mais plutôt des entités ténébreuses du monde
invisible qui, voyant là une créature sans protection, se
réjouissent de trouver une demeure où s’installer.
Celui qui s’abandonne au vide sans avoir mis préalablement en
action le principe actif, afin de faire en lui-même un travail
de nettoyage et de purification, est à la merci des pires
entités. On fait le vide en s’imaginant que c’est le
Saint-Esprit qui va venir… Quelqu’un viendra, oui, mais pas
le Saint-Esprit ; ce sont des diables qui viendront. Le
Saint-Esprit ne vient pas dans un taudis, mais dans une demeure
purifiée et illuminée pour lui. »

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Une mystérieuse lumière au-dessus d’un temple maya


 

lumière temple maya.jpg

Une mystérieuse lumière au-dessus d’un temple maya

 

L’étrange photographie d’une lumière qui s’échappe d’un temple maya au Mexique et divulguée il y a peu sur le net relance la théorie de la fin du monde prévue pour 2012.

Ce cliché représentant un temple maya de Chichen Itza dans la péninsule du Yucatan au Mexique a été pris le 24 juillet 2009 par un touriste américain à l’aide de son iPhone. Mais ce n’est qu’aujourd’hui que celui-ci dévoile l’image de cette lumière mystérieuse au monde entier en postant la photographie sur le net.

lumière.jpg

« J’ai pris trois photos de cette pyramide », dit-il. Sur la première, rien ne s’est passé. Sur la seconde, rien ne s’est passé. Sur la troisième, un faisceau lumineux est apparu », confie-t-il à Earthfiles qui publie la photo. « C’était incroyable », explique-t-il en affirmant que d’après les guides touristiques de la région, un tel phénomène ne s’était jamais produit auparavant.

 

Quelques heures à peine après la diffusion de cette photographie, le web s’est littéralement enflammé. Il faut dire qu’à quelques mois de la fin du monde prévue par le calendrier maya pour le 21 décembre 2012, un phénomène aussi étrange interpelle les adeptes de cette théorie. Pour certains, il s’agit là d’un signe du peuple maya qui tient de la sorte à nous indiquer la route vers la survie. La lumière se dirigeant vers l’espace, notre salut se trouverait donc sur une autre planète.

 

Mais il semblerait que des spécialistes se soient également penchés sur la question. Jonathan Hill, un scientifique de la Nasa, s’est dit très impressionné par cette étrange image. Toutefois, pas question pour lui de crier à la thèse de la fin du monde annoncée par un peuple d’antan. Selon lui, cette lumière rose n’est pas surnaturelle. Il privilégie la thèse d’un éclair qui serait apparu au moment où le touriste prenait la photographie et qui aurait causé une distorsion d’image.

 

7sur7

La charte d’al-Azhar sur les droits fondamentaux et la démocratie | Politique Liban | L’Orient-Le Jour


 

Liban

Document

La charte d’al-Azhar sur les droits fondamentaux et la démocratie

jeudi, mars 8, 2012

L’Université al-Azhar, la plus haute autorité religieuse musulmane en Égypte, a publié, le 8 janvier dernier, sous la plume de cheikh Ahmad el-Tayyeb, le « cheikh al-Azhar », une déclaration sur les droits fondamentaux de la personne et la démocratie particulièrement appréciée, qui doit endiguer ce que le printemps arabe pourrait charrier comme courants déviants ou exclusivistes.

Le patriarche Raï, qui a reçu mardi l’ambassadeur d’Égypte et se prépare à se rendre prochainement en Égypte, a exprimé son estime pour ce texte, qui a pour vocation de devenir normatif pour tous les musulmans sunnites.

Les libertés abordées dans le document sont la liberté de croyance, la liberté d’opinion et d’expression, la liberté de recherche scientifique et la liberté de créativité artistique et littéraire.

Voici, dans une traduction autorisée, des extraits significatifs de cette déclaration.

« – La liberté de croyance

La liberté de croyance à laquelle est relié le droit de citoyenneté totale (muwâtana) pour tous, basé (à son tour) sur l’égalité absolue de tous en droits et en devoirs, est considérée comme la pierre angulaire de l’édifice social moderne (…) Chaque individu dans la société a le droit d’adopter les idées qu’il préfère, à condition que cela ne lèse pas le droit de la société à préserver les fois (croyances) célestes (…).

Du droit à la liberté de croyance dérive la reconnaissance de la légitimité du pluralisme (ta’addud) (…).

De manière analogue, du respect de la liberté de croyance dérive le refus des tendances exclusivistes toujours prêtes à accuser les autres de mécréance (takfîr), tout comme le refus de comportements de condamnation des doctrines d’autrui et des tentatives de fouiller dans la conscience des fidèles.

« – La liberté d’opinion et d’expression

La liberté d’opinion est la mère de toutes les libertés, et elle se manifeste dans l’expression libre des opinions personnelles avec tous les moyens d’expression : de l’écriture au discours oral, à la production artistique et à la communication digitale. Elle est cet aspect des libertés sociales qui dépasse l’individu pour comprendre d’autres sujets, par exemple à travers la formation de partis et d’associations de la société civile. De plus, elle inclut la liberté de la presse, de l’information radiophonique, télévisée et digitale, et la liberté de se procurer les informations nécessaires pour se forger une opinion. Elle doit être garantie par des textes constitutionnels afin d’être au-dessus des lois ordinaires, susceptibles de changer.

Cependant, il est de notre devoir d’attirer l’attention sur la nécessité de respecter le credo des trois religions divines et de leurs rites en raison de leur importance pour le tissu national et la sécurité publique. Personne n’a le droit de fomenter des tensions confessionnelles (fitan tâ’ifiyya) ou des fanatismes sectaires au nom de la liberté d’expression, même si le droit de pratiquer l’effort interprétatif (ijtihâd) reste garanti, selon l’opinion scientifique soutenue par des éléments de preuves, dans les domaines spécialisés et à l’abri des tensions, comme on l’a déjà dit (3) à propos de la liberté de recherche scientifique.

Les signataires déclarent que la liberté d’opinion et d’expression est la véritable manifestation de la démocratie et invitent à éduquer les jeunes générations à la culture de la liberté, au droit à la diversité et au respect des autres. (…)

« – La liberté de recherche scientifique

La recherche scientifique sérieuse dans les sciences humaines, naturelles, mathématiques, et ainsi de suite, stimule le progrès humain et est un moyen de découverte des coutumes (sunan) de l’univers et de connaissance de ses lois pour les mettre ainsi au service de l’humanité. (…) Si la réflexion en général sur les savoirs et sur les arts est une prescription islamique, comme l’affirment les juristes, la recherche scientifique théorique et expérimentale est l’instrument de cette réflexion. La condition la plus importante afin qu’elle puisse avoir lieu est que les instituts de recherches et les spécialistes jouissent d’une liberté académique totale dans leurs expérimentations, dans l’élaboration d’hypothèses et de suppositions, et dans leur expérimentation selon des standards scientifiques précis. (…) Il est temps que la oumma arabo-islamique soit à nouveau compétitive et entre dans l’ère de la connaissance.

« – La liberté de créativité artistique et littéraire

(…) La règle fondamentale qui règlemente les limites de la liberté de la créativité est la réceptivité de la société d’un côté, et la capacité d’assumer les éléments de la tradition et de les renouveler à travers la créativité littéraire et artistique de l’autre, sans ingérences externes tant qu’on ne touche pas aux sentiments religieux ou aux valeurs morales établies.

La créativité littéraire et artistique continue d’être un des aspects les plus importants pour un ordonnancement profitable des libertés fondamentales, et un des moyens les plus efficaces pour mobiliser et enrichir la conscience sociale. »

LE PETIT GARCON ET LA POUPEE….» Ma Planète


 

Ajouté le 02/29/2012 11:33:38 par jozey

L’alcool au volant Avant de prendre le volant, et si vous avez bu repensez à ceci. À la dernière minute, je me suis dépêchée de me rendre au magasin à rayons pour faire mes emplettes de Noël. Quand j’ai vu tout le monde qu’il y avait, je me suis mise à pester. Je vais passer un temps interminable ici et j’ai encore tant de choses à faire. » Noël commence vraiment à devenir une corvée. Ce serait tellement bien de me coucher et de me réveiller seulement après. Mais je me suis fait un chemin jusqu’au département des jouets et là, j’ai commencé à pester contre le prix des jouets en me demandant si les enfants joueraient vraiment avec. Je me suis retrouvée dans l’allée des jouets. Du coin de l’oeil, j’ai remarqué un petit bonhomme d’environ 5 ans qui tenait une jolie petite poupée contre lui. Il n’arrêtait pas de lui caresser les cheveux et de la serrer doucement contre lui. Je me demandais à qui était destinée la poupée. Puis le petit garçon se retourna vers la dame près de lui : « Ma tante, es-tu certaine que je n’ai pas assez de sous ? ». La dame lui répondit avec un peu d’impatience: « Tu le sais que tu n’as pas assez de sous pour l’acheter ». Puis sa tante lui demanda de rester là et de l’attendre quelques minutes. Puis elle partit rapidement. Le petit garçon tenait toujours la poupée dans ses mains. Finalement, je me suis dirigée vers lui et lui ai demandé à qui il voulait donner la poupée. C’est la poupée que ma petite soeur désirait plus que tout pour Noël. Elle était sûre que le Père Noël lui apporterait. « Je lui dis alors qu’il allait peut-être lui apporter. » Il me répondit tristement: « Non, le Père Noël ne peut pas aller là où ma petite soeur se trouve maintenant. Il faut que je donne la poupée à ma maman pour qu’elle lui apporte Il avait les yeux tellement tristes en disant cela. « Elle est partie rejoindre Jésus. Papa dit que maman va aller retrouver Jésus bientôt elle aussi alors j’ai pensé qu’elle pourrait prendre la poupée avec elle et la donner à ma petite soeur ». Mon coeur s’est presque arrêté de battre. Le petit garçon a levé les yeux vers moi et m’a dit: « J’ai dit à papa de dire à maman de ne pas partir tout de suite. Je lui ai demandé d’attendre que je revienne du magasin ». Puis il m’a montré une photo de lui prise dans le magasin sur laquelle il tenait la poupée en me disant: « Je veux que maman apporte aussi cette photo avec elle, comme ça, elle ne m’oubliera pas. J’aime ma maman et j’aimerais qu’elle ne me quitte pas mais papa dit qu’il faut qu’elle aille avec ma petite soeur ». Puis il baissa la tête et resta silencieux. Je fouillai dans mon sac à mains, sortis une liasse de billets et demandai au petit garçon « Et si on recomptait tes sous une dernière fois pour être sûrs? » « Ok » dit-il « Il faut que j’en aie assez ». Je glissai mon argent avec la sienne et nous avons commencé à compter. Il y en avait amplement pour la poupée et même plus. Doucement, le petit garçon murmura: « Merci Jésus pour m’avoir donné assez de sous ». Puis il me regarda et dit : « J’avais demandé à Jésus de s’arranger pour que j’aie assez de sous pour acheter cette poupée afin que ma maman puisse l’apporter à ma soeur. Il a entendu ma prière Je voulais aussi avoir assez de sous pour acheter une rose blanche à ma maman mais je n’osais pas lui demander. Mais il m’a donné assez de sous pour acheter la poupée et la rose blanche. Vous savez, ma maman aime tellement les roses blanches… » Quelques minutes plus tard, sa tante revint et je m’enfuie en poussant mon panier. Je terminai mon magasinage dans un état d’esprit complètement différent de celui dans lequel je l’avais commencé. Je n’arrivais pas à oublier le petit garçon. Puis, je me suis rappelée un article paru dans le journal quelques jours auparavant qui parlait d’un conducteur en état d’ivresse qui avait frappé une voiture dans laquelle se trouvait une jeune femme et sa fille. La petite fille était morte sur le coup et la mère gravement blessée. La famille devait décider s’ils allaient la faire débrancher du respirateur. Est-ce que c’était la famille de ce petit garçon? Deux jours plus tard, je lus dans le journal que la jeune femme était morte. Je ne pus m’empêcher d’aller acheter un bouquet de roses blanches et me rendre au salon mortuaire où était exposée la jeune dame. Elle était là, tenant une jolie rose blanche dans sa main, avec la poupée et la photo du petit garçon dans le magasin. J’ai quitté le salon en pleurant sentant que ma vie changerait pour toujours. L’amour que ce petit garçon éprouvait pour sa maman et sa soeur était tellement incroyable. Et en une fraction de seconde, un conducteur ivre lui a tout enlevé. Source : Inconnu

Mots-clés: Poupée Alcool

Les huards » Ma Planète


Les huards

Ajouté le 03/06/2012 04:03:35 par lazar_adriana

Les huards sont des oiseaux aquatiques


(From the National Parks Service [http://www.nps.gov/katm/pphtml/photogallery.html source] {{PD-USGov}})

Le huard fait partie de la catégorie des Plongeons. C’est un oiseau aquatique au même titre que la bernache, l’oie, et le canard. Il vit au Canada, en Alaska et dans quelques régions du Nord des États Unis.

 

L’été, la tête du huard est noire, son ventre est blanc et il a de courtes lignes blanches sur son cou. Son dos ressemble à un jeu de dames noir et blanc. L’hiver son plumage change et devient fade.Le huard passe peu de temps à terre. Il reste sur l’eau, occupé à attraper sa nourriture, poissons, grenouilles, écrevisses et autres. Il se repose en restant immobile sur l’eau.

Lorsqu’il veut s’envoler, il court à la surface de l’eau jusqu’à ce que la vitesse et le vent lui soient favorables!

Le huard est très malhabile pour marcher sur le sol. Il avance un pied après l’autre en traînant sa poitrine par terre.

La nuit il dort sur l’eau, loin de la rive pour ne pas être la proie des prédateurs comme les goélands, les aigles et les tortues alligators.


merveilleux !



Le couple construit le nid, la femelle pond deux oeufs et les deux parents huards couvent et prennent soin des petits. La couvaison dure 30 jours.



(From the National Parks Service [http://www.nps.gov/katm/pphtml/photogallery.html source] {{PD-USGov}})

 

Les petits savent nager dès leur naissance, mais se tiennent le plus souvent sur le dos de leur mère pour profiter de sa chaleur et se protéger des ennemis.

La durée de vie du huard est de 11 ans.

sources
http://fr.wikipedia.org/wiki
http://www.youtube.com
Mots-clés: ADRIANA Nature

Pris en photo en train d’uriner dans son jardin, il attaque Google !


 

voiture-google-street-view.jpg

Pris en photo en train d’uriner dans son jardin, il attaque Google !

 

Un habitant d’un hameau de l’ouest de la France a assigné Google en référé jeudi à Angers après la mise en ligne sur son application Street View d’une photo où on peut l’apercevoir en train d’uriner dans son jardin.

 

«Il a découvert l’existence de cette photo après s’être rendu compte qu’il était devenu la risée de son village», a déclaré à l’AFP son avocat, Jean-Noël Bouillaud, qui a plaidé une atteinte à la vie privée et au droit à l’image.

 

Le plaignant a demandé le retrait immédiat de la photo et le dépôt par Google d’une provision de 10 000 euros. «Mon client ne fait pas cela pour l’argent, il veut simplement qu’on respecte son intimité», a précisé Me Bouillaud. Très légèrement floue, la photo, que l’AFP a pu consulter jeudi sur Google Street View, montre un individu en train de se soulager dans la cour de sa maison.

 

«Mon client habite dans un tout petit patelin, où tout le monde l’a reconnu», a fait valoir Me Bouillaud, en rappelant que le plaignant avait été surpris «chez lui, portail fermé». La photo a été prise par un véhicule équipé d’un mât à caméra rotative utilisé par Google pour offrir des panoramas en ligne.

 

L’avocat de Google, Christophe Bigot, a jugé «invraisemblable» l’action intentée par le plaignant. «Google a mis en place un mécanisme très simple qui permet en quelques clics de rendre floue intégralement une silhouette si une personne le juge nécessaire», a-t-il déclaré. En mars 2011, la Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil) avait infligé une amende de 100 000 euros à Google pour avoir collecté des données privées à travers son programme controversé Street View.

 

Agence France-Presse (Angers)

Apprendre les Gestes de Premier Secours Par des Filles en Tenues Légères [Vidéo] | Social Fuzz™


Apprendre les Gestes de Premier Secours Par des Filles en Tenues Légères [Vidéo]

 

 

Fortnight est une marque de lingerie canadienne fabriquée à la main. Pour se faire connaître la marque a réalisé un spot de publicité qui reprends les gestes qui sauvent version… Sexy !

Même si la vidéo n’est pas vraiment récente, c’est pour la bonne cause ! Alors bon cours sur les gestes de premier secours… Et concentrez vous bien sur les conseils !

Source : LikeCool

Un chien ça comprend pas toujours tout [La preuve] | Social Fuzz™


Un chien ça comprend pas toujours tout [La preuve]

Tout comme l’homme, le chien est parfois à côté de la plaque. Mais alors totalement.

Ou c’est juste qu’on a oublié de former les chiens à tout ce qui est gadgets etc..Ils sont encore coincés aux temps des jouets en plastique !

En tout cas celui-là a fait beaucoup d’efforts pour rien.

Son adversaire n’était ni de sa taille, ni vivant d’ailleurs…

 

Source: Neatorama

Le travail nuit-il à votre vie de couple ? – Santé : LaDépêche.fr


 

Des salariés dans un bureau open space

Des salariés dans un bureau open space Loic Venance AFP/Archives

 

Divorce, baisse du nombre de rapports sexuels, dépression… Selon une étude menée par le cabinet Technologia, travail et vie de couple ne font pas bon ménage. Publiée ce mardi par Le Parisien et Aujourd’hui en France, cette enquête révèle qu’un bon nombre de Français voit leur vie de couple et de famille pâtir de leur travail.

Pour la moitié des salariés français, le travail occupe la place la plus importante dans leur vie, alors que la quasi totalité des sondés (96%) aimerait donner plus d’importance à leur vie privée. Cette proportion varie selon les catégories professionnelles : 61% des cadres et professions intellectuelles déclarent que le travail occupe la première place dans leur vie, 54% des professions intermédiaires le pensent et seulement 27% des employés.

Baisse des rapports sexuels

Pour 72% des sondés, la fatigue et le stress liés au travail les empêchent de faire l’amour le soir. En cause : les réveils trop matinaux, la difficulté à déconnecter en rentrant chez soi, les longs trajets, l’intrusion des smartphones dans la vie privée… Le travail grignote de plus en plus sur la sphère de la vie privée.

Le travail de nuit des cadres mis en cause

Selon l’enquête, « près de la moitié des cadres et professions intellectuelles supérieures (47,4%) reconnaissent travailler fréquemment le soir ou la nuit sur leur temps personnel ». Le travail de nuit est facilité par l’intrusion des smartphones et autres tablettes, intrusion qui nuit au sommeil et à la vie intime et sexuelle de 80% d’entre eux.

Les familles de trois enfants mieux organisées

Avec des horaires plus fixes, les ouvriers semblent davantage résister au « débordement » du travail sur la vie privée. De même, les parents ayant trois enfants sont mieux organisés que d’autres salariés pour mener à bien vie professionnelle et vie privée.

VOIR LA PETITE CULOTTE…


 images drôles un canape tout confort

 

C’est une jeune fille qui rentre de l’école.

Un groupe de jeune homme lui dit:

– Si tu veux 1 euro va chercher notre ballon perché sur le toit!

La petite monta sur l’échelle, reçut son argent et rentra chez elle.

– Maman une bande de garçons m’a donné 1 euro pour que j’aille chercher leur ballon sur le toit!

– Ne refais plus jamais ça, ce sont des pervers qui voulaient juste voir ta culotte!

Le lendemain, même scénario. En rentrant chez elle la petite fille dit à sa maman:

– Maman maman! Cette fois-ci ils m’ont donné deux euros pour que j’aille chercher leur ballon!

– Je n’ai pas été assez claire hier? ! Tout ce qu’ils veulent c’est voir tes petites culottes!

– Mais maman voyons, je ne suis pas bête! Ma culotte, je l’ai enlevée!

(merci à RIGOLUS MAN pour cette blague)