Pensée du 31/05/2010.


Pensée du 31/05/2010.

"La grande majorité des connaissances mises à la disposition des
humains leur donnent la maîtrise de la matière et leur assurent
le succès. C’est très bien, mais à cause de la façon dont elles
leur sont présentées, elles les éloignent de plus en plus de
l’esprit. Voilà la cause de la plupart des déséquilibres que l’on
constate chez les individus et dans la société.
Le livre de la Genèse s’ouvre par ces mots : « Au commencement
Dieu créa le ciel et la terre ». Cette phrase résume idéalement
toute la philosophie de l’esprit et de la matière. Le ciel, c’est
l’âme, l’esprit, la splendeur des vertus. La terre, c’est le
monde physique, et toutes les activités matérielles auxquelles
l’homme peut s’adonner. Puisque la terre a été créée, c’est
qu’elle est nécessaire. Mais Moïse, qui était un grand Initié, a
nommé tout d’abord le ciel et ensuite la terre. Tandis que pour
la plupart des humains la terre passe avant le ciel. Et même pour
certains il n’y a pas de ciel du tout, mais seulement la terre ;
c’est pourquoi le monde matériel finit par les engloutir.
L’équilibre ou le déséquilibre, dans chaque être humain, a pour
cause les rapports qu’il sait ou ne sait pas établir dans sa vie
entre l’esprit et la matière."

Omraam Mikhaël Aïvanhov

 
841

Tes yeux.


Tes yeux.

 

Je sens la vie m’échapper

Et loin de moi s’en aller

Au rendez-vous de tes yeux,

Aux reflets vertigineux.

 

Tes yeux ont une magie

Qui enjolive ma vie ;

Ils font de l’éternité

 Un fol instant du passé.

 

Tes yeux sont pour moi uniques

Par leur langage mystique,

Par leur douceur éthérée

Débordante de bonté.

 

Tes yeux me prennent très loin

Au-delà de mon destin,

En dehors de l’univers,

Dans un monde pur et clair.

 

Tes yeux sont mon paradis,

Le refuge de ma vie,

La prison de mon bonheur,

Le doux baume de mon cœur.

 

Sami Chaiban.

04/08/2003.

Le 31 mai dans l’histoire


Le 31 mai dans l’histoire
 
1859 : mise en service de l’horloge de la tour du Parlement britannique à Londres. La cloche de Big Ben a retenti pour la première fois le 11 juillet 1859 ;
1923 : naissance du prince Rainier III de Monaco (mort le 6 avril 2005) ;

1930 : naissance de l’acteur américain Clint
Eastwood ;
1961 : l’Afrique du Sud devient une république ;
1962 : Adolph Eichmann est reconnu coupable de la mort de millions de juifs et exécuté ;
1987 : ouverture du Futuroscope en France ;
1991 : signature d’un accord de paix en Angola ;
2003 : dernier vol du Concorde sous les couleurs d’Air France.

 

Heureuse capitulation


31 Lundi
mai

Ils ont oublié l’Éternel, leur Dieu. – Revenez, fils infidèles ; je guérirai vos infidélités… – Nous voici, nous venons à toi, car tu es l’Éternel, notre Dieu.
Jérémie 3. 21, 22
C’est en revenant et en vous tenant en repos que vous serez sauvés.
Ésaïe 30. 15

Heureuse capitulation

Capituler devant l’amour de Dieu, c’est renoncer à se débattre pour se sauver soi-même, c’est reconnaître que l’on est sans ressources devant la sainteté de Dieu. Oui, c’est un vrai mystère que de se savoir aimé par un Dieu qui devrait nous condamner à cause de notre nature rebelle.

Capituler, c’est croire que Dieu m’aime tel que je suis. C’est lui faire confiance et croire que son Fils Jésus Christ est venu sur la terre pour porter le châtiment de mes péchés, qu’il a été crucifié pour moi. N’est-ce rien pour vous, que Dieu ait accepté son sacrifice et puisse ainsi recevoir avec justice tous ceux qui croient en son Fils ? Jésus est le salut : “Crois au Seigneur Jésus et tu seras sauvé” (Actes 16. 31).

Capituler devant Dieu, c’est donc connaître le plus grand bonheur de son existence. C’est connaître Jésus, le Fils de Dieu, comme son Sauveur. C’est la paix avec Dieu, la paix après la lutte et la peur, une paix qui se traduit par la joie et la louange.

Le croyant devra pourtant affronter des situations nouvelles et difficiles, mais son âme est libérée, paisible, heureuse : elle a trouvé son Sauveur, son Seigneur. Assurément, chaque conversion est un véritable miracle de l’amour divin qui nous libère de nos luttes vaines et fait plier notre orgueil.

Je m’incline devant Dieu parce qu’en lui j’ai trouvé mon Maître, mais c’est un maître bon et plein de grâce. Il nous attend comme un père attend son fils qui a quitté la maison. “Revenez, venez” (Ésaïe 21. 12).

labonnesemence

Le paintball


Le paintball, un jeu très règlementé

Le paintball est une activité physique ludique à pratiquer en famille ou entre amis. Zoom sur ce loisir pour le moins original, mais qui n’est pas à mettre entre toutes les mains !

Le paintball est une activité physique de loisir qui oppose deux groupes, de cinq à sept joueurs. Ces derniers ont pour mission de récupérer un drapeau situé dans le camp adverse, et de le ramener dans sa zone de départ en un temps limité. Pour cela, les joueurs sont équipés de pistolets (appelés marqueurs) qui envoient des billes de peintures. Le but est de toucher son adversaire avec une bille afin de l’éliminer. Chaque équipe doit donc adopter une stratégie, en fonction du terrain de jeux mais aussi de la place occupée par chacun.

Un équipement spécifique sur des terrains balisés. Les joueurs sont équipés de masques de protection et de marqueurs. Ces derniers propulsent des billes de peinture, qui sont en fait des capsules renfermant une gélatine colorée. D’autres accessoires sont également nécessaires : le bouchon de canon pour stopper un éventuel tir accidentel, le loader qui est le chargeur de billes, ou encore la bouteille de gaz. En France, on ne peut pas jouer sur un terrain public. Il faut donc se rendre dans des clubs  proposant soit des salles soit des terrains privés et balisés. On achète un crédit de billes de peinture. Une partie peut durer entre dix minutes et une paire d’heures.

Des règles de sécurité assez strictes.  Cette activité peut être risquée si on ne suit pas les consignes de sécurité et/ou si elle n’est pas encadrée. Ainsi,  la zone de jeu doit être délimitée par des filets de protection. Côté matériel, le masque et le chargeur doivent être conforme aux normes (vitesse de tir, masque intégral). Côté vestimentaire, le joueur doit porter une tenue protectrice. En effet, les marqueurs  projetant les billes à la vitesse de 90 mètres par seconde, on a rapidement de gros bleus si l’on est touché.  Même s’il n’y a pas de réglementation pour la tenue, il vaut mieux porter en plus du casque intégral, des gants et une combinaison de chantier avec  des habits un peu épais et confortables en dessous. 

Le paintball sportif. Il est possible aussi de pratiquer cette activité en tant que sport lorsque l’on rejoint un club. L’adhérent devra alors acquérir une licence, qui lui permettra de posséder son propre matériel, d’être assuré en cas d’accident mais aussi de participer à des compétitions. Pour plus d’informations sur la pratique de cette activité physique et sur les clubs, rendez-vous sur le site internet de la Fédération de Paintball Sportif (FPS).

Léa, rédaction de MaNews

LE PRINCIPE DU VIDE!


LE PRINCIPE DU VIDE!
 de Joseph Newton

Avez-vous l’habitude de conserver des objets inutiles, en pensant qu’un jour, qui sait quand, vous pourriez en avoir besoin?

Avez-vous l’habitude d’accumuler de l’argent et de ne pas le dépenser parce que vous pensez que vous pourriez en manquer à l’avenir?

Avez-vous l’habitude de mettre en réserve des vêtements, des chaussures, des meubles, des ustensiles et autres fournitures domestiques que vous n’avez pas utilisés depuis quelque temps déjà?

Et en vous.? Avez-vous l’habitude de garder des reproches, du ressentiment, de la tristesse, des peurs et plus encore?

Ne le faites pas! Vous allez à l’encontre de votre prospérité!

Il est nécessaire de faire de la place, de laisser un espace vide pour permettre à de nouvelles choses d’arriver dans votre vie.

Il est nécessaire de vous débarrasser de toutes les choses inutiles qui sont en vous et dans votre vie afin que vienne la prospérité.

La force de ce vide est une force qui va absorber et attirer tout ce que vous souhaitez.

Tant que vous retenez matériellement ou émotionnellement des sentiments anciens et inutiles, vous n’aurez pas de place pour de nouvelles opportunités.
Les biens doivent circuler.

Nettoyez vos tiroirs, les armoires, les ateliers, le garage…. Donnez ce que vous n’utilisez plus…

L’attitude qui consiste à garder un amas de trucs inutiles enchaîne votre vie en bas.

Ce ne sont pas les objets que vous gardez qui font stagner votre vie… mais plutôt l’attitude de garder…

Quand nous gardons en réserve, nous envisageons la possibilité du manque, de la pénurie..

Nous croyons que cela pourrait manquer demain et que nous ne serons pas capables de satisfaire ces besoins.

Avec cette idée, vous envoyez à votre cerveau et à votre vie deux messages :

Que vous ne faites pas confiance à l’avenir et que vous pensez que ce qui est nouveau et ce qui est meilleur ne sont pas pour vous.

Pour cette raison, vous vous réconfortez en conservant de vieux trucs inutiles.

Débarrassez-vous de ce qui a perdu ses couleurs et son éclat …

Laissez entrer chez vous et en vous-mêmes ce qui est nouveau…

C’est pourquoi, après avoir lu ceci…
Ne le gardez pas…
Faites-le circuler.

Puissent la prospérité et la paix venir à vous rapidement…

Face aux journalistes


Face aux journalistes, Frédéric Mitterrand défend la langue française

Le ministre de la Culture entre en lutte contre les mauvais usages.

facebook wikio digg twitter google

Rédigé par Victor de Sepausy,

 le dimanche 30 mai 2010 à 07h08

 

Le ministre de la Culture, Frédéric Mitterrand, s’est posé en défenseur du bon usage du français lors d’un déplacement dans la ville d’Anger. Le ministre et écrivain reproche notamment aux journalistes de corrompre notre langue.

En oubliant l’emploi correct de la forme interrogative ou en laissant de côté le subjonctif et la concordance des temps, le français se trouve maltraité par les professionnels de l’information. Allant plus loin dans ses attaques, M. Mitterrand affirme que les journalistes font courir au bon usage de notre langue un risque encore plus grand que les apports de l’anglais.

A entendre ainsi parler le ministre de la Culture, on se demande presque s’il n’en oublie pas qu’il n’est pas celui de l’Education nationale. Mais, avec l’arrivée de l’iPad, M. Mitterrand se montre très optimiste pour la presse papier qui saura sans doute profiter au mieux de ce nouveau terminal de lecture.

Toutefois, le ministre recommande tout de même, sans vouloir donner dans le passéisme, un contact répété avec « le vrai livre », sous-entendu celui qui est fait de papier. Oui, certainement, on ne sait pas encore quelles seront les conséquences dans l’évolution de nos habitudes de lecture de l’emploi de ces nouveaux modes de transmission de la culture.

N’oublions pas que M. Mitterrand s’est rendu, au départ, à Anger, pour commémorer le 450ème anniversaire de la mort de Joachim du Bellay (1522-1560). Cet ardent défenseur du français, dans un temps où langues grecque et latine étaient encore la norme, signa notamment en 1549 la Défense et illustration de la langue française.

Les heures supplémentaires augmentent les risques cardiaques !


Les heures supplémentaires augmentent
les risques cardiaques !
Mardi 18 mai 2010

Le travail, c’est la santé ! Mais cela s’applique-t-il aux heures supplémentaires ? Il semblerait que non, selon une étude réalisée auprès de 6 000 fonctionnaires britanniques : 3 heures quotidiennes en plus d’une journée habituelle de 7 à 8 heures augmenteraient le risque de problèmes cardiaques de 60 % !

"Travailler plus pour gagner plus", ou "travailler plus pour mourir plus" ? Alors que les cas de stress au travail, voire de suicides, sont de plus en plus médiatisés, une étude anglaise pointe les risques liés à l’accumulation des heures supplémentaires.

Des scientifiques de l’University College Of London ont suivi plus de 6 000 fonctionnaires britanniques âgés de 39 à 61 ans pendant une dizaine d’années. L’objectif était de vérifier si le fait d’effectuer des heures supplémentaires pouvait être relié à un risque accru de problèmes cardiaques.

Résultat, les fonctionnaires travaillant 10 à 11 h par jour augmentent leur risque de développer des incidents cardiaques (infarctus, angine de poitrine) de 60 % par rapport à ceux qui ne travaillent que 7 à 8 h. Cette augmentation du risque cardiovasculaire est indépendante des autres facteurs traditionnellement recherchés (hypercholestérolémie, hypertension artérielle, tabagisme, sédentarité, diabète, surpoids, obésité).

D’après les chercheurs, l’association entre un surplus de travail et la survenue de problèmes cardiaques apparaît claire. Néanmoins les causes restent floues et plusieurs comportements sont avancés pour expliquer cette observation. Est-ce la conséquence de la relation entre travail acharné et comportements de type agressif, compétitif, tendu et hostile ? Les chercheurs avancent également l’anxiété et le manque de sommeil allant souvent de pair avec les fonctionnaires aux rythmes les plus intenses.

"Cette étude soulève des questions supplémentaires sur la façon dont notre vie au travail peut influer sur le risque de maladies cardiaques", selon Cathy Ross, de la British Heart Foundation.

Frédéric Tronel

Source : "Overtime work and incident coronary heart disease : the Whiteall II prospective cohort Study", Virtanen M. et coll., 11 mai 2010, résumé accessible en ligne (en anglais)

LES ADOS SAUVENT JEAN CHAREST…


Une image de Rigolus - Un petit rasage

 

LES ADOS SAUVENT JEAN CHAREST…
Trois adolescents sauvent Jean Charest de la noyade dans le St Laurent à la hauteur de Montmagny

Très reconnaissant, Jean Charest leur demande ce qu’ils désireraient en guise de remerciement.

Le premier lui répond :

"j’aimerais un scooter pour aller à l’école car mes parents n’ont pas les moyens de m’en acheter un…"

Jean Charest rétorque :

"OK, tu m’as sauvé la vie, je vais être généreux. Tu auras ton scooter"

Le second demande : "j’aimerais une play-station 3 car je n’ai pas d’argent pour m’en acheter une et mes parents ne veulent pas…"

Jean Charest dit :

"Pas de problème. Je suis tellement reconnaissant que je t’offre même une deuxième commande pour jouer avec tes copains"

Et, s’adressant au troisième :

"Et toi, que désires-tu ?"

Le troisième répond :

"Moi, j’aimerais des obsèques nationales avec tout le cérémonial, la fanfare, etc."

Compte tenu de l’âge du jeune homme, Jean Charest ne comprend pas sa requête et lui demande pourquoi…

Le jeune homme lui répond :

"Parce que lorsque mon père va apprendre que je vous ai sauvé, il va me tuer !" …

(merci à JIM pour cette farce)