Pensée du 26/05/2010.


Pensée du 26/05/2010.

"Comment le principe masculin, le 1, a-t-il créé le principe
féminin, le 0, la matière ? En se recourbant et en joignant ses
deux extrémités. À ce moment-là, le cercle s’est formé, ce cercle
qui représente la matière, l’univers tout entier. Le 1, le
principe créateur, est donc premier en toutes choses, et le 0, la
création ou la créature, le suit nécessairement. En mettant le 1
devant le 0, on augmente 10 fois sa puissance : le 1 devient 10.
Mais si on fait l’inverse, 01, on la diminue 10 fois.
Transposons maintenant ce phénomène dans la vie intérieure : si
vous vous mettez, vous, la créature, c’est-à-dire le 0, en
premier, et le 1, le principe divin, à la deuxième place, après
vous, vous diminuez vos qualités et vos possibilités
d’avancement. Tandis que si vous dites : « Seigneur, il n’y a que
Toi qui es véritablement grand, puissant et sage, je vais Te
mettre devant moi, toujours à la première place et je Te
suivrai », vous augmentez vos capacités, vous devenez le 10.
Voilà l’attitude du véritable spiritualiste : il donne la
première place au Seigneur pour être bien conseillé, bien dirigé."

Omraam Mikhaël Aïvanhov

 
803

Le doute


Le doute

Ajouté le 05/15/2010 15:33:00 par Cendrillon

Le doute suit l’âme
comme l’ombre suit le corps.
L’ombre n’empêche pas qu’on aille où l’on veut,
mais toujours fidèle et toujours présente.

On peut très bien avancer dans toutes les voies,
bonnes ou mauvaises,
mais elle est toujours là.
On oublie qu’elle est là
et c’est comme si elle n’y était pas,
mais elle est là.

Cependant,
si un homme se tient debout
sous les rayons du soleil,
l’ombre se rapetisse et se réfugie à ses pieds
où elle se cache.

Eh bien, c’est alors le vrai triomphe de la foi
dans les grandes âmes.

(Julien Green)


Mots-clés: Cendrillon

Le livre retrouvé


26 Mercredi
mai


Il arrivera, lorsqu’il (le roi) sera assis sur le trône de son royaume, qu’il écrira pour lui, dans un livre, une copie de cette loi… Et il l’aura auprès de lui ; et il y lira tous les jours de sa vie.
Deutéronome 17. 18, 19
Comme on sortait l’argent qui avait été apporté dans la maison de l’Éternel, Hilkija, le sacrificateur, trouva le livre de la Loi de l’Éternel donnée par Moïse.
2 Chroniques 34. 14

Le livre retrouvé

Lire 2 Chroniques 34. 14-33

Au cœur du Jura suisse, en bordure d’une route, se trouve une colonie de vacances tenue par des chrétiens. Peint le long de la façade, un verset de la Bible attire l’attention : “Tes paroles ont été pour moi l’allégresse et la joie de mon cœur” (Jérémie 15. 16). Cette phrase a-t-elle eu un écho dans le cœur de tous les jeunes ou les moins jeunes qui y ont séjourné ? Elle témoigne en tout cas d’un engagement sans équivoque de la part des fondateurs.

Au 7e siècle avant Jésus-Christ, le sacrificateur Hilkija a retrouvé le livre de la Loi de Dieu. Parmi les rois qui s’étaient succédé à la tête du peuple, nous ne savons pas combien s’étaient appliqués à en faire une copie et à le lire chaque jour. En tout cas le livre avait été perdu ! Et quand on le retrouve, quelle joie de le lire à nouveau, mais aussi quelle honte de l’avoir si longtemps négligé !

Nous pouvons avoir plusieurs bibles dans nos maisons, mais si elles prennent la poussière sur une étagère, elles ne servent pas plus que le livre caché jadis dans le trésor du temple. Prenons le temps de la lire, et même de recopier des versets, et notre Dieu fera en sorte qu’elle ait pour nous “le goût d’un gâteau au miel” (Exode 16. 31). “Je n’oublierai pas ta parole… J’ai de la joie en ta parole, comme un homme qui trouve un grand butin” (Psaume 119. 16, 162).

labonnesemence

Sarah Ferguson renoue avec le scandale, éclabousse la reine et son 2è fils


Sarah Ferguson renoue avec le scandale,

éclabousse la reine et son 2è fils

Sarah Ferguson, le 13 avril 2010 à New York (Photo Slaven Vlasic/AFP/Getty Images/Archives)
 

Lundi 24 mai 2010, 16h25
En se faisant piéger par un tabloïd dans une apparente tentative d’extorsion de fonds, Sarah Ferguson n’a pas seulement aggravé son cas aux yeux des sujets britanniques, elle a éclaboussé la reine et attiré l’attention sur les affaires controversées de son ex-époux, le prince Andrew.

"Cupide", "Stupide", "Pathétique" : Les médias rivalisaient de qualificatifs tous moins flatteurs les uns que les autres lundi pour dénoncer l’inconduite de la duchesse d’York, qui a quitté Londres pour Los Angeles en pleurs après la diffusion d’un enregistrement réalisé à l’aide d’une caméra cachée.

On l’y voit –les yeux écarquillés et le verre à la main– proposer à un journaliste du News of the World, célèbre pour ses interprétations de "faux Cheikh," "l’accès au prince Andrew", dont elle est restée proche 14 ans après leur divorce, pour la somme de 500.000 livres (560.000 euros). Dont 40.000 sous forme d’avance plus 1% sur toutes les transactions à venir. "Prenez soin de moi, et il prendra soin de vous", y assure-t-elle.

Le prince Andrew, "représentant spécial du Royaume-Uni pour le commerce international et l’investissement" depuis 2001, ignorait tout de la transaction, a insisté le Palais de Buckingham. Sarah Ferguson, qui s’est dite épouvantée par "son manque de jugement", avait au demeurant pris soin de préciser au reporter/business-man que le duc, "plus blanc que blanc," ne toucherait aucun des billets à l’effigie de sa mère.

Il n’empêche, le scandale était omniprésent en une des journaux lundi.

Tous ont rappelé la description de la duchesse faite jadis par Lord Charteris, ancien secrétaire particulier de la reine : "Vulgaire, vulgaire, vulgaire".

Le Prince Andrew (G), le 20 mai 2010 à Kuala Lumpur (Photo Saeed Khan/AFP/Archives)
 

Et d’énumérer ses innombrables gaffes, entorses au protocole et infidélités. Dont celle, immortalisée par la photo d’un paparazzi, un an avant sa séparation: elle montre la duchesse allongée torse nu au soleil du midi de la France, son conseiller financier John Bryan occupé à lui sucer le gros orteil.

La seule circonstance atténuante accordée à la divorcée est qu’elle aurait reçu en guise de pension alimentaire 15.000 livres par an du prince Andrew, pour élever les princesses Béatrice et Eugénie.

"Quand il s’agit des petits-enfants de la souveraine, un montant aussi insignifiant est une source de problèmes", a tranché The Guardian. Dans l’avalanche de réactions sur le net, nombreux sont ceux qui dénoncent "la pingrerie de la reine", 214è fortune du pays.

Toutefois, la Duchesse qui a tenté de gagner sa vie à coups de conférences sur la famille royale et de campagnes publicitaires pour "Weight Watchers", et qui a écrit un livre pour enfants –"Budgie l’hélicoptère"– est de son propre aveu "un panier percé", criblé de dettes.

Le scandale rejaillit sur son mari. Le prince, âgé de 50 ans, a tourné la page sur une jeunesse tumultueuse, et ses amours avec une actrice de films érotiques, Koo Stark.

"La pression est exercée sur lui, particulièrement en raison de son rôle quasi gouvernemental et un rien mystérieux de globe-trotteur", a relevé The Guardian.

Le Times conservateur redoute que sa position "ne soit compromise". Le Daily Telegraph relève que sa tâche officiellement non rémunérée lui vaut quand même des annuités de 249.000 livres prélevées sur la pension allouée à la souveraine par le Parlement, et quelque 150.000 livres de défraiements pour ses nombreux déplacements à l’étranger.

Les médias s’interrogent sur la nature des relations d’Andrew avec un milliardaire du Kazakhstan qui a racheté à prix d’or sa résidence du Berkshire; son récent hébergement dans une villa somptueuse du prince régnant d’Abou Dhabi; l’usage immodéré que l’ancien pilote d’hélicoptère de la Royal Air Force fait de ce mode de transport, selon le National Audit Office, l’équivalent de la Cour des comptes.

linternaute

Après avoir vaincu l’Everest, Jordan, 13 ans, redescend « KO » de la montagne


Après avoir vaincu l’Everest, Jordan, 13 ans,

redescend "KO" de la montagne

Jordan Romero, le 11 avril 2010 à Katmandou lors de la préparation de son ascension de l’Everest. (Photo Prakash Mathema/AFP/Archives)

Dimanche 23 mai 2010, 16h00
Le plus jeune alpiniste de l’Histoire à avoir conquis l’Everest, l’Américain Jordan Romero âgé de 13 ans, est redescendu "KO" du plus haut sommet du monde, selon son site internet dimanche.

L’adolescent originaire de Californie a atteint samedi matin le sommet de l’Everest (8.848 mètres), battant le précédent record du monde détenu par un Népalais de 16 ans, Temba Tsheri.

Arrivé sain et sauf au camp de base situé du côté chinois de la chaîne de l’Himalaya, il était "actuellement sur les rotules, KO", selon les commentaires de son équipe sur son site internet (jordanromero.com).

Le jeune garçon, qui rêvait de gravir l’Everest depuis qu’il avait vu un poster du sommet à l’école lorsqu’il avait neuf ans, a remporté cette victoire "avec style et instinct", selon son équipe.

Des dizaines de personnes lui ont envoyé des félicitations.

Mais cette expédition a aussi suscité des critiques d’alpinistes, estimant qu’il était trop jeune pour prendre conscience du danger et relever un défi qui a coûté la vie à des centaines d’adultes chevronnés.

"A 13 ans, on manque de maturité physique et mentale pour gravir une telle altitude", a estimé dimanche Ang Tshering Sherpa, président de l’association népalaise d’alpinisme. "C’était un gros risque", a-t-il dit à l’AFP.

De nombreux alpinistes ne survivent pas à l’altitude, d’autres périssent dans des avalanches et la route empruntée par Jordan, son père et sa belle-mère –tous deux férus d’alpinisme– est connue pour être pavée de chausse-trappes.

L’Everest le 4 décembre 2009 (Photo Prakash Mathema/AFP/Archives)
 
linternaute

Les autorités népalaises ne délivrent pas de permis pour l’ascension de l’Everest aux moins de 16 ans. La famille Romero s’était donc rendue de l’autre côté de la frontière népalaise pour escalader le versant nord-est de la montagne.

Des milliers de personnes ont gravi le sommet depuis l’ascension d’Edmund Hillary et Tenzing Norgay en 1953.

"C’est quelque chose que j’ai toujours eu envie de faire avant de mourir. Il se trouve que je le fais à cet âge là et il se trouve que ce serait un record du monde. Mais j’ai juste envie de gravir le sommet", avait-il confié à l’AFP à Katmandou avant son expédition.

Jordan a déjà escaladé, à 10 ans, le Kilimandjaro en Tanzanie (5.895 m), et à 11 ans le Mont McKinley en Alaska (6.194 m) et l’Aconcagua en Argentine, la plus haute montagne du continent américain (6.962 m).

 

Retour en France de Johnny Hallyday, qui doit subir des examens médicaux


Retour en France de Johnny Hallyday,

 qui doit subir des examens médicaux

 
Johnny Hallyday et son épouse Laeticia, de retour des USA, à l’aéroport de Roissy, le 23 mai 2010 (Photo Fred Dufour/AFP)
 

Dimanche 23 mai 2010, 00h31
Johnny Hallyday, hospitalisé pendant 16 jours fin décembre à Los Angeles, est rentré en France dimanche, ont constaté des journalistes de l’AFP à l’aéroport de Roissy.

Selon son entourage, il devrait subir mercredi des examens médicaux à l’hôpital du Kremlin-Bicêtre, dans le cadre de l’expertise judiciaire qui doit déterminer les circonstances exactes de ses problèmes de santé post-opératoires de l’hiver dernier.

Il devrait ensuite, toujours selon son entourage, partir en vacances en famille dans son chalet de Gstaad (Suisse).

Le rockeur, accompagné de sa femme Laeticia et de leur fille Jade, est arrivé peu avant 17H00 à Roissy. Accueilli par une foule de journalistes et quelques fans, il n’a fait aucune déclaration.

L’arrivée de la star et de son entourage, encadrés par un service d’ordre musclé composé de nombreux policiers, a suscité une bousculade assez mouvementée, pendant laquelle un enfant et plusieurs journalistes sont tombés à terre.

Johnny Hallyday était habillé tout en noir : chapeau, lunettes, veste en cuir sur un T-shirt et une croix en pendentif. Laeticia portait aussi des lunettes noires, une veste de tailleur blanche et un slim gris.

Le chanteur avait été opéré le 26 novembre dans une clinique parisienne d’une hernie discale, avant de passer 16 jours dans un hôpital de Los Angeles pour une infection consécutive à l’opération.

A la suite de l’hospitalisation en urgence de Johnny Hallyday, au mois de décembre à Los Angeles, l’entourage du chanteur avait lancé une polémique sur l’opération effectuée le 26 novembre 2009 à Paris par le Dr Stéphane Delajoux et l’éventuelle responsabilité médicale du chirurgien dans cette affaire.

Fin décembre, la justice a chargé deux experts médicaux, un infectiologue et un neurochirurgien, de mener une expertise médicale de Johnny Hallyday pour définir d’éventuelles responsabilités dans l’état de santé du chanteur.

linternaute

Descartes


Descartes revient en France dans une lettre

Une restitution historique, qui méritait bien un petit quelque chose…

facebook wikio digg twitter google

Rédigé par Cecile Mazin,

le mardi 25 mai 2010 à 15h41

 

 L’institut de France vient de nous informer que la semaine prochaine – ou celle d’après, en fait – se tiendrait en son sein une petite sôterie pour célébrer le retour au pays d’une lettre du philosophe René Descartes.

En effet, le Haverford College de Pennsylvanie restitue à la Bibliothèque de l’Institut de France, un courrier manuscrit de quatre pages, que Descartes avait adressé au Père Marin Mersenne, en 1641.

 

Cette dernière « éclaire l’histoire de la publication des Méditations métaphysiques, œuvre majeure du philosophe français. Disparue depuis le XIXe siècle elle a été retrouvée dans le fonds de manuscrits de la bibliothèque de cette université américaine, grâce aux travaux menés par deux chercheurs hollandais ».

Devant ce geste de mécénat majeur, la Fondation del Duca de l’Institut de France, présidée par Monsieur Gabriel de Broglie, chancelier de l’Institut de France, a souhaité remettre un prix de 15 000 euros à Haverford College afin de contribuer à ses actions de promotion de la langue française.

Et pour la petite histoire :

Elle fut écrite et expédiée depuis le château d’Endegeest, près de Leyde en Hollande, où Descartes s’était installé pour trouver l’isolement propice à ses travaux intellectuels. Elle est adressée au Père Marin Mersenne, religieux français érudit, qui était, comme Descartes, mathématicien et philosophe, et se trouvait au centre d’un réseau de savants de nombreux pays.
La lettre concerne en grande partie la publication des Méditations métaphysiques dont Mersenne s’occupait à Paris. Descartes avait aussi chargé Mersenne de recueillir sur son texte les commentaires des meilleurs esprits. L’ouvrage définitif comporte en effet, à la suite des six étapes de la réflexion de l’auteur ou « Méditations », une partie intitulée Objections et Réponses, ajoutée par Descartes en vue d’obtenir l’approbation de la Sorbonne. La lettre apporte des réponses à plusieurs questions concernant l’histoire de l’impression de l’ouvrage et éclaire certains passages des Objections et Réponses. Elle montre aussi qu’à l’origine le livre avait été organisé d’une façon différente.
Tout cela se déroulera le 8 juin prochain, à partir de 16h45, dans la bibliothèque de l’Institut de France… 

Acné : comment garder une peau saine ?


Acné : comment garder une peau saine ?

Par: tayach khalid
 
Pourquoi les traitements dermatologiques, les produits asséchants ne fonctionnent-ils jamais sur le long terme? Pourquoi l’acné revient-elle de plus belle, au bout de deux ou trois mois? Pourquoi n’existe-il pas à proprement parler de crème ou traitement miracle, seulement des produits plus adaptés que d’autres?
Parce l’acné n’est pas qu’un problème de peau: c’est l’ensemble de l’ organisme qui est concerné….
L’acné est un phénomène beaucoup plus complexe qu’on veut bien le croire.
Certains dermatologues s’entêtent à infliger leur patient des produits qui assèchent les muqueuses et la production sébacée. Leur effet n’est que momentané, quelques mois tout au plus. Mais à la longue, l’organisme s’habitue, il lui faut une dose ou un traitement plus fort. Et c’est ainsi que le patient du dermatologue se laisse entrainer vers un nouveau traitement, qui intoxique encore plus sa peau et son organisme. La spirale thérapeutique est enclenchée. Le corps est désormais dépendant, et l’acné demeure tout en s’aggravant.
Les antibiotiques sont des erreurs thérapeutiques immenses, l’excès de sébum étant lié à une intoxication et à un déséquilibre de production sébacée, et non aux bactéries.
Les antibactériens, les "savons surgras"? Des promesses commerciales mensongères, des « astuces marketing », qui décapent malgré tout la peau et ne rétablissent pas son équilibre.
Les forums?
Il y a à boire et à manger… et des exemples ou conseils donnés par des pseudos spécialistes…. qu’il ne faut surtout pas suivre.
COMMENT FAUT-IL S’Y PRENDRE POUR RESOUDRE VOTRE ACNE?
Le problème est complexe, mais la solution assez simple, en définitive.
Il faut commencer par cesser les traitements très intoxiquant que l’on vous inflige, et par lesquels les dermatologues aggravent votre sort.
Il faut suivre des règles d’hygiène de vie bien strictes, qui vous permettront:
o d’aider votre corps à se purifier et à se débarrasser des toxines qu’il cherche à rejeter par la peau,
o de limiter l’apport en toxines par la remise en question de votre alimentation
o d’acquérir certains réflexes fondamentaux et incontournables pour l’hygiène de votre organisme et de votre peau
o de choisir les produits les plus adaptés.
o Toutes ces informations, vous les trouverez dans le livre
« PLUS JAMAIS D’ACNE GRACE AUX METHODES NATURELLES »

tayach khalid
PLUS JAMAIS D’ACNE GRACE AUX METHODES NATURELLES

Source : http://Contenu-Gratuit.com

Il faut


 
 

Il faut avoir le sens de l’humour quand on vieillit !

 

 

On frappe à la porte :
 – Bonjour, Monsieur, voulez-vous nous faire un don pour les maisons de retraite ?

Et le vieux de s’écrier:

– Germaine, mets ton manteau et prépare ta valise !


Deux femmes d’un certain âge se présentent à la caisse du cinéma : 
– Faites-vous quelque chose pour les personnes âgées ?  

Oui, mesdames, nous les réveillons en fin de séance !


Deux petites vieilles toutes ridées discutent : 
– Tu te souviens, quand nous étions jeunes ? Nous voulions ressembler à Brigitte Bardot. 
– Oui, je me rappelle … 
– Eh bien, maintenant ça y est…


Le bus est en retard et le temps passe.. Au bout d’une heure, une des vieilles se tourne vers l’autre et dit :

– Tu sais, ça fait tellement longtemps qu’on est là à attendre assises sur le banc que j’ai le derrière tout endormi ! 
Et l’autre se retourne vers elle et répond: 
– Ouais, je sais! Je l’ai entendu ronfler!