Pensée du samedi 3 mars 2012.


« Étant donné la nature du travail qu’il fait avec ses
disciples, un Maître spirituel a besoin de savoir sur qui il
peut compter. Et il ne peut compter que sur des êtres qui ont un
profond besoin de se libérer, de vaincre leurs faiblesses. Pour
les autres, il ne se fait pas d’illusions : bientôt ils le
quitteront ou chercheront même à lui nuire. Mais puisqu’ils
sont venus, il les accepte, il doit leur laisser une chance, il
tâche de les aider, car il n’ignore pas combien l’existence
de chacun est difficile : ils n’ont peut-être pas eu de
bonnes conditions, de bons exemples. Mais la réalité est là et
il sait à quoi il doit s’attendre.
Donc, quand une nouvelle personne se présente à lui, un
Maître spirituel ne s’intéresse pas à son rang social, à
ses diplômes, à sa fortune. Pour lui, l’important, c’est
son idéal, le modèle auquel elle tâche de se conformer. Et
c’est ce qu’il cherche à découvrir non seulement d’après
ses paroles, mais aussi dans son regard, ses gestes et tout ce
qui émane d’elle, car c’est par ces signes, parfois
imperceptibles, qu’elle se révèle vraiment. »

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Violée il y a 40 ans et devenue amnésique, elle retrouve enfin la mémoire – France : LaDépêche.fr


 Hôpital. Un service chirurgie

Hôpital. Un service chirurgie DDM

39 ans après avoir été violée et être devenue amnésique, une Lyonnaise vient de recouvrer la mémoire suite à une anesthésie. Histoire peu commune pour cette femme de 56 ans.

Alors qu’elle avait tout juste 18 ans, en 1973, un jeune homme, qui voulait l’épouser de force, l’emmène dans son camion et la conduit dans un garage. Il la roue de coups avec une barre de fer, la viole et la laisse pour morte. La violence des coups provoque un traumatisme crânien et un coma qui dure quatre jours. A son réveil, la jeune fille est devenue amnésique, elle a tout oublié du drame qu’elle a vécu.

Suite à l’agression, la mère de la jeune femme porte plainte mais celle-ci reste sans suite. Elle décide alors de cacher l’histoire à sa fille, de taire le nom de son agresseur et d’évoquer une chute en balançoire.

Mais en septembre 2010, la vérité remonte à la surface. Suite à une opération chirurgicale (la 11e depuis son agression), elle se réveille émue, la mémoire lui étant revenue. Le visage de son agresseur lui apparaît et elle revit la scène de viol.

Elle décide alors d’engager un avocat, Me Jean Sannier, qui va l’aider dans ce combat difficile de la quête de la vérité. Bien qu’il y ait prescriptions des faits, elle veut que justice soit faite. La victime dévrait déposer plainte cette semaine auprès du procureur de la République de Lyon.

« On reste assez circonspects et on est plus qu’étonnés, car on n’a jamais vu une amnésie se révéler au bout de 37 ans » a déclaré le Professeur Daniel Malicier, directeur de l’Institut médico-légal de Lyon. « Il n’y a pas de doute qu’il existe un lien de causalité entre les troubles qu’elle a et l’accident, tout est plausible ».

Whitney Houston : Son fantôme hanterait sa maman… – People : LaDépêche.fr


Whitney Houston : Son fantôme hanterait sa maman…

Voilà une histoire de fantôme absolument terrifiante… Non, non, on ne se moque pas. Cissy, la mère de la défunte Whitney Houston, déclare être hantée par le fantôme de sa fille.

Le DailyStar a dévoilé une lettre de la mère de la star et en voici un extrait : « Le samedi de sa mort, ma sonnette a retenti. J’ai appelé le concierge pour lui dire que quelqu’un sonnait à la porte. Après avoir vérifié les écrans de contrôle, il m’a affirmé que personne ne s’y trouvait« .

Elle ajoute ensuite : »Tu (elle parle de Whitney) m’avais promis de passer du temps à mes côtés après les Grammys; je suis convaincue que les esprits tiennent ta promesse. Je ne t’ai jamais dit qu’à ta naissance, le Saint Esprit m’avait clairement dit que tu ne resterais pas longtemps à mes côtés. Cela fait un moment que je me sens dépressive, seule et triste sans savoir pourquoi. Maintenant, je le sais« …

Un proche ajoute au sujet de la femme de 78 ans : « Depuis cette épisode de la sonnette, Cissy croit être en permanence en contact avec Whitney. Elle lui parle sans cesse comme si elle était toujours présente« .

Sexualité : pourquoi les femmes en rouge attirent davantage les hommes – Beauté – Forme : LaDépêche.fr


Jessica Rabbit, la femme de Roger Rabbit

Les hommes préfèrent le rouge. C’est ce que révèle une étude menée par deux psychologues américains, Adam Prazda et Adrew Elliot, de l’Université de Rochester (New York). Les femmes vêtues de rouge seraient plus sexy que les autres.

L’enquête a été menée auprès de 96 hommes. Un échantillon de photos de femmes protant des vêtements de couleurs différentes leur a été soumis. Les femmes habillées en rouge étaient systématiquement jugées plus attirantes que lorsqu’elles portaient le même vêtement mais dans une autre couleur.

Une plus grande disponibilité sexuelle

Pour les hommes, les femmes vêtues de rouge seraient plus réceptives aux avances sexuelles, et donc plus « sexy ». « Les hommes perçoivent les femmes en rouge comme plus ouvertes et intéressées par des rencontres sexuelles. Cette perception est la variable clé qui explique l’attractivité » ont expliqué les deux psychologues.

Il est à noter que l’effet « séduction » du rouge est aussi valable pour les hommes.

L’amour immobile – Epilogue


 

by petale

L’amour immobile – Epilogue

Ils avaient trouvé leur équilibre en continuant à s’aimer avec un respect mutuel de cet amour si particulier, humain, et où Maddy apprenait grâce à Mimi une autre manière de se donner sans rien attendre en retour. Peut être était ce cela l’amour ? Elle l’ignorait, juste une question.

Elle ne pouvait oublier le regard que posait Mimi sur elle. Dans ce regard, elle se sentait aimée, femme, désirée. Dans ses yeux elle voyait ou croyait voir tout l’amour qu’il avait pour elle. Et elle ne pouvait que lui rendre ce qu’il lui donnait, tout était si naturel.

Et puis la vie pris un autre tour. Elle partit vers un autre pays. Mimi l’y incita et en fut en quelque sorte le principal instrument. Pendant un an, séparée de lui, et chaque jour essayant de ne pas perdre ce fil tenu mais indescriptible de continuer à s’aimer au-delà de toutes les décisions possibles.

Puis un jour du mois de juin, une année après son départ, Mimi tomba malade, une pneumonie plus grave que les autres. Elle s’en inquiéta avec les autres surtout son amie Rachel. Quelques coups de fil ce matin là échangé avec papa pour savoir comment il allait. Et puis un sms de Mimi jamais parti, question de communication avec les portables, et puis l’immense silence qui s’est installé à jamais.

Il était parti, libéré de ses entraves. Livre de voler enfin comme un papillon et d’entreprendre comme il le souhaitait tous les voyages qu’il avait envie de faire au-delà des monts et des vallées, et venir me rejoindre dans le creux de mon oreille pour me dire tous ces je t’aime qu’ils aimaient tant échanger.

Pour Mimi que Maddy n’oubliera jamais.

© petale septembre 2011

Ethylotest obligatoire dans toutes les voitures à partir du 1er juillet


 

Ethylotest (Photo Alain Jocard/AFP/Archives)

Jeudi 01 mars 2012, 16h52

Les 36 millions d’automobilistes français devront obligatoirement avoir un éthylotest dans leur voiture à partir du 1er juillet 2012 et le défaut de possession d’un tel équipement sera sanctionné à partir du 1er novembre 2012 par une amende de 11 euros.

« Tout conducteur d’un véhicule terrestre à moteur, à l’exclusion d’un cyclomoteur (ne dépassant pas 50 cm3 et 45 km/h, ndlr), doit justifier de la possession d’un éthylotest, non usagé, disponible immédiatement », indique un décret publié jeudi au Journal officiel.

Cette obligation avait été annoncée le 30 novembre 2011 par le président Nicolas Sarkozy afin de lutter contre l’alcool au volant, sans fixer de date de mise en application. Nicolas Sarkozy avait alors réaffirmé l’objectif de faire baisser le nombre de tués sur les routes de France métropolitaine à moins de 3.000 en 2012 contre 3.970 en 2011.

« L’alcool est à l’origine de 31% des accidents mortels en France, chiffre qui n’a pas évolué depuis 10 ans, contre 17% chez les Anglais et 10% chez les Allemands, nous avons donc une marge de progression importante » a déclaré à l’AFP le délégué interministériel à la Sécurité routière Jean-Luc Nevache.

« Nous voulons développer une politique d’auto-contrôle, d’auto-évaluation chez les automobilistes, il y a déjà l’obligation depuis le 1er décembre dans les établissements de nuit de mettre à disposition des clients des éthylotests. Avec l’obligation de détention dans la voiture, nous souhaitons que l’usage de l’éthylotest devienne socialement tout à fait banal et qu’on fasse sur l’éthylostest ce qu’on a fait il y 15 ans sur le préservatif, quand on sort entre amis, qu’il soit normal de se tester » a ajouté M. Nevache.

Des éthylotests antidémarrage équipent les autocars neufs depuis le 1er janvier 2010 et ils doivent être installés sur l’ensemble du parc pour la rentrée scolaire 2015.

La justice devrait bientôt pouvoir imposer à des conducteurs récidivistes de conduite en état d’ivresse l’installation d’éthylotests antidémarrage.

Dans le commerce de détail, le prix d’un éthylotest va de 1 à 1,5 euro et cet équipement a une durée de vie d’environ 2 ans.

Mais un problème d’approvisionnement en éthylotests se pose notamment à Paris, où de nombreuses pharmacies sont en rupture de stock.

La société Contralco, numéro un mondial des éthylotests à usage unique basée à Gignac (Hérault), reconnaît avoir des difficultés pour faire face à la demande. « On fabriquait 12 millions d’éthylotests en 2010 avec 67 salariés, cette année on devrait en fabriquer 50 millions avec 140 personnes », explique le directeur du marketing Guillaume Neau.

« 10% des pharmacies vendaient des éthylotests en 2010, elles sont 70% actuellement, et les tabac-presse commencent à vendre ces produits » ajoute-t-il.

Le président de l’Automobile Club, Didier Bollecker, s’est félicité de la publication de ce décret, en jugeant que « la présence d’un éthylotest dans la boîte à gants va constituer un rappel permanent du +risque alcool+ et va contribuer à une meilleure sensibilisation de l’automobiliste ».

Le délégué général de l’association 40 millions d’automobilistes, Laurent Hecquet, a estimé que cette nouvelle obligation « était une bonne chose, à la condition qu’elle soit précédée par une large campagne d’information du public avant toute verbalisation ».

« Il faudrait aussi des éthylotests plus lisibles et plus ludiques » a-t-il dit.

"J’ai épousé l’homme ‘bulles’ et je n’ai aucun regret" !


 

homme à bulles.jpg

« J’ai épousé l’homme ‘bulles’ et je n’ai aucun regret » !

 

Il y a des maladies qu’on préfèrerait éviter et celle dont souffre l’homme « bulles » en fait partie. Heureusement, sa femme lui est entièrement dévouée et ne changerait de mari pour rien au monde.

L’homme « bulles » a hérité de ce surnom à cause des tumeurs bénignes qui recouvrent son corps. Tout a commencé à l’âge de 14 ans lorsque les premières « bulles » sont apparues sur les mains d’Omar. Aujourd’hui âgé de 62 ans, cet Indien ne peut que constater les dégâts de la maladie.

 

Omar souffre de neurofibromatose, maladie génétique orpheline qui peut se développer de plusieurs façons. Dans ce cas-ci, les tumeurs bénignes se sont multipliées à l’extrême. Hélas, il n’existe actuellement aucun traitement spécifique car les tumeurs – qui poussent le long du trajet d’un nerf – adhèrent aux tissus voisins et englobent de nombreux faisceaux nerveux.

 

Vie de misère

« Je suis un homme bien. Je peux travailler dur, mais je dégoûte les gens. Personne n’aime me regarder ou être près de moi. Cette maladie a ruiné ma vie ». Omar est pourtant né en bonne santé. Sa mère avait certes quelques tumeurs sur les mains, mais sans gravité. Elle a cependant transmis une maladie plus agressive à son fils.

 

« Je suis né avec une peau lisse douce. A 14 ans, des tumeurs sont apparues et ma mère m’a emmené voir un médecin, mais les années ont passé et mon état a progressivement empiré ». Malgré tout, Omar a rencontré Farhat-un-Nisa et est tombé amoureux.

 

« Je savais qu’Omar était un homme bon. Il était gentil et généreux. Ma famille m’a mise en garde, ils ont même consulté un médecin en mon nom. Mais j’ai pris le risque même si je me sentais impuissante face à sa détresse. Quand les médecins ont expliqué qu’il n’y avait pas de guérison possible, Omar était dévasté. Depuis, nous luttons pour vivre et élever notre famille ». Malgré les risques de transmission, le couple a donné naissance à une fille, âgée aujourd’hui de 25 ans, et à trois fils de 20, 18 et 12 ans. 

 

homme à bulles 2.jpg

Honteux

Hélas, Omar a perdu son emploi à la gare locale et personne ne veut lui donner un autre emploi. Sa femme a donc trouvé un travail, mais c’est insuffisant pour faire vivre la famille. Du coup, Omar est obligé de mendier dans les rues. « Je déteste que mes enfants me voient comme ça. Mes fils me respectent, mais quel genre de père suis-je si je ne peux pas m’occuper de ma famille? ».

 

« Je déteste me montrer, mais si Dieu m’a fait de cette façon, c’est la seule chose que je peux faire pour obtenir un peu d’argent ». D’autant qu’Omar a également du mal à trouver un logement: « Beaucoup de propriétaires refusent que je vive dans leur immeuble. Les gens pensent que je vais tout infecter ».

 

Pour empirer les choses, son plus jeune fils Khaja commence à montrer des signes de la maladie. « Vu que mes trois premiers enfants étaient sains, je pensais que j’avais été béni, mais Khaja a des petites tumeurs qui poussent sur son visage, ses mains et ses jambes. Je suis dévasté ».

 

« J’essaie de rester propre et présentable et ma femme m’aide à me raser et me coupe les cheveux, mais il n’y a pas beaucoup que je puisse faire pour cacher mon corps. Je ne sais pas ce que je ferais sans ma femme, elle est une bénédiction et je suis chanceux de l’avoir ». De son côté, Farhat ne se plaint pas: « Je suis très heureuse, je n’ai aucun regret. J’ai parfois du mal à me souvenir de ce à quoi ressemblait mon mari avant, mais il est ici, avec moi et c’est tout ce qui compte ».

 

7sur7

PCR, le robot qui fera le ménage à votre place !


 

pcr-nicholas-fair-personal-cleaning-robot-robot-cleaning-2050,I-Y-325978-13.jpg

PCR, le robot qui fera le ménage à votre place !

En l’an 2050, l’avancée technologique sera telle que des robots plus ou moins indépendants seront capable de se charger des tâches ménagères à la place de l’homme. Telle est la thèse du designer Nicholas Fair qui illustre son idée avec le concept PCR.

PCR ou Personal CleaningRobot est comme son nom l’indique, un robot conçu pour le nettoyage. Sa mission consiste à nettoyer toute la maison de fond en comble, en atteignant toutes les surfaces poussiéreuses. La machine est dotée d’un système lui permettant de flotter dans les airs lors du nettoyage. Elle possède un corps ultra léger permettant de graviter au ras du sol sans trop consommer d’énergie. Elle intègre également un système de récupération d’énergie cinétique. PCR possède également un corps fabriqué avec des modules facile à dissocier, facilitant le rechange des pièces en cas de défaut.

pcr-nicholas-fair-personal-cleaning-robot-robot-cleaning-2050,I-X-325977-13.jpg

 

PCR peut être utilisé manuellement mais le mode automatique semble être le plus intéressant. Il suffit d’établir les différents paramètres sur l’ordinateur de bord et laisser le robot faire son travail. Nicholas Fair a imaginé ce concept pour Electrolux.

tomsguide.fr

Le plus gros chien du monde (photo) !


 

plus-gros-chien-du-monde.jpg

Le plus gros chien du monde fait presque la taille d’un cheval !

 

Répertorié par le livre Guiness des records, le plus gros chien du monde, Hercules, fait la taille d’un poney

 

Son cou mesure 94cm et il pèse autour de 130 kg.

 

Son maître raconte qu’il lui donne une nourriture des plus normales pour chien. Mais la bête n’arrête pas de grossir.

 

Sur la photo on peut comparer l’animal avec un cheval.

plus-gros-chien-du-monde.jpg

mcetv.fr

Caillot de sang/ attaque cérébrale » Ma Planète


 

Ajouté le 02/26/2012 15:31:30 par Jacqueline_Blais

Caillot de sang/attaque cérébrale

> Ils ont découvert un quatrième indicateur :  la langue.


> > >

 


> > > Je continuerai de transférer ce document toutes les fois que je le recevrai ! C’est important Faites circuler ce courriel, vous pourriez sauver la vie d’un de vos amis; c’est sérieux !

 


> > >

> > > ATTAQUE CÉRÉBRALE : pour ceux qui comprennent l’anglais, rappelez-vous des trois premières lettres du mot : STROKE (qui veut dire attaque) : S.T.R.

 


> > > – COMMENT IDENTIFIER UNE ATTAQUE CÉRÉBRALE:

 


> > >

 


> > > Pendant un goûter, une de nos amie a titubé et trébuché

 

 

> Elle nous a assuré quelle se portait bien (nous lui avons offert d’appeler un médecin).

> Elle nous a dit quelle avait seulement trébuché à cause de ses nouveaux souliers.


> > > Nous lavons aidée à se nettoyer et nous lui avons donné une autre assiette. Même si elle avait été un peu secouée, Lise avait l’air d’apprécier son après-midi.

 


> > >

 


> > > Plus tard, le mari de Lise nous a appelé pour nous dire que sa femme avait été transportée à L’Hôpital (à 18h00, Lise est décédée) Elle avait eu une attaque dans l’après-midi au goûter. Si nous avions pu identifier les signes dune telle attaque, peut-être que Lise serait toujours en vie aujourd’hui. Certaines personnes ne meurent pas, mais elles finissent lourdement handicapées à la place.

 

 

> Ça ne prend qu’une minute pour lire ceci…


> > >

 


> > > Un neurologue a dit que sil pouvait soigner une personne victime dune attaque cérébrale dans les 3 heures, il pouvait renverser totalement les dommages….TOTALEMENT ! > > Il a dit aussi qu’il est assez difficile de reconnaître une attaque cérébrale, la diagnostiquer et emmener le patient à l’hôpital dans les 3 heures. RECONNAITRE UNE ATTAQUE CÉRÉBRALE :

 


> > >

 


> > > Sachez retenir ces trois étapes :    S.T.R.

 


> > > Maintenant, les médecins disent qu’un spectateur peut reconnaître une attaque cérébrale en posant trois questions simples :

 

 

> > > S *(smile)  Demandez à la personne de sourire.


> > > T *(Talk)  Demandez à la personne de parler, de dire une phrase simple avec cohérence (Exemple : il fait beau aujourd’hui)

 


> > > R *(raise both arms) Demandez lui de lever les deux bras.

 


> > > Si la personne a des difficultés à exécuter lune ou l’autre de ces tâches, appelez immédiatement le 100 ou 112 et décrivez les symptômes à la personne en bout de ligne.

 


> > >

 


> > > Nouveau signe dune attaque cérébrale—– Tirer la langue !

 


> > >

 


> > > À NOTER : Un autre signe dune attaque cérébrale a été découvert : demandez à la personne de tirer la langue. Si la langue est croche, si elle va plus d’un côté que de l’autre, cest aussi une indication dune attaque cérébrale.

 


> > >

 


> > > Un cardiologue a dit que si chaque personne qui reçoit ce courriel l’envoie à 10 personnes; vous pouvez parier quau moins une vie sera sauvée.

PERLES DE HOTLINE INFORMATIQUE 1…


Perles de hotline 😉

Client : Je n’arrive pas a faire marcher votre CD-ROM d’anglais.

Hotline : Mettez le CD dans le lecteur… il démarre ?

Client : Non !

Hotline : Alors faites « Démarrer »

Client : Non, ça ne marche pas, il ne se passe rien…

Hotline : Euh, sous quel système d’exploitation êtes-vous ?

Client : Vous voulez parler de la marque de ma chaîne hi-fi ?

************************************************

Secrétaire : Vous me dites « pas de majuscules pour le mot de passe », c’est bien ça…

Hotline : Exact.

Secrétaire : Et, les chiffres, je les mets en minuscule aussi ?

************************************************

Client : Bonjour, je n’arrive pas a me connecter chez vous…

Hotline : D’accord, on va régler tout ça, tout d’abord, j’ai besoin de savoir si vous êtes sur 3-1, 95, 98 ou Linux.

Client : Non monsieur, je suis sur Paris, 75 !

***********************************************

Secrétaire : J’ai un problème avec Windows…

Hotline : Qu’avez vous sur l’écran?

Secrétaire : Euh…un pot de fleur.

Hotline : Non, je veux dire « qu’est-ce qui est écrit? »

Secrétaire : Ha d’accord…euh…Sony !

************************************************

Client : Mon PC a plante… j’ai un message d’erreur « message not

found »(avec un accent terrible, incompréhensible)

Hotline : Euh, pouvez vous m’épeler le message d’erreur s’il vous plait ?

Client : Bien sûr ! M comme Maman, E comme Oeuf…

Hotline : Hahahaha !

Client : Vous vous moquez de moi ?

**************************************************

Client : Je ne trouve plus l’endroit ou j’ai installé votre produit.

Hotline : Double-cliquez sur le Poste de Travail, s’il vous plait.

Client : C’est où, ça ?

Hotline : A l’écran, avez-vous une icône « Poste de Travail » ?

Client : Je ne comprends rien du tout, pourquoi me parlez-vous de poste de travail ?

Hotline : Vous n’avez pas de poste de travail ?

Client : Non monsieur ! Je suis retraité, moi…

*********************************************

Client : Je suis en train de m’inscrire sur votre site, mais je ne

comprends pas tout…

Hotline : D’accord, on va voir ça ensemble.

Client : On me demande de saisir les coordonnées de l’endroit d’où j’appelle, un numéro de téléphone… Je mets quoi ?

Hotline (pédagogue) : Vous mettez le numéro de téléphone de l’endroit d’ou vous vous connectez… De chez vous quoi…

Client : D’accord… Voilà… Ensuite, on me demande une ville…

Hotline : Vous mettez les coordonnées de l’endroit d’où vous appelez.

Client : Donc, je mets ma ville…

Hotline : Oui…

Client : Voilà… Et maintenant on me demande un code postal…

Hotline : ..

Client : Allô ? je mets quoi ?

Hotline (agacé) : Votre code postal !

Client (sincèrement désolé) : Excusez-moi si je vous embête, mais je ne connais pas grand-chose à l’informatique, vous savez…

*********************************************

Hotline : ? Monsieur, faites [CONTROL] [ALT] [SUPPR].

Client : Ah oui, je connais ça. (on entend en fond : click click click

click….)

Hotline : Que se passe-t-il a l’écran Monsieur ?

Client : Ben rien

Hotline : Recommencez [CONTROL] [ALT] [SUPPR]

Client : – (click click click click…)

Hotline : Et maintenant ?

Client : Toujours rien…

Hotline : Comment faites-vous la manipulation ?

Client : Ben j’appuie sur les touches « C », « O », »N » , »T » , »R » , »O », »L » et aprèssur « A », « L », »T » puis sur « S » , »U » , »P » , »P » et enfin « R ».

Y faut peut-être

l’accent sur CONTROL,non?

(merci à RIGOLUS MAN pour cette farce)