Franck Ribéry détaille sa relation avec Zahia


Franck Ribéry détaille sa relation avec Zahia
 
 
« J’ai laissé 100 € pour les deux filles »
 

Lors de son audition devant les enquêteurs, Franck Ribéry a reconnu avoir eu des relations sexuelles avec Zahia. En livrant quelques perles…

La lecture des aveux de Franck Ribéry dans l’affaire Zahia laisse pantois. Le Parisien a eu accès aux procès-verbaux des auditions de Franck Ribéry devant les enquêteurs de la brigade de répression du proxénétisme. Interrogé par les policiers le 20 juillet dernier avant d’être mis en examen « pour sollicitation de prostituée mineure », le footballeur a admis avoir « eu des relations sexuelles avec Zahia » , tout en assurant qu’il ignorait son âge et ses activités . « Si j’avais su qu’elle était mineure, jamais je n’aurais eu de relation avec elle », a-t-il promis.

Au cours de cette audition, Franck Ribéry est notamment revenu sur la visite de Zahia à Munich en avril 2009. Il a expliqué que Kamel, un de ses proches mis lui aussi en examen dans cette affaire, avait organisé la rencontre et géré toute la logistique nécessaire à la venue de la jeune femme et d’une amie dans la cité bavaroise. Ribéry n’aurait fait que rembourser les frais à Kamel. Ou à un autre, il n’est plus sûr. Ce dont il est certain c’est qu’il a remboursé en liquide, « pour ne pas laisser de trace et que ma femme ne s’en aperçoive pas », a-t-il précisé.

Le premier soir, Franck Ribéry, Kamel, Zahia et l’amie de celle-ci sont allés au restaurant, puis à l’hôtel. « Kamel et moi avons eu des relations sexuelles avec les deux filles. Nous changions de partenaires au cours de la soirée, s’est souvenu le footballeur. J’ai laissé 100 € pour les deux filles pour qu’elle puissent sortir le lendemain. » Grand prince. Franck Ribéry raconte avoir eu une relation avec l’amie de Zahia, le lendemain soir. Il a laissé 100 €, pour le taxi.

Étonnés que la star du Bayern Munich se contente de donner de si petites sommes, les enquêteurs ont entendu une justification pleine de bon sens : « J’avais déjà financé l’avion, l’hôtel, le restaurant, a rappelé Ribéry. Ça me coûtait déjà assez cher. » Confirmant qu’il ne savait pas qu’il avait affaire à des prostituées, il a lancé en toute modestie que les filles n’avaient pas fait le déplacement pour l’argent : « Elles viennent pour coucher avec moi, pour mon nom, parce que j’ai de l’argent, parce qu’elles voulaient passer un bon moment. » Sans commentaire…

C.G.

Suivez l’actu people en temps réel avec Voici sur Twitter et Facebook !

Mercredi 28 Juil 2010 – 10:35
 
Zahia Dehar
 

 
 

 
 
 
 
| Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com. Thème Adventure Journal.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 208 autres abonnés

%d bloggers like this: