Sida : la discrimination au cercueil sera-t-elle perpétuée ? | Rue89


 

Aurélia Frescaline

Etudiante en journalisme

Une publicité de 1955 pour un corbillard (Miller-Built via aldenjewell/Flickr/CC)

Les personnes atteintes du virus de l’immunodéficience humaine (VIH) pourraient continuer à subir une ultime discrimination : l’interdiction de soins funéraires.

Un arrêté du 20 juillet 1998 interdit en effet certaines opérations funéraires pour les personnes atteintes de maladies transmissibles. Le ministère de la Santé, qui n’a pas souhaité répondre à nos questions – « rien n’est encore décidé » –, pourrait renouveler cette interdiction sous peu. C’est en tous cas ce que craignent les associations.

Aujourd’hui, une autorisation de soins de conservation peut être refusée par le maire au motif que la personne est décédée du VIH : le corps est alors directement mis en bière puis le cercueil, fermé, empêchant les proches de voir le défunt.

Le Conseil national du Sida (CNS), instance consultative chargée de faire des recommandations au gouvernement sur toutes les questions liées au sida, s’est inquiété que le Haut conseil à la santé publique (HCSP) reprenne l’arrêté de 1998 pour émettre un avis au gouvernement.

Le HCSP avait souligné dans un avis antérieur, daté du 27 novembre 2009, les risques pris par le personnel lors des soins de conservation de corps des personnes atteintes du VIH.

« Les précautions universelles suffisent »

Pour Willy Rozenbaum, directeur du CNS :

« C’est une erreur pour le personnel des opérations funéraires de ne prendre de précautions que lors de diagnostiques avérés car 30% des malades ignorent leur statut.

De toutes façons pour ces personnes, les précautions universelles propres à tous les soins funéraires suffisent. »

Il souligne d’autre part la discrimination prévue par cet arrêté :

« Quand la famille souhaite des soins de conservation ça peut aboutir à un dévoilement indirect du diagnostic et c’est discriminant, alors qu’on sait très bien que si risque il y a, il ne nécessite que les précautions universelles. »

Un corps en décomposition est de fait dangereux, que le défunt soit malade ou pas, les précautions à prendre doivent être les mêmes.

Act Up Paris souligne qu’aucune contamination lors de soins de conservation n’a été décelée depuis la fin des années 80, lorsque les règles de protection obligatoires sont appliquées.

« Les études scientifiques montrent qu’aucun cas de transmission n’a eu lieu dans ce cadre. On considère que l’expertise institutionnelle qui dit le contraire doit être passée au crible. »

Act Up s’est emparé du sujet pour éviter que soit renouvelée une telle discrimination, et cela devrait aboutir à une réunion de concertation entre les associations, le CNS et le ministère début janvier.

Auteur : samychaiban

Licencié ès lettres modernes de « l’Ecole Supérieure des Lettres de Beyrouth » , faculté française dont les diplômes sont dispensés par l’Université Lyon III, je donne des leçons particulières en langue et littérature françaises, je prépare au Bac français et je compose des notes de recherches ou des memoires pour les étudiants des Universités francophones. Contactez-moi au 96170928822 ou au 9614923322 Né le 26 octobre 1947 , à Beyrouth ( Liban ) , j’ai passé ma jeunesse au Sénégal où j’ai vécu de 1951 à 1962.J’y ai fait mes études primaires et complémentaires chez les Pères Maristes à Hann ( Dakar ).Doté de mon BEPC en 1962, je suis retourné au Liban avec mes parents.J’ai fait mes études secondaires chez les Frères Maristes à Jounieh puis à Champville et ma Terminale A au Lycée Franco-Libanais à Beyrouth.J’ai eu ma « Licence ès lettres modernes » de « l’Ecole Supérieure des Lettres de Beyrouth » , faculté française dont les diplômes sont dispensés par l’Université Lyon III.J’ai enseigné la langue et la littérature françaises de 1962 à 2006,dans différents établissements scolaires tout en ayant comme point d’attache « Saint Joseph School »,Cornet Chahwan. J’ai pris ma retraite en 2006 pour des raisons personnelles. Je suis marié et père de famille.Je suis poète à mes moments perdus,romantique et fidèle à mes amitiés.Je suis AMOUREUX FOU DU LIBAN .

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s