Pensée du lundi 13 février 2012.


« Vous voulez aider, soutenir votre famille, vos amis ?
Efforcez-vous de vous élever jusqu’au monde divin pour y
recueillir la paix, la lumière, et revenez ensuite pour les leur
distribuer. Que peut apporter un homme faible, pauvre et
ignorant ? Même en y mettant tout son bon cœur, il ne fait
souvent qu’aggraver les choses. Le seul moyen d’aider les
autres, de les sauver, c’est de retourner chaque jour en haut
dans notre Patrie céleste que nous avons quittée pour un temps,
et là, amasser les trésors que nous leur rapporterons. Sinon,
de quelle nature sera cette aide ?
Vous avez certainement fait vous-même cette constatation. Oui,
n’y a-t-il pas des personnes à qui vous préférez ne jamais
parler de vos soucis, parce que vous savez que, sous prétexte de
vous venir en aide, elles ne feront que tout compliquer ? Alors,
si vous ne voulez pas être de ces personnes à qui on évite de
se confier pour ne pas s’attirer de nouvelles difficultés,
commencez par aller chercher dans le monde divin les lumières et
les richesses, et vous pourrez ensuite en faire bénéficier les
autres. »

Omraam Mikhaël Aïvanhov

 

 

KOI C LUNDI

Ajouté par Floralia

Myspace Commentaires & Graphics - Lundi

EditingMyspace.com - Drole

Debout

On se réveille hi,hi

EditingMyspace.com - Drole

FAUT Y ALLER !!!

QUELQUE SOIT LE MOYEN

EditingMyspace.com - Bonne Journee

Bisous

Mots-clés: FLORALIA COUCOU

 

HOMMAGE A WHITNEY HOUSTON » Ma Planète


 

Ajouté le 02/12/2012 19:34:14 par Floralia

4576_ffa30be125f698705f764b0c9e3c6a86.jpg

HOMMAGE A WHITNEY HOUSTON

La diva des années 80 a été trouvée morte dans un hôtel de Los Angeles

L’enquête ne fait que commencer, mais déjà les hypothèses sur la cause de sa mort fleurissent…

Cela ressemble à un mauvais rêve : la chanteuse la plus talentueuse et la plus jolie de sa génération connaît une fin sordide dans une chambre d’hôtel

Votre hommage à WHITNEY HOUSTON

Une mort à la Marilyn Monroe… Whitney Houston serait morte dans sa baignoire

C’est son garde du corps quel pied de nez du destin à celle qui avait tenu le rôle principal dans le film Bodyguard qui l’aurait trouvée inanimée

Des médicaments auraient été trouvés dans sa chambre.

Certains y vont donc de leur interprétation : la star se serait suicidée

L’hypothèse de l’overdose est également évoquée, même si à cette heure, aucune trace de drogues n’a été décelée dans la suite de

Whitney Houston

La diva de la pop, Whitney Houston, décédée samedi 11 février à Beverly Hills, avait récemment fait son retour devant la caméra, dans « Sparkle », un film qui devrait sortir sur les écrans français en septembre 2012. Remake de la comédie musicale éponyme de 1976, « Sparkle » ressemble étrangement au destin de l’icône de la pop. Le film raconte en effet la descente aux enfers de trois soeurs originaires de Harlem, devenues de célèbres chanteuses, dont les relations vont peu à peu se détériorer à cause de la drogue.

whitney_houston_6.jpg

Mots-clés: FLORALIA

ENQUÊTE – Whitney Houston retrouvée noyée dans sa baignoire ? – Le Point


 

La chanteuse souffrait de graves problèmes de toxicomanie, mais aucune drogue n’aurait été retrouvée dans sa chambre d’hôtel.

Un des nombreux véhicules dépêchés à l'hôtel où résidait Whitney Houston après la découverte de sa mort, samedi soir.

Un des nombreux véhicules dépêchés à l’hôtel où résidait Whitney Houston après la découverte de sa mort, samedi soir.© Mladen Antonov / AFP

On ignorait toujours, dimanche en fin de journée, la cause officielle du décès de Whitney Houston, survenu samedi soir dans un hôtel de Beverly Hills. Toutefois, le site américain TMZ.com, généralement bien informé, faisait état d’une possible mort par noyade de la chanteuse, dans sa baignoire. Aucune drogue et aucun médicament n’auraient été retrouvés dans la chambre de la diva, selon le site internet.

Pour l’heure, les seules informations officielles émanent de la police de Beverly Hills. « À 15 h 55 (01 h 55 dimanche à Paris), Whitney Houston a été déclarée morte au Beverly Hilton Hotel » où elle séjournait, a déclaré le lieutenant Mark Rosen. Mark Rosen a précisé que la police avait reçu à 15 h 43 (01 h 43 à Paris) un appel d’urgence de l’entourage de la chanteuse – son compagnon, le chanteur de R&B Ray-J, selon CNN – et qu’ils avaient trouvé son corps gisant par terre, dans sa chambre au quatrième étage.

Laboratoire d’analyse criminelle

À leur arrivée, des membres du personnel de sécurité de l’hôtel étaient déjà en train de tenter de la ranimer, sans succès. De multiples véhicules de police et un laboratoire d’analyse criminelle mobile étaient stationnés devant l’hôtel, tandis que les clients regardaient les informations sur des télévisions installées dans le hall.

Depuis le début des années 2000, des problèmes de toxicomanie avaient valu à Whitney Houston de faire souvent la Une de la presse populaire. En 2010, elle avait du annuler une partie de sa tournée européenne et être hospitalisée à Paris pour une infection respiratoire et était toujours confrontée à ses démons qui lui ont valu une nouvelle cure de désintoxication au printemps dernier.

 

 

PORTRAIT – Whitney Houston : une voix en or, un destin tragique

Le Point.fr- Publié le 12/02/2012 à 11:07 – Modifié le 12/02/2012 à 17:39

 

Elle a connu la gloire avant de plonger dans la drogue. Whitney Houston s’est éteinte, samedi soir, à l’âge de 48 ans.

L'une des dernières apparitions sur scène de Whitney Houston, le 12 février 2011.

L’une des dernières apparitions sur scène de Whitney Houston, le 12 février 2011.© Mark Ralston / AFP

Physique de mannequin, voix lumineuse et puissante, l’Américaine Whitney Houston, décédée samedi à Beverly Hills, a eu l’une des carrières les plus brillantes parmi les chanteuses pop de son temps, mais son parcours a été terni par des problèmes de drogue abondamment relayés par la presse people. A 48 ans, la star, lauréate de 26 American Music Awards et de six Grammys, peut aligner des chiffres astronomiques pour témoigner de ses succès passés.

Selon son site officiel, elle a écoulé quelque 170 millions d’albums en 25 ans. Et elle a été la première artiste à placer sept « singles » consécutifs au top des ventes, selon la presse spécialisée. Les bonnes fées du gospel, de la soul et du R’n’B se sont penchées très tôt sur le destin de Whitney Houston, née le 9 août 1963 à Newark (New Jersey). Cousine d’une chanteuse célèbre aux Etats-Unis (Dionne Warwick), elle aurait pu être choriste comme sa mère Cissy Houston, ce qu’elle sera d’ailleurs dès l’adolescence auprès d’artistes comme Chaka Khan et Lou Rawls.

Voix exceptionnelle

Mais après un peu de mannequinat et des participations à des sitcoms, Whitney Houston signe dès 1983, à 20 ans, un premier contrat avec la maison de disques Arista. Publié en 1985, « Whitney Houston » annonce un deuxième album au titre encore plus sobre (« Whitney », 1987) et plusieurs années triomphales. L’icône devient objet de cinéma dans « The Bodyguard » (1992), où elle joue au côté de Kevin Costner. La bande originale du film sera l’une des plus vendues dans le monde, en partie grâce à la ballade soul « I Will Always Love You »: Whitney Houston expose les charmes d’une voix exceptionnellement agile, puissante voire explosive, au souffle long et à l’aigu insolent.

La chanteuse est artistiquement et médiatiquement moins exposée dans les années 1990: elle signe quelques bandes-son mais laisse passer huit ans entre « I’m Your Baby Tonight » (1990) et l’album suivant, « My Love is your Love » (1998). Dans les années 2000, elle défraye davantage la chronique people qu’elle n’occupe les pages culture des journaux. Consommatrice de cocaïne et de marijuana, elle suit plusieurs cures de désintoxication et se dit d’elle-même « sa pire ennemie ».

Dettes

Son mari, le chanteur Bobby Brown, qui a eu affaire à la justice pour violences, alcool au volant et consommation de drogue, s’exhibe en famille dans une émission de télé-réalité en 2005. Whitney Houston demandera le divorce l’année suivante. Endettée, la chanteuse est même contrainte de vendre en 2007 des biens personnels (robes, instruments…) sur ordre de la justice.

Après des années de disette artistique au cours de laquelle elle a laissé la place à des chanteuses plus jeunes comme Mariah Carey puis Beyoncé et Rihanna, Whitney Houston signe en septembre 2010 son retour avec un nouvel album, « I Look to You ». La voix, moins puissante, s’est un peu voilée mais le disque est plutôt bien accueilli par la critique. « Je peux résister à la douleur, mais ma vie ne se résume pas à cela », chante Whitney Houston dans « Nothin’ But Love », single qui a donné son titre à sa dernière tournée mondiale en 2010 qui avait due être interrompue pour des problèmes de santé.

la Saint Valentin ….» Ma Planète


 

Ajouté le 02/09/2012 18:29:19 par papot

Le jour de la Saint-Valentin, le 14 février, est considéré dans de nombreux pays comme la fête des amoureux et de l’amitié. Les couples en profitent pour échanger des mots doux et des cadeaux comme preuves d’amour ainsi que des roses rouges qui sont l’emblème de la passion.

À l’origine fête de l’Église catholique romaine, le jour de la Saint-Valentin n’aurait pas été associé avec l’amour romantique avant le haut Moyen Âge mais avec l’amour physique. La fête est maintenant associée plus étroitement a l’échange mutuel de « billets doux » ou de valentins illustrés de symboles tels qu’un cœur ou un Cupidon ailé.

À l’envoi de billets au xixe siècle a succédé l’échange de cartes de vœux. Cependant, en Amérique du Nord, les échanges de cartes ne se font pas selon la conception européenne où la carte de Saint-Valentin est envoyée à une personne « unique ». Il n’est pas rare qu’une personne y envoie une dizaine de cartes, et même que des élèves d’école primaire en envoient à leur maîtresse d’école.

Fêtes de la fertilité du mois de février L’association du milieu du mois de février avec l’amour et la fertilité date de l’antiquité. Dans le calendrier de l’Athènes antique, la période de mi-janvier à mi-février était le mois de Gamélion, consacré au mariage sacré de Zeus et de Héra.

Dans la Rome antique, le jour du 14 février était nommé les lupercales ou festival de Lupercus, le dieu de la fertilité, que l’on représente vêtu de peaux de chèvre. Les prêtres de Lupercus sacrifiaient des chèvres au dieu et, après avoir bu du vin, ils couraient dans les rues de Rome à moitié nus et touchaient les passants en tenant des morceaux de peau de chèvre à la main. Les jeunes femmes s’approchaient

volontiers, car être touchée ainsi était censé rendre fertile et faciliter l’accouchement. Cette solennité païenne honorait Junon, déesse romaine des femmes et du mariage, ainsi que Pan, le dieu de la nature.

Au moins trois saints différents sont nommés Valentin, tous trois martyrs1. Leur fête a été fixée le 14 février par décret du pape Gelase Ier, aux alentours de 498. C’est à cette date qu’ils sont mentionnés dans les premiers martyrologes

Valentin de Rome, un prêtre qui a souffert le martyre à Rome dans la seconde moitié du iiie siècle et qui a été enterré sur la Via Flaminia. Valentin de Terni, un évêque d’Interamma (le Terni moderne), qui a également souffert le martyre dans la deuxième moitié du iiie siècle et qui a également été enterré sur la Via Flaminia.

Le rapprochement entre la Saint-Valentin et l’amour courtois n’est mentionné dans aucune histoire ancienne et est considéré par des historiens comme une légende. Il existe une légende selon laquelle la fête de la Saint-Valentin a été créée pour contrecarrer la pratique des lupercales par les jeunes amoureux qui dessinaient leurs noms sur une urne, mais cette pratique n’est citée dans aucune source écrite de l’époque.

Il ne faut cependant pas oublier que la plupart des fêtes chrétiennes se sont substituées à des fêtes païennes : oui mais que viennent faire le ou les saints Valentin ? Le jour de la Saint-Valentin a longtemps été célébré comme étant la fête des célibataires et non des couples. Le jour de la fête, les jeunes filles célibataires se dispersaient aux alentours de leur village et se cachaient en attendant que les jeunes garçons célibataires les trouvent (définition des lupercales)3. À l’issue de ce cache-cache géant, les couples formés étaient amenés à se marier dans l’année. Ceci permettait de développer la démographie et stimuler l’expansion des villages. Cette pratique laissait libre cours à beaucoup de tricheries de la part de couples officieux ainsi que des hommes qui visaient une jeune fille en particulier et notamment « la plus belle du village », très courtisée.

Époque médiévale La première mention du jour de la Saint-Valentin avec une connotation amoureuse remonte au xive siècle en Angleterre, où l’on croyait que le 14 février était le jour où les oiseaux s’appariaient (lire entre autres « La Dame à la licorne »). Cette croyance est mentionnée dans les écrits de Geoffrey Chaucer au xive siècle. Il était courant durant cette période que les amoureux échangeassent des billets et qu’ils s’appellent chacun leur Valentin. Un de ces billets du xive siècle se trouverait à la British Library. Il est probable que nombre de légendes sur la Saint-Valentin aient été inventées pendant cette période. Parmi ces légendes, on trouve celles-ci :

La veille du martyre de Saint Valentin, il a glissé un « valentin » à la fille du geôlier qui aurait lu « de la part de votre Valentin ».

Pendant une période d’interdiction de mariage des soldats romains par l’empereur Claude II, Saint Valentin arrangeait secrètement les mariages4. Dans la plupart des versions de cette légende, le 14 février est la date liée à son martyre. Ce fut Othon de Grandson, lors de la deuxième moitié du xive siècle, poète et capitaine à la cour d’Angleterre, qui fit connaître cette coutume dans le monde latin, notamment à la cour de Savoie : trente pour cent de sa poésie est dédiée à cette tradition. Citons par exemple La Complainte de Saint Valentin (I et II), La Complaincte amoureuse de Sainct Valentin Gransson, Le Souhait de Saint Valentin et Le Songe Saint Valentin

Au début du xve siècle, Charles d’Orléans fit connaître l’œuvre d’Othon à la cour de France. Il écrivit lui-même plusieurs poèmes dédiés à la Saint-Valentin. Par la suite, cette tradition se perdit dans le monde latin et ne fut réactualisée qu’au xixe siècle.

Reliques

Il existe plusieurs saints, donc plusieurs sites : à Dublin : au xixe siècle, les reliques de saint Valentin de Terni furent léguées par le pape Grégoire XVI à l’église des Carmélites de la rue Whitefriar à Dublin, qui est alors devenue un lieu de pèlerinage pour le 14 février. En 1969, dans le souci d’épurer le calendrier catholique de tous les saints légendaires, l’Église a ôté le jour de la Saint-Valentin de son calendrier officiel. à Roquemaure : depuis le 25 octobre 1868, l’église de Roquemaure dans le Gard abrite les reliques d’un saint Valentin. En 1868, elles furent achetées à Rome par un riche propriétaire viticole du pays qui les utilisa dans le but de protéger les vignobles du phylloxera5, apparu là deux ans auparavant.

à Saint-Pierre-du-Chemin, église Saint-Pierre depuis 1847, et authentifiées par le Vatican

Fêtes Roquemaure – Gard La Festo de Poutoun – Fête des amoureux ANNULÉE du 10 au 12 février 2012 tout sur cette ville | dans la même catégorie COMMUNIQUÉ du 09-02 : En raison des intempéries (froid, vent…) et par arrêté municipal la fête de la st valentin (du 11 et 12 février à Roquemaure) est annulée La Fête des Amoureux à Roquemaure, à l’occasion de la Saint Valentin ou La festo de Poutoun.Une véritable reconstitution historique….

DOMMAGE …….

Mots-clés: Roquemaure GARD

Romance » Ma Planète


 

Romance?

Ajouté le 02/11/2012 04:33:53 par lazar_adriana

http://www.parismatch.com

Romance?

| Photo ALPHAPRESS/MAXPPP

Il serait en coulisse le roi du charme à l’espagnole. Et son épouse, une reine esseulée. Dans une biographie consacrée à Sofia, une journaliste espagnole affirme que Juan Carlos est un séducteur invétéré. Selon Pilar Eyre, auteure de nombreux ouvrages sur la famille royale espagnole, le monarque aurait même fait du gringue à la princesse Diana, presque au nez de Sofia, et à la barbe de Charles.

Lors de leurs vacances à Majorque dans les années 1980, Juan Carlos aurait fait une approche «tactile» en direction de la princesse, a expliqué la journaliste au magazine espagnol «Vanitatis». Le roi d’Espagne aurait également fait un baisemain suggestif, appuyé d’un regard et d’un sourire charmeur, lors d’une visite officielle du prince de Galles et de son épouse en 1987, à Madrid.

La rumeur de l’aventure Diana – Juan Carlos

Les affirmations de l’écrivaine ne sont pas sans rappeler, souligne de son côté le «Daily Mail», la rumeur longtemps débattue, lancée en 2004 par Lady Colin Campbell (auteure de la fameuse biographie «The Real Diana») selon laquelle la princesse avait eu une aventure avec le Juan Carlos en aout 1986, puis une seconde en avril 1987.

Selon le livre de Pilar Eyre, Juan Carlos est un «séducteur professionnel», que même l’âge n’a pas arrêté. La journaliste écrit ainsi que Sofia n’a pas dormi dans le lit conjugal depuis 1976. Elle est restée à ses côtés pendant 35 années par «sens du devoir» – et par sureté financière … – après l’avoir surpris avec l’actrice espagnole Sara Montiel, en 1976. Selon Pilar Eyre, la reine Sofia est aujourd’hui « la femme le plus seule d‘Espagne».

Véritable info ou intox pour créer le buzz ? Diana n’est plus présente pour répondre à ces rumeurs et Juan Carlos gardera certainement le silence.

Depuis le décès de Diana en 1997, les journalistes et écrivains n’ont eu de cesse de lui prêter des aventures. Ne serait-il pas temps d’arrêter de remuer son passé ?

Mots-clés: ADRIANA Rumeursintox

Un louveteau et un ourson qui jouent ensemble !


 

ours-polaire-ami-loups.jpgUn louveteau et un ourson qui jouent ensemble !

 

Vous en avez marre de regarder en boucle les mêmes vidéos de chats ou de chatons dans des situations insolites ?

Alors pour changer un peu, tout en restant dans la catégorie « animaux », regarder donc cette vidéo qui commence à faire parler d’elle sur Youtube, dans laquelle un ourson et un louveteau jouent ensemble, un duo bien insolite mais pourtant bien vrai ! Lil’Bear l’ourson et Tala le louveteau sont des résidents du Zoo Woodland, qui se situe outre-Atlantique, à Seattle.

 

Les deux joyeux lurons ont aujourd’hui bien grandi mais il semblerait que leur amitié ne se soit pas estompé. Fini les LOLCats, vive les oursons et les louveteaux !


Et puisque nous en sommes là, continuons avec une autre vidéo, nous montrant cette fois-ci des liens d’amitié assez incroyables entres des ours polaires et des loups. Le câlin façon ours polaire a tout de même l’air assez vigoureux !

parYopadato

miwim.fr

Il y a eu de l’eau et même un océan sur Mars selon l’ESA !


 

eau-ocean-mars-glace-vie.pngIl y a eu de l’eau et même un océan sur Mars selon l’ESA !

 

Ce n’est pas la première fois que l’on entend parler de la présence d’eau sur la Planète Rouge, et les missions d’exploration qui y ont été envoyées ces dernières années ont permis de mettre en évidence que cet élément, qui nous parait indispensable à l’apparition de toute forme de vie, était bien présent sur Mars en plus grande quantité, il y a bien longtemps.

 

Mais la découverte incroyable qui vient d’être faite par l’Agence Spatiale Européenne, c’est que non seulement il y avait bien de l’eau sur Mars, mais que cette dernière était présente en quantité suffisante pour former un océan !

C’est grâce aux instruments très avancés du vaisseau MARSIS que l’ESA a pu mettre en évidence et prouver l’existence de cet océan. Toutes les données recueillies par la sonde depuis sa mise en place en 2005 ont été traitées, compilées et analysées par Jérémie Mouginot et son équipe de chercheurs de l’IPAG (Institut de Planétologie et d’Astrophysique de Grenoble) avant de pouvoir en arriver à une telle conclusion. C’est l’analyse des sédiments qui se trouvent au nord de Mars qui a finalement permis de prouver qu’il y avait bel et bien un océan d’eau sur Mars.

 

 

Après des analyses poussées et des recoupements d’informations, les chercheurs de l’IPAG ont finalement compris qu’il devait y avoir de la glace dans ces sédiments, à partir d’une certaine profondeur. Grâce à MARSIS, ils ont ainsi pu pénétrer jusqu’à 80 mètres sous la surface de la planète, et enfin découvrir ce qu’ils cherchaient, de l’eau gelée dans les profondeurs de Mars.

Cependant, si cette découverte apporte des éléments nouveaux et surprenants, la plus grande question reste celle-ci : comment une telle quantité d’eau a pu disparaître de la surface de Mars ?

 

par Yopadato

miwim.fr

Une présentatrice mordue en direct par un chien ! (vidéo)


 

mordue.jpgUne présentatrice mordue en direct par un chien ! (vidéo)

 

Kyle Dyer présente une émission matinale sur la chaîne américaine 9News TV. Elle recevait un chien argentin qui avait sauvé des individus plus tôt dans la semaine. Kyle s’est trop approchée et le toutou a attaqué.

 

Pendant l’entretien avec les maîtres du chien sauveteur, celui-ci a attaqué la présentatrice. La bête l’a mordu en plein visage. Tout de suite, l’antenne a été rendue à un collègue afin de transporter d’urgence la blessée à l’hôpital.

 

Kyle Dyer a dû subir une opération des lèvres et du nez.

 

La chaîne de télévision à communiqué que tout s’était bien passé.

 

Les vétérinaires cherchent à trouver la raison pour laquelle le chien a ainsi agit. Il a été placé en quarantaine afin de déterminer si celui-ci a une maladie comme la rage.

Regardez cette séquence surprenante :

[youtube http://www.youtube.com/watch?v=TABUKagZ5mA]

sudpresse

"Au secours! Je jouis trop vite!" – Sexe & Relations – 7s7


 

Une femme de 32 ans écrit à The Guardian pour raconter son problème. Un problème que beaucoup de femmes, qui vivent la situation inverse, vont lui envier. Cette mère de deux enfants confie atteindre l’orgasme trop rapidement. Dès que son mari effleure son clitoris, boum, elle atteint le 7e ciel. Du coup, elle refuse tout contact oral parce qu’elle sait pertinemment que son corps va réagir trop vite.

Pamela, la psy du Gardian, chargée de répondre aux courriers du coeur et du sexe, lui conseille d’éviter les contacts pendant les préliminaires et de s’en inventer d’autres. « Il existe de nombreux moyens érotiques qui ne vous mettent pas dans un tel état si vite, pourquoi ne pas les essayer? » Elle propose de « parler érotique » avec son conjoint, de se toucher mutuellement le corps sans approcher les zones génitales, de regarder un film un peu chaud ou encore d’essayer les jeux de rôle.

Pamela propose également de faire l’amour lentement. « Pensez à toutes les choses délicieuses que vous pourriez faire qui n’impliquent pas la pénétration ou la stimulation clitoridienne directe. Vous pourriez aussi envisager de faire plaisir à votre mari, oralement ou manuellement, afin de lui permettre de rattraper votre retard. »

Il s’agit enfin de se mettre dans des positions qui ne permettent pas le contact avec le clitoris. Si vous avez joui, il risque en effet d’être ultra sensible. Si vous voulez absolument aller jusqu’au bout du rapport et permettre à votre homme de vous pénétrer, il faut éviter de le toucher. « Ca pourrait être douloureux au toucher et ça pourrait éventuellement vous faire craindre un rapport sexuel ou même vous donner l’envie de l’éviter complètement. »

Dé.L.

10/02/12 15h28

Religion à l’hôpital : droits, devoirs – Doctissimo


 

L’hôpital face aux religions

En France, pays laïque, les citoyens sont libres de culte mais leurs pratiques doivent obligatoirement être en accord avec la loi. Cette règle est particulièrement vraie à l’hôpital, lieu de soins qui accueille des patients de toutes les confessions. Récapitulatif des droits et devoirs des patients hospitalisés en matière de pratiques du culte.

Peut-on refuser un soin au nom de la religion ? A-t-on le droit de pratiquer le Ramadan à l’hôpital ? Un patient de confession juive peut-il exiger d’être soigné par un médecin du même sexe ?… Alors que des faits divers viennent régulièrement alimenter la polémique, Isabelle Lévy, spécialiste de la question et auteur du livre « Menaces religieuses sur l’hôpital »*, fait le point.

L’hôpital, un lieu laïque

Isabelle LevyLa France n’a pas de religion d’Etat depuis 1905. L’hôpital doit donc avoir en son sein les représentants de toutes les religions de façon à ce que les patients et les proches aient la possibilité d’exercer librement leur culte à l’intérieur d’un établissement de soins. Il existe ainsi des aumôniers de l’ensemble des confessions présentes sur notre territoire. « Ils sont là pour accompagner les patients et faciliter la prise en charge », explique Isabelle Lévy, écrivaine et auteur de nombreux ouvrages sur la question de la religion à l’hôpital. Et de citer l’exemple d’un patient musulman pratiquant, déprimé à l’idée de porter à vie des poches pour recueillir ses urines et ses selles. « Il était jeune, il ne voulait pas apprendre à gérer ses poches, il se sentait impur, relate l’écrivaine. Psychologues et infirmiers n’ont pas réussi à lui faire entendre raison. Quelqu’un a alors eu l’idée de faire appel à un imam : la réponse a satisfait le patient qui a retrouvé son image de bon Musulman ».

Des anecdotes comme celles-ci, Isabelle Lévy en a collectées des centaines. Face aux soignants démunis et en l’absence du moindre écrit sur le sujet, elle est allée à la rencontre des aumôniers et des ambassadeurs pour connaître les pratiques, traditions et coutumes de chaque confession. Elle a publié un premier document interne à l’hôpital Paul Brousse (AP-HP) en 1996. Il sera très vite diffusé à l’ensemble des établissements de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP), puis au niveau national.

Hôpital et religion : les devoirs du patient

« Peu importe la nationalité, la religion, les croyances, on se doit de respecter la loi », rappelle Isabelle Lévy. Pas d’exception pour l’hôpital, dont le règlement est le même pour chacun. Ainsi, selon la charte du patient hospitalisé, « le patient a le droit de porter des signes religieux mais, selon la circulaire du 2 février 2005, ses vêtements doivent permettre les soins », explique la spécialiste. Le patient n’a donc pas le droit de refuser d’ôter son voile, niqab ou toute autre pièce de tissu qui entraverait un soin.

En France, la loi oblige les familles à respecter un délai de 24 heures avant d’enterrer un défunt. Loin d’être fantaisiste, ce délai légal a pour but de laisser le temps de porter plainte si besoin. Or, dans les religions juive et islamique, le corps doit être enterré dans les 3 à 4 heures suivant le décès. « Tout Juif ou Musulman enterré en France se doit de patienter 24 heures avant que les funérailles aient lieu ». De même, alors que leur religion est contre le cercueil, ils doivent se plier à cette règle exigée par la France.

De leur côté, Hindous et Bouddhistes sont contre le fait de toucher à l’intégrité du corps après la mort, rappelle Isabelle Lévy. Pourtant, si le défunt était porteur d’un pacemaker, celui-ci devra lui être retiré comme l’impose la loi française.

Il existe par ailleurs presqu’autant de rites de naissance qu’il existe de religions. Si en France la déclaration se fait dans les 3 jours qui suivent la naissance, elle a généralement lieu beaucoup plus tard dans les autres pays. Pour autant, tous les parents doivent respecter la loi française, quelle que soit leur religion.

Enfin, « on a le droit d’être contre l’autopsie, mais on n’a pas le droit de s’y opposer si elle est exigée par les autorités médico-légales », souligne Isabelle Lévy. Et cette dernière d’insister : « La loi française est au-dessus des religions, des croyances et des coutumes ».

Hôpital et religion : les droits du patient

Si le patient est soumis aux lois françaises et au règlement de l’hôpital, il a néanmoins certains droits. Ainsi, selon la circulaire du 2 février 2005, les soignants doivent respecter la culture et la religion du patient si ses demandes sont en respect avec la loi, l’organisation des soins et la planification du personnel.

Médecine et religionSouvent médiatisée, le cas de femmes, ou plutôt d’hommes refusant, au nom de leur religion, que leur épouse se fasse examiner par un homme n’est pas légitime. « Dans les religions autres que celles du Christianisme, une femme est normalement prise en charge par une femme, un homme par un homme. Cette règle doit être respectée quand c’est possible, explique Isabelle Lévy. Mais en cas d’urgence, les religions imposent le respect de l’enveloppe corporelle qui nous a été prêtée par le Ciel. Les religions exigent alors la transgression des interdits religieux quand la situation médicale l’imposent ». En clair, même si l’hôpital n’a pas de soignant du sexe voulu, il n’est pas en faute pour autant. Et ce, quelle que soit la spécialité (gynécologie-obstétrique comprise). Et Isabelle Lévy de rappeler que dans la plupart des pays musulmans, les médecins sont généralement des hommes et qu’ils examinent les femmes sans que cela pose de problème. « Le soin doit être prioritaire sur la pudeur », ajoute encore l’écrivaine.

Si sa religion lui en impose, le patient peut demander à se voir respecter ses préceptes alimentaires. Mais là encore, l’établissement n’est pas obligé de donner satisfaction. Et n’envisagez pas de faire appel à vos proches pour qu’ils vous apportent à manger, ils n’en ont pas le droit en vertu du respect des conditions d’hygiène, rappelle Isabelle Lévy.

Concernant la prière, le patient est autorisé à la pratiquer dans sa chambre ou dans les lieux de culte de l’établissement. S’il partage sa chambre, il conserve ce droit mais doit se limiter à son espace personnel et faire en sorte que les autres patients et leurs visiteurs (familles ou soignants) puissent continuer leurs activités sans être gênés. En revanche, la prière ne doit pas entraver un soin, qui reste prioritaire ; dans ce cas, c’est au patient de reporter son temps de prière, comme le permettent les religions. Même chose pour le jeûne du Ramadan, qu’il est tout à fait possible de reporter après les dates en vigueur en cas d’hospitalisation, de grossesse ou de maladie.

Refuser de se faire poser une valve aortique au nom de la religion sous prétexte qu’elle est d’origine porcine n’est pas davantage valable. « La valve est posée pour garder le patient en vie, il n’a donc pas le droit de la refuser. Ce devoir de transgression ne l’exclura pas pour autant de sa communauté religieuse, explique Isabelle Lévy. Par contre, poursuit-elle, il a l’obligation de se tenir au courant des avancées scientifiques ; si un nouveau dispositif médical conforme à sa religion est mis au point, il se doit de faire remplacer sa valve pour ne plus être dans le pêché ». De même, certains Juifs orthodoxes sont contre les gélules, tandis que nombre de Musulmans refusent les traitements à base d’alcool. « Pas de problème, s’il existe une alternative », explique la spécialiste. Si ce n’est pas le cas, le patient doit accepter le soin, sous peine de se voir exclu de l’établissement. « Le chef de service peut demander au directeur de l’hôpital de mettre fin à l’hospitalisation en cas de refus ou de le transférer dans un autre établissement ».

Pour Isabelle Lévy, le patient doit comprendre que « l’hôpital reste un lieu de soins avant toute chose. Les religions sont souvent plus souples que les fidèles. Il va donc de l’intérêt des soignants et des patients de faire appel à l’aumônier, plus légitime aux yeux du patient pour lui expliquer ce que la religion lui autorise ».

Les devoirs des soignants

De leur côté, les soignants sont soumis à la même neutralité au sein de l’hôpital : « Tous les signes religieux restent au vestiaire au moment de leur activité », souligne Isabelle Lévy.

Ils n’ont pas le droit de refuser un acte de soin autorisé par leur diplôme même si leur propre religion leur interdit.

Ils n’ont pas non plus le droit de prier, même pendant leur temps de pause, car ils représentent alors toujours leur établissement. Les Musulmans, dont la religion impose 5 prières par jour, doivent rattraper ce temps de prière le soir.

En période de Ramadan, les soignants doivent être alertes, quand bien même ils font le jeûne. Leurs collègues peuvent exiger d’eux qu’ils soient parfaitement en état de travailler efficacement.

Amélie Pelletier, le 17 janvier 2012

Source :

– Conférence-débat rites, ethnies, cultes et religions dans les établissements de santé, Adecco Médical, 12 janvier 2012, animée par Isabelle Lévy, écrivaine, formatrice et conférencière.

– Circulaire DHOS/G no 2005-57 du 2 février 2005 relative à la laïcité dans les établissements de santé (accessible sur le site de la DHOS)

UN CHAT EST ENTRÉ DANS LA MAISON…


 images drôles Je comprends pourquoi certaines filles n'en mettent pas  il n'y en a plus

Allôôôô Poliiiiiiiiiiiice ?????? Urgence! Envoyez un policier ! Un chat est entré dans la maison!…

– Que voulez-vous dire par « un chat ? »

– Un Chat, Merde! Un chat méchant! Vous ne savez pas ce que c’est qu’un chat?

– Il est entré dans la maison et il arrive vite vers moi. Il va me tuer!

– Attendez, je ne comprends pas. Vous voulez dire un voleur ?

– Mais non ! Un Chat calisse… Un Chat!… Miaou! Miaou! Miaou!

– Mais qu’y a-t-il de dangereux avec un chat qui vient vers vous?

– Il va me tuer! 9-1-1 Et c’est vous les responsables de ma sécurité, gang de cons!

– Mais un chat… Et d’abord qui est au téléphone?

– Je suis le perroquet!… calisse de tabarnac , allume ostie!

(merci à STRATOCASTER pour cette blague)