Pensée du jeudi 21 juillet 2011.


« Il peut arriver que vous vous sentiez poursuivi par des images
qui vous alourdissent, vous troublent… Ne vous laissez pas
envahir, éloignez-les et remplacez-les par des images qui vous
redonnent la joie, le courage et l’espoir. Pour comprendre
l’importance des images, vous devez bien vous pénétrer du fait
qu’elles possèdent une vie, des pouvoirs, et donc que certaines
attirent la foudre, et d’autres font venir sur vous toutes les
bénédictions du Ciel.
Chacun de vous doit chercher à former en lui-même des images qui
l’arrachent à l’obscurité et aux pesanteurs terrestres ; et
lorsque vous n’y arrivez pas, aidez-vous de la contemplation de
tableaux, d’images peintes. Dans les temples, les églises, les
images saintes n’ont pas d’autre fonction que d’aider le croyant
à créer en lui un état grâce auquel il deviendra un récepteur,
mais aussi un émetteur des énergies divines. »

Omraam Mikhaël Aïvanhov
 

Violon et piano


Publié par poesiekatou ⋅ 13 avril 2011 ⋅ Laisser un commentaire

Filed Under , , , , , , , , , , , , ,

J’échange des pièces musicales avec une personne, dont le violon et le piano. Nos échanges sont strictement réservés aux pièces musicales.

Le son du violon qui se balance au rythme du métronome est doux et ravissant à l’écoute. Cette pièce me détend, le soir tout en écrivant j’aime l’écouter au gré des lettres que je laisse empreinte sur mon clavier qui se retrouve à l’écran sous mes yeux.

Douce mélodie aux rythmes mélodieux, caressant sans cesse le sens de l’ouie. Donnant droit à un répit, si exquise à écouter avec le piano en sourdine cette pièce me réanime.

J’embrasse cet air à grand bras ouvert, elle anime en moi une passion, elle me fait vibrer.

Je vous partage, ici sur mon blog, non pas seulement dans ma section lien musical mais également ici afin de vous la faire connaître

Les victimes de viol sont plus coupables que les violeurs « Laconnectrice’s Weblog


Publié le

L’affaire DSK nous rappelle une fois de plus combien il ne fait pas bon être victime de viol par les temps qui courent.

Dans certains payx du Moyen-Orient et D’Afrique les femmes violées sont tenues pour responsables de leur « salissure » et sont répudiées ou lapidées. En Occident, on est plus clément, on les calomnie et on recherche tous les moyens de ne pas leur rendre justice. Pire, dans l’affaire DSK, c’est le présumé violeur qu’on admire.

Nafissatou Diallo et Tristane Banon sont trainées dans la boue tandis que DSK continue à être loué et respecté alors qu’il trompe son épouse aux yeux du monde entier, qu’il est connu pour ses harcèlements sexuels, qu’il a quasiment contraint une de ses collaboratrices à avoir une liaison avec lui, qu’il achète des call girls et partouze allègrement. Dans l’affaire du Sofitel, on a déjà oublié qu’il avait acheté une call girl la veille et que le soir de son arrivée, il avait harcelé la réceptionniste pour qu’elle vienne prendre un verre avec lui dans sa suite.

Les mentalités rétrogrades de nos institutions perdurent malgré les lois qui sanctionnent les agressions sexuelles et criminalisent le viol en le jugeant en cour d’assises.

Pour la grande majorité de la population, une femme qui se fait violer est tout d’abord soupçonnée de mentir, ensuite soupçonnée d’avoir provoqué son agresseur, de l’avoir cherché.

Non seulement la femme violée se sent coupable d’avoir été violée, est profondément traumatisée mais elle n’ose pas porter plainte. La grande majorité des femmes violées ne dépose pas de plainte.

Les deux articles qui suivent donnent la parole à des spécialistes qui expliquent pourquoi les femmes violées préfèrent se taire.

Alexandra Moins, psychologue clinicienne à Fréjus

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2011/07/05/01016-20110705ARTFIG00608-sa-credibilite-sera-dix-fois-plus-mise-en-doute.php

Muriel Salmona, psychiatre et victimologue

http://blogs.mediapart.fr/blog/muriel-salmona/040711/la-nausee

Ma Planète LA CASE DES JOURS DE PLUIE


Ajouté le 11/05/2010 17:56:05 par COSMOS

LA CASE DES JOURS DE PLUIE


Toutes les bêtes de la brousse se réunirent, disant qu’elles  allaient faire une grande case à cause de la pluie. Mais le lièvre refusa de  venir, disant qu’il était malade, chaque fois qu’on l’envoyait chercher.  Cependant, on termina la case et trois jours après la pluie commença à tomber. Le lièvre accourut au grand galop pour s’y réfugier, mais les autres bêtes l’en  chassèrent, indignées. Le lièvre resta donc dehors, exposé à la pluie, puis le  soleil revint et toutes les bêtes se dispersèrent dans la brousse pour aller  chercher leur nourriture. Le lièvre, de son côté, se procura une très grosse  flûte. Cinq jours après, la pluie commença à tomber. Le lièvre arriva en courant  et entra le premier dans la case avec son instrument. Il chercha un coin où il  se cacha bien. Cependant, les autres bêtes entraient à leur tour. Quand elles y  furent toutes, le lièvre se mit à jouer de la flûte avec violence, ce qui  effraya tellement les bêtes qu’elles s’enfuiret en s’écrasant. Dehors,  cependant, elles finirent par s’arrêter et on se demanda : « Qu’y avait-il dans  la case ?
- Je n’en sais  rien, je n’en sais rien », répondaient les bêtes. L’éléphant ordonna alors à  l’outarde d’aller voir ce qu’il y avait. Quand l’outarde arriva, le lièvre se  remit à jouer de la flûte avec fureur et l’outarde, se sauvant, alla dire que la  chose effroyable était toujours dans la case.
L’éléphant eut alors l’idée  d’envoyer le chat qui, marchant sans bruit, pourrait arriver à la hutte sans  donner l’alarme et verrait prudemment ce qu’il y avait dedans. Le chat se cacha  au bord de la porte et entendit de nouveau le bruit, le lièvre soufflant sans  fin dans sa flûte. « Il n’y a pas moyen de rentrer, dit le chat. La chose  redoutable fait toujours du bruit. » L’éléphant alors envoya la hyène.
En  approchant de la case, celle-ci entendit du bruit et se sauva sans même aller  jusqu’à la porte : « Je suis entré dans la case, dit-il, et la chose a voulu me  donner un coup de lance. Je me suis enfui, elle m’a poursuivi, mais n’a pas pu  m’attraper. Enfin, bref, je suis sain et sauf et me voici.
- S’il en est ainsi, dit  l’éléphant, il faut abandonner la case. N’y allons donc plus. » De ce jour, les  animaux abandonnèrent la case au grand profit du lièvre qui en fit son lieu de  refuge ordinaire pour les jours de pluie.


CONTE BURKINABE

Mots-clés:COSMOSCONTE

Seychelles – La «coco-fesse» du prince William | Slate Afrique


Le prince William et son épouse Kate Middleton se souviendront de leur lune de miel aux Seychelles. A l’issue de leur escapade de 10 jours sur l’île paradisiaque, Jean-Paul Adam, ministre seychellois des Affaires étrangères, leur a offert un cadeau typiquement local: une coco de mer.

Jusque là, rien d’exceptionnel, sauf que cette noix, également surnommée «coco-fesse» en créole seychellois, est connu pour ses formes érotiques, rappelant indéniablement des fesses de femme. C’est sans doute la raison pour laquelle elle est traditionnellement offerte à de jeunes mariés. Le site d’information gallois WalesOnline raconte:

«La célèbre coco de mer, fruit d’un palmier dont on pensait autrefois qu’il poussait au fond des mers, est la plus grosse graine du règne végétal et ne se trouve que dans les îles Praslin et Curieuse des Seychelles.»

BBC News ajoute qu’en Chine, «la chair de la noix est consommée comme aphrodisiaque». En outre, il existe des variétés mâle et femelle des palmiers, mais ce sont uniquement sur les femelles que poussent les noix.

«Une légende seychelloises raconte que durant les nuits de pleine lune, les cocotiers de mer se promènent autour de la forêt dans le but de s’accoupler.»

De nombreux mystères entourent ces palmiers au sein de la communauté scientifique. On ne connaît pas leur durée de vie exacte, ni les raisons pour lesquelles ils poussent nulle part ailleurs sur la planète. Selon le docteur Christopher Kaiser-Bunbury:

«Il n’y a aucun lieu comparable sur terre à la Vallée de Mai [sur l’île de Praslin, ndlr] […] Toute la matière inanimée [les feuilles mortes des cocotiers, ndlr] empêche toute autre plante de prendre racine et d’être en concurrence avec les cocotiers de mer. Regardez comme leurs feuilles géantes masquent le ciel. Elles privent toutes les autres plantes de lumière. Comme si elles avaient une stratégie.»

Alors que les îles granitiques des Seychelles sont connues pour leurs côtes luxuriantes, la Vallée de Mai est une forêt sèche où ne poussent que les cocotiers de mer.

«Les feuilles géantes des palmiers ont évolué de telle manière qu’elles capturent au moins 98% des eaux de pluie. Les feuilles font passer l’eau directement jusqu’à la base du palmier, comme pour s’assurer qu’aucune autre plante ne puisse en bénéficier.»

Lu sur WalesOnline, BBC News

Québec : Un auteur jeunesse accusé d’agression sexuelle armée ActuaLitté – Les univers du livre


Histoire qui gratte…

Rédigé par Clément S., le mardi 19 juillet 2011 à 18h41

C’est toujours un peu délicat… D’abord, le point de vue de la victime, ensuite la présomption d’innocence, et surtout, la question des faits… Il faut se restreindre à ce pour quoi la cour de justice de Montréal a été saisie : un romancier est accusé d’agression sexuelle.

Le 27 avril dernier, l’auteur Maxime Roussy passe devant le tribunal de Chicoutimi, avec six chefs d’inculpation, entre 2006 et 2010, avec entre autres agression sexuelle armée, et tromperie informatique. Du lourd qui lui valut une première condamnation, avec une injonction interdisant tout contact avec des mineurs, ses quatre filles y compris.

C’est que la victime de l’agression sexuelle avait moins de 16 ans au moment des faits.

En avril, le romancier s’en sortait avec une caution de 3000 $ et cette injonction. Mais en juin dernier, un passage devant la justice, à Chicoutimi lui permet de finalement voir ses enfants, en présence d’un autre adulte.

Auteur particulièrement populaire au Québec, Maxime Roussy, âgé aujourd’hui de 35 ans, avait rédigé un livre dans lequel il raconte les états d’âme d’une jeune ado de 14 ans. Son dernier ouvrage, datant de 2008, le Blog de Namasté était devenu particulièrement prisé avec plus de 75.000 exemplaires vendus, sur le mode d’un journal intime raconté à travers la toile.

Selon l’accusation portée par Me Marie-Josée Hamelin-Gagnon, c’est justement au travers du net que l’auteur était parvenu à gagner la confiance d’une fan rencontrée au cours d’un salon du livre. Une correspondance s’en est suivi, avant un rendez-vous dans la vraie vie. La jeune fille aurait alors eu de multiples rendez-vous dans des chambres d’hôtel avec l’auteur. Et c’est à l’une de ces occasions qu’aurait eu lieu l’agression.

L’enquête préliminaire a été fixée aux dates du 2 et 3 mai 2012. Et il reviendra au juge de déterminer si la preuve apportée par l’accusation est suffisante pour ouvrir le procès.


via Cyberpresse

Cette affaire avait alors soulevé la question posée par la Commission scolaire de Montréal, qui avait souhaité que dans le cadre des rencontres entre auteurs et élèves, les premiers puissent attester d’un casier judiciaire vierge. Un projet que l’Union des écrivains et écrivains du Québec avait dénoncé, avec l’appui de plusieurs signataires

Le mini-réfrigérateur qui fait le chaud et le froid !


 

frigo chaud  froid1.jpgLe mini-réfrigérateur qui fait le chaud et le froid !


Le spécialiste japonais en accessoires USB Thanko a récemment présenté un appareil qui ferait retourner dans sa tombe un certainCarl von Linde, l’ancien ingénieur allemand à qui l’on doit les réfrigérateurs modernes.

En effet, le groupe nippon vient de lancer un appareil unique en son genre un appareil baptisé Hot Cool Box. Il s’agit à priori d’un mini-réfrigérateur prévu pour stocker des boissons fraiches à proximité d’un poste de travail. De taille compacte, il peut accueillir une bouteille ou deux canettes tout au plus. Thanko oblige, Hot Cool Box est un appareil doté d’une connexion USB qui lui sert d’alimentation. Connecté à un laptop ou un PC de bureau, Hot Cool Box est un mini réfrigérateur fonctionnant dans les deux sens. Plus explicitement, il peut non seulement refroidir des boissons mais également les chauffer. Un interrupteur unique est disponible pour choisir entre un refroidissement ou un chauffage.

frigo chaud  froid 2.jpg

Utilisé comme frigo ou comme appareil de chauffage, Hot Cool Box est pratique en été comme en hiver. Cet accessoire à deux visages est actuellement disponible sur le site deThankoau prix de 37$.

tomsguide.fr

 

 

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

500€.jpgQui dit mieux : et maintenant, la maison à 500 euros

 

Après avoir lancé sur le marché il y a deux ans la voiture la moins chère du monde à moins de 2000 euros, Tata, un géant de l’industrie indien réitère l’expérience, mais cette fois-ci dans le domaine de l’immobilier

Une maison à 500 euros ! Encore moins cher que la voiture !

Cette maison en kit de 20 mètres carrés se monte en une semaine.

 

Une maison complète, avec portes, fenêtres et toit, et les murs intérieurs sont recouverts de jute ou de fibre de coco , précise Le Parisien. Bien sûr , il y est aussi proposé une version luxe de 30 m2 avec panneau solaire et véranda… pour quelques roupies de plus !

 

500€2.jpg

 

Tata espère vendre son produit au gouvernement indien pour le logement des plus démunis mais aussi à des particuliers.

La voiture hyper low cost n’avaient pas été un succès en raison des délais de fabrication et de « problèmes de sécurité »… espérons qu’il n’en sera pas de même avec la maison à 500 euros !

 

Chez nous, on en est à la maison à 100 000 euros… alors question délais et fiabilité, vous avez des témoignages ?

 

lepost.fr

Ouganda – Des hommes violés brisent le silence | Slate Afrique


Le viol utilisé comme arme de guerre est désormais une réalité connue de tous. Chacun pense qu’il ne concerne que les femmes, car elles en sont la plupart du temps les seules victimes. Mais le reportage réalisé en Ouganda par le magazine The Observer paru dimanche 17 juillet 2011 nous montre que les hommes subissent eux aussi ces violences sexuelles.

Le récit commence par l’histoire d’un homme dont le nom n’est pas cité. Il a subi un viol pendant sa fuite au Congo, au moment de la guerre civile ougandaise. Pris par les rebelles et séparé de sa femme, «ses geôliers l’ont violé 3 fois par jour pendant 3 ans».

L’homme finit par raconter son agression au détour d’une visite de sa femme auprès d’une conseillère du Refugee Law Project, une association qui aide les réfugiés à dépasser leurs traumatismes. Son épouse, venue évoquer les difficultés de son mari à avoir une activité sexuelle, le convie à rencontrer la conseillère. Posant une serviette hygiénique sur le bureau de cette dernière, il lâche: «Ça m’est arrivé, je souffre, [maintenant] je dois utiliser ça».

En plus de la honte que ressentent souvent ces hommes, il y a la peur d’être jugés:

«En Afrique, aucun homme n’est autorisé à être vulnérable. Vous devez être masculin, fort. Ne jamais fondre en larmes. Un homme se doit d’être un leader et d’assurer pour toute la famille», pointe du doigt Salomé Atim, une responsable du Refugee Law Project.

Jean-Paul, un autre homme violé à de multiples reprises, n’ose pas en parler à son propre frère:

«J’ai peur qu’il dise, « maintenant, mon frère, tu n’es plus un homme »».

Par ailleurs, évoquer son martyre peut avoir de lourdes conséquences pour les hommes abusés. Certains sont abandonnés par leurs femmes, qui partent avec les enfants, après avoir avoué à leur épouse le drame dont ils ont été victimes. En Ouganda notamment, ces hommes risquent de surcroît d’être considérés comme gays et arrêtés à ce titre.

Personne ne semble vraiment prêt à entendre le récit de ces victimes. Lana Stemple, une chercheuse à l’université de Californie, a consacré une étude intitulée «Viol masculin et droits de l’Homme» (PDF). Elle y reconnaît que le récit communément accepté est que «les victimes de viols sont des femmes dans un environnement dans lequel les hommes sont traités comme un groupe monolithique d’auteurs [potentiels de viols]».

Pourtant, poursuit The Observer, Stemple montre que «la violence sexuelle est une composante des guerres dans le monde entier suggérant que les organismes d’aide internationaux ratent les victimes masculines. Sur les 4.076 ONG passées en revue, seules 3% d’entre elles mentionnent [les viols d’hommes] dans leurs rapports».

Lu sur The Observer

Les asthmatiques doivent bien préparer leurs voyages – Le Point


« Asthmatiques, des conseils pratiques pour bien voyager ! »

Les asthmatiques doivent bien préparer leurs voyages

Les allergiques à la poussière et aux acariens doivent éviter de s’asseoir à côté des bouches d’aération dans un train et réduire la ventilation de la voiture.© Valinco / Sipa

Par Anne Jeanblanc

Les asthmatiques doivent anticiper les différents risques potentiels pour profiter pleinement de leurs voyages, qu’ils soient touristiques ou professionnels. Et des précautions sont à prendre, même pour des destinations proches et des trajets courts, puisqu’il leur suffit de monter dans un avion, un train, voire une voiture, pour se retrouver parfois confrontés aux désagréments générés par l’asthme. En d’autres termes, le simple fait de changer de lieu et d’être exposé à des allergènes peut perturber l’équilibre de l’asthme et déclencher des crises.

Tout d’abord, les spécialistes ne cessent de rappeler qu’un asthme équilibré est un asthme maîtrisé. Les patients ont donc tout intérêt à revoir leur médecin avant de partir – s’ils ne l’ont pas consulté depuis longtemps – pour que ce dernier vérifie leur fonction respiratoire, qu’il renouvelle et éventuellement qu’il adapte leur traitement. Il leur est également recommandé de discuter avec lui de la destination envisagée pour bénéficier de conseils spécifiques ainsi que de la composition de la trousse d’urgence à emporter. D’autre part, un voyage est contre-indiqué dans les jours qui suivent une crise sévère.

Choisir sa saison de départ en vacances

Les asthmatiques doivent adapter le style de leurs vacances à la gravité de leur maladie et à leurs possibilités physiques. Et selon le type d’allergie dont ils souffrent, ils doivent choisir leur saison de départ, le mode d’hébergement ou encore le type d’alimentation (et, le cas échéant, connaître la traduction dans la langue du pays des produits à éviter).

Dans une brochure spécialement éditée pour cette journée, on peut lire : « Quelques règles de bon sens s’imposent, comme par exemple éviter les séjours à la ferme si on est fortement allergique aux pollens et aux poils d’animaux ; ou encore renforcer son traitement si l’on sait par avance qu’on va séjourner dans un lieu où les allergènes sont nombreux (acariens, moisissures, graminées…). Et, si possible, réserver des hôtels ou des locations où les animaux ne sont pas admis, si l’on est allergique aux poils de chien et de chat. »

Faire du sport, c’est possible

En ce qui concerne la pratique d’un sport, elle est largement conseillée et les contre-indications absolues sont très rares. La natation, notamment, est très bien tolérée, tout comme la marche à moyenne altitude, même si chacun doit adapter ses activités à la sévérité de sa maladie et à ses capacités physiques. Les spécialistes rappellent que la prise du médicament avant le début d’une activité sportive peut empêcher une crise d’asthme induite par l’effort. Néanmoins, ils conseillent à ceux qui font du sport avec un moniteur de prévenir ce dernier pour qu’il en tienne compte.

Enfin, il est indispensable de suivre son traitement régulièrement et aux doses prescrites, que l’on souffre d’asthme ou de toute autre maladie chronique. Il est aussi nécessaire, si l’on part à l’étranger, d’emporter avec soi des doses suffisantes de médicaments pour couvrir la durée du séjour et de se renseigner au préalable sur leurs équivalents (donc de connaître le nom de la molécule chimique). Dernier point : les malades doivent toujours garder leur traitement à portée de main, car une valise mise en soute ou restée dans le coffre d’une voiture dans la cale d’un bateau est inaccessible en cas de besoin. Quant aux aérosols, ils ne doivent subir ni dépressurisation ni exposition au plein soleil dans une voiture fermée.

LES PENSÉES…


images drôles oups

Pensée canine

 

Si ça ne se mange pas et si ça ne se baise pas, pisses dessus…

 

Pensée féminine

 

Mieux vaut rater un baiser que baiser un raté.

 

Pensée masculine

 

Les mini-jupes c’est comme les sondages, ça donne des idées mais ça cache l’essentiel.

 

Pensée festive

 

Verre vide je te plains, verre plein, je te vide.

 

Pensée capitaliste

 

Ce qui est à moi est à moi, ce qui est à toi est négociable.

 

Pensée philosophique

 

La vie est une maladie mortelle sexuellement transmissible.

 

Pensée professionnelle

 

Le travail d’équipe est essentiel. En cas d’erreur, ça permet d’accuser quelqu’un d’autre.

 

Pensée sportivePlus tu pédales moins fort, moins t’avances plus vite.

 

Pensée profonde

 

Mieux vaut se taire et laisser croire que l’on est idiot que d’ouvrir la bouche et le prouver.

 

(merci à HENRI IV pour cette farce)