Archives quotidiennes : 20 avril 2011

Pensée du mercredi 20 avril 2011.


"Vous récitez : « Seigneur, j’aime ta sagesse, j’ai foi en ton
amour, j’espère en ta puissance », mais avez-vous bien approfondi
le sens de cette prière ? Lorsque vous dites au Seigneur :
« J’aime ta sagesse », votre amour rencontre la sagesse de Dieu
et vous l’attirez en vous. Lorsque vous dites : « Je crois en ton
amour », votre foi rencontre l’amour divin et Dieu vous aime
parce que vous croyez en Lui. Quand vous dites : « J’espère en ta
puissance », votre espérance rencontre la puissance de Dieu, qui
vous protège à cause de votre espoir.
Pour attirer la sagesse, l’amour et la puissance de Dieu, nous
devons donc travailler avec ces trois vertus : l’amour, la foi,
l’espérance. En nous, ces trois vertus sont liées respectivement
au cerveau, aux poumons et à l’estomac, et elles peuvent en
améliorer l’état, puisque la santé physique dépend aussi de la
vie spirituelle. Pour votre estomac augmentez votre espérance,
pour vos poumons augmentez votre foi, et pour votre cerveau
augmentez votre amour, car c’est par l’amour que l’on comprend la
sagesse. Maintenant que vous en connaissez la signification,
habituez-vous à répéter cette formule : « Seigneur, j’aime ta
sagesse, j’ai foi en ton amour, j’espère en ta puissance. »"

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Catégories : ACTUALITES | Poster un commentaire

Belle histoire à méditer……


Belle histoire à méditer……

Un saint homme tenait un jour une conversation avec Dieu …
> > > il lui dit : – Seigneur, j’aimerais savoir comment est le paradis et comment est l’enfer
> > > Dieu conduisit le saint homme vers deux portes.
> > > Il ouvrit l’une d’entre elles et permit ainsi au saint homme de regarder l’intérieur.
> > > Au milieu de la pièce, il y avait une immense table ronde.
> > > Et, au milieu de la table, il y avait une grosse marmite contenant un ragoût à l’arôme délicieux….
> > > Le saint homme saliva d’envie.
> > > Les personnes assises autour de la table étaient maigres et livides. Elles avaient, toutes, l’air affamé.
> > > Elles tenaient des cuillères aux très longs manches, attachés à leurs bras. Toutes pouvaient atteindre le plat de ragoût et remplir une cuillerée.
> > > Mais, comme le manche de la cuillère était plus long que leurs bras, elles ne pouvaient ramener les cuillères à leur bouche.
> > > Le saint homme frissonna à la vue de leur misère et de leurs souffrances.
> > > Dieu lui dit:
> > > – Tu viens de voir l’enfer.
> > > Tous deux se dirigèrent alors vers la seconde porte.
> > > Dieu l’ouvrit, et la scène que vit le saint homme était identique à la précédente.
> > > Il y avait la grande table ronde, la marmite de délicieux ragoût, qui fit encore saliver le saint homme.
> > > Les personnes autour de la table étaient également équipées de cuillères aux longs manches.
> > > Mais, cette fois, les gens étaient bien nourris, replets, souriants et se parlaient en riant.
> > > Le saint homme dit à Dieu:
> > > – Je ne comprends pas !
> > > – Eh bien, c’est simple, répondit Dieu à sa demande, c’est juste une question d’habileté. Ils ont appris à se nourrir les uns les autres, tandis que les gloutons et les égoïstes ne pensent qu’à eux-mêmes.
> > > Il faut croire que l"enfer est bien souvent sur terre !!!" …..
> > > 93% des gens ne transféreront pas ce courriel.
> > > Si vous faites partie des 7% qui le feront, transférez-le avec le titre "7%".
> > > Je fais partie des 7% et, rappelle-toi que je partagerai toujours ma cuillère avec toi…
> > > … et même une bonne bouteille, à l’occasion !!!

Catégories : ACTUALITES | Poster un commentaire

À l’Aréopage


Mercredi 20

avril


Quand ils entendirent parler de la résurrection des morts,
les uns se moquaient et les autres disaient : nous t’entendrons une autre fois
sur ce sujet. C’est ainsi que Paul se retira du milieu d’eux. Pourtant, certains
se joignirent à lui et crurent ; parmi eux il y avait notamment Denys,
l’Aréopagite.

Actes 17. 32-34

À l’Aréopage

L’Aréopage, à Athènes, était une colline où siégeait un
tribunal de notables, appelé lui aussi Aréopage. On pouvait assister à des
procès, écouter aussi des discours philosophiques ou politiques en plein air. Un
jour, l’apôtre Paul y prit la parole. La Bible résume l’atmosphère qui régnait à
Athènes au premier siècle : La ville était “remplie d’idoles… Il se trouva même
des philosophes épicuriens et stoïciens pour s’en prendre à lui… Tous les
Athéniens et les étrangers séjournant à Athènes ne passaient leur temps qu’à
dire ou à écouter quelque nouvelle” (Actes 17. 16, 18,
21).

Denys, membre de l’Aréopage, devait entendre chaque jour des
multitudes de discours. Quelle sécheresse et quelle lassitude devaient habiter
son cœur confronté quotidiennement à tant d’idées contradictoires !

De nos jours, ne nous arrive-t-il pas d’avoir la même
impression, et d’être lassés de la pauvreté spirituelle de tout ce que nous
entendons ?

Pourtant, ce Denys entendit un jour un message complètement
nouveau : “Dieu donc, ayant passé par-dessus les temps de l’ignorance, ordonne
maintenant aux hommes que tous, en tous lieux, ils se repentent ; parce qu’il a
fixé un jour où il doit juger avec justice la terre habitée, par l’Homme qu’il a
destiné à cela, ce dont il a donné une preuve certaine à tous, en le
ressuscitant d’entre les morts” (Actes 17. 30, 31).
La force de la bonne nouvelle de la résurrection n’a pas laissé Denys
indifférent. Il ne s’est pas laissé influencer par ceux qui “se moquaient”. Sa
vie a été transformée : “Il crut”, nous dit la Bible.

Catégories : CONSEIL | Poster un commentaire

William et Kate, et maintenant…sur la pizza !


pizza pt.jpgWilliam et Kate, et maintenant…sur la pizza !

A l’occasion du mariage princier britannique prévu le 29 avril, la chaîne de pizzerias Papa John’s a conçu une pizza à l’effigie du prince William et de sa fiancée Kate Middleton. La mosaïque, imaginée en collaboration avec un artiste alimentaire, est notamment composée de fromage et de champignons (pour la robe et le voile de Kate) ainsi que de poivrons et de salami (pour le costume de William).

"On dirait que tout le pays a attrapé la fièvre du mariage royal, nous devions donc faire quelque chose de spécial pour célébrer cette occasion mémorable", a expliqué Jack Swaysland, vice-président de la chaîne Papa John’s, dans un communiqué daté du vendredi 14 avril (sic). "Il y a des cotes à 50 contre 1 que le déjeuner du mariage royal sera de la pizza, donc on ne sait jamais: le jour J, Kate et William pourraient appeler pour une livraison spéciale!", s’est-il emballé.

pizza.jpg

Le communiqué de Papa John’s s’achève en précisant que les commandes en vue des "Royal Wedding party" des clients le 29 avril sont ouvertes dès à présent. La chaîne propose en permanence un service de commande jusqu’à 14 jours à l’avance.

(7sur7)

Catégories : ACTUALITES | Poster un commentaire

Le mystère de la Cène : le jeudi saint était… un mercredi ActuaLitté – Les univers du livre


Et il n’y avait pas d’enfants, parce que le mercredi, pas d’école…

Rédigé par Nicolas Gary, le lundi 18 avril 2011 à 13h56

Ne perdons pas une occasion de rire en choeur avec les études religieuses, surtout quand un très sérieux universitaire anglais fait paraître un ouvrage démontrant que la grande date du Jeudi Saint pose un sérieux problème.

Petit rappel historique : le jeudi Saint est le jeudi qui précède Pâques. Pour les chrétiens, c’est donc la journée de la Cène, ce dernier repas du Christ avec ses disciples, juste avant la trahison de Judas, la Croix et tout le reste. Dans tous les cas, c’est le point de départ de la Passion, qui mènera à la résurrection, sans passer par la case Pôle emploi.

À table !

Or donc, un certain Colin Humphreys, officiant à l’université de Cambridge, fait paraître un ouvrage tout aussi sérieux, intitulé The Mystery of the Last Supper, dans lequel il tente de résoudre une affaire vieille de plusieurs siècles. Et publié par Cambridge pour le coup. Autant de raison de considérer que l’ouvrage a été sérieusement mené.


La Cène, par Léonard de Vinci, détail

Selon le bonhomme, donc, le dernier repas du Christ avec ses potes a été mal calculé. En effet, le jeudi dit saint serait plutôt un mercredi. En puisant dans des ressources tout à la fois textuelles, et principalement bibliques, mais également historiques et astronomiques, le chercheur est parvenu à définir une date précise.

Vous vous êtes lavé les mains, au moins ?

« Voilà le problème : les experts de la Bible et les chrétiens croient que le dernier repas a commencé après le coucher du soleil le jeudi soir et que la crucifixion de Jésus a eu lieu le vendredi matin suivant, à environ 9 h. Les procès de Jésus ont eu lieu dans différentes zones de Jérusalem. Les experts ont parcouru Jérusalem avec un chronomètre pour voir comment l’ensemble de ces événements pouvaient tenir entre le jeudi soir et le vendredi matin : la plupart ont conclu que c’est impossible », rapporte même l’AFP.

Selon les données dont les apôtres synoptiques – ceux qui racontent à peu de choses près la même histoire, à savoir Marc, Mathieu et Luc – le repas s’est déroulé durant la Pâques juive. Qui elle a lieu ce soir. Mais pour Jean, le vilain canard, le repas se déroulait avant la Pâques juive. Deux calendriers différents, considère le professeur, qui réunit tout le monde en annonçant que, de fait, la Cène aurait eu lieu avant le jeudi Saint. Selon lui, le repas de la Cène s’est déroulé le 1er avril de l’an 33, assure-t-il donc au Times.

Et de la même manière, il affirme que la crucifixion aurait donc eu lieu un 3 avril, et la résurrection le 5 avril.

C’est qu’en choisissant en plus un mercredi, Jésus se positionne comme le nouveau Moïse, et en fixant une autre date que le jeudi de Pâques, cette position serait alors confirmée.

Catégories : ACTUALITES | Poster un commentaire

Les images choc arrivent cette semaine sur tous les paquets de cigarettes


Photo prise le 18 avril 2011 à Paris des nouveaux paquets de cigarettes représentant des poumons noircis ou des dents noircies. (Photo Miguel Medina/AFP)

Agrandir la photo

Lundi 18 avril 2011, 17h55
Des poumons noircis, des dents avariées, un goître affreux: bienvenue dans le monde engageant des cigarettes, dont les paquets vont porter en France à partir de mercredi des images provocantes, mais seulement sur 40% du verso.

L’arrêté rendant obligatoire l’apposition d’images choc avait été publié en avril 2010. La ministre de la Santé d’alors, Roselyne Bachelot, avait donné un an aux fabricants pour écouler leurs stocks existants.

Certains ont vendu rapidement leurs paquets sans images, et les tout premiers paquets de cigarettes illustrés ont commencé à faire leur apparition il y a deux mois chez les buralistes.

Quatorze clichés ont été choisis sur une liste proposée par l’Union européenne. On peut ainsi voir des poumons noircis évoquant le cancer du poumon, une seringue dans laquelle est glissée une cigarette, allusion à la drogue, une jeune femme derrière une poussette vide symbolisant la baisse de fertilité.

Image d’un nouveau packet de cigarettes en Australie, diffusée par le gouvernement le 7 avril 2011 (Photo Australian Government/AFP/Archives)

Agrandir la photo

Des dents noircies et abîmées illustrent l’affirmation "la fumée contient du benzène, des nitrosamines, du formaldéhyde et du cyanure d’hydrogène". Un goître affreux prouve que "fumer peut entraîner une mort lente et douloureuse".

Figurent également sur le paquet les coordonnées de Tabac info service, le dispositif national d’aide à l’arrêt du tabac. Le nombre d’appels reçus au cours de la prochaine semaine donnera une idée de l’impact de la campagne, estime le professeur Bertrand Dautzenberg, président de l’Office français de prévention du tabagisme.

Pour la taille des images et leur emplacement, les fabricants ont gagné sur les associations anti-tabac: elles n’occupent que 40% de la surface, et seulement sur le dos du paquet. On ne les verra donc pas en arrivant chez le buraliste, ce qui leur fait perdre une partie de leur rôle répulsif.

Au recto, restent les traditionnels avertissements "fumer tue" ou "fumer nuit gravement à votre santé et à celle de votre entourage".

Yves Martinet, de l’Alliance contre le tabac, aurait voulu des images plus grandes, aussi bien sur le recto que sur le verso du paquet, et en haut, pour être plus visibles. "Déçu" que ce soit "la solution la plus minime" qui ait été choisie, le pneumologue cite l’Uruguay, où "85% de la surface des paquets", des deux côtés, sont occupés par des photos peu ragoûtantes.

Même déception chez le Pr Dautzenberg, qui note cependant que pour les adultes accros, l’image "renouvelle le message", après huit ans avec les mêmes textes.

Les images choc sont la norme déjà dans une vingtaine de pays, le Canada ayant ouvert la voie en 2000. La Belgique a été le premier pays d’Europe à enclencher le mouvement, même si elle est à la traîne pour l’interdiction de fumer dans les cafés ou discothèques.

Ces images sont-elles efficaces? Le ministre canadien de la santé avait affirmé en 2000 que "les avertissements sont 60 fois plus persuasifs lorsqu’ils sont accompagnés par des photos". L’OMS dit que les mises en garde illustrées "réduisent le nombre d?enfants qui commencent à fumer".

La Floride a adopté une autre stratégie vers les jeunes, avec des campagnes très efficaces où la cible n’est plus la cigarette mais les cigarettiers manipulateurs.

La prochaine étape pourrait être un jour la création de paquets génériques de couleur glauque avec la seule indication de la marque, qui rendraient l’achat moins attractif. Un projet en ce sens pourrait être voté cet été au parlement australien.

La France compte quelque 13,5 millions de fumeurs, et le tabac tue 60.000 personnes par an.

Catégories : ACTUALITES | Un commentaire

Philips, dernier grand fabricant européen, se sépare de sa branche téléviseurs


Des écrans plats sur le stand Philips lors de la foire de l’électronique de Berlin le 2 septembre 2010 (Photo John Macdougall/AFP/Archives)

Agrandir la photo

Lundi 18 avril 2011, 12h51
Il était le dernier grand groupe européen à fabriquer des téléviseurs : le géant néerlandais de l’électronique Philips a annoncé lundi qu’il allait se séparer de sa branche téléviseurs, victime de la concurrence de ses rivaux asiatiques.

Les concurrents de Philips ont "littéralement bradé" leurs téléviseurs, explique à l’AFP Sjoerd Ummels, analyste chez le bancassureur ING : "ils ont complètement détruit le marché".

Le groupe néerlandais doit faire face au japonais Sony et surtout aux sud-coréens Samsung Electronics et LG Electronics qui ont cassé les prix des téléviseurs avec un modèle de production à très haut rendement tout en bénéficiant d’une monnaie nationale affaiblie.

"Ces dix dernières années, Philips a perdu d’importantes parts de marché : de plus de 10%, il est passé à 5-6%", souligne l’analyste.

La vente des téléviseurs Philips, fabriqués en Hongrie, au Brésil et en Argentine, représentait en 2005 encore 25% du chiffre d’affaires total du groupe contre 13% seulement en 2010.

"Trouver une solution pour notre branche téléviseurs était notre priorité absolue", a déclaré le directeur exécutif de Philips en présentant les résultats du premier trimestre au cours duquel la branche téléviseurs a enregistré une forte perte.

Un téléviseur LG, grand concurrent chinois de Philips, à Pékin le 23 mai 2006 (Photo /AFP/Archives)

Agrandir la photo

"Celle-ci a une histoire importante au sein de Philips, depuis 1928", date de la première démonstration en public d’un téléviseur Philips, a-t-il souligné.

Fondé en 1891, le groupe néerlandais a produit en 1950 ses premiers téléviseurs en noir et blanc destinés au marché néerlandais tandis que la production des téléviseurs en couleurs a débuté en 1962.

La branche téléviseurs deviendra à partir de fin 2011 une coentreprise dont Philips ne conservera que 30% des parts. Les parts restantes seront vendues à TPV Technology, un spécialiste des écrans LCD et d’ordinateurs basé à Hong-Kong.

Le prix de vente sera calculé en fonction des résultats financiers de la branche sur une période de trois ans minimum à partir de 2012.

"En d’autres termes, Philips recevra de l’argent pour ces parts uniquement si la branche réalise des bénéfices", a expliqué à l’AFP Joost Akkermans, un porte-parole du groupe.

Les téléviseurs produits par la coentreprise arboreront la marque "Philips" durant cinq ans au moins, en échange du versement de royalties.

La coentreprise ne pourra toutefois pas vendre de téléviseurs en Chine, en Inde, en Amérique du Nord et dans certains pays d’Amérique du Sud, où le géant néerlandais avait déjà conclu des accords permettant à d’autres fabricants de téléviseurs d’utiliser la marque "Philips".

Le géant néerlandais, qui emploie environ 117.000 salariés, dont environ 3.500 dans sa branche téléviseurs, a longtemps été spécialisé dans la production de téléviseurs et de petit électroménager.

Mais depuis une dizaine d’années, le groupe développe la production de matériel médical, comme des scanners à résonance magnétique, et de systèmes d’éclairage.

"Nous devons amener notre branche matériel médical en tête de son marché" et "maintenir" la division éclairage en tête du sien, a assuré M. van Houten, selon lequel "beaucoup doit être fait pour développer le plein potentiel" de Philips.

Catégories : ACTUALITES | Poster un commentaire

Hongrie: Viktor Orban fait adopter une constitution ultra-conservatrice


Le Premier ministre hongrois Viktor Orban au parlement, le 18 avril 2011 (Photo Attila Kisbenedek/AFP)

Agrandir la photo

Lundi 18 avril 2011, 17h19
Le Premier ministre conservateur hongrois Viktor Orban a célébré lundi un triomphe personnel avec l’adoption par le parlement d’une nouvelle constitution, comprenant des références à Dieu, au christianisme et à la famille traditionnelle, qualifiée de "putsch" constitutionnel par l’opposition.

262 députés ont voté pour, 44 contre et un s’est abstenu, un vote qui ne faisait guère de doute, le parti gouvernemental, le Fidesz, disposant au parlement d’une majorité des deux-tiers.

Les socialistes (MSZP) et la gauche libérale-Verts (LMP) ont boycotté le vote, alors que l’extrême droite (Jobbik) a voté contre le texte, baptisé par une grande partie de la presse hongroise de "Constitution Orban".

"Nous avons vécu un moment historique", a affirmé le président du parlement, Laszlo Kövér (Fidesz). "Le texte reconnaît le christianisme comme la base de notre civilisation, mais la constitution garantit la liberté morale", a-t-il ajouté, avant d’appeler les députés à chanter l’hymne national.

La nouvelle constitution doit encore être signée par le chef de l’Etat, Pal Schmitt, un proche de Viktor Orban, le 25 avril, et elle entrera en vigueur le 1er janvier 2012.

Les références à Dieu, au christianisme et à la famille traditionnelle font des vagues en Hongrie où une série de manifestations de l’opposition, d’organisations non-gouvernementales (ONG) et de mouvements de citoyens ont mobilisé plusieurs milliers de manifestants ces derniers jours.

Et, lundi encore, des citoyens réunis sur Facebook pour la liberté de la presse face à la très controversée loi sur les médias de Viktor Orban, qualifiée de "liberticide" par ses détracteurs, ont organisé une manifestation près du parlement pour dénoncer une "mise en cause" de l’Etat de droit.

Dans son préambule, truffé de formules relevant d’un pathos historique, chrétien et nationaliste, la constitution salue "l’unité spirituelle et intellectuelle" de la nation hongroise, "déchirée en plusieurs parties lors des orages de l’histoire".

Ses détracteurs considèrent que cette Constitution viole les libertés fondamentales et constitue essentiellement un moyen pour Viktor Orban d’asseoir son pouvoir.

Ainsi, organisations féministes, de défense des droits de l’Homme ou associations de défense des homosexuels ont affirmé que le projet de constitution était "discriminatoire" et "anti-démocratique", tout en étant fortement marqué par "une idéologie droite-chrétienne". Elles s’inquiètent en particulier du sort de ceux qui n’entrent pas dans ce moule: non-croyants, homosexuels ou encore familles mono-parentales.

De même, elles estiment que la porte est ouverte à une possible interdiction de l’avortement car la constitution stipule que "la vie du foetus doit être protégée à partir du moment de sa conception".

De plus, le Conseil budgétaire de la banque centrale, composé de membres proches de Viktor Orban, aura un droit de veto sur le budget et, s’il est exercé, le chef de l’Etat, Pal Schmitt, pourra dissoudre le Parlement. Ainsi, même s’il se trouve dans l’opposition après les législatives de 2014, Viktor Orban pourra, via le Conseil budgétaire et le chef de l’Etat, dissoudre le Parlement. Une disposition qualifiée de "putsch" constitutionnel par l’opposition.

Viktor Orban s’était justifié en déclarant que la constitution précédente remontait à l’époque où la Hongrie appartenait au bloc communiste, après la Seconde Guerre mondiale, alors qu’elle avait été pourtant mofifiée en 1989, après l’effondrement du bloc soviétique.

Cependant, le secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies (ONU), Ban Ki-moon, en visite lundi à Budapest, évoquant "les préoccupations internationales", s’est permis de demander à Viktor Orban de "prendre conseil" auprès d’organismes "comme l’ONU et le Conseil de l’Europe".

Catégories : ACTUALITES | Poster un commentaire

Se soigner par l’hypnose ?


'hypnose.jpgSe soigner par l’hypnose ?

"Je n’y crois pas", "je veux garder le contrôle", "ça ne marche pas pour moi": l’hypnose, qui emmène entre veille et sommeil, fait encore un peu peur, mais elle est aujourd’hui de plus en plus utilisée comme outil thérapeutique.

En France, la forme dominante est l’hypnose ericksonienne, du nom du psychiatre américain Milton Erickson, qui est souple, non directive, et se définit comme "un état de conscience naturel" qui respecte le patient et s’adapte à lui. Traditionnellement l’hypnose s’adresse à des gens en difficulté psychologique ou émotionnelle (dépression, troubles du sommeil, phobies, addictions), rappelle le docteur Claude Virot, qui dirige le centre de formation Emergences, à Rennes.

Mais elle sert aussi à ceux qui souffrent de douleur chronique ou aiguë, les aidant à "modifier le vécu de la douleur", comme dit la psychologue Isabelle Ignace. La branche douleur aiguë s’est beaucoup développée récemment, selon Claude Virot. Elle est ainsi de plus en plus utilisée par les dentistes, au bloc opératoire en complément d’anesthésies locales, dans des maternités comme celle de l’hôpital Robert Debré, voire par les services d’urgence.

Franck Garden-Brèche, médecin urgentiste pendant 15 ans, s’est formé à l’hypnose pour "limiter l’absorption de drogues morphiniques ou sédatives" ou contrôler le stress. Il cite l’exemple d’une personne accidentée, incarcérée dans sa voiture. "On introduit une transe hypnotique pour gérer la douleur pendant le geste technique", dit-il. On accompagne ensuite la personne pendant le temps de la désincarcération. "Dans la transe hypnotique il y a une distorsion du temps : la personne va vivre un événement de deux heures comme s’il ne durait qu’une demi-heure".

Après cette phase aiguë, l’hypnose peut être utilisée pour prévenir l’apparition du syndrome de stress post-traumatique ou pour le traiter, "comme une psychothérapie". Dans l’hypnose, le choix des mots est essentiel. Ne pas dire avant une piqûre "ça ne va pas faire mal", ce qui fait penser à la douleur, mais "parler d’autre chose", dit Franck Garden-Brèche. "Ca crée une confusion : pendant ce temps l’aiguille pique, et comme le patient était focalisé sur le mot décalé, il n’a rien senti".

Pour les douleurs plus fortes, on détourne l’attention en emmenant le patient "dans un endroit où il se sent en parfaite sécurité, qu’on appelle un lieu sûr". On induit "un état de conscience modifié, entre l’état de veille et l’état de sommeil, où l’esprit décroche", dit l’urgentiste. Ainsi l’Antillaise Darina, maman depuis peu, raconte que la sage-femme formée à l’hypnose qui l’accompagnait lors de l’accouchement l’a "fait partir sur quelque chose qu’(elle) aimait", en l’occurrence "la plage, chez moi". "J’étais heureuse", dit-elle.

"L’hypnose, c’est le muscle de l’imagination", dit joliment Isabelle Ignace. Selon Claude Virot, l’hypnose se développe notamment dans le champ des fécondations in vitro, où elle augmenterait les taux de réussite. Mais elle fait encore peur : la transe est assimilée à celle des vaudous, on pense qu’on va être sous l’emprise de l’hypnothérapeute, qu’on va être manipulé. Au contraire, il s’agit d’aider à "retrouver le contrôle sur soi, retrouver de la liberté", dit Isabelle Ignace.

L’hypnose est fondamentalement de l’autohypnose, puisque, soulignent des hypno-thérapeutes, "la personne se met elle-même dans cet état, sans être forcée à rien". Le thème du forum de la Confédération francophone d’hypnose, en juin, est : "Osez une mixité thérapeutique, osez faire entrer l’hypnose dans votre pratique quotidienne".

(afp/7sur7)

Catégories : ACTUALITES | Poster un commentaire

LA BLONDE ET LE MIROIR MAGIQUE…


 Pauvre-papa

- Une brune, une blonde et une rousse sont devant un miroir qui avale la personne quand elle ment.

La brune se met devant le miroir et dit :

-Je pense que je suis belle.

Le miroir l’avale.

La rousse se met devant le miroir et dit :

- Je pense que je suis intelligente.

Le miroir l’avale.

La blonde se met devant le miroir et dit :

- Je pense …

Le miroir l’avale.

(merci à FERNANDE pour cette farce)

Catégories : HUMOUR | Poster un commentaire

Propulsé par WordPress.com. Thème Adventure Journal.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 198 followers

%d bloggers like this: