Une femme condamnée à de la prison… pour ses ébats sexuels trop bruyants


Une femme condamnée à de la prison…
 pour ses ébats sexuels trop bruyants
Par SATOFE
le 23/01/2010 à 15:06
 

Ebats sexuels trop bruyants

Ebats sexuels trop bruyants
Montage Le Post, à partir de Corbis

Une Anglaise de 48 ans vient d’être condamnée à 8 semaines de prison avec sursis pour des ébats sexuels trop bruyants selon le Berry Républicain.

Cette femme a été condamnée vendredi car elle n’a pas respecté les termes d’une ordonnance, qui l’obligait à maintenir le volume sonore de ses ébats à un niveau tolérable.

En effet, ses voisins n’en peuvent plus! Ils parlent de bruits "surnaturels" qui peuvent laisser à penser qu’une personne est en train de se faire tuer, rapporte le Berry Républicain.

Ils n’arrivent plus à entendre le son de leurs télévisions. Les bruits faits par la femme ont été mesurés jusqu’à 47 décibels dans un appartement voisin.

Passée une première fois en justice, elle n’a pas tenu compte de l’avertissement qui lui a été donné.

Le juge a déclaré: "J’ai entendu un très court extrait du bruit que vous faites, et je comprends très bien que vos voisins soient contrariés et perturbés".

La femme a expliqué qu’elle n’arrivait pas à  limiter le volume sonore pendant ses ébats avec son mari.

Si les faits se reproduisent dans les douze mois qui viennent, elle devra exécuter sa peine de prison.

 Une information, un témoignage sur cette histoire ? Une faute d’orthographe, une erreur à signaler? Ecrivez à alerteinfo@lepost.fr avec votre info ou votre correction et en indiquant l’url du post

A propos samichaiban

Licencié ès lettres modernes de « l’Ecole Supérieure des Lettres de Beyrouth » , faculté française dont les diplômes sont dispensés par l’Université Lyon III, je donne des leçons particulières en langue et littérature françaises, je prépare au Bac français et je compose des notes de recherches ou des memoires pour les étudiants des Universités francophones. Contactez-moi au 9613150447 ou au 9614923322 Né le 26 octobre 1947 , à Beyrouth ( Liban ) , j’ai passé ma jeunesse au Sénégal où j’ai vécu de 1951 à 1962.J’y ai fait mes études primaires et complémentaires chez les Pères Maristes à Hann ( Dakar ).Doté de mon BEPC en 1962, je suis retourné au Liban avec mes parents.J’ai fait mes études secondaires chez les Frères Maristes à Jounieh puis à Champville et ma Terminale A au Lycée Franco-Libanais à Beyrouth.J’ai eu ma « Licence ès lettres modernes » de « l’Ecole Supérieure des Lettres de Beyrouth » , faculté française dont les diplômes sont dispensés par l’Université Lyon III.J’ai enseigné la langue et la littérature françaises de 1962 à 2006,dans différents établissements scolaires tout en ayant comme point d’attache « Saint Joseph School »,Cornet Chahwan. J’ai pris ma retraite en 2006 pour des raisons personnelles. Je suis marié et père de famille.Je suis poète à mes moments perdus,romantique et fidèle à mes amitiés.Je suis AMOUREUX FOU DU LIBAN .
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s