Le Monde Merveilleux Des Habitations D’animaux…

Par Louise Bourgoin – 2 décembre 2016

Votre chien ou votre chat est certainement heureux que vous lui donniez une niche ou un endroit pour…

Dormir chaque nuit (et jour).

Dehors, dans la nature sauvage, la plupart des animaux se contentent seulement…

De trouver un lieu légèrement plus doux et plus abrité…

Pour bien dormir  la nuit…

Mais il y a aussi des animaux sauvages qui se construisent les meilleures habitations, de jolis nids douillets ou de véritables constructions de génie ! Ces 13 animaux sont parmi les meilleurs architectes que le règne animal ait dans ses rangs.

La construction d’habitations est probablement ce que les animaux ont de plus proche avec nous, les humains, surtout dans la manière de les fabriquer. Ces animaux transportent des brindilles, des bâtons et des feuilles pour en avoir un usage futur, à savoir la construction d’un nid ou d’un barrage (pour les castors).

Mais ils ne s’en serviront pas pour autre chose, comme un chimpanzé peut se servir d’un bâton pour chasser des termites par exemple.

Vous allez voir que ces habitions d’animaux relève du travail d’un architecte de renom !

Républicain Social

Le républicain social, originaire d’Afrique du Sud, de Namibie et du Botswana, tisse d’énormes nids collectifs qui peuvent accueillir des centaines d’oiseaux à travers plusieurs générations.

Ces nids, tissés à partir de bâtons et d’herbe, sont permanents. Les profondes chambres intérieures maintiennent une température plus élevée la nuit, ce qui permet aux oiseaux de rester au chaud.

Animaux architectes, habitation des animaux, construction

Animaux architectes, habitation des animaux, construction

Animaux architectes, habitation des animaux, construction

Animaux architectes, habitation des animaux, construction

Animaux architectes, habitation des animaux, construction

Fourmis Oecophylla

Les fourmis tisserandes, qui vivent en Afrique centrale et en Asie du Sud-Est, vivent dans les arbres et tissent des nids à partir de feuilles d’arbres encore attachées à leur branche, qu’elles attachent entre elles avec le fil de soie de leurs larves.

Ces nids peuvent varier en taille d’une seule feuille à plusieurs collées jusqu’à un demi-mètre de longueur.

Animaux architectes, habitation des animaux, construction

Jardinier Brun

Le jardinier brun mâle crée des tonnelles, ou de petites huttes, à partir d’herbe et de bâtons pour attirer les femelles afin de s’accoupler avec.

Il construit sur le sol ces sortes de petites huttes et tapisse le sol de mousse et décore sa construction de morceaux de bois et de pierres.

Puis, il agrémente le tout de champignons, baies, fleurs ou plumes afin de colorer son nid.

Il ne sert cependant pas à élever les petits, ce nid n’étant qu’un lieu pour attirer les femelles…

Animaux architectes, habitation des animaux, construction

Animaux architectes, habitation des animaux, construction

Animaux architectes, habitation des animaux, construction

Animaux architectes, habitation des animaux, construction

Animaux architectes, habitation des animaux, construction

Termites Boussoles

Le termite boussole construit de grands monticules de terre.

Leurs habitations sont plus ou moins orientées vers une orientation nord-sud, ce qui leur a donné leur nom.

On pense que cette forme permet à leur monticules de rester thermorégulé.

Animaux architectes, habitation des animaux, construction

Animaux architectes, habitation des animaux, construction

Animaux architectes, habitation des animaux, construction

Abeilles

L’abeille la plus connue est élevée par l’homme dans une maison, appelée ruche.

Elle vit en société. Son habitation, en forme d’alvéoles de cire, est passionnante et fascinante.

Pour en savoir plus, regardez la vie des abeilles dans une ruche en 1 minute.

Animaux architectes, habitation des animaux, construction

Animaux architectes, habitation des animaux, construction

Fourmis Rousses Des Bois

Les fourmis rousses des bois construisent de grands monticules sur le sol de la forêt pour abriter leurs nids.

La partie supérieure de leurs fourmilières sont des dômes de brindilles pouvant atteindre 1,50 m de hauteur, souvent situés en lisière de parcelles boisées ou dans de petites clairières.

La fourmilière a pour but de protéger la ou les reines et le couvain.

Elle permet de garantir à la colonie une sécurité et un abri face aux intempéries.

Animaux architectes, habitation des animaux, construction

Fourniers Roux

Le fournier roux construit son nid en forme de four avec de l’argile et de la boue.

Ces solides nids aident à les protéger des prédateurs et, une fois abandonné, peuvent servir à d’autres oiseaux comme lieu relativement sûr pour vivre.

Animaux architectes, habitation des animaux, construction

Animaux architectes, habitation des animaux, construction

Tisserin Baya

Le Tisserin Baya sont remarquables pour leurs nids, des constructions complexes faites de lanières d’herbes tressées et suspendues élégamment aux arbres, qui leur vaut, comme à d’autres Plocéidés, l’appellation de tisserins.

Leur nid est en forme de poire et est fait d’herbes et de feuilles séchées et tressées entre elles, rendant la construction étonnement solide.

Pour fabriquer un nid de taille moyenne, le mâle doit arracher entre 500 et 1 000 rubans d’herbe, mesurant de 30 à 60 cm de long, puis attirer une femelle par ses cris.

Animaux architectes, habitation des animaux, construction

Animaux architectes, habitation des animaux, construction

Animaux architectes, habitation des animaux, construction

Animaux architectes, habitation des animaux, construction

Guêpes

Un nid de guêpes est fait de papier mâché qu’elles fabriquent en rognant superficiellement des écorces, des piquets, des souches (du bois, en somme)…

Ces nids de papier ont l’avantage d’être légers et bien « respirants » lors des chaudes journées d’été, mais ne servent qu’une année car les intempéries de l’automne et de l’hiver les détruisent.

Les nouvelles reines commenceront la construction d’un nouveau nid dès le printemps.

Animaux architectes, habitation des animaux, construction

Animaux architectes, habitation des animaux, construction

Castors

Les castors construisent des barrages dans le but d’inonder les zones boisées à une certaine profondeur.

Ils construisent alors des entrées submergées qui leur permettent d’éviter les prédateurs et chasser pour se nourrir en hiver.

Leurs barrages peuvent être vraiment important, le plus grand barrage de castors connu, dans le Parc national Wood Buffalo au Canada, mesure à peu près 850 m de longueur.

Animaux architectes, habitation des animaux, construction

Cassiques De Montezuma

Le cassique de Montezuma construit généralement son nid dans un arbre un peu isolé des autres.

Ils vivent en général en colonies d’environ 30 oiseaux, qui comprennent un mâle dominant qui s’accouple avec les femelles.

Animaux architectes, habitation des animaux, construction

Animaux architectes, habitation des animaux, construction

Hirondelles

Les hirondelles construisent des nids avec divers matériaux, et certains n’ont même pas besoin d’en construire, préférant nicher dans des cavités abandonnées.

Certaines espèces d’hirondelles, cependant, créent leurs nids principalement avec leur propre salive.

Ces nids sont comestibles, et sont considérés comme un mets par certains. Pour préparer et manger un nid d’hirondelle, il faut tout d’abord débarrasser le nid d’hirondelle de toutes ses impuretés et de ses plumes.

Puis le faire cuire plus de trois heures dans de l’eau bouillante. Il va alors se déliter en de nombreuses particules de fibres blanches.

Cette substance est récupérée pour composer certains plats comme la célèbre soupe de nid d’hirondelle.

Animaux architectes, habitation des animaux, construction

Animaux architectes, habitation des animaux, construction

Animaux architectes, habitation des animaux, construction

Trichoptères

Les larves de trichoptère sont essentiellement aquatiques et sont bien connues des pêcheurs.

En cherchant sous les pierres des ruisseaux ou parmi les végétaux morts des mares, on rencontre facilement ces étranges créatures.

Nombre d’entre elles fabriquent un fourreau de soie protecteur sur lequel elles fixent divers matériaux : brindilles, sable, micro-coquillages, feuilles…

La tête et le thorax seuls sortent du fourreau ce qui permet à l’insecte de se balader avec sa maison. Cette particularité leur vaut le surnom de « porte-bois ».

Animaux architectes, habitation des animaux, construction

Animaux architectes, habitation des animaux, construction

Les habitations de ces animaux et insectes vous ont-elles impressionné ?

Source : FastCoDesign

Amicalement De Louise


Respect

Aretha Louise Franklin, née le 25 mars 1942 à Memphis dans le Tennessee (mais elle passe la majorité de son enfance à Détroit dans le Michigan).

Résultats de recherche d'images pour « aretha franklin »

Elle est une chanteuse américaine de gospel, soul, funk, rhythm and blues et jazz, et musicienne (pianiste) surnommée « The Queen of soul » ou encore « Lady Soul ».

Image associée

En 1968, Aretha Franklin est classée en seconde position des personnalités afro-américaines les plus connues au monde, juste derrière Martin Luther King.

Elle a vendu 75 millions de disques et reste aujourd’hui l’artiste féminine ayant vendu le plus de disques vinyles de tous les temps.

Le magazine Rolling Stone la place première au classement des meilleurs chanteurs de tous les temps.

telechargement

1980 dans le film The Blues Brothers


Un robot intime à la place de l’homme… pour satisfaire le plaisir des femmes !

Un robot intime à la place de l’homme… pour satisfaire le plaisir des femmes !

Un robot intime à la place de l'homme... pour satisfaire le plaisir des femmes !

Savez-vous qu’une femme sur deux est insatisfaite au lit ? Malgré l’abondance de moyens visant à combler les femmes, ces dernières ne semblent pas pouvoir remplacer la présence d’un homme. 

Les hommes, par contre, ont pu remplacer les femmes par des poupées gonflables pour satisfaire leurs envies masculines. 

2025 est une année prometteuse ! Une invention révolutionnaire permettra aux femmes de connaître un plaisir incommensurable avec des robots érotiques. 

Ces robots, ayant une performance optimale qui dépasse celle des hommes, vont incontestablement répondre aux attentes des femmes très exigeantes.

Un futurologue pense que, dès 2050, les femmes pourraient préférer ces robots aux hommes…

Une série futuriste va plus loin en mettant en exergue les relations humains-robots et en allant jusqu’à prévoir la possibilité de mariage entre les 2 genres…

En Corée du Sud, le ministre du Commerce, de l’Industrie et de l’Energie pense à la rédaction d’un code d’éthique dans le but de réguler et moraliser les futurs rapports entre humains et robots.

Un être humain pourrait même tomber amoureux de son robot.

En partageant votre vie sexuelle avec un robot, vous ne risquerez pas d’attraper des maladies sexuellement transmissibles, pas de risque de grossesse,et surtout pas d’infidélité…

Dans les années 2050, d’après l’informaticien Alan Turing, vous pourrez discuter avec votre machine sans vous rendre compte que c’est  un humanoïde… 

Alors, impatient(e)s ?


Les animaux entrent dans la radiorésistance

MySpace Codes

APRÈS LA CATASTROPHE NUCLAIRE DE 1986, les scientifiques ont observé une étonnante recolonisation de la « zone interdite » de Tchernobyl par la faune et la flore. Les causes de la radiorésistance sont difficiles à déterminer, mais elles semblent toujours liées au patrimoine génétique. Quels sont les animaux qui résistent le mieux à la radioactivité nucléaire ? Admirons les champions de l’ADN !

1. Le scorpion

Le plus solide d’entre eux, l’Andoctronis amoreuxi, peut endurer une dose de radiations allant jusqu’à 900 Gy (gray), la dose mortelle pour l’être humain étant entre 4 et 10 Gy. Il a un superpouvoir de régénération après irradiation, probablement dû à sa capacité unique à réparer les lésions des gènes, ou à survivre à des réparations imprécises de génome.

2. Les rongeurs

A peine plus résistants que les êtres humains (dose mortelle : 4,5-12 Gy), ils se reproduiraient cependant tellement vite que leur patrimoine génétique n’aurait même pas le temps de subir les effets radioactifs. Des colonies de souris ont ainsi survécu et proliféré dans la zone contaminée après la catastrophe de Tchernobyl.

MySpace Codes

3. Les chevaux sauvages de Przewalski

Des spécimens de cette race de chevaux sauvages ukrainiens ont été lâchés dans la zone interdite de Tcherobyl en 1988. Contre toute attente, car ils étaient vieux et malades, ils se sont merveilleusement adaptés à l’environnement. Leur superpouvoir : un patrimoine génétique plus rustique que ceux des chevaux domestiques, avec 66 chromosomes au lieu de 64.

MySpace Codes

4. La fourmi

C’est la plus résistante et endurante parmi les insectes : elle peut survivre à une irradiation au césium radioactif pendant onze mois.

MySpace Codes

5. Conan la bactérie

De son vrai nom Deinococcus radiodurans, cet organisme polyextrêmophile est parmi les trois plus radiorésistants connus au monde. Elle résiste à toutes les conditions extrêmes et peut endurer jusqu’à 15000 Gy.

MySpace Codes

6. La blatte germanique

C’est une des espèce de cafard les plus répandues dans les maisons. Elle endure jusqu’à 64 Gy.

MySpace Codes

7. La mouche drosophile

L’insecte préféré des généticiens peut résister à une dose de radiations allant jusqu’à 640 Gy.

MySpace Codes

8. La guêpe parasite

Cet insecte qui fait fureur dans l’agriculture parce qu’il neutralise les chenilles en pondant ses oeufs dedans, pratique la thérapie génique en injectant un virus dans le corps de son hôte pour contourner ses défenses. Serait-ce cette particularité génétique qui serait à l’origine de sa capacité à résister à une dose de radiations maximum de 1800 Gy ?

MySpace Codes

9. Le Français..!

Cette espèce est parvenue à développer en quelques décennies un système de radiorésistance à toute épreuve, qui fonctionne par autosuggestion : c’est grâce à cela qu’il ne craint ni les explosions, fusions ou irradiations, ni les eaux contaminées, ni les déchets nucléaires, et qu’il est toujours protégé même quand tout explose autour de lui.

MySpace Codes

+ d’infos : Tchernobyl, une histoire naturelle


Photos d’un lieu tellement différent ; une île unique…

Ile d’un autre Monde ! , inimaginable et pourtant
bien réelle…
Martin Rousseau, 29 septembre 2013
l-le-de-socotra-1l-le-de-socotra-2
Il existe une mystérieuse île au large du Yémen isolée depuis des millions d’années et dont une grande partie de ses paysages est introuvable ailleurs sur la surface de la Terre. Des arbres et plantes à l’aspect bizarre et jamais vu… DGS vous propose d’explorer les fascinants paysages de Socotra que l’on surnomme déjà « l’île extraterrestre » ! L’île de Socotra qui se trouve au large du Yémen, dans le Nord-Ouest de l’océan Indien
à la particularité d’abriter une flore qui ne pousse qu’à cet endroit précis du globe.30 % de sa végétation est composée d’arbres et de fleurs très étranges,ce qui a valu à l’île le doux surnom d’île ‘‘extraterrestre‘‘, mais également de se retrouver sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco. Il est vrai que lorsqu’on se penche de plus prêt sur les dragonniers (arbre qui semble pousser à l’envers, avec les racines vers le ciel et qui produit une résine rouge, d’où leur nom d’arbre ‘‘sang-dragon‘’) ou encore sur les figuiers, rien ne semble indiquer que nous soyons sur Terre. L’île est restée coupée du monde pendant près de 6 millions d’années après sa séparation du continent et les quelques touristes qui s’y aventurent, s’accordent à dire que les paysages sont littéralement à couper le souffle. Voici quelques photos qui pourraient vous convaincre de partir sur cette drôle d’île étrangère.
 l-le-de-socotra-3l-le-de-socotra-4l-le-de-socotra-5l-le-de-socotra-6l-le-de-socotra-7
Comme quoi, pas besoin de navette spatiale pour découvrir un environnement « extraterrestre » ! On sait dorénavant où les prochains films de science-fiction pourront être tournés. La flore de cette île a surement dû inspirer de nombreux artistes et écrivains pour leurs oeuvres.
      l-le-de-socotra-8l-le-de-socotra-9l-le-de-socotra-10l-le-de-socotra-11l-le-de-socotra-12l-le-de-socotra-13
Merci Dora pour ces images…
Sur Wikipedia :

Funérailles en pays Toraja


Funérailles en pays Toraja

Par Planète Québec – 26 novembre 2016

Tau tau : représentations d’ancêtres gardant les tombes

Au cœurs des montagnes de Sulawesi, une île de l’archipel indonésien (plus connue en Français sous le nom de Célèbes), se trouve le pays Toraja.

L’Indonésie est un pays très majoritairement musulman mais ici nous sommes en terre de chrétienté. Enfin ça c’est pour la version officielle.

Les Torajas sont certes chrétiens mais ils vivent leur croyance dans un style un peu exotique pour le chrétien occidental. Ce christianisme est en effet sérieusement « coloré » avec les traditions des anciennes croyances animistes. Et s’il est un domaine où les anciennes croyances ont carrément déteint jusqu’à faire complètement disparaître la couleur d’origine, c’est bien pour les funérailles.

Cercueils dans la falaise à Pana

Cercueils dans la falaise à Pana

En pays Toraja, les funérailles ne sont pas un événement ordinaire de la vie.

On célèbre bien évidemment également les mariages à Tana Toraja mais c’est pour les funérailles que le faste déployé est à son comble.

Cercueil à Ke'te Kesu

Cercueil à Ke’te Kesu

Des funérailles en pays Toraja, ce sont des centaines d’invités. Bien évidemment la famille mais également tout le voisinage. Car visiblement ce qui compte pour un bon enterrement, c’est de montrer à tout le monde que l’on fait les choses en grand. Bien évidemment, organiser un tel événement nécessite non seulement une certaine organisation mais également des bas de laine bien remplis.

Pays Toraja, buffle albinos

Pays Toraja, buffle albinos

Le jour J, ou plutôt les jours J car ça dure généralement 3 jours, à peu près n’importe qui, y compris un touriste, peut venir aux funérailles. Il convient juste de se présenter avec une offrande qui peut-être du sucre, du café, une cartouche de cigarettes ou encore … un buffle ! Il est également possible de donner de l’argent mais étant donné que les autres convives ne sauront pas combien vous avez donné, cette solution est moins plébiscitée

En plus du nombre d’invités, et même d’avantage en fait, la réussite des funérailles se mesure au nombre de buffles qui y seront sacrifiés. Quelques buffles, c’est vraiment le minimum syndical et n’impressionnera personne si ce n’est peut-être les touristes. Une dizaine et vous êtes dans la norme.

À partir de 24, c’est le Graal et vous êtes autorisés à dresser ensuite une sorte de menhir  en mémoire du défunt.

Boucherie à ciel ouvert

Une fois les carcasses débitées, le maître de cérémonie partage les morceaux entre les différentes communautés du voisinage. Les enfants récupèrent les pieds. Ils les attachent avec une ficelle et traînent ça ensuite derrière eux comme un jouet.

Un gamin avec son cadeau des funerailles

Un gamin avec son cadeau des funerailles

Après cette mise en bouche qui ouvre vraiment l’appétit (si si, je vous assure !!), vient l’heure du déjeuner. C’est l’occasion de goûter un plat traditionnel du pays Toraja, le pa’piong.

C’est du buffle cuit pendant de longues heures dans un morceau de bambou, à l’étouffée.

Et on accompagne ça d’un peu de vin de palme.