Pensée du 12/05/2010.


Pensée du 12/05/2010.

"L’espace est un besoin de l’âme ; c’est dans l’immensité qu’elle
respire, qu’elle se dilate et se réjouit. Limitez-la, elle
étouffe, elle dépérit, elle s’étiole. Et c’est ce qui arrive aux
humains qui se laissent absorber par tous les détails matériels
de la vie quotidienne sans prendre une minute pour se plonger
dans l’immensité. Car l’âme souffre d’avoir dû accepter les
limites d’un corps. Un enfant qui naît est une âme qui se limite,
et cette limitation est indispensable pour permettre la
manifestation. Mais au moment de la mort, l’âme retourne vers
l’immensité.
La vie est faite de ces deux processus, la limitation et la
dilatation ; et pour mener une vie équilibrée, vous devez savoir
les appliquer dans votre existence. Vous entrez dans votre for
intérieur pour vous lier à l’univers, à l’Âme universelle… puis
vous revenez vous limiter pour travailler. Mais ne restez pas
trop longtemps dans la limitation, sinon vous allez vous ennuyer
et souffrir. Pensez à vous ouvrir à l’immensité."

Omraam Mikhaël Aïvanhov

 
680

DANS LA VIE


DANS LA VIE
 
Ajouté le 04/26/2010 03:18:26 par Margot942000
 

Dans la vie, on ne choisit pas qui on est, ni où on naît.

Il arrive que l’on trouve que le tri n’est pas fait comme on voudrait.

 

 

 

Avec ma plume, je tente de partager mon expérience

Pour dire que distance ne rime pas toujours avec indifférence.

On croit que les kilomètres peuvent être pour deux êtres des traîtres

Qui émoussent les cœurs avant qu’ils puissent se connaître

Et feraient perdre pied à des sentiments profonds

Qui sans fond ni surface seraient laissés à l’abandon.

 

 

 

C’est vrai qu’un être cher qui se trouve si loin de nous

Représente un profond manque tel un écrin sans bijou

Mais cependant, il demeure un phare à l’horizon

Qu’on ne pourrait pas percevoir en se trouvant sur son perron.

 

 

 

Le destin nous donne un lieu, une vie et un entourage

Qui peuvent être un atout au même titre qu’un carnage,

Mais nous avons tous la chance malgré cette maldonne

De chercher plus ou moins loin pour trouver la bonne personne ;

Celle qui malgré le ciel, le soleil, et ses nuages

Sait toujours trouver des paysages sans orages

Et qui avec la foudre dans une main et le cœur dans l’autre

Sait nous remettre sur le droit chemin qui n’est pas toujours le notre

Et nous aimer inconditionnellement pour ce qu’on est

Sans limite ni barrière qui pourrait la freiner.

 

 

 

Au risque de vous décevoir, je ne parle pas d’amour,

Mais de ce sentiment sans nom qui touche le cœur sans détour.

On le préjuge trop souvent, le disant trop superficiel,

Trop ambigu, trop lourd, trop naïf ou trop frêle.

Certains le croient même impossible entre un homme et une femme

Comme si ces ignorants pouvaient juger mon cœur à coups de blâme.

On l’attribue à l’amitié sans vraiment savoir ce que c’est,

Tel un diamant taillé mal trié et noyé parmi les graviers :

C’est ainsi qu’on coule des trésors dans le béton

Et qu’on ne sait jamais qui distinguera l’exception.

 

 

 

Ce sentiment si beau, j’ai fini par le trouver ;

Je le partage avec une autre qui l’a saisi de son coté :

Un partage à mille kilomètres de distance

Avec une femme qui n’est même pas en France.

Je ne peux pas décrire avec des mots ce que je vis

Mis à part que c’est merveilleux et que ça m’a sauvé la vie.

 

 

 

Les rares personnes qui ont trouvé ce grand trésor

Comprendront peut-être un peu ce que je vis avec aurore.

Les autres, je les encourage à cesser leurs préjugés

Et plutôt à prendre une pioche pour commencer à chercher.

Chacun a un trésor quelque part sur la terre ;

Encore faut-il le vouloir et le faire.

 

De mon ami DANCERS membre de Planète

Mots-clés: Dancers

Le 12 mai dans l’histoire


Le 12 mai dans l’histoire
 
1842 : naissance du compositeur Jules Massenet (mort le 13 août 1912).
1845 : naissance du compositeur Gabriel Fauré (mort le 4 novembre 1924).
1907 : naissance de Katharine Hepburn (morte le 29 juin 2003).
 1930 : première liaison aéropostale France-Brésil par Jean Mermoz.
1937 : couronnement de George VI, roi d’Angleterre.
1957 : mort du comédien et metteur en scène Erich von Stroheim.
1967 : Blow up d’Antonioni obtient la palme d’or au Festival de Cannes.
1975 : mort du peintre Jean Dubuffet.
2008 : en Chine, un séisme de magnitude 8 ravage la province du Sichuan (Sud-Ouest) et fait 87 000 morts.
2009 : l’ancien nazi et chef du camp de Sobibor, John Demjanjuk, est extradé des États-Unis pour être jugé en Allemagne.
pin0512

La Bible, mon amie, mon guide


12 Mercredi
mai

Je n’oublierai pas ta parole… Fais-moi vivre selon ta parole… Grande est la paix de ceux qui aiment ta loi.
Psaume 119. 16, 25, 165
Tes paroles ont été pour moi l’allégresse et la joie de mon cœur.
Jérémie 15. 16

La Bible, mon amie, mon guide

“Je peux me passer du téléphone, de la télévision ou de presque tout appareil de technologie moderne. Par contre, être privé de bons livres représente une vraie épreuve pour moi. Mais de tous les livres que j’estime, le plus précieux est de loin la Bible. C’est le plus sacré de tous les ouvrages pour la simple et bonne raison que Dieu en est l’auteur et non un homme.

La Bible est le seul livre posé sur mon bureau. C’est le cadeau d’adieu que j’ai reçu de ma mère à l’âge de dix-huit ans, lorsque j’ai quitté la maison pour aller étudier au-delà des mers. Ma mère priait que cette parole divine devienne mon guide et le fondement de ma foi dans un monde de chaos. Ses prières ont été exaucées ! La Bible est le livre que je connais le mieux au monde. Elle est mon amie. Il y a quelques années, notre maison a été menacée par un incendie. Des amis ont voulu savoir ce que je désirais sauver des flammes. J’ai répondu sans hésiter : “Ma Bible”.

Au cours des cent dernières années, la décadence morale a gangrené notre civilisation. Des hommes, des femmes, s’appuyant sur leur propre sagesse, ont rejeté la Parole de Dieu. Après l’avoir bannie et ridiculisée, ces gens se demandent à présent pourquoi nous croulons sous la violence, la corruption, le chaos.” (Philip Keller ; Vivre pour l’essentiel)

Lisons ce Livre qui a été le compagnon indispensable de tant de croyants au cours des siècles. Il a la puissance de s’imposer à chacun de nous comme la vérité et de nous mettre en relation avec son auteur.

labonnesemence

Le tapis rouge de Cannes, un juteux business dans les coulisses du 7e Art


Le tapis rouge de Cannes, un juteux business

 dans les coulisses du 7e Art

Monica Bellucci et Sophie Marceau en rouge… sur le tapis rouge le 16 mai 2009 à Cannes (Photo Valery Hache/AFP/Archives)
 

Lundi 10 mai 2010, 13h15
Synonyme de glamour et de paillettes avec son défilé de stars mitraillées par les photographes, le tapis rouge est devenu une véritable industrie où s’affrontent à coup de gros chèques, maisons de couture et joailliers.

En quelques années, aux Etats-Unis comme en Europe, magazines, sites internet, blogs et chaînes de télévision dédiées au tapis rouge ont vu le jour, offrant aux marques de luxe un terrain publicitaire inégalé.

Objet de toutes les sollicitations, les actrices en vue du moment se voient proposer de porter robes, bijoux et accessoires contre une rémunération dont les montants, tenus secrets, s’envolent.

"Pour les grandes maisons c’est un must et pour les jeunes griffes qui n’ont pas les moyens d’acheter des pages de publicité dans les magazines, c’est une communication gratuite extraordinaire", explique à l’AFP le styliste Maxime Simoëns, à la tête de la jeune maison qui porte son nom.

"Mais il faut vraiment établir un rapport d’amitié avec la star pour qu’elle porte nos vêtements, parce que nous sommes en concurrence avec de grandes maisons qui elles, paient", poursuit-il.

 

Les membres du jury Shu Qi et Asia Argento sur le tapis rouge le 13 mai 2009 à Cannes (Photo Anne-Christine Poujoulat/AFP/Archives)
 

Sur ces quelques mètres de tapis à l’entrée du palais des festivals de Cannes, comme aux Oscars de Hollywood – les deux événements de cinéma les plus médiatisés de la planète – "tout le monde est à vendre", affirmait Olivier Nicklaus dans son documentaire "Red Carpet", diffusé en février sur Canal +.

Au Festival de Cannes 2009, deux membres du jury auraient "touché 90.000 euros chacune pour porter une robe Armani le soir de la cérémonie d’ouverture", y affirmait-il. Selon cette enquête, aux Oscars l’an dernier "certains +deals+ auraient culminé à 250.000 dollars".

Ainsi les grandes marques aux colossaux budgets marketing, qui emmènent des équipes et des vestiaires entiers à Cannes, n’hésitent-elles pas à "louer" le corps des actrices, tels des espaces publicitaires.

Car le public s’identifie aux célébrités, lesquelles portent des vêtements de marques dont les médias du monde entier vont diffuser les images.

Et pendant le festival, les services marketing de ces marques inondent les journalistes de mails indiquant, d’heure en heure, quelles stars elles ont habillées, espérant voir leur nom cité dans un maximum de publications.

Un nom dont le public – à défaut de pouvoir s’offrir des robes couture – se souviendra au moment d’acheter un parfum, un sac ou une paire de lunettes.

Virginie Ledoyen, mutine, sur le tapis rouge cannois le 17 mai 2009 à Cannes (Photo Valery Hache/AFP/Archives)
 

Lors de la montée des marches, aux soirées et même aux galas de charité, les actrices égrainent devant caméras et micros, les marques qu’elles portent.

Et durant la rituelle séance de pose devant le mur de photographes où chaque seconde vaut de l’or, la coiffure et les gestes d’une actrice sont souvent calculés pour mettre en valeur des boucles en diamant, des escarpins…

Le jour même, ces tenues seront abondamment commentées par blogs et magazines qui distinguent les stars les plus élégantes mais épinglent aussi les plus mal fagotées, d’où une dictature rampante du conformisme.

Quant aux marques les plus puissantes, elles s’offrent les services des stars à l’année via un contrat publicitaire qui font d’elles des "égéries".

 

linternaute

Johnny dément une prochaine opération


Johnny dément une prochaine opération

et souhaite qu’on lui "fiche la paix"

Johnny Hallyday au Festival de Cannes, le 17 mai 2009 (Photo François Guillot/AFP/Archives)
 

Lundi 10 mai 2010, 10h09
Johnny Hallyday a démenti lundi matin qu’il allait subir prochainement une opération chirurgicale et a affirmé "en avoir assez de toutes ces fausses nouvelles", dans un message transmis à l’AFP par son service de presse.

"Je démens cette opération. Ça va énerver les détracteurs mais je me porte bien. Je suis en pleine forme", a ajouté le chanteur, faisant référence à une information d’Europe 1 qui avait affirmé lundi matin qu’il rentrait en France pour être opéré.

"J’en ai assez de toutes ces fausses nouvelles et de ces informations ridicules. J’en ai assez de ce feuilleton. Je veux qu’on me fiche la paix !", a déclaré Johnny Hallyday.

"Je reviens en France uniquement parce que c’est mon pays. La France me manque et mes amis aussi", conclut le chanteur.

Le site d’Europe 1 annonçait lundi matin que "Johnny Hallyday reviendra(it) à Paris d’ici quelques jours" et "sera(it) une nouvelle fois opéré une fois rentré en France".

Le chanteur avait été opéré le 26 novembre dans une clinique parisienne d’une hernie discale, avant de passer 16 jours dans un hôpital de Los Angeles pour une infection consécutive à l’opération.

linternaute

École laïque ?


École laïque ? Rappel des fêtes religieuses

Si vous souhaitez prendre votre journée pour la consacrer à votre culte, c’est possible

Rédigé par Victor de Sepausy, le lundi 10 mai 2010 à 09h02

Une bien étrange curculaire vient de tomber sur les bureaux du ministère.

Estampillée FP/n° 901, en date du 23 septembre 1967, elle rappelle que « les chefs de service peuvent accorder, aux agents qui désirent participer aux cérémonies célébrées à l’occasion des principales fêtes propres à leur confession, les autorisations d’absence nécessaires ».

Selon le calendrier donné par le ministère, les principales fêtes religieuses de l’année sont présentées. Avec une petite précision : « Ces autorisations d’absence sont accordées dans la mesure où cette absence est compatible avec le fonctionnement normal du service. »

Pour mémoire, voici de quoi il en retourne :

Fêtes catholiques et protestantes

Les principales fêtes sont prises en compte au titre du calendrier des fêtes légales.

Fêtes orthodoxes

  • Théophanie : jeudi 7 janvier 2010
  • Grand Vendredi Saint : vendredi 2 avril 2010
  • Ascension : jeudi 13 mai 2010
  •  

Fêtes arméniennes

  • Noël : mercredi 6 janvier 2010
  • Fête de Saint Vartan : jeudi 11 février 2010
  • Commémoration du 24 avril : samedi 24 avril 2010

Fêtes musulmanes

  • Al Mawlid Annabawi : vendredi 26 février 2010
  • Aïd El Fitr : vendredi 10 septembre 2010
  • Aïd El Adha : mardi 16 novembre 2010

Les dates de ces fêtes étant fixées à un jour près, les autorisations d’absence pourront être accordées, sur demande de l’agent, avec un décalage en plus ou en moins. Ces fêtes commencent la veille au soir.

  • Fêtes juives
  • Chavouot (Pentecôte) : mercredi 19 mai et jeudi 20 mai 2010
  • Rosh Hashana (Jour de l’an) : jeudi 9 septembre et vendredi 10 septembre 2010
  • Yom Kippour (Jour du Grand pardon) : samedi 18 septembre 2010

Ces fêtes commencent la veille au soir.

Fête bouddhiste

  • Fête du Vesak ("jour du Bouddha") : jeudi 27 mai 2010

La date de cette fête étant fixée à un jour près, les autorisations d’absence pourront être accordées, sur demande de l’agent, avec un décalage de plus ou moins un jour.

Ce qui est intéressant, c’est que la circulaire en question paraîtra prochainement au Bulletin officiel. Juste histoire de rafraîchir les mémoires.

Ce qui l’est d’autant plus, c’est que l’on ne mentionne pas (pas encore ?) l’autorisation pour les élèves de profiter de ces fêtes religieuses pour manquer une journée de cours. Si quelqu’un a une réponse à cela, elle sera la bienvenue.

Une école des parents


Une école des parents pour lutter contre l’absentéisme

Mais si l’absentéisme persiste après 6 mois les allocations familiales sont supprimées

Rédigé par Mario, le lundi 10 mai 2010 à 15h20

Pour lutter contre l’absentéisme scolaire, Éric Ciotti, président du conseil général des Alpes-Maritimes, a mis en place une école des parents à Nice.

Dans cette école, les parents apprennent comment retrouver leur autorité, lutter contre l’absentéisme de leur enfant, et organiser le temps de travail à la maison. Pour y accéder, ils doivent signer un contrat de responsabilité parentale (ou CRP). Par ce contrat mis en place grâce à la loi sur l’égalité des chances (mars 2006), ils s’engagent à être suivis par des travailleurs sociaux pendant 6 mois.

Si à l’issue de cette période, l’absentéisme n’est pas réglé, ils perdent leurs allocations familiales. Le Figaro révèle que sur les 65 contrats signés dans le département 80 % ont permis de régler le problème de l’absentéisme. Un dossier de suspension serait en traitement et devrait être suivi par d’autres.

Éric Ciotti ambitionne d’étendre ce système à la France entière. Il a fait une proposition de loi à l’Assemblée en ce sens. Elle sera étudiée le 16 juin. Selon lui : « Nous avons tous des droits et des devoirs, le problème, c’est que dans notre société, les droits sont devenus plus importants que les devoirs. L’absentéisme scolaire est un fléau. Il touche en moyenne 7 % des élèves. Nous avons mission de l’enrayer. Car un jeune qui erre dans la rue est un mineur en danger. Ce peut être aussi, pour lui, le premier pas vers la délinquance ».

On sait que la proposition de Ciotti est soutenue par le président de la République. Si en l’état, il est déjà possible de supprimer les allocations familiales (loi sur l’égalité des chances) pour absentéisme, ce pouvoir revient aux présidents de conseils généraux. et ils sont peu nombreux à l’appliquer. La proposition de Ciotti permettrait aux inspecteurs d’Académie de supprimer les allocations familiales en cas d’absentéisme répété. Elles seraient accordées de nouveau au bout d’un mois d’assiduité avec effet rétroactif, sauf si de nouvelles absences sont constatées.

Il faut se souvenir que les chiffres de l’absentéisme ont violemment augmenté au cours de l’année 2007/2008, signaliaient les rapports.

Le ministre de l’Éducation nationale, Luc Chatel, devrait visiter l’école des parents de Nice le 17 mai.

Les députés entérinent la suspension de la commercialisation des biberons contenant du Bisphénol A


Les députés entérinent la suspension de la commercialisation

 des biberons contenant du Bisphénol A

Un biberon (Photo Mychèle Daniau/AFP/Archives)
 

Lundi 10 mai 2010, 13h56
Les députés ont entériné, dans le cadre du projet de loi Grenelle 2 la suspension de la commercialisation des biberons contenant du Bisphénol A (BPA) qui avait été décidée fin mars par le Sénat.

Le Sénat avait adopté à l’unanimité une proposition de loi du groupe RDSE, à majorité radicaux de gauche, destinée à suspendre la commercialisation de biberons produits à base de Bisphénol A (BPA), déjà en vigueur dans les crèches de plusieurs villes, dont Paris.

Une disposition identique a été présentée, sous forme d’amendement, par le député PS Gérard Bapt, et votée sans être discutée, par les députés, dans la nuit de vendredi à samedi, avec l’accord de la secrétaire d’Etat à l’Ecologie, Chantal Jouanno.

"Néanmoins, l’objectif à atteindre est l’interdiction totale du BPA dans les contenants alimentaires destinés aux enfants de moins de 3 ans, mesure déjà adoptée par le Danemark", a indiqué lundi M. Bapt dans un communiqué.

Un amendement en ce sens qu’a présenté le député a été refusé par Mme Jouanno puis rejeté par les députés en séance publique.

M. Bapt demande par ailleurs au gouvernement de lancer une campagne d’information et de prévention "à destination des femmes enceintes" car "il a été démontré que le BPA se transmettait également par le cordon ombilical".

Le projet de loi sur le Grenelle 2 sera soumis au vote des députés mardi 11 avant la réunion d’une commission mixte paritaire (CMP) sur un texte commun.

linternaute

La constipation en 10 questions


La constipation en 10 questions

La constipation fait encore partie de ces maux tabous. Si peu de gens acceptent d’en parler, elle concerne pourtant 1 personne sur 5 en France. La majorité des malades sont des femmes (80 %) et des personnes âgées. A travers 10 questions, Doctissimo répond à ceux qui, trop souvent, souffrent en silence…

1. Quand peut-on dire qu’on est constipé ?

Pour les médecins, il y a constipation lorsqu’on va à la selle moins de 3 fois par semaine, sur une durée de plusieurs semaines voire plusieurs mois.

2. Pourquoi les femmes sont-elles plus concernées que les hommes ?

La constipationLa grossesse prédispose à la constipation. En effet, la diminution des contractions intestinales dues aux modifications hormonales et la compression de l’utérus par le côlon contribuent au ralentissement du transit.

Les personnes âgées y sont aussi fréquemment sujettes, la sédentarité et la prise de certains médicaments constituent des facteurs de risque souvent inhérents à cette période de la vie.

La constipation n’épargne pas même les bébés, notamment ceux nourris au biberon et les enfants, qui "se retiennent" pour ne pas aller aux toilettes à l’école.

3. Quelles sont les causes de la constipation ?

Deux mécanismes sont le plus souvent en cause :

  • Une "paresse" du gros intestin : le tube se contracte peu ou mal et les selles progressent lentement ;
  • Un "dessèchement" des selles : la parois du colon a, entre autres fonctions, celle de réabsorber l’eau présente dans les matieres fécales. En l’absence d’une hydratation réguliere et suffisante, cette réabsorption d’eau dans le gros intestin peut conduire à la formation de fèces dures et sèches, rendant leur élimination difficile.

4. Quels sont les facteurs favorisant la constipation ?

La constipation peut être :

  • Occasionnelle : dans ce cas, elle est souvent due à un changement des habitudes quotidiennes (voyage à l’étranger, modification de régime alimentaire, stress) ou encore au fait de "se retenir" ;
  • Brutale, sans cause particulière apparente : il convient alors de consulter un médecin, car elle peut être le symptôme d’une maladie plus grave ;
  • Chronique : lorsqu’elle est due à une mauvaise hygiène de vie (manque d’exercice, peu de boissons, alimentation déséquilibrée…). Cependant, la grossesse ainsi que certains médicaments (contre la maladie de Parkinson, la dépression, l’hypertension ou des maladies cardiaques) peuvent également favoriser une constipation à long terme.

5. Quels aliments dois-je éviter ?

Aucun produit n’est totalement à proscrire, cependant certains sont à consommer avec modération ! Parmi eux, les plats riches en graisse ou épicés arrivent en tête. La consommation de féculents et de farineux (pommes de terres, riz…) doit être limitée. En cas de ballonnements douloureux, il faut éviter les aliments qui ont tendance à fermenter comme les haricots blancs, les choux ou les lentilles.

6. Quels aliments favorisent le transit ?

Essentiellement les produits riches en fibres, comme les légumes verts, la salade, les fruits frais ou secs, les céréales ou le pain complet. Les fibres retiennent l’eau, augmentent le volume des selles et accélèrent le transit. Elles stimulent aussi les contractions de l’intestin.

Un conseil : pelez les légumes le moins possible car c’est dans leur peau que se trouvent le plus de fibres ! Mais ne tombez pas dans l’excès inverse en augmentant trop brutalement votre apport en fibres, vous risqueriez ballonnements et flatulences.

7. Comment prévenir la constipation au quotidien ?

  • Buvez entre 1,5 et 2 litres de liquide (eau, thé, jus de fruits) par jour ;
  • Luttez contre l’inactivité, en favorisant la marche et les exercices stimulant la ceinture abdominale ;
  • Mangez à des horaires réguliers ;
  • Evitez les repas sur le pouce, prenez votre temps à table ;
  • Ne négligez pas d’aller aux toilettes pour limiter les conditions de stress ;
  • Ne vous retenez jamais.

8. Quelles peuvent être les complications de la constipation ?

Les plus fréquentes sont les pesanteurs, les ballonnements et les douleurs intestinales. A cause de l’hyper pression qui règne au niveau du rectum, la constipation favorise également, l’apparition d’hémorroïdes. D’autre part, des selles très dures et difficiles à exonérer peuvent entraîner des douleurs et des fissures au niveau de l’anus. Dans certains cas, et en en particulier chez des personnes affaiblies et alitées, la constipation peut donner lieu à une véritable occlusion de l’intestin.

Dans tous les cas de figure, une constipation d’apparition brutale ou d’aggravation récente doit conduire à consulter un médecin.

9. Quels laxatifs dans quelles conditions ?

Ils sont délivrés sans ordonnance mais leur utilisation doit rester ponctuelle. Il en existe de plusieurs sortes :

  • Les laxatifs osmotiques permettent de ramollir le bol fécal en "attirant" de l’eau vers les selles. Certains laxatifs utilisés par voie locale ont également pour effet de favoriser la production de gaz : ceci entraine une augmentation de la pression au niveau de la parois du rectum qui favorise le reflexe d’exonération des selles.
  • Les laxatifs émollients (huile de paraffine), qui ramollisssent les selles et lubrifient le contenu colique.
  • Les laxatifs stimulants agissent sur la musculature de l’intestin et stimulent la secretion d’eau et d’électrolytes.
  • Les laxatifs irritants agissent sur la paroi et augmentent les contractions du tube digestif. Ils sont donc à éviter.

10. Pourquoi faut-il éviter l’utilisation prolongée de laxatifs ?

Les laxatifs irritants doivent être évités car ils peuvent provoquer une inflammation de la paroi du côlon et générer une dépendance : l’intestin ne peut plus se contracter sans eux, entraînant une alternance de diarrhées et de constipations.

L’utilisation pendant plusieurs années sans interruption d’huile de paraffine pourrait entraîner une malabsorption de certaines vitamines liposolubles. Chez les sujets âgés, sa prise le soir risque de provoquer une infection des poumons en cas de reflux gastro-oesophagien (la remontée du contenu de l’estomac dans l’oesophage) de l’huile ingérée.

Delphine Berdah – Mis à jour le 6 mai 2010

DES PROBLÈMES DE VERSIONS !


 
 
DES PROBLÈMES DE VERSIONS !
Il y a un an et demi, j’ai changé ma version Fiancée 7.0 par la version Épouse 1.0 et j’ai observé que le programme a lancé une application inattendue appelée Bébé 1.0, qui prend beaucoup d’espace dans mon disque dur.

Dans la notice, cette application n’est pas mentionnée.

D’autre part, Épouse 1.0 s’auto-installe dans tous les autres programmes, et se lance automatiquement dès que j’ouvre n’importe quelle autre application, parasitant l’exécution de celle-ci.

Des applications telles que Bière-entre-Copains 10.3, Nuit-de-Bringue 2.5 ou Dimanche-Foot 5.0 ne fonctionnent plus.

De plus, de temps en temps, se lance un programme occulte (virus ?) appelé Belle-mère 1.0 lequel, qui soit plante le système, soit fait que Épouse 1.0 se comporte de manière totalement inattendue. Je n’arrive pas à désinstaller ce programme, et ceci est très irritant, surtout lorsque j’essaye d’exécuter l’application Dimanche-Câlin 3.0.

Il semblerait également que certaines fonctionnalités aient des bugs. Par exemple, la commande C: Petite_pipe_du_samedi qui ne s’active jamais.

J’envisage de revenir au programme que j’avais avant, Fiancée 7.0, mais le processus de désinstallation de Épouse 1.0 me semble fort complexe, et je ne mesure encore pas bien les risques que cela peut comporter pour les autres applications comme Bébé 1.0, qui je l’avoue est très convivial.

Pouvez-vous m’aider ?

Un utilisateur démoralisé 😦

(merci à FRED pour cette farce)