La prostituée


2016-08-07_230617

La prostituée

Que c’est facile de la juger,
De la dénigrer.
De la rabaisser,
Et de la mépriser.
Qui va prendre sa défense ?
Qui va plaider pour elle ?
Elle, qui a été rejetée
Par toutes les classes
De cette bonne société.

Mais combien d’entre eux,
Gens de ces bonnes sociétés,
Ont abusé de ses charmes,
Se rassasiant de sa chair,
Et pour finir,
La traitant comme une
Fille perdue de la rue.

On la traîne dans le ruisseau
Du désespoir de la société.
Mais que sait-on d’elle ?
Femme perdue ou délaissée ?
Femme fatale ou
Mère de ses enfants ?
Cœur brisé ou rejeté ?
Peut-être a-t-elle trop aimé,
Trop donné de sa personne ?

Aujourd’hui, son corps
Est lassé, fatigué, épuisé,
Mais surtout mal aimé.
Sa jeunesse s’est enfouie,
Ne pouvant plus rien lui offrir.

Mon ami, s’il te plaît,
Ne la juge pas trop vite,
Ne porte pas envers elle
Un jugement trop sévère.
Regarde plus loin que sa chair,
Regarde plus loin que sa vie déchirée,
Regarde son âme
Qui cherche à se libérer.

Souviens-toi, des temps anciens,
Quand les légions de Rome
Remplissaient la Terre,
Un homme est venu la voir,
Rempli de compassion
Et d’amour pour elle.
Se penchant Il lui a dit :
« Femme, où sont donc
Tes accusateurs ?
Moi, je ne te juge pas,
Va désormais, et sois libre
De la contrainte qui t’a
Emprisonnée ! »

Cet homme de pardon,
Ce jour-là,
A regardé plus loin,
Plus profond dans sa vie,
Il a vu un cœur meurtri,
Qui avait besoin de délivrance !

Pour conclure positivement
Ce poème éclairé,
Moralité ou pas,
Finissons par ces quelques mots :
« Que celui qui n’a jamais péché
Lui jette la première pierre ! »
Patrick Etienne

Publié dans ACTUALITES | Laisser un commentaire

Histoires vraies N°21 – La puissance d’une note écrite


Par Sois un ami – 29 juillet 2016

2016-07-28_191019

21 – La puissance d’une note écrite
       (Par Fred Bauer)

Comme nouveau chroniqueur sportif dans le
(Montpelier Leader Enterprise, Ohio), je ne
reçois pas beaucoup de courrier de fans,
alors cela m’a plutôt intrigué de recevoir une
lettre ce matin qui a été déposé sur mon
bureau. L’enveloppe portait le logo d’un
grand journal de la ville « Le Toledo Blade »

Après l’avoir ouverte, j’ai pu lire : « Bon article
sur les Tigers (les tigres), continuez votre bon
travail », la note était signée par Don Wolfe,
le directeur sportif de ce journal.

Parce que j’étais un adolescent (payé 15 cents
par colonnes écrites), ces mots ont eu un effet
merveilleux sur moi. J’ai gardé cette note très
longtemps dans mon tiroir, jusqu’à ce qu’elle
soit complètement chiffonnée. Chaque fois
que des doutes commençaient à me prendre
de ne pas être un bon chroniqueur, je sortais
cette note pour m’encourager et marcher
dans les airs encore une fois.

Plus tard, quand j’ai fait sa connaissance, j’ai
appris que Don avait pris l’habitude d’écrire
de petites notes comme la mienne, qu’il
donnait aux gens autour de lui pour les
encourager.

« Quand je fais sentir les gens bien sûr
eux-mêmes », me dit-il, « je me sens bien
moi-même aussi »

Comment une petite note écrite comme
cela peut-elle avoir un si grand impact ?
La raison est très simple, trop de gens
sont self-conscients d’eux-mêmes, ils
ont peur d’être mal compris, ringards
ou de passer pour des imbéciles.

Ecrire cela prend du temps et c’est plus
facile de prendre le téléphone. Le
problème avec le téléphone, c’est que
cela dur un court moment. Une petite
note, vous pouvez la garder et la lire
autant de fois que vous le voulez.
Vous pouvez la savourer et la garder
précieusement.

Qu’est-ce qui faut pour écrire une petite
note comme celle-là ? Peut-être juste le
désir e la volonté de montrer notre
appréciation aux autres.

Ceux qui sont les plus efficaces pour écrire
ce genre de note, écrivent peu, mais avec
beaucoup d’empathie ; ils sont sincères,
courts, spécifiques, et spontanés de
nature.

Néanmoins, c’est difficile d’être spontané
quand vous devez trouver de quoi écrire.
Alors, pour résoudre ce dilemme, il
faut prévoir du papier, des enveloppes,
et des timbres à porter de la main, même
durant vos voyages. Restez simple, du
papier chic n’est pas vraiment nécessaire ;
c’est les pensées que vous écrivez qui
compte.

Alors, qui mérite une petite note autour de
vous d’appréciation et d’encouragement ?
Un voisin, un libraire, un proche, votre
maire, votre conjoint, votre professeur,
ou votre médecin ?

Vous n’avez pas besoin d’être un poète
pour écrire. Si vous avez besoin d’une
bonne raison, choisissez un anniversaire,
une fête, un événement spécial. Et n’ayez
pas peur d’utiliser des mots et des
expressions qui sortent de l’ordinaire,
c’est ce qui nous fait sentir bien.

Aujourd’hui, j’ai reçu une lettre d’appréciation
et chaleureuse de mon ancien patron, Norman
Vincent Peale. Une fois, il m’a dit que le but
d’écrire de petites notes inspirantes, c’est tout
simplement d’encourager les autres, parce qu’il
y a beaucoup trop de gens qui sont dans le travail
de démolition aujourd’hui.

Cette petite note que j’ai reçu ce jour-là, a eu
un effet magique dans ma journée. Et comme
mon ami Don Wolfe le dit si bien :

« D’aider les autres à se sentir bien sur eux-mêmes
Nous aident à nous sentir bien sur nous-même aussi ! »

2016-07-28_191410

Publié dans ACTUALITES | Laisser un commentaire

30 choses que vous devriez arrêter de vous faire à vous même.


30 choses que vous devriez arrêter de vous faire à vous même.

Imprimer ce texte – Cliquez sur mon nom pour m’envoyer un message

PARTAGER

Facebook
Twitter

30 choses que vous devriez arrêter de vous faire à vous même.

En tout cas, voici quelques conseils bien utiles. Toutes ces petites choses négatives, nous nous les infligeons souvent, parfois sans même nous en rendre compte. On peut pourtant s’en débarasser: il suffit d’une certaine prise de conscience…

1. Arrêtez de côtoyer les mauvaises personnes.

Parce que la vie est trop courte pour perdre son temps avec ceux ou celles qui vous empêchent d’être heureux. Si quelqu’un vous veut vraiment dans sa vie, il vous fera de la place. Ignorez ceux qui sous estiment votre véritable valeur. Et souvenez-vous bien que ce ne sont pas les personnes qui sont à vos côtés quand tout va bien, mais bien ceux qui restent là quand tout va mal qui sont vos véritables amis.                  

2. Arrêtez de fuir les problèmes.

Affrontez les de front. Non, bien sûr que ce n’est pas facile. Personne n’est capable de résoudre instantanément et sans efforts ses problèmes. Tous, nous souffrons, nous tombons, nous sommes tristes par moments. Parce que c’est bien là le sens premier de notre existence : faire face au problèmes, apprendre, s’adapter, pour les résoudre. Ce sont ces problèmes qui nous façonnent et font de nous la personne que nous sommes.

3.Arrêtez de vous mentir.

On peut peut-être mentir aux autres, mais on ne peut pas se mentir à soi-même. Jamais. Si on n’arrive pas a être honnête avec soi-même, comment espérer que les autres le soient ?    

4. Arrêtez de mettre vos propres besoins et vos propres envies au second plan.

La pire chose qui soit, c’est de se perdre soi même en aimant trop quelqu’un, et d’oublier que l’on est spécial, nous aussi. Oui, il faut penser aux autres. Mais il faut penser à soi aussi. Le meilleur moment pour poursuivre ses rêves, ses ambitions, ses passions…C’est maintenant.

5. Arrêtez d’être quelqu’un que vous n’êtes pas.

Cela paraît simple, et pourtant c’est un véritable défi d’être soi-même dans ce monde qui vous pousse à être comme tous les autres. Vous trouverez toujours une personne plus belle, plus forte, plus jeune, plus riche, mais jamais une autre personne qui soit vous ! Ne changez pas pour que les autres vous aiment. Restez vous-même, et les bonnes personnes vous aimeront.

6. Arrêtez de vous accrocher au passé.

Vous ne pourrez pas passer au chapitre suivant dans votre vie, si vous ne faites que lire quelques pages en boucle.

7. Arrêtez d’avoir peur de faire des erreurs.

Dites vous toujours que faire quelque chose, et échouer est beaucoup, beaucoup plus productif que de ne rien faire. Chaque réussite a son histoire d’erreurs derrière elle, et chaque erreur guide un peu plus vers la réussite. On finit par regretter les choses que l’on n’a pas tentées bien plus que celles où l’on a échouées.

8. Arrêtez de vous dévaloriser à cause de vos vieilles erreurs.

Vous n’êtes pas uniquement la somme de vos erreurs passées, bien au contraire : Vous êtes là, ici et maintenant, avec un pouvoir phénoménal dans vos mains : celui de changer le cours de votre journée, et celui de votre futur par la même occasion. Voyez chaque événement de votre vie comme quelque chose qui vous prépare pour un moment à venir.

9.Arrêtez d’essayer d’acheter du bonheur.

Elles sont nombreuses, les choses que nous désirons et qui sont chères à l’achat. Mais ce ne sont que des désirs, pas du bonheur. Les seules choses qui peuvent vraiment nous satisfaire en profondeur sont gratuites : l’amour, le rire, nos passions…

10. Arrêtez de chercher le bonheur uniquement chez les autres

Si vous n’êtes pas heureux avec ce que vous êtes, à l’intérieur de vous même, vous ne serez jamais heureux dans une relation avec une autre personne non plus, et qu’importe la personne. Acceptez vous vous-même, assurez vous de la stabilité de votre propre vie avant de vouloir la partager avec quelqu’un d’autre.

11. Arrêtez d’être passif

Ne réfléchissez pas trop, ou vous risquez de créer un problème qui n’était pas là au départ. Evaluez les situations et faites une action décisive, au lieu de rester indécis. Qui dit progrès, dit prise de risque. C’est aussi simple que ça.

12. Arrêtez de vous dire que vous n’êtes pas prêt.

Personne ne se sent prêt à 100% quand une opportunité pointe le bout de son nez. Parce que la plupart des grandes opportunités qui arrivent dans la vie nous forcent à grandir au delà de nos zones de confort.

13. Arrêtez de vous investir dans des relations pour les mauvaises raisons.

Le proverbe est bien connu : mieux vaut être seul que mal accompagné. Pas besoin de se presser. Si quelque chose doit être, il deviendra réalité, au bon moment, avec la bonne personne et pour les bonnes raisons. Tombez amoureux quand vous vous sentez prêts, pas parce que vous vous sentez seuls.

14. Arrêtez de rejeter les nouvelles relations juste parce que les autres n’ont pas marché.

Dans la vie vous vous rendrez compte qu’il y a une raison d’être pour chaque personne que vous rencontrez. Certains vous testeront, d’autres vous utiliseront, d’autres vous apprendront des choses. Mais plus important encore, certains vous aideront à faire sortir le meilleur de vous-même.

15.Arrêtez d’essayer d’être en compétition avec les autres.

Ne vous focalisez pas sur ce que les autres font de mieux que vous. Concentrez vous sur le fait de dépasser vos propres limites, et de battre vos propres records chaque jour. Le succès est une bataille entre vous et vous-même seulement.

16.Arrêtez d’être jaloux des autres

La jalousie, c’est l’art de contempler la chance qu’a un autre au lieu de contempler la sienne. Posez vous la question : qu’est-ce que j’ai que tous les autres voudraient aussi avoir ?

17.Arrêtez de vous plaindre et d’avoir pitié de vous même.

Les chemins de la vie sont parfois tortueux, mais ils vous amènent toujours quelque part. Avec un peu de recul, regardez les épisodes négatifs de votre vie , vous verrez qu’ils sont souvent autant d’obstacles que vous avez franchi et qui vous ont amené à être plus forts aujourd’hui.

18.Arrêtez de garder de la rancune

Si vous vivez votre vie avec de la haine dans le cœur, vous allez au final vous faire plus de mal à vous même qu’a ceux que vous haïssez. Pardonner, ce n’est pas dire « ce que tu m’a fait n’est pas grave ». C’est dire « Je ne vais pas laisser ce que tu m’a fait m’empêcher d’être heureux ». Trouvez la paix, libérez vous. Et rappelez vous que le pardon ce n’est pas uniquement positif pour les autres mais pour vous aussi. Si vous le devez, pardonnez vous à vous-même, avancez et essayez de faire mieux la prochaine fois.

19.Arrêtez de laisser les autres vous abaisser à leur niveau

Refusez de baisser vos standards pour accommoder ceux qui refusent d’élever les leur.

20.Arrêtez de perdre votre temps à vous justifier.

Vos amis n’ont pas besoin que vous le fassiez, et vos ennemis ne vous croiront pas de toute façon, et ils trouveront toujours quelque chose à redire. Faites simplement ce que votre cœur juge bon.

21.Arrêtez de faire les même choses encore et encore sans faire de pause.

Le meilleur moment pour souffler un gros coup c’est encore quand on a le temps. Si vous continuez de faire ce que vous faites, vous continuerez aussi à avoir ce que vous avez. Il est donc important de se distancier de temps en temps.

22.Arrêtez de sous-évaluer la beauté des petits instants.

Apprenez à apprécier les petites choses, parce qu’il se pourrait bien qu’un jour vous regardiez en arrière et que vous vous rendiez compte qu’il s’agissait en fait de grandes choses. Les meilleurs instants d’une vie sont ces petits instants en apparence insignifiants que l’on traverse le sourire aus lèvres avec les personnes que l’on aime.

23.Arrêtez d’essayer de rendre les choses parfaites

Le monde « réel » ne récompense pas les perfectionnistes, il récompense les gens qui se débrouillent pour que les choses soient faites.

24.Arrêtez de suivre la voie du moindre effort

La vie n’est pas facile, surtout lorsqu’on cherche à accomplir quelque chose qui en vaut la peine. Ne prenez pas les chemins faciles. Faites l’extraordinaire.

25.Arrêtez de faire semblant que tout va bien quand ça n’est pas vrai.

C’est tout a fait normal d’avoir des moments de faiblesse. Vous n’avez pas besoin de prouver constamment que vous êtes fort et que tout va bien. Qu’importe ce que les gens pensent ? Pleurez, si vous avez besoin de pleurer. Le plus tôt vous le ferez, le plus tôt vous serez capables de sourire de nouveau.

26.Arrêtez de tenir les autres responsables de vos problèmes.

L’ampleur des rêves que vous pourrez réaliser dépend de votre capacité à prendre la responsabilité de votre vie et de vos actions. Quand vous tenez les autres pour responsables de quelque chose, vous choisissez peut être une voie facile…Mais vous niez votre propre responsabilité, et donnez aux autres le pouvoir par rapport à cet aspect-là de votre vie.

27.Arrêtez d’essayer d’être tout pour tout le monde.

Parce que c’est tout bonnement impossible, et parce qu’en vous acharnant à vouloir le faire, vous ne ferez rien d’autre que vous épuiser en vain. Par contre, faire sourire une seule personne peut changer le monde. Peut être pas le monde entier, mais leur monde, en tout cas.

30 choses que vous devriez arrêter de vous faire à vous même.

28.Arrêtez de vous angoisser

Le stress ne fera pas disparaître les soucis de Demain, mais il ôtera la joie de Maintenant. Une bonne façon de savoir si quelque chose est vraiment digne de tous ces tracas ? Posez vous la question : est-ce que ce sera vraiment si important dans un an ? Trois ans ? Dans cinq ans ?

Si la réponse est non….Il est peut être temps de baisser un peu la pression.

29.Arrêtez de vous concentrer uniquement sur les événements que vous ne voulez pas voir arriver.

Concentrez vous sur ce que vous voulez voir arriver, pas sur vos peurs. La pensée positive est la pierre angulaire de toute réussite. SI vous vous réveillez tous les matins en vous disant que quelque chose de génial va vous arriver dans la journée, et que vous observez avec attention, vous verrez que la plupart du temps, la vie vous donnera raison.

30.Arrêtez d’être ingrats.

Que vous soyez chanceux ou non, quoi qu’il advienne, réveillez vous tous les matins avec le sentiment de gratitude d’avoir la Vie. Quelqu’un, quelque part est en train de se battre désespérément pour conserver la sienne. Nous sommes souvent obsédés par ce qui nous manque, alors que nous ne réalisons bien souvent pas que nous avons certaines choses vraiment précieuses que d’autres n’ont pas.Bon….Il n’y a plus qu’a suivre ces très précieux conseils. La meilleure chose à faire, c’est encore d’apprécier chaque jour à sa juste valeur, et de prendre le temps de laisser son esprit se déployer, un peu plus chaque jour.

Publié dans ACTUALITES | Laisser un commentaire

la classe ………….


la classe ………….

la classe .............

Publié dans ACTUALITES | 1 commentaire

10 expressions québécoises qu’un français ne peut comprendre…


Quelques phrases québécoises pour comprendre crissement mieux les différences de langage…

Comme vous le savez tous, les habitants du Québec parlent français, mais ils n’utilisent pas exactement les mêmes expressions courantes que les français.

L’accent, bien sûr, les mots et les expressions sont tous très différents de ceux des francophones à l’étranger.

Si vous partez voyager à Montréal par exemple (ou faire un PVT), il vous faudra un petit moment pour vous habituer à l’accent québécois.

Les québécois parlent également vite et font des contractions de mots… Pour commencer à comprendre certaines subtilités de ce langage, voici 10 expressions à retenir !

1. « Avoir de l’eau dans la cave »

Dans le Canada francophone, « avoir de l’eau dans la cave » ne signifie pas qu’il y a une inondation mais au contraire que votre pantalon est trop court.

Si en France il nous arrive de dire (avec charme) « aller à la pêche au moule », les québécois ont autant d’humour. En clair, allez vous acheter un nouveau jean.

2. « Avoir des bibittes »

Les français ne peuvent pas comprendre cette expression simplement car ils ont l’esprit mal tourné. « Bite » exprimant la partie génitale de l’homme, nous ne pouvons pas imaginer ce que les canadiens veulent dire par là…

Si un(e) québécois(e) vous demande si « vous avez des bibittes », ne croyez pas qu’il ou elle vous demande quelque chose d’intime.

Non, on vous demande ici si vous avez des problèmes personnels. Par exemple : « Christophe, est ce que tu as des bibittes ? » « Non, merci, tout va bien ! ».

3. « Ça a pas d’allure ! »

Cette expression, elle est facile à comprendre, non ? Même si on pourrait penser qu’on parle ici de l’élégance, un peu de réflexion nous permet d’arriver à la conclusion que « cela n’a pas de sens » ou que « c’est n’importe quoi ».

Exemple : « Ce matin, Fanny est venue en vélo alors qu’il neigeait fort. » « Ah, ça n’a pas d’allure, elle aurait dû prendre sa voiture. »

4. « J’aime frencher mon chum ! »

Les canadiens francophones n’aiment pas utiliser d’anglicisme dans leur langage. Mais ils sont entourés d’anglophones et il leur arrive d’utiliser des mots déviés de l’anglais.

« Frencher » est un mot mi-anglais mi-français et sa signification peut être évidente pour ceux qui parlent anglais.

Cela provient du terme « french kiss », qui veut donc dire « embrasser ».

« Chum » ou « blonde » sont les mots pour « copain » et « copine ». Même si votre copine est brune, vous pourrez l’appeler « ma blonde ».

Exemple : « Qu’est ce que fait Thomas ? »

« Il frenche sa blonde là bas »

5. « Malcommode »

Si quelqu’un est désagréable, on peut dire qu’il est « malcommode ».

Cependant, vous pouvez être content qu’il ne soit pas « un esti d’cave » (un gros abruti).

Exemple : vous demandez à quelqu’un si il va bien et il ne répond pas.

Il est malcommode.

6. « Attache ta tuque ! »

Rien n’est plus québécois que la tuque. Au Canada, c’est un accessoire indispensable en hiver.

C’est ce que l’on appelle en France le bonnet. Mais l’expression en question veut dire « Attention » ou « Sois prêt ».

Exemple : « Je vais pousser cette luge en bas de la colline, attache ta tuque ! »

7. « Pantoute »

Quand nous disons « pas du tout », les québécois disent « pantoute ».

C’est plus court et très répandu. Cependant, on a toujours l’impression qu’ils disent « pantoufle ».

Exemple : « Est ce que tu es en mosus ? » (voir ci-après)

« Pantoute, tout va bien ».

8. « Être en mosus »

Les sacres québécois sont bien connus pour être les témoignages de l’héritage religieux du Québec. Tabarnak (tabernacle), crisse (Christ)… il y en a des dizaines comme ceux-là.

Ces termes viennent tous du jargon de l’église. « Mosus » (ou « mausus ») est une variation (assez tirée par les cheveux) de « maudit », et ce n’est pas si évident à comprendre pour tout le monde, même les Français, car cela veut dire que quelqu’un est de mauvaise humeur.

Exemple : « Tu as parlé à Pierre récemment ? »

« Non, il est en mosus, il ne veut voir personne. »

9. « C’est tiguidou ! »

« Tiguidou » est simple, drôle, et si vous passez suffisamment de temps avec les Canadiens français, vous allez l’entendre tout le temps.

Pas besoin d’un dictionnaire pour décrypter l’adorable « tiguidou ». Voici un exemple pour comprendre :

« Je serais chez toi pour 20 heures, ok ? « Tiguidou ».

C’est d’accord. Cette expression peut être remplacée par « l’affaire est ketchup » ou la situation est au mieux.

10. « J’suis tanné »

En France, « tanner » n’a qu’une seule signification : transformer une peau en cuir. Au Québec, dire que vous êtes « tanné » signifie que vous en avez assez, que vous en avez marre.

Exemple : « Je n’arriverais jamais à comprendre toutes ces expressions québécoises »

« T’es tanné hein ?

Ne t’inquiète pas, avec un peu de pratique, l’affaire est ketchup ! » « Ooooh »

Apprendre d’autres expressions québécoise…À Suivre…

Connaissez-vous d’autres expressions québécoises à nous faire partager ?

Amicalement De Louise

Publié dans ACTUALITES | Laisser un commentaire

On Croirait Presque À Ces Photos De Robert Jahns !


L’artiste talentueux Robert Jahns (alias Nois7 sur Instagram) nous fait passer un bon moment grâce à ses photos surréalistes. Son travail se distingue par sa crédibilité magnifique et sa gaieté presque inhabituelle.

En plus d’immiscer un peu de bonheur dans votre journée, les photos de Robert sont d’excellents fonds d’écran pour votre iPhone ou autre smartphone…

Photos Robert Jahns

Photos Robert Jahns

Photos Robert Jahns

Photos Robert Jahns

Photos Robert Jahns

Photos Robert Jahns

Photos Robert Jahns

Photos Robert Jahns

Photos Robert Jahns

Photos Robert Jahns

Photos Robert Jahns

Photos Robert Jahns

Photos Robert Jahns

Photos Robert Jahns

Photos Robert Jahns

Photos Robert Jahns

Photos Robert Jahns

Photos Robert Jahns

Photos Robert Jahns

Ces photos nous rappelle des photo-montages bien réussies d’un graphiste qui nous faisaient croire…

qu’il avait fait le tour du monde en vélib’.

Source : site officiel de Robert Janhs

Amicalement De Louise

Publié dans ACTUALITES | Laisser un commentaire

LES 10 ENDROITS LES PLUS MYSTÉRIEUX SUR TERRE PAR ALEXIS CHAVETNOIR


Publié dans ACTUALITES | 3 commentaires