Pensée du mardi 31 janvier 2012.


« Lorsqu’à force de travail, d’abnégation, de sacrifices, un
être humain s’est complètement libéré, qu’il n’a plus
aucune dette karmique à payer, il n’est plus soumis à la loi
de la réincarnation. Ce sont les régions célestes qui sont
désormais son séjour et il vit là dans la béatitude et la
lumière.
Mais parmi ces êtres qui se sont libérés, il y en a
quelques-uns qui, voyant les souffrances de leurs frères humains sur la terre, décident de revenir les aider. Lorsqu’on a vécu sur la terre, on ne peut pas absolument effacer le souvenir des expériences qu’on a faites et couper le lien avec elle. Alors, même s’ils sont libres, même s’ils goûtent les joies de
l’infini et de l’éternité, certains êtres éprouvent le besoin de jeter un regard sur ces pauvres humains parmi lesquels ils ont autrefois vécu et auxquels, malgré toute la distance qui les sépare, ils se sentent encore liés. Après des siècles, des millénaires même, ils se souviennent, et dans la
grandeur et l’abondance de leur cœur, ils décident de redescendre pour partager leurs difficultés et les aider. »

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Des hommes pareils -Des roses et des orties » Ma Planète


Des hommes pareils -Des roses et des orties

Ajouté le 01/28/2012 14:49:15 par lazar_adriana


Vous, vous êtes et nous, nous sommes
Des hommes pareils
Plus ou moins nus sous le soleil
Mêmes cœurs entre les mêmes épaules
Qu’est-ce qu’on vous apprend à l’école
Si on y oublie l’essentiel ?
On partage le même royaume
Où vous, vous êtes et nous, nous sommes…
Moi, j’ai des îles, j’ai des lacs
Moi, j’ai trois poissons dans un sac
Moi, je porte un crucifix
Moi, je prie sur un tapis
Moi, je règne et je décide
Moi, j’ai quatre sous de liquide
Moi, je dors sur des bambous
Moi, je suis docteur-marabout

Et nous sommes
Des hommes pareils
Plus ou moins loin du soleil
Blancs, noirs, rouges, jaunes, créoles
Qu’est-ce qu’on vous apprend à l’école
S’il y manque l’essentiel ?
Semblables jusqu’au moindre atome
Vous, vous êtes et nous, nous sommes…

Moi, je me teins et je me farde
Moi, mes chiens montent la garde
Moi, j’ai piégé ma maison
Moi, je vis sous des cartons
Moi, j’ai cent ans dans deux jours
Moi, j’ai jamais fait l’amour
Nous, enfants neveux et nièces
On dort tous dans la même pièce

Quelque soit le prix qu’on se donne
On nage dans le même aquarium
On partage le même royaume
Où vous, vous êtes et nous, nous sommes
Où nous sommes des hommes pareils
Plus ou moins nus sous le soleil
Tous tendus vers l’espoir de vivre

Qu’est-ce qu’on vous apprend dans les livres
S’il y manque l’essentiel…?
S’il y manque l’essentiel…?
J’aime mieux ce monde polychrome
Où vous, vous êtes et nous, nous sommes…
Des hommes pareils…
Des hommes pareils

Mots-clés: ADRIANA Belles Images Et Texte

Vidéo;L’incroyable histoire d’un garçon-chat !


enfant chat.jpg

L’incroyable histoire d’un garçon-chat (vidéo)

Un petit Chinois vit avec une particularité incroyable. L’enfant a des yeux de chat qui lui permettent de voir parfaitement dans l’obscurité la plus totale.

L’histoire de Nong Youhui fait les gros titres en Chine. Car outre le fait que l’enfant a des yeux d’un bleu très profond, ce qui est extrêmement rare chez les Asiatiques, celui-ci a une autre particularité de taille, il a des yeux de chat.

Selon le papa de cet enfant pas comme les autres, Nong Youhui est né avec une maladie des yeux que l’on appelle leukodermia, une maladie qui rend les yeux du patient très sensibles à la lumière mais qui lui permet également de voir parfaitement dans le noir.

Très médiatisé depuis que sa capacité visuelle a été révélée au public, Nong Youhui a donc été ausculté par un spécialiste de la vue. Et celui-ci a été très étonné en plaçant une lampe devant les yeux de l’enfant qui se sont mis à émettre une sorte de lumière bleue-verte comme le font les yeux des chats, des animaux qui ont également une vue parfaite dans l’obscurité.

Pour le père de Nong, tout a commencé deux mois après la naissance de l’enfant. La forme et la couleur de ses yeux avaient intrigué les parents de Nong qui l’avaient emmené chez un ophtalmologue afin de s’assurer que tout allait bien. Celui-ci leur avait affirmé que tout rentrerait dans l’ordre au fil du temps.

Mais Nong a grandi et sa vue ne s’est pas normalisée. En pleine lumière, il plissait les yeux et se plaignait de maux de tête, la nuit, par contre, il se sentait comme un poisson dans l’eau et vivait le plus normalement du monde dans le noir complet. Ce que son instituteur a découvert, il y a quelques mois. Celui-ci l’a testé en l’emmenant chasser des grillons en pleine nuit. Un exercice que Nong a réussi sans aucune lumière.

Désormais Nong est devenu une véritable star dans sa province. Nombreux sont ceux qui s’intéressent au cas de cet enfant que l’on surnomme désormais l’enfant-chat.

(CB/7sur7)

[youtube http://www.youtube.com/watch?v=Xfs0R-7cS_s&w=560&h=315]

Kizomba » Ma Planète


Kizomba

Ajouté le 01/29/2012 11:32:17 par lazar_adriana
Je ne sais pas si vous connaissez la Kizomba . Cette danse qui nous vient d’Angola(!) commence à percer en Europe . Il faut dire qu’elle a tout pour plaire . Dérivée du Zouk , la Kizomba est extrêmement langoureuse et sensuelle . Les deux corps se mêlent avec ferveur et rythme dans un espace très restreint , si le tronc reste fixe , les membres inférieurs sont très sollicités et les fesses jouent un rôle primordial dans ce rapprochement .Vous pourrez d’ailleurs voir que la charmante femme qui danse sur cette vidéo est bien pourvue de ce côté là ! Cette danse est très esthétique et je suis sur qu’elle va faire de plus en plus d’adeptes .


[youtube http://www.youtube.com/watch?v=W1r6N33wueQ]

Mots-clés: ADRIANA Relaxer

Un bébé voit le jour sans une goutte de sang dans le corps !


 

bébé.jpgUn bébé voit le jour sans une goutte de sang dans le corps !

 

C’est un bébé miracle qui a vu le jour à Maidstone au Royaume-Uni. Oliver Morgan est né sans une seule goutte de sang dans le corps.

 

Selon The Sun qui annonce l’information, la grossesse de Kathy (36 ans) a été perturbée par une maladie que l’on appelle Vasa Previa et qui touche une grossesse sur 300. Cette maladie provoque la rupture d’un ou plusieurs vaisseaux sanguins au moment des contractions, ce qui peut causer une grave hémorragie chez le foetus.

 

Ce matin-là, Kathy, enceinte de 37 semaines et demi, s’est réveillée dans une mare de sang. Elle s’est rendue à la clinique de toute urgence. Après avoir subi plusieurs tests, il s’est avéré que c’était le sang du bébé qui s’écoulait de la sorte. Une césarienne a donc été réalisée immédiatement.

 

Mais rien n’était gagné pour le petit Oliver qui est né sans une seule goutte de sang dans le corps. A sa naissance, aucun rythme cardiaque n’était enregistré. Et pourtant, l’enfant a survécu grâce à la réactivité du personnel hospitalier qui a tout mis en oeuvre pour sauver le nourrisson. Après une transfusion sanguine, un massage cardiaque et l’administration d’oxygène au bébé, le miracle a eu lieu, les premiers battements du coeur d’Oliver ont retenti 25 minutes après sa naissance. Onze jours plus tard, le bébé miracle rentrait chez lui auprès de son grand frère, Jack, âgé de sept ans.

 

« Je remercierai les médecins juqu’à la fin de mes jours », confie la maman quinze mois après cette naissance mouvementée. Aujourd’hui Oliver est un petit bonhomme en parfaite santé. « Il marche et adore jouer à cache-cache ».

 

(CB/7sur7)


Pour regarder les photos cliquezici.

Il tue son chien, regrette son geste et se suicide – Insolite – 7s7


 

Illustration

Le nom de Nick Santino est inconnu chez nous, mais cet acteur américain est célèbre outre-Atlantique pour sa participation à différentes séries. L’homme, qui était âgé de 47 ans, s’est suicidé après une histoire tragique impliquant son fidèle compagnon, le chien Rocco.

C’est dans un immeuble à appartements de New York que vivait Santino, en compagnie de son chien Rocco, un pit bull avec qui l’acteur entretenait une forte complicité. Malgré le règlement de l’immeuble, qui autorise ses occupants à posséder des chiens, les voisins de Santino sont partis en guerre contre Rocco, et ont décidé de mener la vie dure à son maître afin de faire partir le chien du bâtiment, rapporte RadarOnline.

Si Santino supportait les coups bas et les plaintes de ses voisins les premiers jours, la vie est rapidement devenue très difficile à gérer pour lui. A bout de nerfs, l’homme a donc décidé d’emmener son chien chez le vétérinaire… pour l’euthanasier.

Mais Santino s’est très vite rendu compte de son énorme erreur et a été pris de remords. Il lui est rapidement devenu insupportable de repenser à sa décision et à son vieux compagnon, avec qui il entretenait une si belle complicité.

Pris d’une immense culpabilité, Santino a finalement décidé de rejoindre son chien, en se donnant la mort. Il a laissé un mot derrière lui expliquant les raisons de son acte. « Aujourd’hui j’ai trahi mon meilleur ami en le tuant. Rocco me faisait confiance et je l’ai trahi. Il ne méritait pas ça », a écrit Santino avant de se suicider.

L’homme avait adopté Rocco dans un refuge sept ans plus tôt, et avait toujours affirmé qu’il « n’avait pas sauvé Rocco, mais que Rocco l’avait sauvé ». (mlb)

29/01/12 13h10

"Mon mec souffre de sexomnie": témoignage d’un couple fatigué – Canal You – 7s7


 

La sexomnie est le fait de faire l’amour avec quelqu’un pendant qu’on dort. Récemment reconnue comme une véritable maladie, elle rend les gens temporairement amnésiques: ceux qui en souffrent n’ont généralement aucun souvenir de ce qu’ils ont fait. Kelly Rampling, une Britannique de 27 ans, est avec Stephen Davis, 27 ans également, depuis cinq ans. Le jeune homme est atteint de sexomnie.

Le couple a accepté de raconter leur étrange quotidien au journal The Sun. « La première fois que Stephan m’a demandé par SMS s’il m’avait

fait x, y et Z lors de notre dernière nuit ensemble, j’ai cru qu’il essayait juste de revivre le moment. » Stephen ne se souvenait en fait de rien.


Pas de préliminaires ni d’affection la nuit

 

 

« J’ai remarqué rapidement que faire l’amour avec lui au milieu de la nuit était très différent de nos relations sexuelles à d’autres moments. Il n’y avait pas de baiser, pas de préliminaires, pas d’affection. C’était: Bam, merci madame. Une nuit, j’ai essayé de lui parler pendant que nous faisions l’amour. Ses yeux étaient ouverts mais vitreux. Et il n’a eu aucune réponse. C’était comme avoir des relations sexuelles avec un zombie. »

Kelly a alors compris le problème. Un problème qui perdure encore aujourd’hui. « Il souffre encore de sexomnie. Il n’a pas vu de médecin, parce que c’est gênant. Les manigances nocturnes me fatiguent, surtout depuis que nous avons notre fils. J’ai l’habitude de le repousser et de le coucher sur son côté. J’aimerais que ça s’arrête. J’ai envie d’avoir des relations sexuelles avec mon copain quand il est pleinement éveillé. Quand il dort, ce n’est pas drôle du tout. »


Un problème qui fait rire les autres

 

 

Stephen lui, se dit encore « choqué » de savoir qu’il souffre de cette maladie, même si ça fait cinq ans que ça dure. « Nous avons une vie sexuelle très épanouissante. Après avoir fait l’amour, je revis souvent en m’endormant ce que nous venons de faire. J’imagine que ça me fait rêver d’elle, ce qui me conduit à remettre ça dans mon sommeil. » Les copains de Stephen le charrient. Ils le disent « gourmand. » « Ils rigolent quand j’en parle mais je doute qu’ils auraient trouvé ça drôle si ça leur arrivait à eux. »

Le fils de Stephen et Kelly aurait été conçu lors d’un épisode nocturne. La seule manière de s’en débarrasser est de consulter un spécialiste du sommeil. Cela permet également de comprendre pourquoi on en arrive là. Une étude menée au Canada a permis de constater qu’une personne sur 12 avait déjà participé ou initié une activité sexuelle alors qu’il dormait. C’est donc un problème plus présent qu’on ne le pense…

Dé.L.

28/01/12 15h33