Pensée du mardi 7 février 2012.


« L’enfant et même l’adolescent sont, pendant des années, le
théâtre de bouleversements, de révolutions de toutes sortes,
c’est pourquoi leur Moi divin ne peut pas encore s’épanouir.
Mais avec le temps, ils se calment, s’assagissent, et toutes
leurs qualités commencent à apparaître. Auparavant, c’était
impossible, il n’y avait pas de bonnes conditions.
Regardez ce qui se passe dans la nature avec la végétation :
il arrive parfois qu’à cause d’une augmentation inhabituelle
de la température, certaines plantes poussent prématurément.
Si alors, par malheur, une tempête se déchaîne ou que la
température baisse brusquement et qu’il gèle, ces plantes
sont déracinées ou meurent de froid. Une plante ne peut pas
vraiment s’épanouir tant que les conditions ne lui sont pas
favorables. Eh bien, c’est ce qui se produit aussi avec
l’être humain : tant qu’il est intérieurement exposé aux
tempêtes ou à des températures extrêmes, il ne peut pas
entendre la voix de la sagesse, la voix de son Moi supérieur. Il
faut attendre que les passions s’apaisent, à ce moment-là
toutes ses qualités auront des conditions pour se manifester. »

Omraam Mikhaël Aïvanhov
 

Après 60 ans de règne, Elizabeth II réitère son serment de "servir" à vie


Des centaines de personnes participent aux festivités à l’occasion du 60e anniversaire de l’accession au trône de la reine Elizabeth II, le 6 février 2012 (Photo Carl Court/AFP)

Lundi 06 février 2012, 20h26

Elizabeth II a réitéré lundi à 85 ans son serment de consacrer sa vie entière à servir ses sujets, à l’occasion du 60e anniversaire de son accession au trône, confirmant à ceux qui en auraient douté qu’une abdication n’est aucunement à l’ordre du jour.

Le message est aussi bref que solennel pour ce 6 février qu’elle a résolument placé sous le règne du « business as usual ». « Je renouvelle mon engagement à votre service », y écrit notamment la reine.

Elle a choisi de marquer son jubilé de diamant en sacrifiant à deux de ces engagements cérémoniels qui font son quotidien : la visite de la mairie de la bourgade moyenâgeuse de King’s Lynn et d’une maternelle voisine, dans le comté de Norfolk (est de l’Angleterre).

Comme à l’accoutumée, si l’on excepte les photographes et caméras de télévision en nombre, elle a été accueillie par le triple hourra d’une centaine de badauds, et a reçu son lot habituel de bouquets. La veille, un petit garçon lui avait offert son paquet de bonbons, à la sortie de la messe.

La reine Elizabeth II à Norfolk le 6 février 2012 (Photo Ben Stansall/AFP)

Le message fait écho à un discours célèbre prononcé par celle qui n’était alors que la princesse héritière, à l’occasion de ses 21 ans, en avril 1947.

« Je déclare devant vous tous que je consacrerai toute ma vie, qu’elle soit longue ou courte, à votre service et au service de de la grande famille impériale à laquelle nous appartenons, » avait-elle proclamé depuis la ville sud-africaine du Cap.

L’empire a été démantelé et remplacé par « la famille du Commonwealth » forte de 54 pays, mais le sens du devoir n’a jamais fait défaut, ont relevé, unanimes, les experts royaux.

La leçon du jour cependant est que la reine n’a pas l’intention de céder la place à son fils aîné le prince Charles, 63 ans, ou à son petit-fils William, deuxième dans l’ordre de succession.

Portrait d’Elizabeth II et principales dates des célébrations du jubilé (Photo /afp.com)

 

Elle paraît en parfaite santé. Sa mère, la reine-mère, s’est éteinte à 101 ans en 2002. Et si son règne se prolonge au delà de 2015, Elisabeth II détrônera sa trisaïeule la reine-impératrice Victoria, détentrice du record de longévité sur le trône.

Trois raisons ont été avancées par l’entourage royal pour expliquer la sobriété du début de jubilé. La première est que le 6 février marque aussi la disparition de son père George VI, mort à 56 ans dans son sommeil. Elle illustre aussi le souci de frugalité du palais de Buckingham qui a réduit son train de vie en ces temps d’austérité. Elle s’explique enfin par le fait que l’essentiel des célébrations qui iront crescendo sur cinq mois culmineront aux beaux jours, en juin.

Le clou des réjouissances sera une parade navale sur la Tamise sans précédent depuis le règne de Charles II, il y a trois siècles.

Deux photos officielles de la souveraine ont été dévoilées lundi.

Sur la première, elle apparaît en robe de soie et satin blanc rehaussée de broderies et de paillettes, coiffée d’un diadème incrusté de 1.333 diamants. Sur la seconde, elle se tient debout au côté du prince Philip, 90 ans, dans son uniforme d’amiral de la Royal Navy. Les deux clichés ont été pris avant l’alerte cardiaque qu’il a subie à Noël.

Le Times célèbre « le règne extraordinaire » d’une reine au faîte de sa popularité. Le Financial Times titre « 60 ans et quasiment pas de faux-pas ». Le tabloïd Daily Mirror la dépeint en « mère de la Nation », comme « un roc de dignité et de sagesse ».

Une avalanche de télégrammes de félicitations a aussi marqué l’occasion. Le douzième Premier ministre de la reine, David Cameron, a souligné « sa dignité et autorité sereine » et l’archevêque de Cantorbéry à quel point elle est « une source d’inspiration ».

Le programme des réjouissances est désormais disponible sur un site officiel:

Il fait silence sur diverses initiatives, dont la commercialisation d’un whisky de 60 ans d’âge, la sortie de timbres commémoratifs et la diffusion d’un documentaire de la BBC ambitionnant de lever un coin du voile sur la plus illustre et cependant la moins connue des souveraines.

Ribéry, Benzema : la majorité sexuelle, comment ça marche ? | Rue89


 

Karim Benzema, Franck Ribéry et le beau-frère de ce dernier sont mis en examen depuis mardi 21 juillet. Restés libres, ils risquent trois ans de prison et 45 000 euros d’amende.

Ce qu’on reproche aux footballeurs et au troisième homme s’appelle en droit « sollicitation de prostituée mineure ». C’est donc parce que Zahia avait 16 ans au moment des faits mais aussi parce qu’elle faisait payer ses services qu’ils sont inquiétés par le juge d’instruction Dando. Peu importe par exemple l’écart d’âge entre Zahia et Benzema (qui nie les faits), qui avait alors 18 ans et était seulement de deux ans son aîné.

Les relations avec des prostitués ne sont pas interdites en France (seul le racolage et le proxénétisme le sont), sauf quand le ou la prostitué(e) a moins de 18 ans. L’article 225.12.1 du code pénal dispose en effet :

« Le fait de solliciter, d’accepter ou d’obtenir, en échange d’une rémunération ou d’une promesse de rémunération, des relations de nature sexuelle de la part d’un mineur qui se livre à la prostitution, y compris de façon occasionnelle, est puni de trois ans d’emprisonnement et 45 000 euros d’amende. »

C’est pour cette raison que toute la défense s’arc-boute sur le fait que la jeune femme a reconnu, à plusieurs reprises, avoir caché le fait qu’elle était mineure.

Plusieurs avocats interrogés estiment que les cas de racolage impliquant des mineures sont plutôt rares.

Si Zahia n’avait pas facturé ses prestations, Karim Benzema, de deux ans son aîné, n’aurait pas été poursuivi à la demande du parquet. Ribéry, qui avait dix ans d’écart et dont elle a manifestement été le cadeau de 26e anniversaire, pas davantage. Parce que les relations sexuelles non tarifées entre un adulte et une mineure de plus de 15 ans sont légales : c’est ce qu’on appelle la « majorité sexuelle ».

A l’inverse, en dessous de 15 ans, le code pénal dit ceci à l’article 227-2 :

« Le fait, par un majeur, d’exercer sans violence, contrainte, menace ni surprise une atteinte sexuelle sur la personne d’un mineur de 15 ans est puni de cinq ans d’emprisonnement et de 75 000 euros d’amende. »

Au-delà de 15 ans, un adulte ne pourra être poursuivi pour des relations sexuelles avec un mineur seulement si il ou elle (l’adulte) a une relation d’autorité avec le mineur. Explications à l’article 227-27 :

« Les atteintes sexuelles sans violence, contrainte, menace ni surprise sur un mineur âgé de plus de 15 ans et non émancipé par le mariage sont punies de deux ans d’emprisonnement et de 30 000 euros d’amende :

  • Lorsqu’elles sont commises par un ascendant légitime, naturel ou adoptif ou par toute autre personne ayant autorité sur la victime ;

  • Lorsqu’elles sont commises par une personne qui abuse de l’autorité que lui confèrent ses fonctions. »

Enfin, si deux mineurs ont des relations sexuelles entre eux en-dessous de 15 ans, rien n’est prévu par la loi.

Pluie d’oiseaux » Ma Planète


 

Pluie d’oiseaux

Ajouté le 02/05/2012 14:25:35 par marcheuse

Pluie d’oiseaux

Conte Amérindien

Il y a fort longtemps, il n’y avait pas d’oiseaux et très peu d’animaux sur Terre.

Pour jouer, les enfants n’avaient que des feuilles et cela, pendant six longues lunes…

À la septième lune, Ours Blanc soufflait le froid sur les arbres et Loup Hurleur les dépouillait de toutes leurs feuilles.

Les enfants ne pouvaient plus jouer. Lorsqu’ils sortaient de la hutte à suer, après le jeûne rituel, ils ne voyaient plus aucune jolie bête dont ils pouvaient prendre le nom.

Car c’est la façon de reconnaître nos petits, chacun portant le nom de l’animal ou de l’objet qu’il voit le premier en sortant de la hutte à suer.

Quand Ours Blanc et Loup Hurleur avaient passé, les enfants restaient tristes pendant plusieurs soleils. Ils ne voulaient plus manger leur sagamité (bouillie de maïs).

Un jour qu’elle regardait tomber les feuilles, une petite fille s’adressa à Glouseclappe le grand esprit.

Elle lui dit  » O toi qui as fait la terre, l’eau et les petits feux qui brillent là-haut, fais autre chose si tu veux que les enfants rient et mangent leur sagamité « .

Glouseclappe l’entendit. Le mois des fleurs venu, après que Vent du Sud eut défait le travail de Ours Blanc, il ramassa les feuilles tombées et souffla dessus.

Des oiseaux de toutes les couleurs s’envolèrent et se posèrent sur les arbres en chantant.

Puisse les oiseaux s’envoler sur le bout de vos lèvres…


Et devenir votre sourire à chaque lever du jour…

 


Source: Rachel Louve

 

 

Mots-clés: Marcheuse Poême

20 Minutes Online – Moins de sexe, plus d amour – Lifestyle


Les jeunes hommes préfèrent les relations sérieuses aux coups d’un soir. Cette affirmation a été vérifiée par plusieurs études.

storybild

Une ballade au coucher du soleil avec sa chérie ou un coup vite fait à la bibliothèque? Apparemment, la majorité des adolescents préféreraient la première option. (photo: AFP)

Une faute?

Signalez-la nous!

Votre indicationType de faute Orthographe/grammairePrécision Technique Envoyer

Les mâles ne réfléchissent pas qu’avec leur pénis, c’est prouvé. S’il fallait vraiment choisir, la plupart d’entre eux privilégierait une petite amie à une relation sans lendemain, selon «GQ Magazine».

Les chercheurs de différentes études américaines révélées en 2011 se sont principalement intéressés aux cas des jeunes. Contre toute attente, les ados, réputés pour ne penser qu’à «ça», seraient moins portés sur le sexe que ce que l’on imagine.

Quelques résultats surprenants

Étude 1: Sur 1000 Américains interrogés, 73 % s’intéressent à une femme dans le but d’avoir une relation avec elle. Seuls 8 % privilégient le sexe.

Étude 2: Les ados ont moins de relations sexuelles que ce que l’on croit. Les raisons? Ils craignent que leur partenaire tombe enceinte, ou alors attendent simplement de trouver la «bonne» personne.

Étude 3: Les collégiens pensent au sexe environ 18 fois par jour. Et pas toutes les 10 secondes, comme le prétendent certaines croyances erronées.

Pense-malin.com – Retrouvez les trucs et astuces


 

Trucs et astuces

Notre quotidien est souvent perturbé par de petits contretemps, des détails désagréables qui nous contrarient et pour lesquels nous n’avons pas de solution. Nous avons pensé à vous renseigner de façon hebdomadaire, sur diverses façons de vous faciliter la vie.

Faites découvrir vos trucs et astuces en nous écrivant à l’adresse suivante : trucsetastuces@pense-malin.com

ADIEU LES CERNES!

Pour faire disparaître les cernes autour des yeux sans l’aide de cosmétiques, souvent onéreux, déposez deux cuillères à café au congélateur durant environ deux minutes, placez-les ensuite sur vos yeux, et finie la peur du miroir!

ÇA BRÛLE, GRAND-MAMAN!

Vous vous êtes brûlé un doigt en retirant un plat du four et vous n’êtes pas particulièrement doué pour la danse que cela occasionne? Voici grand-mère et son astuce à la rescousse! Mélangez du miel et quelques gouttes d’huile essentielle de lavande, appliquez la solution sur la brûlure tout en l’entourant d’une pellicule de cellophane. C’est tout simplement magique!

UN SECOND SOUFFLE POUR VOS AMANDES DÉFRAÎCHIES

Vous avez l’habitude de jeter vos amandes lorsqu’elles sont défraîchies? Lisez ce qui suit et vous perdrez ce mauvais penchant… Faites-les simplement tremper dans du lait durant quelques minutes et elles retrouveront leur côté croquant, ainsi que leur saveur.

MORPHÉE VOUS INVITE AU NORD!

Étonnant, mais des études le prouvent… Si la tête de votre lit est orientée vers le nord, votre sommeil sera plus réparateur! D’après les chercheurs, la tension artérielle diminue, ce qui favorise le sommeil.

LE NETTOYAGE DES MARMITES EN FONTE

Pour vous faciliter la tâche lorsque le temps est venu de nettoyer vos marmites en fonte, coupez un oignon en deux, frottez l’intérieur de vos marmites à l’aide de ces deux parties d’oignon et lavez normalement ensuite. Résultat garanti!

DES CD RÉCALCITRANTS

Voici un petit truc simple, souvent efficace, pour réparer des CD qui refusent de fonctionner adéquatement. Appliquez-y deux ou trois couches de cire liquide pour voiture, tout en évitant les mouvements circulaires. Les chances que vos CD reproduisent de nouveau votre musique préférée sont raisonnablement élevées.

Jean de LA BRUYÈRE – Les Caractères – De la flatterie – In Libro Veritas


 

 

La flatterie est un commerce honteux qui n’est utile qu’au flatteur. Si un flatteur se promène avec quelqu’un dans la place : «Remarquez-vous, lui dit-il, comme tout le monde a les yeux sur vous ? cela n’arrive qu’à vous seul. Hier il fut bien parlé de vous, et l’on ne tarissait point sur vos louanges : nous nous trouvâmes plus de trente personnes dans un endroit du Portique ; et comme par la suite du discours l’on vint à tomber sur celui que l’on devait estimer le plus homme de bien de la ville, tous d’une commune voix vous nommèrent, et il n’y en eut pas un seul qui vous refusât ses suffrages.» Il lui dit mille choses de cette nature. Il affecte d’apercevoir le moindre duvet qui se sera attaché à votre habit, de le prendre et de le souffler à terre. Si par hasard le vent a fait voler quelques petites pailles sur votre barbe ou sur vos cheveux, il prend soin de vous les ôter ; et vous souriant : «Il est merveilleux, dit-il, combien vous êtes blanchi depuis deux jours que je ne vous ai pas vu» ; et il ajoute : «Voilà encore, pour un homme de votre âge, assez de cheveux noirs.» Si celui qu’il veut flatter prend la parole, il impose silence à tous ceux qui se trouvent présents, et il les force d’approuver aveuglément tout ce qu’il avance, et dès qu’il a cessé de parler, il se récrie : «Cela est dit le mieux du monde, rien n’est plus heureusement rencontré.» D’autres fois, s’il lui arrive de faire à quelqu’un une raillerie froide, il ne manque pas de lui applaudir, d’entrer dans cette mauvaise plaisanterie ; et quoiqu’il n’ait nulle envie de rire, il porte à sa bouche l’un des bouts de son manteau, comme s’il ne pouvait se contenir et qu’il voulût s’empêcher d’éclater.

Et s’il l’accompagne lorsqu’il marche par la ville, il dit à ceux qu’il rencontre dans son chemin de s’arrêter jusqu’à ce qu’il soit passé. Il achète des fruits, et les porte chez ce citoyen ; il les donne à ses enfants en sa présence ; il les baise, il les caresse : «Voilà, dit-il, de jolis enfants et dignes d’un tel père.» S’il sort de sa maison, il le suit ; s’il entre dans une boutique pour essayer des souliers, il lui dit : «Votre pied est mieux fait que cela.» Il l’accompagne ensuite chez ses amis, ou plutôt il entre le premier dans leur maison, et leur dit : «Un tel me suit et vient vous rendre visite» ; et retournant sur ses pas : «Je vous ai annoncé, dit-il, et l’on se fait un grand honneur de vous recevoir.» Le flatteur se met à tout sans hésiter, se mêle des choses les plus viles et qui ne conviennent qu’à des femmes. S’il est invité à souper, il est le premier des conviés à louer le vin ; assis à table le plus proche de celui qui fait le repas, il lui répète souvent : «En vérité, vous faites une chère délicate» ; et montrant aux autres l’un des mets qu’il soulève du plat : «Cela s’appelle, dit-il, un morceau friand.» Il a soin de lui demander s’il a froid, s’il ne voudrait point une autre robe ; et il s’empresse de le mieux couvrir. Il lui parle sans cesse à l’oreille ; et si quelqu’un de la compagnie l’interroge, il lui répond négligemment et sans le regarder, n’ayant des yeux que pour un seul.

Il ne faut pas croire qu’au théâtre il oublie d’arracher des carreaux des mains du valet qui les distribue, pour les porter à sa place, et l’y faire asseoir plus mollement.

J’ai dû dire aussi qu’avant qu’il sorte de sa maison, il en loue l’architecture, se récrie sur toutes choses, dit que les jardins sont bien plantés ; et s’il aperçoit quelque part le portrait du maître, où il soit extrêmement flatté, il est touché de voir combien il lui ressemble, et il l’admire comme un chef-d’oeuvre. En un mot, le flatteur ne dit rien et ne fait rien au hasard ; mais il rapporte toutes ses paroles et toutes ses actions au dessein qu’il a de plaire à quelqu’un et d’acquérir ses bonnes grâces.

Gérard Depardieu dans la peau de DSK : c’est pour bientôt


 

depardieu.jpg

Gérard Depardieu dans la peau de DSK : c’est pour bientôt

 

Début décembre, le site de « L’Express » révélait que Wild Bunch, une boîte de production américaine, avait pour projet de réaliser un film sur l’affaire DSK avec Gérard Depardieu dans le rôle titre et Isabelle Adjani dans celui d’Anne Sinclair. Une folle rumeur que l’on avait fini par mettre de côté… à tort. Apparemment cela se concrétise et le peut-être futur carton du box-office pourrait commencer à être tourné dès juin prochain.

 

Et c’est le réalisateur pressenti en personne, Abel Ferrara (actuellement en promo pour l’un de ses films, « Go Go Tales ») qui l’a annoncé, non sans fanfaronner. L’américain a en effet lâché que le tournage débutera en juin pour se caler sur les disponibilités de Gérard Depardieu, visage donc de DSK.

« Ce sera un film sur la politique et le sexe avec Depardieu et Adjani. Autant dire que ce sera tout autant un film sur eux deux », a-t-il déclaré. Quant à la question du pourquoi Depardieu, Abel Ferrara n’y va pas par quatre chemin « Je le trouve génial. Il pense, il sent les choses, il est là, totalement. Il est tout ce qu’un cinéaste peut attendre d’un acteur », s’est-il emballé.

 

Scénario écrit, spots de tournage repérés (le film se déroulera à Paris et à New York), selon le réalisateur tout est déjà prêt. Un enthousiasme cependant mesuré par Vincent Maraval, fondateur de « Wild Bunch » : « C’est vrai qu’on aimerait qu’Abel tourne en juin, mais il a quatre projets en tête, et nous n’avons pas encore arrêté notre choix. » Mais Ferrara n’en démord pas : ce film il le fera. « Vincent ne veut pas parler de ce projet, c’est normal, c’est le producteur. Mais je suis le réalisateur ! Personne ne va m’empêcher de parler de mon film », a-t-il conclu.

 

closermag

Supervolcans : le réveil des volcans géants pour bientôt ?


 

réveil-volcan-gant-supervolcan-yellowstone.jpg

Supervolcans : le réveil des volcans géants pour bientôt ?

 

Rassurez vous, le réveil du supervolcan du parc de Yellowstone ne devrait pas se produire tout de suite, mais ce que les volcanologues affirment, à travers une étude récente, c’est que le réveil de ces volcans géants pourraient prendre bien moins de temps que ce que l’on pensait jusqu’à maintenant.

 

Selon l’indice d’explosivité volcanique (ou VEI, pour Volcanic Explosivity Index), le niveau 8 serait le niveau d’explosion le plus élevé et le plus dangereux, ces éruptions étant qualifiées de mégacolossales ou apocalyptiques, avec un rejet de magma et de matière pyroclastique d’au moins 1.000 km3. En 1980, l’éruption du Mont Saint Helens se situait au niveau 5 du VEI, alors que l’explosion du volcan de Santorin, en 1650 avant J.C, aurait atteint le niveau 7 de cette échelle (certaines théories attribuent d’ailleurs le mythe de l’Atlantide et sa disparition à l’explosion de Santorin).

 

Selon les volcanologues, la précédente explosion du volcan de Santorin se serait produite 18.000 ans avant la catastrophe que nous connaissons, indiquant que le réveil des supervolcans de ce type serait extrêmement long. C’est justement sur ce dernier point que l’étude publiée mercredi dans la revue Nature apporte son lot d’inquiétudes. En effet, on y apprend que des phénomènes, indiquant l’éruption prochaine du volcan, pouvaient être repérés seulement quelques dizaines d’années avant l’explosion. Des indications qui, selon Timothy Druitt du Laboratoire Magmas et volcans de Clermont-Ferrand, seraient cruciales pour la compréhension des autres volcans géants de ce type.

 

« Notre étude montre que la réactivation, la croissance et l’assemblage final de grands réservoirs de magma peuvent se produire à des échelles de temps très courtes », et c’est pour cette raison que la surveillance des grands systèmes caldériques en repos est fondamentale.

Il ne reste donc qu’à espérer que ces même volcanologues ne nous annoncent pas dans les années à venir que l’un de ces supervolcans présentent justement les signes d’une explosion prochaine.

 

par Yopadato

miwim.fr

L’hiver, mes 8 aliments anti-blues » Ma Planète


 

Ajouté le 02/05/2012 10:06:21 par trifoi

L’hiver, mes 8 aliments anti-blues

 

Par Véronique Geoffroy :

 

Pour échapper à la déprime hivernale, j’enrichis mon assiette.

 

Je privilégie certains aliments de saison, fournisseurs officiels de tonus, tout en continuant à manger de tout un peu, meilleur moyen de lutter contre la grisaille ambiante.

 

1. Je vitamine mon réveil avec l’orange, le pamplemousse, et le kiwi riches en vitamine C, fournisseurs d’énergie et parfaits anti-stress. À boire et à croquer au réveil puis 2 à 3 fois dans la journée en cas de fatigue ou de refroidissement.

 

2. J’entretiens ma bonne mine avec la carotte, les épinards, les abricots secs et les fruits exotiques, riches en carotènes qui favorisent le bronzage en plus de fournir des vitamines.

 

3. Je fais le plein de fer avec l’huître, aliment complet, particulièrement maigre, anti-fatigue et producteur d’énergie car riche en protéines, fer, magnésium, phosphore, sodium, zinc, cuivre, et vitamines des groupes B et C (j’y reviendrais au moment des fêtes).

 

4. Je fais couler la sérotonine à flots, avec les légumes secs. Lentilles, pois, fèves et haricots sont riches en trytophane, un acide aminé qui se transforme en sérotonine, l’hormone de l’éveil produite par le cerveau qui fonctionne au ralenti l’hiver faute de soleil. Ça me donne un moral d’acier.

 

5. Je carbure aux glucides lents pour tenir le coup sans défaillir, en me préparant le soir un bon plat de pâtes.

 

Que j’arrose d’huile d’olive bourrée de vitamine E. Stimulante, elle fouette les sens, pas mal pour celles et ceux que les frimas ont tendance à engourdir la libido.

 

6. Je me tonifie en croquant du chocolat riche en magnésium à l’effet tonique provenant de la théobromine, de la caféine et du sucre qu’il contient. Ça donne un coup de fouet au système nerveux central, et booste le moral en nourrissant cellules et muscles.

 

7. Je n’oublie pas de boire, au minimum 1,5 litre par jour pour rester au top. Idéales les boissons chaudes pour me sentir cocoon : thé vert, tisane et bouillon de légumes.

 

8. Je fais une cure d’Omega3 en mangeant du poisson 5 fois par semaine ou à défaut en avalant des compléments alimentaires, pour carburer et avoir le moral au beau fixe.

Mots-clés: Trifoi

Sexualité masculine pour les femmes – Doctissimo


 

La sexualité masculine expliquée par les hommes pour les femmes

Désir, plaisir, fantasmes… la sexualité de l’homme est soumise à de nombreux paramètres dont les femmes aimeraient connaître les secrets. Laissez tomber sexologues et autres spécialistes et demandez-leur ! Ils se sont confiés sans détours et livrent certaines clés !

Sexologues et experts ont beau nous expliquer comment marchent le désir et l’orgasme masculin, de nombreuses questions restent sans réponse… Pour les femmes, l’homme reste un mystère qui soulève bien des interrogations. Pourquoi ne pas leur demander tout simplement ce qui leur fait plaisir ? La gent masculine s’est livrée cash et sans détour dans un recueil de confessions intimes intitulé 100 Questions de femmes sur l’orgasme masculin… Notre sélection pour en savoir plus.

Le baiser sans langue de bois !

Sexualité masculine expliquée aux femmesLa question que se posent (presque) toutes les femmes : En admettant que le premier contact sexuel entre deux personnes soit le baiser, est-il aussi déterminant sur votre échelle d’excitation que sur la nôtre ?

Ces messieurs répondent : Pour faire court, le premier roulage de pelle est déterminant. Il peut déclencher une érection, ou bien encore l’inverse. Le premier baiser est celui qui semble tout dire de votre personnalité, de votre sensualité… En général, on se dit que vous faites l’amour comme vous embrassez. Donc plus vous êtes douces, et plus nous y associons des pensées romantiques. Plus votre french kiss est torride, et plus nos sens s’enflamment !

Quelque chose de rédhibitoire à nous signaler ? Nous embrasser en cognant les dents contre les notres…

Le message le plus sexe, avec la bouche ? Passer votre langue sur votre bouche, ou les mordiller comme si vous réfléchissiez !

Le comportement sexuels « indésirables »

La question que se posent (presque) toutes les femmes : Sur le plan sexuel, quel pourrait être les « tue l’amour » ?

Ces messieurs répondent : Dès le premier soir, celles qui font tout, avec tout, partout et tout le temps… un peu de mystère et de retenue. A l’inverse, une immobilité complète, celles qui attendent l’orgasme livré sur un plateau. Remuez, grattez, embrassez, montrez-nous que vous en avez envie !

Côté détails crus ? Certaines femmes pensent à tort que les hommes n’ont rien contre une petite sodomie effectuée avec doigté… Si on ne vous le demande pas clairement, ce n’est pas forcément vrai ! Idem pour la fellation ! Ne vous jetez pas sur notre sexe comme une bête affamée… Côté préliminaire, il y a bien d’autres choses qui nous excitent.

Quelques précisions sur l’érection !

La question que se posent (presque) toutes les femmes : L’érection est-elle forcément liée au désir ?

Ces messieurs répondent : Les érections nocturnes ou matinales sont la preuve qu’elles ne sont pas toujours liées au désir. Elles sont spontanées, c’est comme un réflexe biologique qu’on ne contrôle absolument pas. Maintenant, elles peuvent s’accompagner d’une montée de désir. C’est pourquoi le matin au réveil, nous sommes particulièrement entreprenants.

Le préservatif, un plus érotique !

La question que se posent (presque) toutes les femmes : Le préservatif et le plaisir, c’est possible ? Sous quelles conditions ?

Ces messieurs répondent : Essayez de ne pas nous regarder sans bouger, en nous laissant nous débrouiller tout seul pour le mettre. C’est assez pénible ! Alors que si vous nous caressez pendant qu’on l’enfile, ou encore mieux si vous nous le mettez avec vos mains ou votre bouche, pour nous c’est top !

Les positions au coeur des ébats !

La question que se posent (presque) toutes les femmes : Avez-vous un top five côté position ?

Ces messieurs répondent : Dans le registre dit classique, le bon vieux missionnaire est indétrônable. L’avantage de cette position, c’est qu’elle nous permet d’associer le plaisir des yeux et celui du pénis. En étant sur la partenaire, on peut la regarder, observer son visage exprimer son plaisir. C’est aussi une position où l’on peut avoir une pénétration profonde et un orgasme puissant !

En Pole 2 : La position de l’enclume. Une sorte de missionnaire, version améliorée. Les jambes sont posées sur nos épaules. Ce qui permet une pénétration plus profonde, et un plus de sensations.

En Pole 3 : La levrette. Ca réveille notre côté animal dominateur. Et on peut contrôler la cadence des va-et-vient

En Pole 4. Le 69, la position érotique par excellence. En guide de préliminaire ou en alternance pendant les ébats. Cette position est excitante parce qu’on donne du plaisir et on en reçoit.

Les mots du sexe !

La question que se posent (presque) toutes les femmes : Et si on vous parle, on vous dit quoi ?

Ces messieurs répondent : Exprimer votre désir pendant permet d’épicer nos ébats. En quelques mots, vous pouvez attiser notre plaisir. Quand on complète le langage du corps avec celui des mots, ça ne peut être que meilleur. Pour ce qui est de quoi dire… hormis les renseignements pratiques, les mots doux sont les bienvenus. Ils renforcent la complicité. Et si les mots crus ou même salaces vous viennent, ce n’est pas interdit… A condition bien sûr que ce ne soit pas systématique.

Vous avez dit fantasmes !

La question que se posent (presque) toutes les femmes : Et les mises en scène coquines ? Plutôt strip-tease sur Barry White ou tenue d’infirmière ?

Ces messieurs répondent : Deux options qui valent de l’or sur le baromètre de notre excitation ! Nous sommes des êtres fantasmatiques. Nue sous une blouse blanche, secrétaire et porte jarretelles, étudiante mutine et couettes, hôtesse de l’air … Les phrases et les moues inspirées, on adore !

Et puis si on peut s’exprimer, vous pouvez aussi nous bander les yeux, ou nous badigeonner de confitures… Tous les jeux sexuels renforcent la complicité et le désir de recommencer. On a hâte de connaître la prochaine surprise que vous nous réservez !

Catherine Maillard, le 12 janvier 2012

Excellent


 images drôles Si un PV de 300€ t'effraie pas

Une jeune journaliste de CNN avait entendu parler d’un très, très vieux Juif qui se rendait deux fois par jour prier au Mur des Lamentations depuis toujours.

Pensant tenir un sujet, elle se rend sur place et voit un très vieil homme marchant lentement vers le mur.

Après trois quarts d’heure de prière et alors qu’il s’éloigne lentement, appuyé sur sa canne, elle s’approche pour l’interviewer :

« – Excusez-moi, monsieur, je suis Rebecca Smith de CNN. Quel est votre nom?


> > >

 

– Moshe Aknoun répond-il.

> > > – Depuis combien de temps venez-vous prier ici ?

> > > – Plus de 50 ans répond-il.

> > > – 50 ans !!! C’est in-cro-ya-ble !!! Et pour quoi priez-vous ?

 

 

> – Je prie pour la paix entre les Chrétiens, les Juifs et les Musulmans.

> Je prie pour la fin de toutes les guerres et de la haine.

> Je prie pour que nos enfants grandissent en sécurité et deviennent des adultes responsables, qui aiment leur prochain.


> > >

 

– Et que ressentez-vous après 50 ans de prières ?

> – J’ai l’impression de parler à un mur… »