Archives quotidiennes : 9 avril 2011

Pensée du samedi 9 avril 2011.


"Tant que les êtres humains ne sont pas capables de construire en
eux un sanctuaire intérieur pour y placer des entités
spirituelles, rien ne leur interdit d’avoir recours aux icônes,
aux statues et même de se prosterner devant elles, afin de
manifester leur besoin d’adoration du Principe divin.
L’essentiel, c’est de s’habituer à tourner ses pensées vers des
entités supérieures afin d’être habité par elles, et d’avancer
sur le chemin en gardant toujours la tête dans la lumière.
Dès que vous sentez la tristesse, le découragement vous gagner,
tournez-vous vers les esprits célestes. Et même si vous ne savez
pas quels traits, quel visage leur donner, ce n’est pas si
important ; prononcez leur nom, car le nom, lui, est déjà une
image, et cette lettre mentale que vous envoyez atteindra son
destinataire. Il est donc important de connaître au moins le nom
des entités dont vous voulez vous faire entendre."

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Catégories : CONSEIL | Poster un commentaire

Chambre 110 (etsivousosiez)


Par etsivousosiez

Chambre 110

Je regarde ton ventre,
Ton ventre qui respire,
Qui respire et qui rentre,
Qui rentre et qui soupire.

Tu agites la tête
Tes mains cachant tes yeux,
Balancement qui entête
D’un plaisir séditieux.

Tu es là sans y être
Différente et ailleurs,
Départie de paraître
Pour un autre meilleur.

Tes spasmes et tes larmes,
Amante, femme et enfant,
En l’intime vacarme
D’un désir étouffant.

En toi je suis et je vais,
De ton regard épris,
Par la fièvre endêvé
De moi-même dépris.

Ton souffle et ta salive,
Ta langue, tes seins, tes hanches,
Tes caresses lascives
Ton ventre qui s’épanche.

Mes mots et tes soupirs,
Tes cris si retenus,
Ces mols diapirs,
Lave de nos âmes nues.

Tout en moi je retiens,
La bête qui enrage,
Pour que ce plaisir tien,
Se vête de l’orage.

Alors le temps n’est plus,
Pénombre d’une chambre,
Sans le moindre surplus,
Où tes lombes se cambrent.

Et l’oubli devient voile,
Toile qui nous enveloppe,
Où nos âmes se dévoilent
Étoiles interlopes.

Cérémonie étrange,
D’une union adultère,
De l’intime mélange,
D’un secret ministère.

Il n’est que toi, que toi,
En mes bras prisonnière,
Femme, fille de l’émoi,
Amante buissonnière.

Tu t’agites et tu pleures,
Me supplies de jouir,
Dans les plis des humeurs,
Je me laisse enfouir.

En toi je suis venu,
En quête d’un ailleurs,
D’un ailleurs devenu,
Revenu orpailleur.

Je regarde ton ventre,
Ton ventre qui soupire,
Qui soupire et qui entre,
Qui entre et qui respire.

Catégories : POESIE | Poster un commentaire

P.S.V. (Pilotage sans visibilité)


9

Samedi

avril


… Nos regards n’étant pas fixés sur ce qui se voit, mais sur ce qui ne se voit pas : car ce qui se voit est temporaire, mais ce qui ne se voit pas est éternel.

2 Corinthiens 4. 18

Nous marchons par la foi, non par la vue.

2 Corinthiens 5. 7

P.S.V. (Pilotage sans visibilité)

Un pilote d’avion vole souvent sans visibilité, sans aucun point de repère par rapport au sol ou aux étoiles. Il dépend alors de ses instruments de navigation pour savoir dans quelle position se trouve son appareil. Il arrive parfois qu’un pilote inexpérimenté ait l’impression que son avion se trouve dans une position qui n’est pas celle qu’indique son tableau de bord. Cette impression peut devenir tellement forte qu’il peut être tenté de mettre en doute le bon fonctionnement de ses instruments et d’entreprendre une correction catastrophique.

Les croyants ont, eux aussi, un instrument, la Bible, pour leur indiquer leur situation devant Dieu. Mais parfois, au lieu de se fier à elle, ils sont tentés de faire confiance à leur propre ressenti, et cela peut les troubler.

Par exemple, la Bible déclare que, par la foi en Jésus Christ, nous avons la paix avec Dieu et que nous sommes dans sa faveur (Romains 5. 1, 2). Le Seigneur Jésus a dit lui-même en parlant de ceux qui croient en lui : “Personne ne les arrachera de ma main” (Jean 10. 28). Mais devant les difficultés de toute nature, nos propres défaillances, ou des épreuves douloureuses, nous pourrions parfois mettre en doute ces promesses divines. Nous courons alors le risque de lâcher la main du Seigneur et de perdre la force, la joie et la paix. Non, mettons plutôt notre confiance, sans réserve, dans les promesses de Dieu données dans sa Parole, notre guide infaillible. Dieu est fidèle, il nous conduira immanquablement au but.

Catégories : CONSEIL | Poster un commentaire

"Allô la police? J’ai 3 ans et ma baby-sitter est ivre"


Allô la police.jpg"Allô la police? J’ai 3 ans et ma baby-sitter est ivre"

En Ecosse, une femme va être jugée pour violence envers les enfants: la baby-sitter avait en effet une fâcheuse tendance à picoler sur son lieu de travail.

C’est un petit garçon de trois ans qui a donné l’alerte en appelant lui-même le numéro d’urgence 999 pour demander de l’aide vu que sa baby-sitter était complètement ivre.

Les événements se sont produits le 9 octobre dernier. Le petit bout a téléphoné à la police peu après minuit. Il a alors expliqué s’inquiéter pour sa baby-sitter qui semblait mal en point.

La police s’est alors rendue à l’adresse indiquée par l’enfant. Ils ont sonné et c’est le petit garçon qui a ouvert la porte. Dans la maison, les policiers ont trouvé Jacqueline Robertson, 39 ans, complètement saoule.

Elle avait apparemment fait un sort à une bouteille de vin. Lorsque les policiers ont voulu emmener le garçon au poste afin de garantir sa sécurité, Jacqueline est devenue agressive et a lancé un verre en direction de ceux-ci.

(7sur7)

Catégories : ACTUALITES | Poster un commentaire

Le nègre du président, de Daniel Carton ActuaLitté – Les univers du livre


Rédigé par Clémentine Baron, le lundi 21 mars 2011 à 09h03

Si l’on se targue de dénoncer, au moins faut-il le faire correctement. Ce qui est loin d’être le cas dans Le nègre du président, dernier « trésor » de Daniel Carton. Cet ancien journaliste du Monde et du Nouvel Observateur est célèbre pour ses essais politiques, dont, entre autres : Bien entendu c’est off : ce que les journalistes politiques ne racontent jamais (Albin Michel) ou encore : Une campagne off : chronique inédite de la course à l’Élysée (Albin Michel).

Dans ce roman, qui se revendique comme tel, insistant sur la fiction et d’ailleurs ne citant aucun nom, on retrouve ce style provocateur et critique. Toutefois, on est bien vite déçu de la portée finalement très faible d’une telle dénonciation.
Le nègre de Sarkozy, censé être homme de plume et d’érudition, a beau jeu de reprocher au président son élocution. Malheureusement, la sienne n’est guère plus élaborée. Sous prétexte de rompre la langue de bois, il réduit la langue française en copeaux : « Je m’en fous, je n’en ai rien à secouer. J’écris comme je veux. […] Ils m’ont traité de merde ! Alors, j’écris : merde ! »… Soit.
Donc, après avoir fustigé le président sur son vocabulaire limité et ses fautes de français, voilà qu’on prend le même ton, frôlant ─ non ─, s’enlisant complètement dans la vulgarité. Comme le dit Daniel Carton, il ne faut plus avoir peur d’appeler « une chatte une chatte ». Ainsi, on nous racontera sans broncher le « numéro de pute » des journalistes avides de scandales et celui du « Grand et de sa garce de bonne femme acariâtre », en parlant du couple Chirac.
Visiblement, s’il n’a pas peur des mots, Daniel Carton est aussi d’avis qu’il ne faut pas avoir peur d’en supprimer quelques-uns, dont les pronoms personnels, bien trop inutiles ! Pourquoi dire : « Je ne pensais pas » quand on peut dire tout simplement : « Pensais pas ». Et ça continue : « Sont jaloux ! Comprennent pas […]. Ont déjà parié […] ». D’autres fois, au contraire, l’auteur double le pronom sans raison apparente, ce qui donne des formules comme : « Les retraités […] ils ne supportent pas »…
Pire encore, des fautes de frappe et même d’orthographe. Ainsi, le cousin du narrateur est bien « mariée », quant à son amante, on ne saura jamais vraiment si elle s’appelle Adina ou Adena, puisque l’on passe de l’un à l’autre jusqu’au dénouement. Qui accuser ici, de l’éditeur ou de l’auteur ?
Enfin, on trouvera dans le roman trois ou quatre pseudo-références littéraires ou philosophiques, histoire de conférer un peu de crédibilité au personnage. Il faut rappeler ici que notre nègre présidentiel est censé être un intellectuel bourgeois (si, si !). Pourtant, même ces références sont plutôt hors sujet : parler de Rousseau parce que l’on a prononcé une fois le mot campagne, ce n’est pas exactement ce qu’on peut appeler une démonstration philosophique valable.
La trame fictionnelle ou le message politique auraient pu compenser ce manque de qualités littéraires. Oui, mais… non. Le narrateur se révèle être à peu près aussi sympathique que le président qu’il critique. On pourrait le plaindre s’il cessait d’attirer l’attention sur son incommensurable pénis et de nous confier des aveux poétiques, du genre : Quand tu es au palais, « tu exerces à plein ton droit de baiser et d’envoyer chier. Jouissif ! ».
Qui plus est, le narrateur dans la mise en abîme du rôle de l’auteur n’écrit pas ce livre pour des raisons politiques comme on pourrait le croire. Ce serait trop idéaliser le personnage ! Non, il écrit cette diatribe médiocre uniquement pour se venger d’une banale histoire de sexe. Exit le grand révolutionnaire, vous ne trouverez derrière ce nègre qu’un simple cocu aigri et jaloux.
D’ailleurs, on ne trouve guère de politique dans l’ouvrage. Des allusions au goût démesuré de notre président pour le pouvoir, pour l’argent, pour les femmes. Son mépris du peuple, des journalistes et finalement d’à peu près tout le monde. Certes, mais est-ce là une grande nouvelle ? Pas de secrets politiques ou de messages moraux. Non, juste des ragots de bas étage dans un style au ras du sol.
Jamais on n’a vu, jamais on ne verra un roman politique voler aussi bas !
Catégories : ACTUALITES | Poster un commentaire

Achetez les vêtements de votre idole pour la bonne cause!


Achetez les vêtements de votre idole pour la bonne cause!.jpgAchetez les vêtements de votre idole pour la bonne cause!

Un site internet met aux enchères des effets personnels ou costumes de scène de personnalités. Une large part est destinée à des associations caritatives.

Les stars donneraient leur chemise pour faire une bonne action. C’est sur la base de ce constat qu’est né le site français Peoplefripe.com. Il s’agit d’un «concept inédit de vente aux enchères des vêtements ou objets ayant appartenu vos personnalités préférées tout en soutenant l’association de leur choix!»

C’est ainsi qu’en ce moment, les rayons en ligne de Peoplefripe proposent une vente privée des costumes et accessoires portés par Sharon Stones ou Tomer Sisley dans le film Largo Winch 2, au profit des Restos du Cœur (fin de la vente le mercredi 29 juin à 22h), des effets sortis de l’armoire de l’animatrice Laurie Cholewa ou encore les costumes de Benoît Poelvoorde dans son dernier film Les émotifs anonymes.

Artistes, sportifs ou autres personnalités peuvent éventuellement toucher une part de la vente (les temps sont durs) de leurs fripes classe (voire des livres, tableaux ou CD), mais abandonnent le plus généralement l’intégralité de celle-ci au bénéfice d’une œuvre caritative.

Peoplefripe.com, en tant qu’intermédiaire entre les internautes, les personnalités et les associations, explique qu’il «mettra à jour tout les mois le montant des dons ainsi reversés à travers un compteur de dons. Pour les stars et les people, c’est ainsi l’occasion de concrétiser leur générosité.

En effet une partie des bénéfices sera redistribuée à l’association de la célébrité en question ou à nos partenaires exclusifs tels que AIDES, La Ligue contre le Cancer ou La Croix Rouge». Le site se réserve une part variable de la vente selon le montant récolté (40% entre 1 et 5 000 euros, 30% entre 5001 et 15 000 euros, 20% jusqu’à 50 000 euros et 15% à partir de 50 001 euros). Alors soyez chics, fouinez dans le dressing des stars!

Jean-Frédéric Tronche

gala.fr

Catégories : ACTUALITES | Poster un commentaire

Les dettes auraient poussé Michael Jackson au suicide


Michael Jackson, le 5 mars 2009 à Londres (Photo Carl de Souza/AFP/Archives)

Jeudi 07 avril 2011, 08h39
Un avocat du docteur Conrad Murray, poursuivi pour homicide involontaire pour la mort de Michael Jackson, affirme que les problèmes financiers de la pop star l’auraient poussé au suicide, selon des documents présentés mercredi devant la justice californienne.

"L’argumentaire de la défense sera que Michael Jackson a été victime d’un acte désespéré et qu’il a pris des mesures désespérées qui ont causé sa mort", affirme Ed Chernoff dans une requête déposée devant la Cour supérieure de Los Angeles. L’avocat réclame l’accès aux dossiers financiers du "roi de la pop", qui accumulait 500 millions de dollars de dettes au moment de sa mort.

Michael Jackson est décédé le 25 juin 2009 à l’âge de 50 ans, dans sa maison de Los Angeles, d’une surdose de propofol, un puissant anesthésiant qu’il utilisait comme somnifère.

La défense de Conrad Murray, que le parquet accuse notamment d’avoir laissé le chanteur sans surveillance après lui avoir administré le propofol, avait déjà évoqué la thèse du suicide pendant les audiences préliminaires, mais sans avancer de raisons.

"Nous considérons qu’au moment de sa mort, Michael Jackson était un homme desespéré par sa situation financière", ajoute Ed Chernoff. Il se serait administré lui-même une dose létale de propofol pour mettre fin à ses jours.

Le juge de l’affaire, qui procède actuellement à la sélection du jury avant le début du procès, fixé au 9 mai, pourrait décider à la fin du mois d’avril d’accéder ou non à la requête des avocats du médecin.

Pour le procureur David Walgren, cette requête n’est qu’un artifice de la défense de Conrad Murray afin de détourner l’attention du fond du débat, à savoir la négligeance fatale du médecin.

"C’est une gesticulation d’avocats sans rapport avec le sujet, ayant pour seul but de détourner l’attention du jury", a-t-il déclaré au Los Angeles Times.

Selon l’accusation, Conrad Murray a abandonné son patient après lui avoir administré le propofol et les soins prodigués à la star ont été "très éloignés des critères requis".

Les témoins appelés à la barre pendant les audiences préliminaires avaient dressé un portrait au vitriol du praticien, le faisant apparaître tour à tour comme dissimulateur, négligent et incompétent.

Conrad Murray a toujours reconnu avoir administré du propofol au chanteur le jour de sa mort, mais à la demande expresse de la star.

Le médecin a plaidé non coupable. Il risque, en cas de condamnation, jusqu’à quatre ans de prison.

Catégories : ACTUALITES | Poster un commentaire

France Télévisions dévoile les grands axes de sa stratégie numérique


Un iPad (Photo Carl Court/AFP/Archives)

Jeudi 07 avril 2011, 15h55
Lancement d’une application iPad/iPhone avec les cinq chaînes du groupe en direct, création d’une plate-forme d’information en continu, refonte des sites internet : France Télévisions a dévoilé jeudi à Paris les grands axes de sa stratégie numérique.

"Avec la multiplication des écrans et l’explosion des réseaux sociaux notamment, France Télévisions ne peut pas limiter son offre au téléviseur. Il faut proposer des programmes pour tout le monde et pour tous les usages, présents et à venir", a souligné Bruno Patino, directeur général délégué au développement numérique au sein du groupe public.

La plus immédiatement visible des ambitions du groupe, la nouvelle application iPad/iPhone, propose désormais de voir en direct les cinq chaînes (France 2, 3, 4, 5 et France Ô), en plus de proposer une sélection de programmes en TV de rattrapage sur une période de sept jours suivant la diffusion. Elle permet aussi de partager choix et commentaires sur Facebook et Twitter.

France Télévisions aimerait également passer des accords avec YouTube et DailyMotion, les deux principaux hébergeurs de vidéos en ligne, car selon Bruno Patino, ces sites "génèrent une audience considérable qui ne va pas forcément dans l’univers des chaînes".

"L’audience de nos sites est principalement généré par les jeux. L’info et le sport ne représentent que cinq à sept pour cent de cette audience. C’est très peu, il faut mettre l’accent là-dessus. C’est notre mission et notre force, notamment grâce à notre présence très forte en régions et outre-mer", a-t-il également expliqué.

Le siège de France Télévisions à Paris (Photo Jean Ayissi/AFP/Archives)

A la rentrée, le groupe public compte ainsi lancer une plate-forme d’information en continu. La structure va démarrer avec un noyau de 15 personnes qui est appelé à grossir rapidement, d’autant qu’en 2012, il est prévu de lancer une seconde plate-forme dédiée au sport.

La plate-forme a pour vocation de produire du contenu pour les mobiles, puis pour le web et, plus tard, les téléviseurs connectés. A terme, elle devrait s’intégrer aux rédactions de France Télévisions.

Autre objectif, refondre les sites internet, actuellement très éclatés entre ceux des chaînes et des émissions. "Il y a un peu trop de sites. Il faut restructurer l’offre avec des +sites-chaînes+ puissants", a reconnu Bruno Patino.

Enfin, deux autres axes de travail ont été évoqués : se préparer à la télévision connectée et investir "lourdement" dans la création, notamment sur les web-documentaires et les web-fictions.

"Bien malin qui peut nous dire ce qu’elle sera, mais on sait qu’elle va renouveler les usages", a souligné Bruno Patino a propos de la télévision connectée.

A ce titre, le groupe a adopté la norme HBBTV qui, rapidement, va permettre d’offrir nombre de services additionnels aux téléspectateurs, enrichis, contextuels et participatifs. "C’est le tout début de la TV connectée", a dit Bruno Patino.

Catégories : ACTUALITES | Poster un commentaire

Le sperme fait maigrir !


Jeune amour

Le secret pour se débarasser des kilos en trop se trouve dans

la composition chimique du sperme ! Selon une récente étude conduite en Europe,
les femmes qui pratiquant la fellation et qui avalent le sperme maigrissent deux
fois plus.
Sous la direction d’Ingrid Fleisher, professeur de médecine à
l’université de Hambourg en Allemagne, 200 femmes ont été suivies pendant un an.
Toutes ont consommé la même nourriture sous des conditions de vie semblables.
Il y a de tout dans le sperme, de l’eau surtout, des sucres, de la
vitamine C, du zinc… Mais les spermatozoïdes contiendraient en plus un
ingrédient qui est un "véritable agent anti-graisse: la substance alcaline."
Elle détecte et détruit les calories en les faisant fondre dans le système
digestif. Seulement lorsqu’elle est associée aux autres composants du liquide
séminal masculin, la substance alcaline agit très efficacement pour perdre du
poids.
"Petit détail amusant, à la fin de l’étude, certaines femmes qui
n’avaient pas l’habitude d’avaler le sperme, découvrant ses vertues
amincissantes, se sont déclarées prêtes à le faire désormais trois fois par jour !", rapporte l’étude.

Catégories : ACTUALITES | Poster un commentaire

LA CHICANE…


enfin un portable fonctionnel pour le bureau !

LA CHICANE…

Ma femme s’est assise sur

le sofa près de moi, pendant que je zappais avec la télécommande.

Elle m’a demandé : Qu’est-ce qu’il y a sur la télé ?

J’ai répondu : De la poussière.

C’est là que la chicane a commencé.

________________________________________

Ma femme hésitait au

sujet de ce qu’elle voulait pour notre prochain anniversaire

Elle dit :

Je veux quelque chose qui a du punch et qui passe de 0 à 100 en l’espace de 3 secondes.

Je lui ai acheté une balance.

C’est là que la chicane a commencé.

________________________________________

La tondeuse à gazon est tombée en panne.

Ma femme n’arrêtait pas de me

demander de la réparer, mais j’avais toujours autre chose à faire

Un jour, pour me culpabiliser, je l’ai trouvée assise sur la pelouse occupée à

couper l’herbe avec des petits ciseaux de couture.

J’ai alors pris une

vieille brosse à dents et je lui ai dit :

Quand tu auras fini de couper

la pelouse, tu pourras balayer l’entrée ?

C’est là que la chicane a commencé.

________________________________________

Ma femme se regardait dans un miroir.

Elle n’était pas très contente de ce qu’elle voyait.

Elle me dit : « Je me sens horrible. J’ai l’air vieille, grosse

et laide. J’ai vraiment besoin que tu me fasses un compliment sur ma personne ! »

Je lui ai répondu : « Ta vue est excellente ! »

C’est là que la chicane a commencé.

________________________________________

J’ai emmené ma femme au restaurant.

Je commande un steak saignant.

Le serveur me dit :

« Vous n’avez pas peur de la vache folle ? »

Je lui ai répondu : « Non, elle est capable de commander elle-même ! »

C’est là que la chicane a commencé.

________________________________________

Ma femme et moi étions à une réunion d’anciens de son école.

Il y avait un homme complètement saoul, buvant verre après verre.

Je demande à ma femme : «

Tu le connais ? »

« Oui , dit-elle en soupirant. Nous sommes sortis

ensemble. Il a commencé à boire quand nous nous sommes séparés et il n’a jamais

cessé depuis ».

Je lui ai répondu : « Qui aurait pu penser que l’on

pouvait fêter ça si longtemps ! »

C’est là que la chicane a commencé.

________________________________________

En arrivant à la maison hier soir, ma femme me demande de la sortir dans un endroit

cher.

Je l’ai amenée à la station-service.

C’est là que la chicane a commencé.

________________________________________

Au supermarché, j’ai demandé à ma femme si nous pouvions prendre une caisse de bière à 25$.

Elle me dit non et, sans me demander mon avis, elle se prit un pot

de crème revitalisante pour la peau à 15$.

Je lui fis remarquer que la

caisse de bière m’aiderait plus à la trouver belle que son pot de crème.

C’est là que la chicane a commencé.

________________________________________

L’autre jour, j’ai demandé à ma femme où elle désirait aller pour notre anniversaire.

Elle me répond : « Quelque part où ça fait longtemps que je ne suis pas allée ».

Je lui ai offert d’aller dans la cuisine.

C’est là que la chicane a commencé.

(merci à TANTINETTE pour toutes ces chicanes)

Catégories : HUMOUR | Poster un commentaire

Propulsé par WordPress.com. Thème Adventure Journal.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 199 followers

%d bloggers like this: