Pensée du vendredi 30 décembre 2011.


 
« Devant le spectacle du monde actuel, on se dit évidemment que le pire peut toujours arriver : une guerre atomique, des épidémies, des catastrophes naturelles, etc., capables
d’entraîner la disparition de l’humanité. C’est pourquoi
certaines voix se font entendre pour annoncer que les fléaux
décrits dans l’Apocalypse vont s’abattre sur la terre.
C’est vrai que l’Apocalypse prédit la fin du monde, c’est
écrit. Mais en réalité les événements ne sont jamais
absolument déterminés. Suivant le comportement des humains, ils peuvent prendre une tout autre orientation. Il n’y a pas de détermination, il n’y a pas de destin irrévocable, ni pour
une personne, ni pour le monde entier.
Dieu n’est pas un tyran qui décrète des cataclysmes auxquels
personne ne peut remédier. Il a créé les humains avec une
volonté libre, ils disposent de leur avenir. S’ils vivent dans
l’inconscience, le désordre, ils déclenchent des courants
chaotiques, et alors évidemment les lois de la nature, qui sont
les lois de la justice, les amènent vers les catastrophes ;
c’est mathématique. Mais s’ils décident de s’assagir,
s’ils projettent autour d’eux des forces harmonieuses,
s’ils ne troublent plus l’équilibre de la nature beaucoup de
malheurs peuvent être évités. »

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Auteur : samychaiban

Licencié ès lettres modernes de « l’Ecole Supérieure des Lettres de Beyrouth » , faculté française dont les diplômes sont dispensés par l’Université Lyon III, je donne des leçons particulières en langue et littérature françaises, je prépare au Bac français et je compose des notes de recherches ou des memoires pour les étudiants des Universités francophones. Contactez-moi au 96170928822 ou au 9614923322 Né le 26 octobre 1947 , à Beyrouth ( Liban ) , j’ai passé ma jeunesse au Sénégal où j’ai vécu de 1951 à 1962.J’y ai fait mes études primaires et complémentaires chez les Pères Maristes à Hann ( Dakar ).Doté de mon BEPC en 1962, je suis retourné au Liban avec mes parents.J’ai fait mes études secondaires chez les Frères Maristes à Jounieh puis à Champville et ma Terminale A au Lycée Franco-Libanais à Beyrouth.J’ai eu ma « Licence ès lettres modernes » de « l’Ecole Supérieure des Lettres de Beyrouth » , faculté française dont les diplômes sont dispensés par l’Université Lyon III.J’ai enseigné la langue et la littérature françaises de 1962 à 2006,dans différents établissements scolaires tout en ayant comme point d’attache « Saint Joseph School »,Cornet Chahwan. J’ai pris ma retraite en 2006 pour des raisons personnelles. Je suis marié et père de famille.Je suis poète à mes moments perdus,romantique et fidèle à mes amitiés.Je suis AMOUREUX FOU DU LIBAN .

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s